Détective Conan: "La folie de grandeur" par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Mystère / Humour

12 Chapitre Douze

Catégorie: G , 454 mots
0 commentaire(s)

[Chapitre Douze]


L'habitat des Nakashimi, Tokyo, Japon,

10h30

Dans la chambre de "Rey", la fille aînée du Monsieur Nakashimi, 

-«Alors, que veux-tu, petit?», demanda Rey, le visage pâle montrant des yeux de différentes couleurs, un œil marron et l'autre gris, ce fut évident que la femme ne voyait pas de son œil gauche. 

Conan ne fit pas attention qu'il la fixait déjà des yeux pendant un moment.

-«Tu te demandes sûrement comment ai je perdu la vue?», ajouta Rey en souriant. 

-«Désolé, je.. Je ne voulais pas vous dévisager», s'excusa t'il.

-«Oui, je sais, je me suis habituée à ça», acquiesça t'elle en lui interrompant, «On m'a dit que quand j'étais enfant, je courais dans la forêt, soudain fus bousculée par quelque chose, tombée, ensuite perdu connaissance. Quinze jours à l'hôpital et un œil bien endommagé». 

-«Vous dites qu'ils vous le racontaient?», avança Conan. 

-«Oui, parce que je ne m'en souviens plus, j'ai des images, des voix, mais pas la moindre idée claire ... Le docteur a affirmé que je souffre d'un Alzheimer particulier, des fois, je me rappelle tout, d'autres, je ne me reconnais même pas», dit Rey d'un air triste. 

-«Est-ce que vous avez une idée sur un crime dans la forêt, un an plus tôt», demanda Edogawa. 

-«Non... Mais je suis certaine que l'an précédent j'étais dans la forêt», ajouta Rey. 

-«Comment pouvez-vous en être sûre?», l'interrogea t'il. 

-«Car c'était la dernière fois que je suis sortie de la maison», répondit t'elle. 

-«À ce sujet là, pourquoi restez-vous renfermée dans votre chambre?», lui demanda t'il encore. 

-«Franchement, je n'apprécie pas la façon dont tout le monde me regarde ... Cette pitié que je vois dans leurs yeux ... Je ne peux plus!», furieuse, se plaignît La fille aînée, «J'en ai mare d'être la pauvre fille psychopathe de la famille! Alors je reste seule». 

-«Et la servante? Est ce parce que vous avez besoin d'elle que vous la laissez entrer?», s'assura Conan. 

-«Quelle servante?», demanda t'elle, et son visage changea. 

-«Euh! votre sœur m'a dit qu'une fille..», clarifia t'il,mais ne pût achever sa phrase. 


-«JE NE VEUX PAS PARLER DE MA SŒUR! ... JE NE VEUX PAS TE PARLER», cria Rey soudainement. 


-«Je suis désolé, je vous laisse tranquille maintenant», dit Conan en quittant la chambre. 


-«J'étais là, j'ai assisté au meurtre!»


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?