Fall for me par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Amitié

6 Merci

Catégorie: T , 3460 mots
0 commentaire(s)

-CONTRÔLE !


Quoi ? Qu'est ce qui se passe ? Quelqu'un a prononcé le mot contrôle ?


-SORTEZ TOUS UNE FEUILLE !


Je voyais les gens autour de moi s'agiter, paniquer ou encore faire des crises cardiaque à l'entente de cette nouvelle. Heureusement pour moi, nous étions en anglais et je n'avais pas besoin de réviser. En plus, le contrôle allait sûrement porter sur des anciennes notions de l'année dernière alors c'était tout beau tout rose pour moi. Comme toute bonne classe qui se respecte, les trois quarts des élèves n'avaient pas de feuilles et demandaient aux seules et uniques personnes sérieuses de leur en donner une. Je vis alors Yukino et d'autres filles sortirent des paquets de copies doubles pour les autres. Mme Moulin décida ensuite de nous séparer un par table. Les élèves qui se voyaient déjà tricher étaient maintenant entrain de s'étouffer avec leur feuille. Yukino était à l'autre bout de la classe tandis que Sting était derrière moi. Comme prévu, l'évaluation portait sur le temps des verbes et je les connaissais sur le bout des doigts. Je réussis à répondre à tout et je me situais maintenant au dernier exercice quand je sentis quelque chose taper contre ma chaise. Je me dis alors que Sting n'avait pas fait exprès mais mes suppositions furent brisées quand je sentis ensuite son pied tapait mon postérieur. Je me tournais alors discrètement vers lui en le foudroyant du regard.


-Aide moi stp, me chuchota t-il.


Je fronçais alors les sourcils, plus facile qu'à faire. Je vérifiais alors que l'enseignante ne regardé pas dans notre direction et lui demandais quelle réponse voulait-il que je lui donne. Il m'indiqua alors qu'il n'avait rien fait de l'exercice 1 ni le dernier. J'essayais tant bien que mal de résoudre son problème mais Mme Moulin ne faisait que de se retourner. Je réussis enfin à lui donner la plus part des réponses du premier exercice quand Mme Moulin cria,


-Hé !


Toute la classe se raidit. Elle avait fait apparaître un fusil devant elle et semblait viser quelqu'un. Tout le monde tourna donc la tête dans la direction de sa cible. Heureusement pour nous, ce n'était pas dans notre direction mais vers le fond de la salle.


-Minerva, tu pourrais trouver un autre endroit qu'entre tes cuisses pour tricher, râla la professeur.


Elle fit alors disparaître son arme et alla ensuite dans sa direction afin de déposer la feuille de son élève sur son bureau. La brune avait l'air de s'en foutre apparemment de se taper une mauvaise note.


-T'aurais pu me montrer tes anti-sèches Minerva, plaisanta l'idiot blond derrière moi.


La classe ricana. Bizarrement après cette réplique, je n'avais plus du tout envie de l'aider. Une fois le silence revenu, Sting retapa dans ma chaise pour attirer mon attention.


-Débrouille toi, lui dis-je un peu irrité.


Il ne me répondit pas tout de suite et sembla dubitatif à mon changement de comportement. Il ne devait pas comprendre pourquoi tout à coup je refusais de lui donner la suite. Je lui devais bien ça après tout ce qu'il avait fait pour m'aider mais au fond de moi je n'avais pas aimé ce qu'il avait dit à Minerva. Le pire dans tout ça c'est que je ne savais pas pourquoi.


-Je disais ça pour rigoler tu sais, chuchota t-il.


Je n'en croyais pas mes oreilles quand j'entendis son excuse. Pourquoi se justifiait-il d'ailleurs ? Nous n'étions pas proche et aucun cas il me devait quelque chose.


-Ça ne me dérange en rien, lui répondis-je amèrement.


-Pourtant tu sais directement de quoi je parles.


-TAISEZ-VOUS ! s'indigna notre enseignante.


Il m'avait bien eu cet idiot. Je râlais intérieurement qu'il avait réussit à me piéger si facilement. Après maintes réflexions, je décidais de lui donner le reste des réponses qu'il souhaité et la fin de l'heure arriva bien vite.


