La fille perdue Tome 1 par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Préquelle / Action / Aventure

12 Chapitre 12

Catégorie: T , 2136 mots
0 commentaire(s)




Quand John revint enfin du bureau de madame Pau, pour mon plus grand soulagement il semblait s'être un peu calmer. Il passa devant moi sans m'adresser un regard puis tout a coup le garde qui me surveillait depuis toute a l'heure pris violemment mon bras et me traina jusqu'a la voiture pour m'y faire monter dedans sans aucune retenue . Rapidement je remarqua que j'étais assise juste à coté de mon père et que celui ci me regardait froidement


- Andréa, mon enfant, je t'avais fais confiance, je t'ai laissé quelques minutes seule pour que tu dise au revoir a tes amis mais d'après ce que j'ai entendu tu m'as menti alors j'aimerais bien que tu m'explique pourquoi ? Demanda t-il avec une pointe de colère dans sa voix


- Je...Je bégayais je, essayant de trouver une solution, je suis désolé Joseph. 


Ça me faisais de bizarre de l'appelé par son prénom et lui aussi semblait un peu perturber mais il sourit avant de me prendre dans ses bras ce qui avait pour effet de me détendre, je ne connaissais pas vraiment ces sensations, père, fille mais je commençais à comprendre. Il me lâcha en me souriant tendrement avant de demander au garde de démarrer la voiture.


 Pendant le trajet mon père se détourna de moi et demanda à John de lui décrire précisément se qui c'était passer, moi personnellement je n'écoutais plus, j'étais dans mon coin toute tremblante à me demander ce qui allait m'arriver maintenant, l'inquiétude me regagna. Qu'allaient ils me faire ? La même chose qu'à se pauvre homme au Spread Eagles. 


Je n'en savais rien du tout puisque j'étais dans le brouillard total, tout ce que j'ai à faire c'est attendre, attendre de savoir ce qu'ils allaient faire de moi. Puis au bout d'un moment pendant que mon père et John parlaient toujours je me risqua à leurs poser une question


- Où allons nous ? Demandais je


Ils s'arrêtèrent de parler pour me regarder perplexe


- Nous rentrons à la maison bien sûr expliqua mon père en me souriant


Il semble beaucoup plus calme puisque qu'il me caressa doucement la joue me faisant sursauter, légèrement.


- Tu n'as rien a craindre de moi tu sais, je ne te ferais pas de mal, d'ailleurs personne ici ne fera de mal car désormais nous sommes ta familles expliqua t-il en me souriant gentiment


 Une fois arriver je remarqua juste en face de nous un complexe qui devait être d'après mon père ma nouvelle maison, je descendis de la voiture suivi des autres qui semblaient me surveiller un peu trop à mon goût. 


Puis pendant que mon père donnait des instruction sur je-ne-sais-quoi aux gardes qui les avaient accompagné John m'attrapa le bras et le tira violemment vers lui pour que je sois en face de lui, enfaite j'avais eu tord il ne s'était pas du tout calmer et d'ailleurs il semblait même plus en colère.


- Aïe ! M'exclamais je


- Toute a l'heure tu ne m'as toujours pas répondu avec qui étais tu entrain de communiquer ? Demanda t-il encore plus menaçant qu'avant


-Je ne vous le dirai jamais ! M'exclamais je en lui crachant dessus pour qu'il me lâche.                                         


Comme prévu il me lâcha et essuya le cracha que je venais de lui envoyé sur la joue. À ce moment précis je crus qu'il allait me frapper mais il sourit mais pas un sourire banal, le sourire le plus sadique que j'ai pus voir de toute ma vie.


