Mondes des contes par

3 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Action / Drame

13 Des GRIMMS?

Catégorie: M , 1455 mots
1 commentaire(s)

Assis au coin du feu, Eliz et Catlin se mirent à soupirer. Elles se regardèrent ensuite avant de se faire un petit sourire…

-Crois-tu qu’on a été un peu dur avec elle ? Demanda Eliz.

-J’allais te poser la même question. Répondit Catlin. Mais cela m’énerve pourquoi ne veut-elle pas dire ce qui va lui arriver ? Et qu’est ce que c’est que cette histoire de lettre ?

-Elle a sûrement une raison de ne pas vous l’avoir dit. Répondit Ren. Cela ne fait pas longtemps que je la connais mais je suis très observateur. Elle cache ses émotions et elle pense qu’elle va pouvoir surmonter cet énorme poids qu’elle a sur les épaules toute seule.

-Il a raison. Répondit Zen à son tour. Ruby veut sûrement vous protéger…Nous protéger.

-Mais pour qu’elle raison ?! S’écria Eliz en se levant. Pourquoi veut-elle nous le cacher ?!

Tous regardèrent le feu avant de soupirer. Sortant ma rapière, je me précipitai vers cet ours sauvage qui m’eut attaqué, il y eut peu. Sautant vers lui, je brandis cette dernière pour ensuite l’enfoncer entre ses deux yeux. Il se mit à grogner pendant quelques instants de douleur puis il commença à s’écrouler sur le sol. Retirant ma rapière, je me dégageai de lui…Au moment où je posai mes pieds sur le sol, il tomba sur le sol, faisant un énorme bruit.

Rangeant ma rapière, je sortis mon mouchoir en soie afin de faire un bandage à mon bras… « Je vais avoir une cicatrice… »Pensai-je en faisant le bandage avec mes dents…

Wolfy s’avança vers moi en couinant…

-Je vais bien. Lui dis-je en souriant. Ce n’est qu’une simple égratignure.

Il me regarda avec son air abattu, en essayant de me dire qu’il ne fut pas convaincu…Agenouillée, je lui caressai son museau…

-Je vais bien. Lui dis-je à nouveau avant de sentir une goutte. Mettons-nous à l’abri.

Ayant trouvés un abri, je regardai le paysage. « Je me demande ce que font les autres… » Pensai-je. « Non, c’est mieux ainsi, ils ne doivent pas revenir… ». Wolfy s’approcha de moi et posa sa tête sur mes genoux, essayant alors de me réconforter. Il se mit à couiner…

-Les autres te manquent ? Lui demandai-je en le caressant. Je t’avoue que moi aussi…

Le lendemain, je marchai dans la forêt en étant accompagnée de Wolfy quand soudainement mon bras me fit souffrir. Je vis alors qu’il se mit à saigner… « J’ai du faire un mauvais mouvement pour que ma blessure s’ouvre à nouveau… » Pensai-je en soupirant.

-Wolfy, faisons une halte vers le ruisseau.

Agenouillée face à celui-ci je posai ma rapière à coté de moi afin de ne pas être encombrée pour nettoyer ma plaie. Subitement, j’entendis Wolfy aboyer, en me retournant pour voir ce qu’il se passa, je fus violement projeté contre un arbre. Heurtant celui-ci, je me mis à toussoter du sang avant de tomber sur le sol.

Je me relevai ensuite avec difficulté tout en essuyant le sang de mes coins de lèvres. J’essayai d’apercevoir la personne ayant fait cela mais je vis des créatures, des ombres noires en formes d’animaux, plus grand que la normale…

-Grimm…Susurrai-je en étant surprise.

« Je pensais que c’était une légende, je pensais qu’ils n’existaient pas… » Pensai-je… « Ces créatures dotées d’aucune conscience et qui dévastent tous sur leur passage, des êtres sanguinaires, dénués de tous sentiments. Elles peuvent d’ailleurs agir seule mais aussi en groupe… » Je m’apprêtai à me relever quand je me mis à toussoter du sang… « C’est pas vrai ! » Pensai-je à nouveau…

Voulant dégainer ma rapière, je me rappelai que je ne l’eue pas avec moi. Je la vis vers le ruisseau… « Comment je vais faire ? » Me demandai-je. Wolfy se mit à grogner dans la direction de ces créatures afin de me protéger…

-Non ! M’écriai-je. Wolfy, va-t-en !