-Venez me rendre vos copies dans le silence.


J'étais pratiquement sûre d'obtenir une note supérieur à 15. Je vérifiais une dernière fois mes réponses quand je sentis une main ébouriffée mes cheveux.


-Merci beaucoup, me dit Sting.


Je le fixais en partant toujours avec les cheveux en désordre. Je pouvais entendre Yukino jubilé à l'autre bout de la classe. Je devais être entrain de rougir alors je m'empressais de remettre en ordre mes cheveux et de me calmer quelques secondes. Je rendis ensuite ma copie et attendis mon amie à la sortie. Elle arriva en arborant un large sourire.


-Que c'est mignon, me taquina Yukino.


Comme simple réponse, je lui tirais la langue tel une enfant. Je n'étais pas du tout d'humeur à rigoler sur ça. Au fond, je pense que c'était parce que ça me gênait plus que qu'autre chose.


L'heure suivante de physique se passa calmement. J'étais assise aux côtés de Natsu et celui-ci ronflait plus fort que ne la prof parlait. Je détestais cette matière et je n'avais aucunement envie d'écouter une seconde de plus alors je posais ma tête sur la table et attendais avec impatience la fin du cours. 11h sonna et j'étais enfin libre. Je finissais pour une fois à 11h et reprenait à 14h. Avec Lucy, Erza et Jubia, nous avions décidés par message de manger toutes les quatre au McDo.


J'attendis alors devant le portail avec Jubia l'arrivée de nos deux autres amies quand je vis Minerva et son groupe sortir en même temps. Elle me regarda de travers en passant à côté de moi tandis que Yukino me souriait de plus bel. Tout ce que j'espérais c'était de ne pas avoir à me farcir cette garce même pendant mon déjeuner. Une fois Erza et Lucy enfin là, nous nous dirigions à pied vers notre fameux fast-food. Celui-ci n'était pas très loin étant donner que notre lycée était proche de la ville.


Arrivées enfin à l'intérieur, il n'y avait pas beaucoup de monde vu qu'il était à peine 11h et quelques. Nous commandions ensuite chacune notre repas, et nous installions à une des banquettes au fond de la salle. Je ne manquais pas de remarquer que le groupe de Minerva était bel et bien venu au même endroit que nous. Elle était assise à coter de Sting, limite coucher sur lui entrain de baver sur son torse. Nous n'étions pas loin d'eux et je pouvais facilement entendre leur conversation si je me concentrais un petit peu. J'étais entrain d'entamer mon hamburger quand je vis Sting me fixer. Je le retirais aussitôt de ma bouche et le posais sur la table. Je laissais vaguer mon regard un peu partout dans la salle tandis que je finissais de mâcher. J'avalais enfin ma nourriture et reposais mes yeux sur le blond, je le voyais maintenant rigoler pour je ne sais quelle raison. Je me retournais automatiquement vers Jubia et celle-ci pouffa à son tour.


-Quoi ? demandais-je irrité de ne pas comprendre ce qui se passe.


-Tu as de la sauce partout, se moqua la bleue.


Je m'empressais de saisir une serviette et de m'essuyais la bouche. La honte, il m'avait vu dans cet état. Il allait sûrement se dire que je ne savais pas manger. Nous parlions ensuite de tout et n'importe quoi quand Lucy aborda un sujet plus que gênant,


-Au fait, on vous a aussi distribuer des préservatifs ?


Elle avait poser cette question aussi naturellement possible tout en croquant dans sa frite. J'hochais alors timidement la tête puis elle continua,


-Tu en a pris au moins ?


-Sting lui en à donner un, se moqua Jubia.


Lucy pouffa de rire ainsi que Erza. Tout le temps entrain de se moquer celles-là.


-Ce n'est pas drôle, me plaignais-je.


-Ce geste veut tout dire ! s'exclama Lucy.


-Il veut dire quoi ? demandais-je innocemment.


-Il veut copuler avec toi, me chuchota Lucy.


Je devins alors aussi rouge que ma boîte de frite. C'était n'importe quoi.


-Bah quoi tu ne l'a jamais fait ? me questionna toujours la blonde.


