Olska Pollock

Anne Plichota et Cendrine Wolf

La jeune Oksa, âgée de douze ans, sur le point d'en avoir treize, vient d'emménager à Londres avec sa famille. Cette dynamique jeune fille, très attachée à ses parents Marie et Pavel, est également très proche de son excentrique grand-mère Dragomira et de son grand ami Gus qui a déménagé en même temps qu'elle avec ses parents. Sa seule fantaisie est son rêve de devenir un jour une ninja. L'histoire commence au moment où la famille Pollock s'en va précipitamment vivre à Londres1. Le jour de la rentrée dans son nouveau collège, Oksa fait la connaissance de son professeur de mathématiques, le professeur McGraw, qu'elle ne tarde pas à détester 2, car cet homme, qui lui semble bien étrange, est de plus d'un abord très déplaisant3. L'animosité que lui témoigne cet homme amène Oksa à prendre conscience d'une stupéfiante réalité : elle semble disposer en effet de dons surnaturels dont elle ne s'était jamais douté auparavant : elle peut envoyer des boules de feu, bouger les objets à distance, donner des coups de poings à ses ennemis sans les toucher, et s'élever à quelques mètres du sol. Cette découverte s'accompagne de celle d'une curieuse empreinte sur son ventre, qui ressemble à un hématome qui deviendra par la suite une étoile à huit branches2. C'est alors sa grand-mère qui lui révèle les raisons de ce mystère, en lui révélant les événements arrivés 57 ans auparavant : Dragomira avait alors dû quitter de force la terre fabuleuse d'Édéfia, dont elle était la Gracieuse ( la souveraine d'Edéfia ) héritière, accompagnée seulement de quelques personnes, qui se nommèrent les Sauve-Qui-Peut. Invisible aux yeux des Du-Dehors (les gens normaux), la terre d'Édéfia est désormais introuvable pour les Sauve-Qui-Peut, pour qui elle n'est plus qu'un Paradis Perdu. Et c'est Oksa, « l'Inespérée » qui va peut-être leur permettre d'en retrouver le chemin. C'est le jour de cette révélation qu'elle rencontre Tugdual, un Sauve-qui-Peut de 16 ans ténébreux, qui possède de nombreux pouvoirs qui feraient plus d'un envieux. Dès lors, les événements se précipitent : tout comme les Sauve-Qui-Peut et sa grand-mère Dragomira, Oksa est à son tour contrainte à la dissimulation de son secret. D'autant que le voile de mystère qui entourait sa famille se lève à ses yeux, pour lui laisser apercevoir la véritable personnalité de ceux qu'elle aime : sa grand-mère, bien sûr, mais aussi son propre père, Pavel, ainsi que son grand-oncle Léomido ; l'Homme-Fé aussi, le vieil Abakoum, et enfin le professeur McGraw lui-même — qui traîne derrière lui une longue histoire faite de traitrises et de noires convictions, qui s'avère être un Félon originaire lui aussi d'Édéfia — cet homme redoutable, le pire ennemi des Sauve-Qui-Peut, cherche à l'enlever, car Oksa peut lui permettre d'ouvrir le portail qui conduit à Edéfia. (source Wikipedia)