Pas de vacances pour Severus Snape Harry Potter à l'école buissonnière par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Humour / Romance

2 Sivaras Slope

Catégorie: T , 2879 mots
0 commentaire(s)

Chapitre 2 - Sivaras Slope


Une semaine plus tôt...


Severus Snape


Pivet drive 14h, le Boulet en pyjama, en tailleur sur le lit, nez plongé dans un livre. Il est vivant, je perds mon temps. Par curiosité, je jette un coup d'œil à l'ouvrage:"La croisée des mondes". Un pavé au chocolat entamé au trois quarts. Ça me rappelle mon adolescence, j'étais à la croisée des mondes aussi, entre moldus et sorciers.


Roulez, Boulet. Il s'en va. Un sort sur la porte.


"La croisée des mondes"...Monde parallèle... père disparu... Deux enfants affrontent des épreuves terrifiantes en contrée hostile.


Rien à voir. Gnangnan. Les adultes vont se rhabiller. Voyons le reste...

Dans l'armoire, un rayonnage de livres au classement sportif. Que du neuf, je me sens vieux.


"Lutter contre les manipulateurs pervers... Ils mentent, critiquent et séduisent leurs victimes pour mieux les anéantir... Toutes les clefs pour déjouer leurs tentatives... un message d'espoir pour les victimes, un appel à la remise en question pour les autres..."


C'est bien, bonne poire, ne vous laissez plus avoir. 20 points.

Je le prends? Non, trop tard pour moi...

Si c'est pour moi -200 points!

...

D'accord, peut-être, 1 point.


"10 sortilèges de défense pour se sortir de toutes les situations Expelliarmus, Finite Incantatem, Immobilis, Impedimenta, Incarcerem, Petrificus Totalus, Protego, Salveo Maleficia, Spero Patronum, Stupefix."


Vu les situations dans lesquelles vous vous mettez d'habitude, je doute que ça suffise.


"Self défense, se battre à main nue"... Le B.A.-B.A pour faire face à toutes les situations d'agression, préméditées ou non, chez soi ou dans la rue."


Quartier résidentiel mal famé?

Entretien avec le Goret et la Sorcière.


Les jaunes sont sur la défensive.


"Comment réussir son B.U.S.E. lorsqu'on est une buse. Réussir son Brevet Universel de Sorcellerie Élémentaire, des solutions pour gérer le stress des études, développer sa motivation et gagner en efficacité."


Mlle Perroquet a encore frappé.



"Comment réussir ses A.S.P.I.C. lorsqu'on est une bique."


Perroquet persiste, mais Biquet est je-m'en-foutiste.


En orange, les supporters de Granger font leur cirque.


"10 sorts de magie noire pour se sortir de toutes les situations."


Carton, pour le rouge!


"Dumbledore et Grindelwald, un lien particulier."


Vous ne voulez pas le savoir.


"Le joueur de Quidditch. Un soir, Willy se retrouve en tête à tête dans le vestiaire avec son coéquipier au charme étourdissant... Il va se livrer à toutes sortes d'expériences... Parfois, le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder."


Peut-être que si, vous voulez...


"Les Contes de Perrault."


Changement de registre, ne comptez pas sur moi pour jouer au chaperon.


"Josiah, dresseur de dragon. Depuis la mort de ses parents, Josiah passe ses nuits à combattre ses démons intérieurs... Il découvre son héritage de dresseur de dragon et intègre un collège spécial, l'Académie d'entraînement des dragons... À l'aube de sa majorité, il explore sa sexualité dans les bras de Josh. Lentement, guidé par cet homme qui l'aimera sans condition, il cherche à se découvrir lui-même tout en essayant de correspondre à ce que l'on attend de lui."


Les roses, une bande de lavettes.


"Les vacances de Merlin et Baba. Après avoir œuvré dans le monde sorcier, durant des siècles, Merlin l'enchanteur et la sorcière Baba-Yaga décident de prendre quelques vacances en terre moldue. Ils vont découvrir un mode de vie très éloigné du leur."