Je hochais lentement la tête de droite à gauche. Elle trouva ma réaction mignonne et me conseilla ensuite de ne vraiment pas faire n'importe quoi avec n'importe qui car au final j'allais sûrement le regretter. De toute façon, ce n'était pas mon but.


J'avais à présent pratiquement fini mon repas. Nous étions entrain de parler de notre futur entraînement quand l'une des conversations de l'autre groupe nous vint à l'oreille.


-Vous viendrez tous à ma fête samedi soir ? demanda Sting.


-C'est bon pour moi, dit Rogue.


-Pour moi aussi normalement, répondit Yukino.


Il lança ensuite un regard interrogateur en direction de la brune.


-Il est évident que je serais là, lui dit-elle en posant sa main sur son torse.


Je devais arrêter de les regarder si je ne voulais pas vomir sur la table. Erza me fixa avec un petit sourire en coin, elle avait sûrement une idée derrière la tête.


-Vous pensez qu'il va nous invité à sa fête ? nous questionna Lucy en mordant sa paille.


-Je n'en sais rien, répondit la bleue.


-Je pense qu'il va peut être inviter Ashley, sourit Erza.


-Tu comptes y aller si c'est le cas ? enchérit la blonde.


-Je ne sais pas. Ce n'est pas mon genre d'aller à des fêtes et tout ça..


-On est pareils alors, dit Jubia.


Je leur expliquais que de toute manière, même si par je ne sais quel miracle il comptait m'inventer, je n'irais pas toute seule. Même sachant que Yukino y sera, elle passerait le plus clair de son temps avec Rogue. D'un coin de ma tête j'étais persuadée que de toute façon, il n'inviterait jamais une fille aussi ennuyeuse que moi à une de ses soirées.


-Même s'il venait à nous inviter toutes les quartes, ça serait difficile de tenir jusqu'au soir, râla Lucy.


-Pourquoi ? l'interrogeais-je.


-On travaille nous le samedi, me répondit Erza.


-Ensemble ?


Elles hochèrent simultanément la tête. Lucy me fit part alors que si j'étais intéressée par un petit boulot de serveuse dans un café, elle pourrait m'arranger une embauche. Apparemment la patronne était super sympa et était en manque de personnel. Après plusieurs réflexions, je me disais qu'un petit boulot ne me ferait pas de mal. De plus, je gagnerais de l'argent et ne passerai plus mon week-end à ne rien faire scotcher à mon ordinateur. Je lui demandais alors les horaires de travail et elle me répondit qu'elles étaient de 8-17h le samedi et une fois sur deux le mercredi de 13h à 20h. Avec de la chance, je pourrais être déjà apte à travailler mercredi prochain.


-Bon on y va ? proposa Lucy.


Nous nous mises toutes d'accord sur ça et très vite nous quittions notre restaurant. En sortant, je remarquais que Yukino se précipita vers nous afin de nous rattraper et à bout de souffle elle demanda enfin,


-Vous voulez pas nous attendre le temps qu'on finisse ? On pourrait aller quelque part ensemble !


Je regardais mes amies une à une et chacune ne semblait pas contre cette réclamation. Nous décidions alors d'attendre ensemble devant le bâtiment tout en papotant comme à notre habitude.


-Vous ne trouvez pas que Yukino est assez proche de Rogue ? soupçonna Jubia.


Il était clair que nous étions toutes d'accord pour affirmer ça. Peut être qu'un nouveau couple allait se former après tout.


-Et toi avec Grey ça donne quoi ? l'interrogea Erza.


Jubia devint inhabituellement rouge. Sa relation avec son beau prince charmant ne s'était pas améliorer. Surtout depuis qu'elle avait décidé pour une raison dont j'ignorais de refuser la sortie de mercredi dernier. Erza la taquina et l'accusa d'être beaucoup trop lente et qu'elle devait prendre les rênes si elle ne voulait qu'il aille voir ailleurs. Je vis alors soudain Jubia serrait les poings et cria et s'énervant,


-Tu peux parler ! Tu n'as jamais adresser la parole à Jellal de toi même !


