Pas impliqué par

6 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Romance

26 Epilogue

Catégorie: G , 1689 mots
1 commentaire(s)

Derek et Pénélope restèrent seuls après le départ de l'équipe.

Il avait fait appel à un ouvrier qui avait remplacé la porte et ajouté des verrous.

Derek suggéra :

« Et si je te préparais le petit déjeuner ? »

Pénélope était très touchée par l'attention de Derek mais elle avait été tellement secouée par les actes de Tamara qu'elle ne pourrait rien avaler. Elle avait juste envie d'aller se coucher. Elle n'avait pas beaucoup dormi et toutes ces tensions l'avaient fatiguée au plus au point.

Elle déclina l'offre de Dérek qui comprit très bien les raisons de son manque d'appétit.

Soudain, il eut une idée qu'il proposa à Pénélope :

« Babygirl, si je t'emmenais chez moi. Tu pourrais dormir tranquillement et à ton réveil on irait déjeuner comme prévu. Qu'est-ce tu en dis ? »

Il ne voulait pas paraître trop insistant au cas où elle voulait avoir un peu d'espace et de temps à elle pour se remettre de la quasi prise d'otage qu'elle avait subie.

Pénélope hésita un instant et lui dit :

« Je crois que c'est une bonne idée. Je ne pourrais pas me sentir tranquille ici pour l'instant. »

Elle ne se sentait pas vraiment en sécurité. Rossi n'avait encore appelé pour donner des nouvelles de Tamara.

« Bien ! Prends un sac avec quelques affaires et on y va ! » Derek était content qu'elle eût accepté. Cela lui donnerait l'occasion de passer du temps avec elle. Après ce qui s'était passé, il n'avait plus envie de la quitter des yeux. S'il pouvait l'attacher à lui pour être certain qu'il ne lui arrivât rien, il le ferait avec plaisir et soulagement.

Elle avait raconté son histoire à l'équipe mais Derek était sûr qu'elle n'avait pas donné tous les détails. Ils auraient l'occasion d'en discuter quand ils seraient chez lui.

Pénélope prépara un sac. Elle prit le plus de choses possible, ne sachant pas quand elle rentrerait chez elle, et ils se mirent en route pour la maison de Derek

Derek accompagna Pénélope à la chambre d'ami et attendit qu'elle se fût endormie avant de partir.

Il prit enfin ce petit-déjeuner qu'il allait prendre avant de recevoir l'appel inquiétant de Pénélope lui demandant de venir chez elle.

Il appela Rossi pour savoir ce qui était advenu de Tamara. Pour l'instant, elle était sédatée dans une chambre sécurisée du service psychiatrique de l'hôpital et les docteurs attendaient son réveil pour lui faire subir une première évaluation. Il remercia Rossi et s'assit dans le salon.

Quand Pénélope se réveilla quelques heures plus tard, elle le trouva assis sur le sofa. Il n'avait pas bougé depuis sa conversation avec Rossi.

Elle s'assit à côté de lui. Il était tellement perdu dans ses pensées qu'il ne l'avait pas entendue arriver. Il lui proposa quelque chose à boire ou à manger mais elle refusa.

« Je te dois te dire quelque chose Derek, dit-elle d'un ton très sérieux.

— Bien sûr, Princesse. Je t'écoute. » répondit-il d'un ton le plus neutre possible. En réalité, il redoutait ce qu'elle allait lui dire. C'était à cause de lui qu'elle avait enduré tout ça et il comprendrait si elle le lui reprochait.

« Ce que je t'ai dit devant Tamara concernant Kevin était faux. » commença-t-elle.

Derek allait dire quelque chose mais elle l'en empêcha.

« Non, écoute et ne m'interromps pas. Je n'aime pas Kevin et je ne vais pas l'épouser. D'ailleurs, on a rompu. »

Elle fit une pause, prit une grande inspiration et poursuivit :

« Lorsque tu m'as dit toutes ces choses hier j'étais trop surprise pour répondre, tu m'as donné du temps pour y penser, mais il n'y a rien à penser. »

Le cœur de Derek était près de s'arrêter. Il se préparait au pire.