Le bleu, sur le banc de touche.


"10 potions pour se sortir de toutes les situations. Aiguise-Méninges, Filtre d'amnésie, Amortentia, Felix Felicis, Nettoie-Tout, Pimentine, Polynectar, Poussos, Sommeil sans rêves, Veritaserum."


Vous êtes incorrigible. Pour les potions, je vous passerai le mien...Vert aussi.


"Oliver Twist. Un angélique orphelin échappe aux sévices des institutions. L'apprentissage précoce du vice et du crime pour échapper à la misère et à la faim."


Angélique orphelin, mes fesses! Un apprentissage, que je ne vous conseille pas.


"Le Petit Prince. Imaginez-vous perdu dans le désert, face à un petit garçon... S'ouvre alors un monde étrange et poétique... Un petit prince avec un regard neuf, empli de naïveté, de fraîcheur et de gravité."


"500 potions revues par Sivaras Slope."


Mon œuvre, vous l'avez.

Pourquoi? Aucun sévices.

Dédicace à l'encre invisible. 100 points.


Les verts, une équipe de bras cassés, aucune cohésion. Je me déplace. En vacances avec le bleu?

Attendons les bruns et les gris.


"Sa Majesté des mouches. Collégiens anglais sans grandes personnes sur une île déserte du Pacifique... Serait-ce le paradis?"


Inutile d'enfoncer le clou.


"Le portrait de Dorian Gray."


"Vous savez qui, biographie interdite. Vous saurez tout sur le plus grand sorcier de tous les temps... fin stratège... son ascension vertigineuse... génie démoniaque."


De pire en pire. Ne lisez pas les commandes de Lord Trouduc, trop romancées. Si vous êtes fan de mon idole de jeunesse, je peux vous avoir un autographe.


Bruns, le sociopathe à tout âge. Exclu!


"L'étrange histoire de Nobody Owens. Nobody grandit dans un cimetière, élevé par des fantômes... protégé par Silas un homme ni vivant ni mort... un meurtrier cherche à le tuer."


Comme d'habitude... Silas? Un vampire, rien à voir.


"Quand la mort vous tend les bras."


Elle a beau tendre les bras, je n'ai pas envie de m'y épancher. N'ayez crainte, l'homme ni vivant ni mort vous protège.


"Chagrin et absence, les 5 phases du deuil. Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation, les cinq phases du deuil... Face à la perte récente d'un être aimé..."


Gris nécrophilie, non merci, exclu aussi.


Je me mets en bleu clair ou bleu foncé?


***

.

À présent...


Harry Potter


Faucon s'est installé à mon bureau, un croissant dans une main, une serviette et "Merlin et Baba" dans l'autre.


'Faucon à la banane stade terminal'.


P – Il vous plaît vraiment.


S – J'ai toujours aimé le bleu. Dumbledore craint que vous utilisiez le rouge.


P – Quel rouge? Il veut me protéger de la magie noire et il vous envoie vous?


S – Je suis son valet.


P – Qu'est-ce que vous allez faire?


S – Vous confisquer le rouge.


P – Ça ne va pas me dissuader... Dites-moi de le lire.


S – Accio "10 sorts de magie noire". Faites comme moi, amusez-vous!


P – Je n'ai plus envie.


S – Mission accomplie, vous le direz à Dumbledore.


P – Inspecteur Snape, depuis combien de temps vous me filez?


S – Une semaine, mais une demi-heure avec le piaf aurait suffi...


P – J'aime les animaux. Vous avez fouillé ma bibliothèque... J'ai perdu Josiah.


S – Le classement de vos livres est aberrant, mes condoléances.


P – Ça fonctionne. Il était bordeaux avec un dragon sur la couverture.


S – Pas pour les verts... Une tragique perte pour la bibliothèque rose.


P – Vous, vous les classez par auteurs. Vous allez bientôt me le rendre?


S – Par collection et pas question, je veux le finir.


P – Vous n'êtes pas dans la cible.