Je vis le visage de Erza se décomposer. Elle était clairement irritée de la remarque de la bleue mais d'un côté elle l'avait quand même mériter. Nous clamions à nos amies de se calmer quand l'autre groupe sortit en fanfare du Macdonald. Minerva semblait de pas vouloir être là tandis que les deux autres garçons avaient l'air d'y être indifférents. Yukino nous prit alors dans ses bras, elle était plus que contente de passer un moment avec nous.


Après concertation, nous avions décidé de nous balader en ville et de visiter quelques endroits comme des parcs ou des magasins. Je n'avais échanger aucun mot avec les membres de l'autre groupe mise à part avec Yukino. Rogue était plutôt silencieux tandis que Minerva et Sting se chamaillaient et rigolaient ensemble. Yukino aurait pu venir toute seule si c'était pour rester dans leur coin. Je me plaignais mais j'étais très mal placé pour parler vu que j'étais de loin la fille la moins sociable de nous tous.


-Hé regardez là bas ! cria Lucy.


En regardant dans la direction que son doigt pointait, j'aperçus un petit stand de barbe à papa. Qui aurait cru que Lucy raffolait de cette fameuse gourmandise ? Je voyais de la bave coulait le long de son menton tellement elle devait adorer ça. J'étais très gourmande aussi de ses sucreries mais ça personne ne pouvait le deviner.


-Quelqu'un vient avec moi ? Ashley t'aimes bien ? demanda joyeusement la blonde.


J'allais incontestablement accepter quand je repensais que je n'avais plus un sous dans mon porte monnaie. Mauvais timing, c'est à contre cœur que je lui répondis timidement,


-J'aime beaucoup oui mais je n'ai plus d'argent.


-Il me reste à peine pour moi désolée Ashley, s'excusa t-elle en faisant la moue.


Yukino était à l'identique situation de Lucy et ne pouvais en contre partis pas m'en acheter une. Erza et Jubia n'avaient plus d'argent et je ne savais pas ce qui en était pour les autres. J'aperçus ensuite Sting rejoindre Yukino pour sûrement aller en acheter une aussi. Je patientais alors un peu bête, sur un des bancs. En revenant, Lucy était plus qu'épanouie tandis que le blond tenait deux barbes à papa dans ses mains. Il était aussi gourmand que ça ?


-Bon on retourne au lycée ? Il est bientôt l'heure, conseilla Jubia.


Nous hochions tous la tête et suivions le conseil de Jubia. J'allais me lever quand une barbe à papa me barra le passage.


-Tiens, pour ce matin.


Sting était entrain de m'offrir la seconde gourmandise qu'il avait acheté. Je pensais d'abord qu'il allait la donner à Minerva mais apparemment non. C'est hésitante que je lui pris des doigts. Il n'était pas obliger de m'acheter quelque chose juste parce que je lui avais donner quelques réponses ce matin.


-Merci beaucoup, lui dis-je timidement en regardant le sol.


Mes yeux revinrent sur lui et je le vis soudainement se marrer. Je fronçais légèrement les sourcils, ne comprenant pas ce qu'il se passait.


-T'es aussi rose que la barbe à papa !


-Je ne rougis pas pour ça ! était-ce la seule phrase qui sortit par réflexe de ma bouche.


Il rigola encore quelques instants jusqu'à se calmer peu à peu. Il pinça ensuite sans me prévenir, une de mes joues. Il croyait faire ce qu'il voulait cet idiot ? Je me massais instantanément l'endroit qui me picoter et lui demandais,


-Pourquoi est ce que t'as fais ça ?!


-C'est ce que je fais quand je trouve quelqu'un mignon, me sourit-il de toutes ses dents.


Celui-là alors. Après notre petit échange je le remerciais tout de même une seconde fois et nous rejoignions bien vite nos camarades. Minerva qui avait observé toute la scène me fusillait du regard. J'en avais rien à faire, après tout je crois que j'avais été contente qu'au final, il me la donne à moi cette barbe à papa.