- Bon je vais remettre les choses au clair, désormais nous sommes ta famille et nous avons des règles, ces règles tu va les respecter tout comme tu respectera chacun d'entre nous car je te jure que si tu continue comme ça, ça va mal finir pour toi alors dés maintenant tu oublie ton ancienne vie et tu te mets dans la tête que ta nouvelle vie est ici, maintenant avec nous et à jamais est ce que c'est clair ? Demanda t-il ayant toujours se sourire sadique


- Comme de l'eau de roche répondis je froidement


- Très bien alors nous sommes sur la même longueur d'onde dit il


Puis Joseph arriva de derrière moi pour me tenir les épaules, clouant cette conversation.


- Tout va bien ? Demanda mon père


-Oui bien sur je lui expliquais justes les règles qu'il fallait respecter ici expliqua John


Le John que j'avais connu juste avant qu'il découvre ce que j'avais fait avec le téléphone, semblait avoir disparu pour faire place à un nouveau beaucoup plus diabolique. 


Mon père acquiesça et il me poussa légèrement vers le complexe. L'intérieur du complexe était grand et accueillant, quand j'entra dans la pièce principal je vis une grande table où étais réunis quelques personnes entrain de discuter sérieusement apparemment. Sur la table on pouvait apercevoir plein de carte représentant Hope County avec des marques rouges center représenter des choses que je n'arrivais pas à voir .


 Mon père s'arrêta en me disant de ne pas bouger, John, lui avait rejoins le groupe comme si de rien n'étais, il se mit à coter d'un homme qui attirait particulièrement mon attention, il était roux, portait une barbe, était habillé d'un uniforme militaire et je pouvait distinguer qu'il avait énormément de cicatrice sur ces bras et son visage.


 Puis pendant que John lui parlait, ses yeux se posèrent sur moi, me filant les jetons, cet homme était vraiment effrayant. Mais je me désintéressa de lui puisque que mon père revint, mais pas seul, une femme le suivait, elle était blonde avec visage angélique et elle portait une robe blanche avec quelques fleurs accroché dessus. 


Puis mon père m'expliqua qu'il ne pourra pas s'occuper de moi donc il me laissa avec sa soeur Faith, sur le coup elle semblait douce et gentille mais je restais méfiante. Elle me fit découvrir le complexe et me parla de tout ce que faisait Eden's Gate à Hope County, et d'après elle, ils ne faisaient de mal à personne et franchement j'étais vraiment tenté de la croire mais j'étais tiré entre ma raison et mon intuition, je ne savais pas qui croire.


 Puis elle me posa plein de questions à mon sujet en gros pour faire connaissance. Elle m'expliqua que mon père l'avait sauvé, car avant elle avait été maltraiter par les gens qui l'entourai donc elle s'était réfugier dans la drogue, elle avait failli mourir et bien sur mon père reconnu comme un sauveur l'a prise sous son aile .


 Quelques heures plus tard à faire de mon mieux pour ne pas paraître trop froide envers Faith et répondre à ses questions en souriant bêtement, pour mon plus grand bonheur mon père nous annonça que le dîner était prêt. Quand je fus installer, je découvris la personne assise en face de moi c'était l'homme effrayant que j'avais vu toute a l'heure, il semblait concentrer sur ce que racontait mon père d'ailleurs toute ma famille l'était, comme si il était le seul centre de leurs attention.


Je ne veux devenir pas comme ça, ils peuvent rêver, je ne suis et ne serai jamais une espèce de fanatique, jamais je renoncerai à ma liberté si cher désormais, maintenant pour moi je ne suis qu'une fille perdue, seule et sans famille, c'est triste à dire mais je préfère être seule pour toujours plutôt que de passer le reste de ma vie avec eux.


 Puis l'homme en face de moi se retourna vers moi pour me dévisager, alors à mon tour je le dévisagea, je pense que cet homme doit être Jacob Seed, l'ainé, on m'avaient dit qu'il était celui qui entrainait les soldats les plus forts de la secte, "les Élus" si je me souviens bien et il y avait quelques rumeurs assez flou disant qu'il arrivait à faire s'entre tuer des gens juste avec une musique mais j'ignorais si cette rumeur farfelu était réelle.