Faucon sort Josiah de sa sacoche, marque-page à la moitié.


P – Vous êtes maniéré, mais vous n'êtes pas gay.


S – Théâtreux à la rigueur, mais maniéré, vous exagérez.


P – A l'école, ils disent que vous boutonnez votre col jusqu'en haut pour cacher que vous n'avez pas de pomme d'Adam. Sous votre robe, vous portez des corsets. A la pleine lune, vous êtes pire que d'habitude. Ils vous appellent Madame Sevie.


'Je vais tuer ces gosses'.


S – C'est Mademoiselle.


P – La semaine, vous aimez les longues tuniques qui affinent la taille, mais les dimanches vous sortez le grand jeu, robe à frou-frou, brushing, parure de diamants et boucle d'oreille.


S – Robe droite, mascara, parfum, escarpins, je préfère rester discrète.


P – Vous me faites douter.


S – J'alterne.


.

Severus Snape


Babouin s'approche, visage penché, il me scrute.

Ne pas rire.


P – Vous ne vous épilez pas les sourcils.


S – Juste les parties intimes.


Son index sur ma joue.


P – Et la barbe...


Il descend le long de mon cou.

Frissons.

Il déboutonne le premier bouton.


S – Je ne suis pas une femme facile.


P – Juste deux encore.


Je devrais l'arrêter.

Il caresse ma pomme d'Adam.


P – Je savais que vous bluffiez.


S – Vous êtes un imbécile, Potter.


Il prend ça pour un encouragement.

Encore un bouton.

Une tape sur la main.


P – Slip ou caleçon?


S – Boxer.


P – Ils disent que les Serpentards en ont une longue...


S – 1m85.


P – Faites comme ça.


Sa main à la verticale, doigts tendus.


.

Harry Potter


Faucon me tape dans la main.

Ses doigts dépassent de quelques millimètres.

Il jubile. 'J'ai un plus gros calibre.'


Main chaude, douce. Je soulève ma paume pour voir l'intérieur.


P – Ligne de tête entortillée, un homme compliqué. La ligne de vie est séparée en deux, là vous avez pris un mauvais tournant et là vous bifurquez et revenez dans le droit chemin. Des chaînes dans la ligne de coeur, mais elle s'affine, vous allez rencontrer quelqu'un.


Il fait basculer ma main et regarde ma paume. 'Inspecteur Snape mène l'enquête'.

Il compare nos deux paumes, sourire en coin.

Grimace: 'Vous êtes atteint d'un mal incurable.'

'Peut-être vous allez vous en tirer.'

'C'est n'importe quoi.'


S – Le M est complet, vous allez vous marier.


P – Avec vous?


S – Je n'ai pas d'oblique.


P – Si, là.


S – Trop fine.


Stylo, je retrace sa ligne.

Il me fait signe de finir la croix.

On dirait l'emplacement d'un trésor.


S – Dédicacée par Harry Potter.


Je lui tends le stylo et lui montre mon nombril.


P – À vous...


'Qu'est-ce que vous me faites faire Potter?'

Il soulève le bas de mon t-shirt.

Le stylo contre ma peau. Hésitation.

Il pose le stylo. 'J'ai un secret'.

Il redescend le rideau.

'Réfléchissez Potter'.


P – Encre invisible?


S – Aparecium.


Vite fait, je soulève mon t-shirt.

'Vous êtes consternant'.


.

Severus Snape


Le singe réfléchit.


Sort informulé, mon bouquin vole dans ses mains.


P – Inspecteur Snape, un autre livre a changé de couleur.


S – L'auteur a charmé son livre, rien d'extraordinaire.


P – Slope?


S – Il est mort.


Babouin, regard chafouin.


P – Si-va-ras-Slo-pe?!


S – Il se retournerait dans sa tombe s'il savait ce que vous faites avec son livre dans votre lit. Honteux.


P – S-lope-fait-preuve-de-gé-nie-et-d'une-in-gé-nio-sité-iné-galée.-Ce pro-dige-ré-volu-tionne-la-scien...


