Neela par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 1 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Aventure

11 Epilogue

Catégorie: G
1 commentaire(s)

Sept ans plus tard...



Les rayons brûlants du soleil de Tatooine ne laissaient aucun répit, ni aux hommes ni aux bêtes, et le sable grossier semblait avoir modelé les visages, leur conférant une expression dure et triste. Les pans de sa cape malmenés par le vent chaud, Ben Kenobi avançait vers la cantina de Mos Eisley, bâtiment bas aux formes arrondies, dont la couleur se différenciait mal de celle du sable, ce qui était également le cas de toutes les autres habitations de Tatooine. Le visage de l'homme était encore jeune, mais la barbe qui lui mangeait le visage et ses habits d'ermite lui donnaient l'air d'un vieillard. Il baissa la tête pour entrer et dut attendre que ses yeux s'habituent à la pénombre. Il s'installa à sa table habituelle, près du comptoir, d'où il pouvait entendre toutes les conversations dignes d'intérêt, et il y en avait beaucoup à cette heure dans la cantina de Mos Eisley. Il écouta un moment, puis comme rien ne l'intéressait, il plongea dans ses propres pensées, comme englouti par des abysses ténébreuses et glacées. Chaque jour, il ne pouvait empêcher ses souvenirs de revenir le hanter et la solitude dans laquelle il vivait, la peur constante du fugitif qu'il était devenu, ne l'aidaient pas à s'en défaire. Il songea à Anakin, comme d'habitude. C'était toujours le premier qui lui venait à l'esprit, et le souvenir le plus douloureux. Les yeux emplis de rage de son padawan étaient les témoins de son échec et il s'infligeait chaque fois qu'il les revoyait le châtiment de plonger dans leur gouffre insondable de haine. C'était devenu une punition malsaine qu'il s'obligeait à respecter. Parfois il avait l'impression qu'il deviendrait fou à force de rester seul sur cette planète hostile avec pour seule compagnie ses idées noires. Ensuite il songeait à Qui-Gon, son ancien Maître, qui lui avait promis au delà de la mort de lui enseigner ce qu'il n'avait pas eu le temps de lui apprendre. Mais à chaque fois qu'il tentait de plonger dans la Force pour trouver l'esprit de son Maître, il ne sentait que le vide laissé par tous les Jedis morts durant cette dernière année. La Force était devenue aussi sombre que ceux qui l'utilisaient à présent pour imposer leur joug de terreur à la Galaxie. Elle n'était plus une alliée pour Obi-Wan, qui doutait de plus en plus souvent de son statut de Jedi.


Il prit son verre de chetta, qui était arrivé sur sa table sans qu'il remarque que quelqu’un lui avait apporté.


- Autre chose monsieur?


Ben secoua la tête et avala la boisson sans alcool, qui lui laissa un goût amer dans la bouche. Il leva le regard et rencontra les grands yeux noirs de la serveuse, qui s'était assise en face de lui et le regardait tristement. Il ne sut pourquoi, cela ne le dérangea pas de la voir assise à sa table et il ne lui prêta aucune attention. Il se laissa de nouveau envahir par ses idées sombres.


- Vous ne devriez pas faire ça.


Ben perçut une tristesse déchirante près de lui et il tourna son regard vers la jeune femme qui n'avait pas changé de place. Une seule larme coulait sur sa joue.


- Qui êtes-vous? demanda-t-il, un étrange écho s'éveillant dans son esprit.


- Je m'appelle Neela, répondit-elle.


Le Jedi reçut comme un choc et il redressa son dos qui se fit moins voûté. Se yeux bleus retrouvèrent un peu de la lumière qui les avait quittés.


- Vous êtes un fantôme, prononça-t-il en détaillant le visage de la jeune femme.


Celui-ci avait perdu sa grâce enfantine, mais il pouvait toujours lire la moindre de ses émotions à l'intérieur de ses grands yeux noirs. A cet instant, il y voyait la joie et la tristesse mêlées, et s'y plonger fut comme un grand bol d'air.


- Non, répondit Neela en souriant doucement. Je ne suis pas un fantôme.


- Que faites-vous ici?


- Je sers toutes sortes de boissons à tous les gangsters et à tous les êtres un peu perdus de cette planète.


- Ce n'est pas un hasard n'est-ce pas?


- Non, avoua-t-elle. J'ai souvent croisé votre chemin sans que vous en doutiez. J'ai apporté mon aide lorsque j'ai pu, même si vous vous débrouilliez très bien tout seul. Mais maintenant c'est différent.


- Vous m'avez suivi durant toutes ces années? Pourquoi avez-vous fait ça?


Obi-Wan était abasourdi.


- J'ai choisi, répondit la jeune fille. J'ai choisi une vie d'aventures et de risques, j'ai choisi de rester près de vous sans que cela ne vous engendre la moindre souffrance.


- Vous avez sacrifié votre bonheur pour moi?


- Non, bien sûr que non. C'est ma façon de vivre et elle me va. C4-DA l'apprécie un peu moins, s'amusa-t-elle, mais il m'aime trop pour me laisser.


- Vous étiez là le jour où je suis venu à Tyrena?


- Oui. J'ai empaqueté mes affaires lorsque vous êtes parti me chercher sur la plage et quand vous êtes reparti, je vous ai suivi.


Obi-Wan secoua la tête.


- Ce n'est pas possible... Vous n'avez pas pu me suivre partout où je suis allé.


- Je n'ai jamais dit ça. J'ai dit que j'avais souvent croisé votre chemin, sans me faire remarquer.


- Alors pourquoi vous êtes-vous découverte cette fois?


Neela ne le savait pas vraiment. Elle le faisait parce que c'était comme ça. Elle était motivée par le même instinct qui l'avait poussée à sauver le garde Hrackien sur le Majestic et celui à cause duquel elle avait reçu le tir de blaster destiné à Coriolan.


- Il le fallait. Je crois que vous allez avoir besoin de moi.


- Neela, je suis un fugitif, commença Obi-Wan.


- Je sais! Vous allez me dire que c'est trop dangereux, comme la première fois. Mais vous ne me ferez pas changer d'avis.


Il soupira.


- Alors je t'offre une chetta, parce que tu as beaucoup de choses à me raconter.


La jeune fille lui adressa un sourire débordant de joie et toutes les idées noires du Jedi disparurent d'un seul coup.



1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?