Un Amour Anachronique par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Surnaturel / Romance

4 Balade avec Julien du Casse

Catégorie: M , 2182 mots
0 commentaire(s)

Imane suis DuCasse pour se balader en pleine nuit de chaleur à l'exterieur de la demeure, ils s'éloigne peu à peu de la maison du gouverneur et se trouvèrent en plein milieu de la ville

Imane: C'est beau... "dit elle avec admiration" pas les gens mais le paysage est somptueux... ces maisons avec des couleurs décalées en harmonie avec l'été, un bon climat chaleureux dans une promenade en pleine nuit étoilée, l'odeur de la mer et sa transparence dû à sa propreté... Ahh...

Julien: Tu n'as pas encore tout vu ma belle, ces gens sont d'une bêtise, une ignorance totale que même le paysage te répugneras. "dit-il avec fermeté"

Imane: Vous deviez vous y connaître à cet endroit, sous vos aspects mysterieux je me demande bien ce qu'un français fait à Cuba, pourquoi n'êtes-vous pas en France ?

Julien: *heurter par sa question, il s'arrêta* Je ne vie plus en France, si j'y retourne, ils m'oteront la vie. "dit-il avec froideur"

Imane: Attendez...V-voulez dire que vous êtes...

Julien: Un déserteur. "dit-il avec sang froid"

Imane: Comment l'êtes-vous devenu ? "dit-elle avec curiosité"

Julien: J'ai refuser de participer à la bataille Vélez-Málaga, je suis dégouté de cette obsession par la monarchie Française et Espagnole pour choisir la réputation et la lignées au détriment du talent...

Imane: Ce n'est pas faux, ils se focalisent plus vers ceux qui viennent d'une famille aisée on appelle ça de la discrimination, cela reste entre nous, plus tard il y'aura une révolution française qui renversera cette monarchie absolue pour qu'ils obtiennent leurs libertés et leurs droits, la France deviendra donc un pays démocratique. "Répond-elle en insinuant qu'il y a toujours espoir"

Julien: *Surpris par les propos d'Imane* Alors mon pays se reveillera pour de bon ?

Imane: Evidemment il y a beaucoup de français qui pensent comme vous, et ses grâce à ces pensées que la France s'en sortira. "dit-elle avec assurance"

Julien: Tes paroles m'ont rendu joyeux, je t'en remercie. "dit-il avec un sourire discret"

Imane: Il n'y a pas de quoi me remercier, il est nécessaire que vous le sachiez. "dit-elle en lui souriant en retour" Mr Du casse il faut que je vous dise quelque chose mais ne soyez pas offenser je vous en prie...

Julien: Je t'écoute ma belle.

Imane: *Prend une grande inspiration...* Je suis au courante de votre passé, ce que vous aviez endurer, de votre plus jeune jusqu'à l'âge adulte...les questions que je vous ais posées c'etaient des questions rhétorique il y'avait juste une chose que je voulais savoir, c'etait votre ressentiment qui était pour moi un mystère...

Julien:...(ne répond pas)

Imane: Dites le moi si ce que je vous dis ne vous plaît guère... "dit-elle avec peur et tristesse"

Julien: Non... ça me rassure que tu sache tout. Et tu es d'ailleurs la première femme qui sait tout de mon passé, je ne m'y attendais point.

Imane: Ah... Vous m'avez soulagez je pensais que vous alliez jetez vos nerfs sur moi...

Julien: *Rie fortement* Pas pour cela quand même ! Et toi ma belle d'oú viens-tu, tu ne ressemble guère à nos françaises à ce que je vois. "dit-il en la scrutant"

Imane: Je vie en France mais je viens d'Afrique du Nord.

Julien: Tu es donc une arabe, *rire narquois* interessant...

Pendant qu'ils se promène dans une ruelle sombre quelques hommes ivres remarquent en premier temps Imane puis s'expriment et agissent de façon très grossière envers celle-ci, puis lorsqu'ils remarqua qu'elle etait accompagner d'un homme à la réputation de tortionnaire, il s'enfuya tous sans exception.

Imane: Ils ont peur de vous Mr Du casse, c'est un atout.

Julien: La prochaine fois je les enverrais en Enfer ces ivrognes tu etais semblable une viande devant eux, et ne m'appelle plus Mr Du casse appelle moi par mon prénom j'ai l'impression d'être mon oncle. "dit-il en ralant"

Imane: Contentez vous juste de les effrayer. "Répond-elle en lui souriant" Très bien Julien puisque vous insistez.

Ils marchèrent ensemble pavanant toutes les rues quand soudain ils entendirent un bruit, une voix féminine...

Imane: Julien avez-vous entendu ?

Julien: Oui il me semble...