Je remarquai que l’une d’elles s’apprêta à l’attaquer et rapidement, je pris un bout de bois pour le lancer sur lui.

-Laisse-le tranquille ! M’écriai-je à nouveau. Wolfy, va-t-en ! Maintenant ! C’est un ordre !

Il me regarda une dernière fois avant de partir en courant. A l’aide d’un arbre, je me relevai tout en me tenant d’un côté…Cependant à peine mettre relever, deux de ses créatures se précipitèrent vers moi.

Wolfy continua de courir et essaya de trouver une personne qui pourra m’aider…Pendant ce temps, Ren et les autres continuèrent leur route.

-Je ne sais pas vous mais j’ai l’impression que nous sommes perdus. Dit Catlin. J’ai l’impression que nous tournons en rond depuis une heure.

-Je me suis fait la même réflexion. Répondit Zen. Mais être avec toi dans cette forêt m’excite. Que dirais-tu d’aller un peu plus loin, rien que tous les deux ?

Il s’approcha d’elle avec un sourire aux lèvres tandis qu’elle se mit à reculer, jusqu’à être contre un arbre, ne pouvant ensuite plus s’enfuir.

-Pourquoi rougis-tu ? Lui demanda-t-il en approchant ses lèvres des siennes. Suis-je en train de te faire de l’effet ?

-N-Non…Ecarte-toi…Répondit-elle en détournant son regard du sien.

-Ça suffit ! S’écria Eliz. Je t’interdis de t’approcher d’elle, Catlin est à moi !

-Vraiment ? Je ne suis pas de cet avis. Dit-il.

Ren voyant cela, il se mit à soupirer…

-Je comprends maintenant pourquoi Ruby, s’énervait tous le temps. Ils sont insupportables. Dit Ren en soupirant.

Subitement, quelque chose, fut en train de s’agripper à sa jambe. Lorsqu’il regarda, il fut surprit de voir Wolfy…

-Wolfy ! S’écria Ren.

-Wolfy ? Mais que fait-il ici ? Il est toujours avec Ruby. Dit Eliz.

-Regardez, je pense qu’il veut qu’on le suive. Remarqua Ren.

Wolfy, commença à partir tout en leur faisant signe de le suivre. Percutant à nouveau, un arbre, du sang se mit à sortir de mes lèvres… « Je ne pourrais pas tenir longtemps, si seulement, je pouvais accéder à ma rapière. » Dis-je en la regardant… « Mais…je commence à être fatiguée…à cause de tous ce sang que j’ai perdue… »

L’une de ses créatures, me prit par le col et me jeta violement vers le ruisseau…Voyant ma rapière proche de moi, je tendis ma main vers celle-ci quand j’entendis des voix familières prononçai mon nom. Je reconnu alors les voix de Ren, Catlin, Eliz et Zen…

La même créature qui m’eut jeté vers le ruisseau, m’agrippa à la gorge…En vain, j’essayai de retirer sa main que je pus qualifiée de patte gigantesque. Ne pouvant rien faire d’autre, je réussi à prendre ma rapière et dés l’instant où je l’eus dans mes mains, je lui transperçai l’abdomen avec cette dernière…

Surprit, il se retira. Reprenant alors mon souffle, je me mis à toussoter tout en dirigeant mon regard vers les autres…

-Qu’est ce que vous faites, ici ?! Partez ! Vous êtes en…

Je n’eus pas le temps de finir ma phrase qu’une autre de ses créatures me propulsa vers un autre arbre…Mais cette fois-ci, je n’eus pas mal. Une personne m’eut protégé…Ce fut Ren.

A son tour, en voulant me protéger, il prit la violente attaque du Grimm. Il se mit toussoter du sang…

-Comment tu as fait pour survivre après plusieurs coups comme celui-ci ? Me demanda-t-il en riant.

-Ren !

-Regarde…nous sommes tous ici pour te venir en aide. Tu es notre amie…et nous voulons que…Dit-il avant de s’évanouir.

Je me relevai et je vis les autres en train de se battre avec les Grimm… « Vous êtes idiots…Vous êtes vraiment stupide…Je ne veux pas que vous soyez blessés par ma faute ! » Pensai-je en ayant les yeux lumineux.

Mes amis furent en train d’être blessée à cause de moi…Furieuse contre moi-même, par mon égoïsme, une lumière aveuglante jaillit de mes yeux argentés.

*


1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?