- Tiens John j'ai oublié de te demander où en est tu avec Fall's End ? demanda mon père au concerner


D'un coup je me désintéressa de Jacob pour me concentrer sur leur discussion


- Eh bien ça avance je recrute de plus en plus de gens pour toi autour de Fall's End, les étau se resserre, les pécheurs sont de moins en moins nombreux et il semblerait qu'ils se soient calmer un peu mais je reste vigilant expliqua John


- Et puis en ce qui concerne Mary May, apparemment elle a été relâcher et elle est revenu à Fall's End mais... continua t-il en me regardant, tout me conduit à penser que la personne avec qui Andréa à communiquer était elle


Tout a coup, tout les regards se posèrent sur moi


- Ce n'est pas grave de toute façon Andréa est ma fille donc peu importe ce qu'elle à pus lui dire ou ne pas dire expliqua mon père


Tout au long du diner mon père demanda à chacun comment avançaient- ils de leurs coté et apparemment les résultats étaient pour la plus grande partie positif, Eden's Gate tenait désormais le comté de Hope County d'une poigne de fer ce qui était vraiment effrayant à entendre. 


Faith apparemment créai une drogue appelé la" Grâce " elle était cultivé sous la forme d'une fleur et c'était servis pour calmer les gens et les inciter contre leurs gré à faire ce qu'ils veulent . Puis quand j'entendis Jacob parler de ses progrès apparemment toutes les rumeur étaient réelle, les Élus était bien les soldats d'élite de la secte et s'était bien lui qui les entrainaient au combats et à bien d'autres taches.


 Puis aussi la rumeur étrange, celle ci était réelle également ça s'appelait "le conditionnement classique " cela servait à déclencher chez une personne une action, un déclic, pour ça il faut un élément déclencheur comme une musique pour dans ce cas si cela servait à traquer, tuer et sacrifier comme il disait, tout ça à cause d'une musique qui forçait les gens à tuer leur proches pour qu'ils s'adonnent complètement à Eden's Gate et au père.


 C'était tout bonnement abominable, comment peut on faire ça à de pauvre gens qui n'ont absolument rien demander. Alors je demanda à mon père si je pouvais quitter la table et aller me coucher n'en pouvant plus de les entendre parler ainsi en disant faire le bien


- Oui si tu veux dit il avec un ton un peu déçu, ta chambre est à l'étage on t'a installer tes affaires


Alors je quitta la table, à deux doigt de vomir et monta l'escalier sans aucun bruit mais je m'arrêta quelques secondes entendant encore leurs conversations qui semblait me concerner


- Elle n'a pas la foi expliqua John


- Patience John répondit mon père, elle comprendra, demain nous lui ferons passer la purification et là je pourrai commencer à lui enseigner tout ce qu'elle doit apprendre et savoir


- Et si ça ne suffit pas et qu'elle continue à résister ? demanda John


- Je ne pense pas que ça arriverai expliqua Faith d'une voix douce, elle est différente des autres pêcheurs, elle ne refusera pas la rédemption j'en suis certaine


- Je suis d'accord répondit mon père, je sens en elle un potentielle énorme pour notre communauté et je sais aussi qu'elle est ici pour cette raison, elle va nous apporter la paix et le bonheur une fois qu'elle donnera son entière vie à sa famille...


Je m'arrêta d'écouter c'est bon j'en est entendu assez. Je rentra dans la chambre qu'on m'avaient désigné et m'allongea sur le premier lit qui vint se présenter devant moi, j'avais pris ma décision, je ne dois pas rester avec eux, Mary May avait raison. Il faut absolument que je trouve une solution mais malheureusement comme toujours aucune ne se présentais à moi alors sans que je puisse me poser encore plus de questions je me laissa emporter d'un coup par le sommeil.


-------------------------------------------------------------------------------


Salut tout le monde alors voici mon 12eme chapitre sortis un peu en retard donc un bientôt pour le 13eme bye


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?