S – Continuez et je le reprends.


P – Maître Slope, sans mentir, si votre bouquin est aussi bien écrit que le décrit la préface, vous êtes le phoenix des potions!


S – C'est un Coup de l'éditeur.


P – Pourquoi vous avez pris un pseudonyme? Sivaras c'est Severus avec d'autres voyelles et Slope?


Main en diagonale.


S – J'ai une réputation de merde. Slope:la pente et le prénom à prendre de biais.


P – Vous devriez vous consacrer à votre vocation.


S – Je ne gagne pas un rond.


P – Passez une annonce dans la Gazette : Slope a la technique et les capacités pour créer de nouvelles formules supérieures aux précédentes, plus efficaces, plus puissantes, en un mot: meilleures. Il donne naissance au nouvel âge de la science.


S – Vous en faites trop. Il décrédibilise les grands maîtres et ramène sa science.


P – Vous prévoyez un tome 2?


S – Une nouvelle édition par 10.


P – "Compliments, Sivaras Slope." Vous savez ce que ce mot veut dire?


Je reprends le livre. Stylo. Je trace compliments.


S – "Bo-nne-nu-it."


P – Merci Sivaras!


S – Du fond du coeur. Suivant!


Babouin bras à la verticale. Un soupir satisfait avant la tirade.


P – Professeur Snape, j'ai lu chaque page de votre livre, très attentivement, cinq fois. Mais je ne comprends pas, pourquoi nous ne l'utilisons pas en cours de potion!? Quand vous dites à la page 475, «Ajouter du mucus de crapaud cornu et 4 gouttes d'essence de saule cogneur dans le chaudron», c'est tellement visionnaire, ça m'a ouvert les yeux. Je n'ai jamais osé vous le dire, mais vous êtes mon professeur préféré. Votre livre à changé ma vie. J'ai appris chaque mot. Page 267:Sommeil sans rêve. 587:Felix Felicis...


S – 892?


P – Oui celle-là aussi. J'étais en larmes. Mais, quelque chose me chiffonne. À la page 657, quand vous dites «Ajouter 3 plumes de zigouigoui», vous n'avez pas peur...


S – Vous questionnez mes mé-tho-des Mlle Granger? Vous pensez qu'une écervelée d'élève de 5ème année sait mieux que son Pro-fesseur? Je devrais vous di-sci-pli-nez.


P – J'ai pris tout ce que je vous m'aviez demandé. Un fouet, un bâillon et une paire de menottes. À quoi ça va nous servir?


S – À rien, c'est pour Potter.


P – Professeur S...


Londubat tombe dans les vapes.


S – Suivant!


Weasley, yeux ronds, la bouche ouverte. Le Cri de Munch.


P – C'est quoi cette horreur!? Vous n'avez rien d'autre à f... Hem... C'est vraiment un gros livre. Pourquoi vous avez écrit tout ça?!... Solide... Donnez-m'en 2.


S – Un pour ca-ler la porte et l'autre est pour Po-tter, pour atteindre le haut de l'arm-oire?


P – Non, j'essaie de me muscler les bras.


S – À défaut du cerveau. Suivant!


La tête d'affiche


*.*.*.*.*Clin d'œil*.*.*.*.*


P – Pourquoi il n'y a personne ici. Ah.


Défilé.

S-o-u-r-i-r-e.


P – Vous ne rêvez pas, c'est bien moi... Gilderoy Lockhart 5 fois lauréat du sourire le plus étincelant et dévastateur pour les caries, idole des sorcières de moins de 50 ans, auteur de 'Gloire à moi Gilderoy' resté au top des best-sellers de la gazette des sorcières.


S – Ja-mais en-ten-du parler de vous.


S-o-u-r-i-r-e.


P – Comme si quelqu'un pouvait ne pas me connaître MOI! Ne soyez pas gêné, mon petit Severus, aussi incroyable que cela puisse paraître, moi aussi, avant d'atteindre les sommets, j'ai commencé comme vous, au plus bas.