Mes cours de l'après-midi se déroulèrent plutôt rapidement. J'avais eu seulement deux heures de classe c'est à dire sciences et une autre heure d'informatique. Entre temps j'avais reçu un message de mon frère qui me disait que si je voulais qu'il vienne me chercher en voiture, j'allais devoir entendre 18h. Flemmarde que j'étais, je lui répondis que j'irais à pied. Je changeais bien vite d'avis quand je remarquais que j'avais oublié mes clés à la maison. C'était la poisse totale.


Je décidais alors d'aller une heure à la bibliothèque comme toute élève sérieuse. À mon plus grand bonheur, il y avait seulement deux ou trois personnes entrain de sûrement faire leur devoirs. Je pris l'initiative de m'installer à une des premières tables et de vagabondais ensuite entre les étagères de livres. Je fus surprise quand je remarquais qu'il y avait un rayon avec des mangas. C'était quelle genre d'école super cool ça ? Je cherchais pendant plusieurs minutes mon bonheur quand je tombais sur plusieurs des tomes de Noragami. Je connaissais déjà l'histoire mais la relire ne me ferait pas de mal. Une demi-heure passa pendant laquelle je n'arrêtais de parcourir les multiples pages de mon bouquin. On pouvait facilement comprendre que le garçon principal tenait vraiment à l'héroïne et c'était visiblement réciproque. Je soupirais intérieurement, Yato pourquoi n'es-tu pas réel ?


-Tiens tiens, qu'est ce que tu fais là ?


Je relevais aussitôt la tête et fut surprise quand je vis l'idiot blond se penchait sur ma table.


-Et toi ? lui demandais-je en fermant mon livre.


-Je me balade. À vrai dire j'attends quelqu'un.


Une fille sûrement. Ne voyant pas de réponse de ma part, il poursuivit en s'asseyant,


-Du coup je crois que je vais attendre avec toi.


-Comme tu veux, lui répondis-je indifférente.


Un petit silence s'installa et personne n'osait le briser. Il était clair que j'étais mal à l'aise à ses côtés, tellement mal à l'aise que je n'osais même plus lire la suite de mon livre. Il avait décidé d'abandonner tout intérêt pour moi quand il posa sa tête sur la table. Plusieurs minutes passèrent pendant lesquelles j'espérais intérieurement que la sonnerie de 18h retentisse.


-Je peux te poser une question ? me demanda t-il tout à coup.


Je lui répondis que oui et attendis sa question. Il releva alors sa tête en me regardant droit dans les yeux et me questionna,


-La dernière fois dans la voiture, c'était ton petit copain ?


J'essayais de comprendre pendant plusieurs secondes de quoi il pouvait bien parler quand la scène de hier me revint en mémoire.


-Ouhla non, c'était mon frère, rigolais-je.


Il sourit légèrement et posa sa tête sur le creux de sa main.


-Je suppose que c'est bon alors.


-De quoi ?


-Samedi tu viens.


Ne voulant pas qu'il découvre que je savais déjà de quoi il parlait. Je lui demandais innocemment à quoi il voulait faire allusion lorsqu'il me confia ensuite qu'il souhaité que je sois présente à sa soirée. J'aurais pensé qu'il allait invité Lucy à la place mais apparemment son dévolu s'était poser sur moi.


-Invites tes copines. Tant que tu viens, ça me va.


Inévitablement je rougis à l'entente de ce qu'il venait de dire. Je ne savais pas quoi lui répondre alors en restant évasive je lui dis en regardant ailleurs,


-On verra..


Je sentis alors qu'on me pinça à nouveau la joue.


-Mais aïe arrête de faire ça !


-Arrête d'être mignonne alors.


Je fulminais intérieurement. Je devais cependant ne pas du tout être crédible vu que je paraissais à la fois gênée et énervée. Il rigolait toujours à sa bêtise d'ailleurs. La sonnerie venait de sonner et j'allais enfin pouvoir rentrer chez moi. Le week-end m'attendait. J'attrapais mes affaires et me dirigeais hâtivement vers la sortie de la salle.


-À samedi Ashley, me sourit-il.


Mes yeux roulèrent vers le haut et je sortis sans lui répondre. Je me mise alors à courir pour rejoindre mon frère qui devait certainement déjà m'attendre. Quand même, c'était la première fois de ma vie qu'on m'invité de cette manière à une soirée. 


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?