« Je n'aurais jamais cru entendre ces mots venant de toi, même dans mes rêves les plus fous et je peux te dire que c'était le plus beau moment de ma vie. Derek, tu m'as dit qu'en me voyant avec Kevin, un morceau de ton cœur se brisait chaque jour, et bien pour moi c'est pareil à chaque fois que je te vois quitter un bar ou une soirée avec une de ces bimbos.

J'ai arrêté de te parler… du moins, je me suis montrée distante avec toi pendant des jours parce que j'avais découvert que tu voyais Tamara en secret. Je n'étais pas seulement blessée que tu me l'aies caché à moi ta meilleure amie mais j'étais surtout effondrée parce que j'ai cru que tu avais trouvé la bonne. J'ai perdu l'espoir de voir un jour se réaliser mon rêve si inaccessible. Mon rêve c'est et cela toujours été d'être la femme qui pourrait enfin de donner l'envie de te caser, de fonder une famille éventuellement. J'ai pensé que Tamara était cette femme et j'en ai eu le cœur brisé. Hotch m'a soutenue pendant ce temps, m'a encouragé à ne pas renoncer, m'a certifié que tu partageais mes sentiments mais je refusais d'y croire. J'étais si désespérée que j'étais prête à suivre Hotch dans ses idées farfelues et à jouer une mascarade avec lui pour te rendre jaloux et te faire réagir. En gros, on devait te faire croire qu'il prenait ta place. On aurait flirté, il m'aurait appelée Babygirl… »

Elle l'entendit ricaner.

« Tout ça pour te dire que je suis amoureuse de toi Derek Morgan et je le suis depuis le jour où tu m'as appelée Babygirl. »

Elle n'eut pas le temps de réagir. Deux mains fortes lui encerclaient le visage, et des lèvres tendres se collaient aux siennes. Une langue dansait autour de la sienne.

Derek mit tout son amour et toute sa passion dans ce baiser. Il était exalté par la déclaration d'amour de la femme de sa vie. Elle partageait ses sentiments.

Le simple baiser qu'il pensait lui donner se transforma en un chapelet de baisers, en une litanie de caresses et ils se retrouvèrent dans la chambre de Derek dans la laquelle il n'y avait plus que deux cœurs qui s'unissaient enfin, deux âmes qui fusionnaient et deux corps qui s'entrelaçaient. Le temps s'arrêta, le monde autour d'eux disparut.

Quand ils redescendirent de leur olympe quelques heures plus tard, c'était pour être rappelés à l'ordre par la nature. La déesse de Derek mourrait de faim, et l'Adonis de Pénélope n'était pas contre l'idée d'avaler quelque chose pour reprendre des forces.

Ils refusaient de quitter le lit donc abandonnèrent l'idée de ce déjeuner au restaurant. Ils se firent livrer des plats par un restaurant asiatique.

Pénélope avait bien fait de prendre un sac car Derek refusait de la laisser partir, du moins jusqu'à la fin de leurs congés. Il lui proposa d'emménager avec lui ce qu'elle accepta. Il lui dit que leur premier fils serait prénommé Aaron en remerciement à leur patron qui avait comploté pour qu'ils se missent ensemble.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Un an après, Pénélope et Derek étaient plus amoureux que jamais.

Kevin et Tamara étaient définitivement oubliés.

Kevin avait rencontré une fille et avait accepté un poste dans un autre état pour la suivre.

Tamara était internée dans un institut psychiatrique de haute sécurité où elle ne faisait pas beaucoup de progrès car elle ruminait toujours cette déception amoureuse et imaginait chaque jour un nouveau plan pour se venger de celui qui l'avait repoussée et celle qui lui avait volé l'homme de sa vie.

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le petit Aaron, Derek Jr. et Cassiopée vinrent plus tard compléter le bonheur de Mr et Mme Morgan.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci d'avoir lu cette histoire et d'avoir posté des commentaires. Quelques petites surprises en rapport avec Pas impliqué à venir ...

1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?