Akagami no Shirayuki hime (l'histoire d'Obi) par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Aventure / Romance

4 les blessures ne se cachent pas

Catégorie: G , 951 mots
0 commentaire(s)


Après de nombreuses esquives et de petites blessures Obi commence à en avoir assez de s’amuser avec les mercenaires.


Obi (amusé) : «Bon, vous avez fini de vous échauffez ?! »


Un mercenaire (épuisé) : «Arrête de faire la malin, et bas toi plus sérieusement ! »


Obi (avec un air hautain) : «Très bien »


Après une quinzaine de minutes, Obi en a fini avec tout les mercenaires mais il n’en sors pas indemne.


Obi : «Je devrais faire plus attention, il faut que je m’entraine plus pour- pour la protéger elle… »


Obi se rappelle que Shirayuki s’est évanouie, pris de panique il cherche au alentours,en cherchant il trouve autre chose sur le corps d'un mercenaire il trouve une plaque qui lui est familière mais cela ne lui revient pas, il l'a prend avec lui. Il ne sais pas par quelle magie mais il trouve

Shirayuki sous un buisson il l'amène jusqu'a la charrette que le prince lui a confié


Obi (usé) : « ça fait la 3e fois que je la porte »


Obi la dépose délicatement sur la banquette de la charrette, il la regarde passionnément on peut apercevoir ses yeux qui brillent


Obi (d’un air protecteur et en touchant ses cheveux) : « Tu sais te battre hein, tu n’a pas besoin d’apprendre moi je serais la pour te protéger »


En touchant le visage de Shirayuki, Obi remarque qu’il est blesser sur plusieurs parti de son corps il cherche immédiatement un moyen de le cacher. Après avoir trouver une solution ils reprennent immédiatement la route vers le royaume de Tanbarun. Après de longues minutes Shirayuki se réveille enfin


Obi : « eh bah! Tu as fait une bonne sieste, pour une fille qui sait se battre. »


Shirayuki (avec une voix gênée et le visage rouge de honte) : « t-t’ais toi »


Obi pouffe de rire rien que en voyant le visage complétement gêné de Shirayuki, Pour elle c’est moins drôle mais Shirayuki remarque quelque chose qui ne va pas cher Obi. A chaque fois que la charrette bouge trop, le visage d’Obi se crispe


Shirayuki : «Obi si ça ne vas pas tu dois me le dire »


Obi (curieux) : «Oui ne t’en fais pas pour moi jeune fille, mais pourquoi tu me dis ça ? »


Un gros tremblement sur la charrette surgit, le visage d’Obi se crispe il dégage un bruit sourd et fort, alors que ce sont que de petites blessures mais nombreuses Obi cri de douleur.. Shirayuki fait donc arrêter la charrette


Shirayuki : « Obi, enlève ton haut »


Obi (très gêné) : «Quoi ! Pas question »


Shirayuki (insistante et coléreuse) : « Obi, enlève moi tout de suite ton haut ou alors c’est moi qui vais l’enlever »


Obi est contraint de l’enlever il voulait à tout pris cacher ses blessures à Shirayuki ; C’est avec beaucoup de gêne et de lenteur que Obi enlève son haut.


Shirayuki : «Aller vite ! »


Obi : « J’ai-j’ai du mal »


Shirayuki l’aide donc à retirer son haut dès que elle l’a complètement enlever, Shirayuki touche le torse de Obi, Obi est extrêmement gêné, il regarde dans tout les sens afin de ne pas croiser le regard de Shirayuki qui n’a pas l’air d’être prise dans cette situation embarrassante pour Obi. Shirayuki sors de son sac quelques pommades et fioles et un vers d’eau, Obi est impressionné par tout ce qu’elle à amener


Obi (stupéfait): «C’est tout rentré ! t’en a amener des choses Jeune fille ! »


Shirayuki : « effectivement ! Comme je ne sais pas ce que ma patiente a j'ai amenée plusieurs choses. Mais dit moi Obi tu fait de la musculation pendant ton temps libre ? »


Obi (intrigué) : «Pas vraiment, je m’exerce ou alors je m’entraine afin de me perfectionner, pourquoi ? »


Shirayuki : « Eh bah ! Pour quelqu’un qui fait seulement de l’exercice et qui s’entraine pendant son temps libre qui est assez cours tu es assez bien foutu, tu n’a pas à te plaindre !


Obi : « Qu-Quoi ! Je-je euh »


Par ce que vient de dire Shirayuki, Obi est totalement embarrassé il ne sait vraiment pas quoi répondre, Shirayuki elle ne voit pas le mal a ce que elle vient de dire. Mais en voyant le visage d’Obi, elle compris parfaitement que ce n’était pas le genre de chose qu’il fallait exprimer fort et comme ceci, elle devient complétement rouge de honte.


Obi (qui pense tout bas) : «Jeune fille tu as les mains tellement douces »


Shirayuki : « Tu as dit quoi Obi, je n’ai rien entendu ? »


Obi : « Oh ! euuh, rien-rien du tout


Shirayuki (déterminée) : « Ce n’est pas grave ! J’ai fini Obi nous pouvons y aller ! Ne perdons pas une minute !! »


Obi : «Ah non jeune fille ! Il commence à faire nuit allons dans une auberge avant que le soleil ne se couche nous repartions dès demain à l’aube"


Une fois arrivée à la première auberge venue ils s’installent demande une chambre à deux lit mais il se trouve que un petit imprévu vont leurs faire face.



0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?