Jean x Reader par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Lemon

6 Conneries ( PDV Anna )

Catégorie: T , 1262 mots
0 commentaire(s)

« -Action !

-Très bien... »

Je réfléchis un moment, ça serait trop rapide de lui demander de me faire quelque chose de romantique, même un câlin, non il faut que je trouve quelque chose de bien chiant à faire, une connerie par exemple. J’observe les alentours, puis… J’ai trouvé !

« -Tu vois,la fenêtre là bas ? dis-je en désignant celle-ci du doigt

-Ouais…

-Lance un caillou sur la vitre. »

Il tourne la tête vers moi, choqué, puis me dit :

« -T’es folle ? Levi va me défoncer si je fais ça ! »

Je lève les mains en détournant le regard.

« -Ah bah après si t’es pas cap… »

Il pousse un long soupir, observe autour puis ramasse un caillou à côté de lui, et se lève. Oh mon dieu, il va vraiment le faire ?! J’ai tellement envie de rire… Il prend son élan et lance le caillou de toutes ses forces (ouah, impressionnant quand même…). Je n’ai même pas vu voir son envol mais j’ai pu entendre la vitre se fracasser, on dirait que les dégâts sont loin d’être légers…

Jean, se retourne vers moi, les yeux écarquillés puis me fonce dessus avant de me dire rapidement :

« -Cours ! Cours ! Cours ! »

Il m’attrape par le bras (qu’il faillit arracher sur le coup), je me relève rapidement et m’enfuis avec lui.

On est partis se réfugier je ne sais où, dans un endroit fermé, caché, il me semble que c’est un endroit que seul Jean connaît. Il est aussi essoufflé que moi, c’est trop mignon… je ne devrais pas mais… ok je m’avoue à moi-même que je l’aime. Mon cœur bat si vite, mais je ne suis plus essoufflée, c’est lui qui me fait cet effet là… ?

« -Anna… action ou vérité ?

-Heu… action. »

Après avoir soufflé quelques secondes, il me dit avec tendresse :

« -Laisse toi faire »

Je ne suis pas sûre de comprendre, mais au fond je pense que je sais ce qu’il est sur le point de se passer… ou pas ?

Il commence à caresser mes cheveux et approcher son visage… Puis ses lèvres se posent sur les miennes… J’obéis et me laisse faire gentiment. Peu de temps après, il s’éloigne doucement, un peu timide. J’ai l’air sonnée, mon visage semble exprimer mon incompréhension.

« -Bon, on y va ? Me dit-il.

-Heu, d’accord. »

C’est tout ? Je m’attendais à plus que ça… mais tant mieux sinon, ça aurait été trop rapide entre nous. Il me prend par la main, et je le suis en rougissant. Que dois-je penser de ce qui vient d’arriver ?

De retour vers le quartier général, Jean ouvre la porte, et à peine eut-il le temps de l’ouvrir entièrement, Levi apparut brutalement, ce qui nous fit sursauter. Il agresse Jean des yeux, c’est tellement effrayant…

« -Toi là… dit Levi d’une voix intimidante en s’adressant à Jean. »

Il nous scrute de haut en bas, tandis qu’on se lâche vite-fait la main et on la cache derrière notre dos, par pur réflexe lorsque Levi le remarqua.

« -Vous. Dit-il cette fois en s’adressant à nous deux. »

La situation tendue laisse place à un silence glacial de quelques secondes.

« -C’est moi. Dit Jean. Elle, a rien fait.

-J’men tape de vos histoires. Vous deux serez de corvée pendant trois jours.

-Laisse la, j’te dis que c’était moi ! Pas elle ! »

Il hausse de plus en plus le ton de sa voix, et s’avance agressivement vers Levi, il est prêt à lui sauter dessus. Je tente de le retenir par le bras, et c’est alors que Levi lui balance un poing en pleine figure ; un coup de poing si puissant que les lèvres de Jean se mettent à saigner. Il fut projeté en arrière et je rattrape son torse avec mes bras. Je me penche pour savoir si il va bien. Il a l’air sonné ; ses yeux sont fermés, il a une main posée sur sa tête et l’autre autour de mon cou. Je saisis doucement son menton, puis je relève sa tête pour voir sa blessure. Aïe, j’ai mal pour lui…

« -VOUS DEUX. » Il tourne le dos et s’éloigne.

«-Jean, ça va ?

-Ouais, t’inquiète… » Je vois sa blessure plus nettement, et elle est vraiment grave.

« -Jean, tu est blessé… »

Il touche sa lèvre, puis regarde ses doigts plein de sang, qu’il fit semblant d’ignorer.

« -Oh, c’est rien.

-Non, viens, je vais te soigner ! »


On marche ensemble vers ma chambre ; arrivés là bas, je le mets assis sur mon lit et je me presse d’aller chercher du désinfectant et des pansements pour le soigner.

Lorsque je reviens à lui, je pose les pansements sur le lit, et je verse quelques gouttes d’eau oxygénée sur le morceau de coton.

« -Tu sais, t’es pas obligée… Me dit Jean.

-Non mais, j’y tiens... »

Avant de poser le coton sur sa blessure, je préfère le prévenir ;

« -Ça risque de piquer un peu par contre…

-T’inquiète ça va aller. »

J’attrape son menton, et je pose doucement le coton sur sa lèvre. Il serre les dents et prend une grande inspiration, je le comprends ; j’aurais fait la même chose. Après s’être habitué au picotement, il me fixe dans les yeux, je ne sais pas ce qu’il pense, mais je le regarde aussi. Ce ne sont pas ses yeux qui m’hypnotisent, mais son regard. Je commence à rougir lorsqu’il me sourit sur le côté. Bordel son sourire aussi est trop mignon… Tout à coup je me concentre à nouveau sur sa blessure. Je baisse les yeux et continue à nettoyer le sang restant sur les lèvres.

Une fois le nettoyage terminé, je prépare le pansement, puis Jean me dit ;

« -Tu sais, c’est pas souvent que quelqu’un prend soin de moi comme ça… »

Mon cœur se met à battre à toute vitesse… Qu’est ce que je dois dire ?

« -Ah, bah tu sais, c’est naturel… »

Je pose délicatement le pansement sur la plaie, je lève les yeux et je lui caresse les cheveux pour lui faire comprendre que j’avais terminé. Il m’enlace de son bras en me remerciant. Je me lève et lui dit en essayant de ne pas bégayer ;

« -Bon bah, j’vais ranger heu… ça…

-D’accord. »

Pendant que je range le désinfectant et les autres objets que j’ai utilisés, sans savoir pourquoi, je lui demande :

« -Hé ! Jean ? Action ou vérité ? »

Je l’entends rire depuis l’autre pièce dans laquelle je rentre après avoir tout rangé. Il se lève , on sort de la chambre, et je le suis en attendant son choix.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?