Imane: Ce doit être ceux que vous aviez effrayer, ils sont sûrement entrain d'agresser une pauvre dame ! Partont l'aider !

Julien: Ce cri doit venir de l'autre ruelle.

Julien et Imane partirent secourir une dame en détresse jusqu'à ce qu'en réalité... ces bruits etaient ces gémissements...qui provennaient d'une prostituée avec un garde...

Imane: Oh mon Dieu... *rougit* Julien é-éloignons nous d'ici, je ne veux pas voir ça... "dit-elle honteusement"

Julien: *fixa Imane en lui faisant un sourire pervers* J'aimerais bien comtempler leurs actes "dit-il en ricanant" Ne fais pas la timide je suis sûr que cela te plaît ma belle...

Imane: *Elle le regarda avec honte et timidité* Non Julien je vous ais dis que je ne veux pas voir ça ! "dit-elle en colère"

Julien: D'accord ne t'enerve point, je t'embetais juste. "dit-il avec un sourire doux"

Imane se précipita pour rentrer tandis que Julien etait derrière elle, pour fixer son derrière bien dodue... Arriver dans la villa, les deux se trouvèrent devant leurs portes de leurs chambres...

Imane: Ce fut une soirée... riche en émotions... "dit-elle en rougissant"

Julien: Au moins tu as une idée de la Havane désormais. "dit-il avec un léger sourire"

Imane: Vous aviez eu raison sur ce que vous aviez dit... que les habitants de la havane gâchait ce beau paysage... Je vous remercie de cette balade, j'appréciais votre compagnie.. "dit-elle très timidement"

Julien: *s'approcha d'Imane* Il n'y a pas de quoi... "dit-il en lui souriant"

Imane:... *Surprise que Julien soit si proche d'elle, elle contempla ces yeux, en ne se rendant compte qu'elle etait extrêmement rouge*

Julien: *s'éloigna d'elle* Bonne nuit Imane... "dit-il d'une voix si douce..."

Imane: E-euh B-bonne nuit...*se précipita de rentrer dans sa chambre*

Imane de retour dans sa chambre dos à la porte sentant son cœur battre à la chamade, n'en revenais pas que ses yeux bleus attrayant allait l'hypnotisé, elle se remémorait encore et encore de son corps athlètique...Son torse apparent exhibant ses muscles, ses yeux bleus clairs qui l'envoûtait, sa bouche, sa machoire, sa barbe bien taillé, ses cheveux mi-longs etc... elle s'imaginait tous les détails de son corps, il correspondait exactement à ses critères de beauté néanmoins ce n'etait pas que de l'attirance physique, il etait intelligent et elle aimait tellement sa personnalité mystèrieuse, calculatrice, espiègle et surtout avec pleine d'humour noir... Cette nuit elle ne cessait de penser à lui qu'elle en fit même un rêve durant son sommeil. Le lendemain matin elle se réveilla comme un bébé tout droit sortit d'un conte de fée, on toqua à la porte...

Imane: Qui est-ce ?

Femme de chambre: * C'est votre femme de chambre*

Imane: Hmm..."s'étire" *Entrez*

Femme de chambre: "elle entre.." *je vous ais ramener votre petit-déjeuner.* honteuse ne pouvant la regarder puisqu'elle etait en sous-vêtements (dû à la chaleur...)

Imane:Hmm...*Merci, n'ayez pas honte nous sommes entre femme voyons* dit-elle en lui souriant

Femme de chambre: *Daccord, si vous le souhaitez* dit-elle en lui souriant en retour

Imane engloutit son petit déjeuner, s'habilla puis décida d'aller rendre visite a son ami

Imane: *Toc* *Toc* Bart ?

Femme de chambre: *il n'est pas dans sa chambre, il est actuellement dans le bureau du gouverneur*

Imane: *Ah d'accord*

Imane entendit des tirs puis se mit à regarder par la fenêtre, c'etait Julien encore et toujours qui s'entraînait aux tirs, pendant ce temps là elle remarque que la porte de sa chambre est légerement entrouverte, Imane si curieuse, elle décida d'y pénetré consciente de ce qu'elle fait est très dangereux qu'elle pourrait tôt ou tard être prise en flagrant délit mais Imane est habile en discrètion, elle entra puis ferma doucement la porte, elle fouilla toute sa chambre sans trop laisser de trace elle remarqua plein de lettres venu de son oncle se plaignant constamment de ce qu'il a commis, elle lisait avec toute concentration qu'elle en oublie d'y faire attention elle entenda un bruit venant de l'exterieur elle se précipita pour se cacher dans une armoire qui etait une armoire d'armes... elle devait ni les toucher ni trébucher