S – Pour l'illuminé, qui a atteint le sommet. Slope.


P – C'est vrai que je suis resplendissant... Mais je ne vois pas de photo de vous sur la couverture de votre livre. À votre air renfrogné, je sais ce qui vous turlupine, comment mes cheveux peuvent-ils être aussi éblouissants? Je peux vous arranger ça, d'un petit coup de baguette magique!


S+o+u+r+i+r+e fil de fer barbelé.


S – Suivant! Harry Potter.


P – Le pauvre est parti en courant. Je me demande pourquoi.


Il trace un 1 dans les airs.


P – Mon numéro. Lancez-moi un coup de fil...


*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*Clin d'œil*.*.*.*.*.*.*.*.*.*


Il m'envoie un baiser, je le coince entre le pouce et l'index

Dans la poche de ma tunique.


S – À ce soir Gigi.


P – Vous et Gigi...


Index contre pouce, coups répétés.


S – Un ami de longue date.


P – Tout a commencé, quand il vous a proposé de vous associer pour créer une ligne de produits de beauté.


S – Gigi et Sevie, un commerce lucratif.


P – Des chocolats, Amortentia.


S – La nuit tous les chats sont gris.


P – Le plus difficile c'est d'entretenir la flamme. C'est un abruti au grand coeur.


S – S'il s'arrangeait un peu...


P – Et depuis St-Mangouste?


S – C'est un nouvel homme.


P – Il a tout oublié.


S – Il m'appelle Schoupinet.


P – Il vous dit que votre voix est aussi sensuelle que du chocolat fondu et claque comme un fouet.


.

Harry Potter


Il brandit Josiah.


S – Brandon Pike. Vous pougnez.


Il l'a vraiment lu.


S – «Son regard froid, telle une lame acérée, me paraissait mortellement sexy. Il sentait le cuir, l'huile de moteur et la sueur virile, l'unique odeur du bad boy, une combinaison qui faisait chavirer mes sens.»


P – C'est vous, sauf que vous sentez le thé noir et le gingembre.


'J'ai moins l'air flippant quand je rougis.'


L'index pointé vers moi.


S – «Daniel, le regard limpide comme une source, le sourire doux de l'homme sensible. L'ange passe, je trébuche. Dans ses bras, le paradis retrouvé, je m'évanouis.»


P – Je préfère Josiah... «Devant le miroir, il essaya d'arranger sans succès ses cheveux rebelles et contempla cette fine balafre qui lui barrait le visage, le souvenir de cette bataille, qui viendrait compléter harmonieusement sa collection.» Vous avez quelqu'un en ce moment?


S – Vous avez 16 ans.


P – 17. Oui ou non?


S – Concentrez-vous sur Corner.


P – Il n'est pas intéressé. Il s'est marré et il a fait: 'je suis désolé, tu es répugnant'.


S – Montre-la-moi. Non ça c'est:'Tu nous fais quoi, Potter'. Vous vous y êtes mal pris.


P – Je l'ai joué, 'c'est pas moi c'est le gui'.


Il présente sa main et me montre la croix.


S – Vas-y.


Je fais mine d'approcher mon visage vers la croix.


Je bifurque.


.

Severus Snape


Simplet ignore ma main et m'embrasse sur la bouche.


Contact. Une lueur. Il s'éloigne.

Trop bref, c'est pas avec ça que tu vas conquérir qui que ce soit.


Ma main sur sa nuque, j'attire son visage vers le mien.

Là, ne bouge plus.


Baiser bouches entrouvertes, retour aux émois de l'adolescence.

Frissons. Goût vanille. Tremblements.


S-E-V-E-R-U-S

S-E-X-E

Très graphique.


Levé de baguette.

Le bouquet.

8888

.IIII.


Motifs libres, papillons.

Mains entrelacées. Une idylle.

Coupez!


Par ici la sortie.

Je ferme la bouche.


Il veut remettre le couvert.

Je bloque sa bouche avec la croix.


S – 50 points pour Serpentard.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?