Elle devait rester immobile, elle regarda par un petit trou que c'est une femme de chambre qui est venu nettoyer, Imane sentit un petit soulagement que ce ne soit pas Julien puis tout d'un coup elle entendit des pas et elle voit que la porte s'ouvre, c'etait Julien, il etait instantanement en colère puis se mit à gronder sur la femme de chambre en lui disant qu'elle n'y rentre plus jamais, qu'il hais ceux qui entrent dans sa chambre sans permission, la dame terrifiée fuya puis Julien claqua la porte, Imane apeurée par ce qu'elle à vu et entendu elle trembla, Julien s'approcha de l'armoir, qui terrifie encore plus Imane puis pivota vers sa gauche en réalité il posa son arme à feu sur sa commode qui se situe à 1 cm de l'armoir, il pouvait ouvrir à tout moment et découvrir qu'Imane etait à l'interieur, Miraculeusement il ne l'a pas fait et quitta sa chambre, Imane patienta qu'il s'en éloigne et la elle sortit sans faire de bruit, sans se faire repérer...

Sage: Ah ! Tiens Imane j'ai une excellente nouvelle à t'annoncer. "dit-il avec joie"

Imane: Oh... Bart... "dit-elle en se forcant à lui sourire"

Sage: Nous sommes...*interrompu*

Imane: Désolé mon ami mais je suis occuper tu m'expliqueras tout à l'heure d'accord ? "dit-elle en courant vers sa chambre"

*Claquage de porte*

Sage: Mais qu'est ce qu'elle a... "dit-il en chuchotant"

Imane s'allongea sur son lit pour apaiser l'adrénaline, puis se laissa emporter par le sommeil... elle se reveilla toute engourdie par un sommeil lourd se leva de son lit, se déshabilla, et se fait couler un bain mousseux pour se tranquiliser, la chaleur lui à causer une peau colante et sueuse qu'il l'étourdissait, après un bon bain qu'il l'a rendu propre et parfumée elle s'habilla, ressort de sa chambre et sortit la oú Julien s'entrenait, elle aperçoit une arme à feu posée sur la table, elle le vit puis prit et tira sur une des cibles. Il n'y a pas à dire, elle est pas douée pour viser, elle sentit une douleur à sa main, elle voit que le pistolet lui procura une petite lésion, elle continua de tirer malgrés la douleur mais avec l'autre main. Elle ne s'est pas rendu compte que Julien se trouvait juste derrière entrain de l'observer. Imane tira jusqu'a qu'il n'y ait plus de munitions...

Imane: Merde... comment on rentre ses balles à l'interieur... "dit-elle avec acharnement"

Julien: Donne le moi je te montre.

Imane: J-julien ?! Vous etiez entrain de m'observer... "dit-elle en lui remettant le pistolet"

Julien: Eh bien la scène etait trop interessante pour que je l'ignore...*recharge l'arme à feu*

Imane: Lorsque je vous ais vu, j'ai vu que vous n'aviez jamais raté vos cibles... Apprenez moi à tirez ! "dit-elle avec ambition"

Julien: *Rire sarcastique* Alors tu veux que je t'apprene à tirer hein... Attention ce n'est pas du travail d'amateur comme tu as l'air si fragile ma douce...

Imane: Veuillez cesser de me rabaisser ! Je ne suis pas une chochote comme vous le pensiez...

Julien: Si tu réussis avec Brio, je ne te rabaisserais plus et biensûr tu seras récompensée...

Imane: Ah bon ? "dit-elle avec une voix plus féminine" Et quelle sera ma récompense ?

Julien: Ce que tu souhaites... "dit-il en lui faisant un sourire malicieux"

Imane: Alors je voudrais un beau revolver bien féminin avec de beau motifs. "dit-elle la maligne"

Julien: *Rie fortement* On ne ma jamais demander une chose pareille mais je suis partant ma belle.

L'entraînement dure plusieurs jours pour qu'elle maîtrise l'art de tirer, jusqu'a la journée de la rencontre avec 《Duncan Walpole》 ...

Julien: Je suis épater, tu n'as rater aucune cible, tu n'es donc pas si fragile que sa.

Imane: Quand l'élève dépasse le maître... "dit-elle d'un ton amusé"

Julien: *la fixa puis explosa de rire* Non, non ma belle sache le que tu ne me dépassera jamais en tir, je suis bien au-dessus de toi "dit-il en ricanant"

Imane: Vous êtes un homme redoutable mais ce n'est pour cela que vous devriez être orgueilleux , nous verrons bien, rira bien qui rira le dernier... "dit-elle en se dendinant devant lui"


Julien fait encore une partie de tir avec Rogers, pendant leurs séances de tirs 《Duncan walpole》etait déja présent, bien qu'il ait eu un retard d'une semaine...


Á suivre...



0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?