Andréa Seed Tome 2 par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Action / Aventure

23 Chapitre 23

Catégorie: M , 2757 mots
0 commentaire(s)

Juste après plusieurs heures de marches, à marché en évitant les routes, les chemins, les champs de «Grâce » et les propriétés. Alex m'annonça pour une fois, après avoir fait tout les détours possible, que nous étions enfin bientôt arrivés.


- Tu sais quand je t'ai dit que je te suivrais jusqu'au bout du monde t'étais pas obligé de le prendre à la légère dis je en m'affalant contre un arbre


Ça faisait trois heures qu'on s'étaient éloignés de la prison de Hope County et pourtant tout s'était passé sans encombre, nous n'avions croisé ni Anges, ni fanatiques et ni prédateur affamé. Ici, cet exploit relevait du miracle, espérons juste que ça durera le temps qu'il faut pour rejoindre l'endroit mystère.


- Je t'ai dit qu'on était bientôt arrivé répondit il en me relevant par le bras


- Ouais bas j'espère que pour toi bientôt arrivé c'est dans même pas dans deux minutes dis je en traînant des pieds tandis que je le suivais


Il ricana d'amusement avant de ralentir et de me prendre la main.


Quelques minutes plus tard, alors que mes jambes étaient sur le point de céder sous mon poids, nous arrivâmes devant une veille maison. Vu l'état de l'extérieur elle devait être abandonné depuis longtemps, Alex se retourna en me souriant et il me tira jusqu'à la porte d'entrée.


- Je peux savoir ce que tout ça signifie ! m'exclamais je énervé


Il ne me répondit pas et frappa à la porte d'entrée, puis avant que je n'ajoute quelque chose, j'entendis des pas se rapprocher de nous de l'intérieur de la vieille bâtisse.


- Qui est là ? Demanda une voix familière


- C'est moi répondit il


L'interlocuteur inconnue mit un temp de réflexion avant d'ouvrir la porte, exposant enfin son véritable visage sous le soleil couchant. Je m'avança, bouche bée avant de m'exclamer


- Nolwen !


- Salut Andréa répondit elle, le sourire aux lèvres


- Comment... Qu'est ce que... ? Demandais je en bégayant, j'ai tellement de questions


- Bas commencez déjà par rentrée il va bientôt faire nuit dit elle en ouvrant la porte en grand


L'intérieur n'était pas très différent de l'extérieur, tout ici paraissait ancien, abîmé et poussiéreux. La secte avait du passer par là car tout les meubles avaient disparus, ne laissant qu'un vieux canapé rongé par les insectes. Il y avait également des vieilles photos de famille sur les murs, sur certaines, ils semblaient tous heureux, encore une famille brisé à cause de la mienne me dis je avec tristesse.


- Qu'est ce que tu fais ici Nolwen ? demandais je en me retournant vers elle


- Et bien après avoir quitté les montagnes Whitetails pour d'autres pâturage comme on dit, j'ai cherché comme je l'ai dit la prison de Hope County mais j'ai réfléchi et j'ai trouvé cette idée moins bonne tout comte fait expliqua t-elle


- Et comment vous vous connaissez vous deux ? Demandais je en les regardant à tour de rôle


- Il nous à sauvé dans les Whitetails, sans lui les çinglés nous aurait descendu comme des lapins expliqua t-elle


- Nous ? demandais je


Mais soudain un bruit retenti, dans la pièce d'à côté, on entendait également une voix étouffée à travers les murs.


- Qu'est ce que c'est ? Demandais je en fonçant vers la source du bruit


- Andréa attend ! S'exclama t-elle


Mais c'était trop tard j'ouvris la porte violemment pour découvrir une pièce complètement vide avec au milieu une personne attachée et bâillonnée à une chaise. Je ne mis pas beaucoup de temps pour découvrir que cette personne était bien celle qui avait été jadis ma meilleure amie.


Pile au moment où je suis entrée dans la pièce Noëmie s'était tut et elle me regardait maintenant avec étonnement.


- Mon Dieu Nolwen qu'est ce que t'as foutu ? Demandais je en me retournant vers les deux personnes cachés derrière mon dos


- Je n'avais pas le choix je te l'ai dit je ne pouvais pas me résoudre à la laisser là bas expliqua Nolwen en baissant la tête


- Mais à quoi tu pensais on ne peut pas l'attacher comme ça pendant des années et comment veux tu l'obliger de changer de côté, je te l'ai dit Nolwen, je l'ai dit qu'elle avait choisi son camp expliquais je, elle m'a tirer dessus tu te rend comte, la Noëmie que tu connais est morte Nolwen et elle ne reviendra sûrement pas


Je savais que j'y suis allé fort mais c'est la vérité, il faut arrêter de se voiler la face, dès qu'on aura le dos tourner, elle nous poignardera en plein coeur. Puis Nolwen s'en alla, sans un mot, essayant sûrement de se canaliser ou de réfléchir à la situation.


- Ne sois pas trop dur avec elle, elle veut juste aider son amie expliqua Alex


- Et tu crois que j'ai pas essayé, tu étais là tu as vu comment elle a réagi ! M'exclamais je en la pointant du doigt


- Je sais Andréa mais... Il se stoppa lorsque Noëmie essaya de parler à travers son baillons


Je me dirigea vers elle avec agacement pour lui arracher son baillons en tissus.


- Excuse moi dit elle d'une voix désolé


- T'excuser de quoi ? Demandais je agacé


- De t'avoir tirer dessus ma réaction était exagéré et je m'en excuse expliqua t-elle, je ne voulais pas que tu t'en aille et sur le coup je n'avais pas d'autres choix


- Ce n'est pas vraiment une excuse, même si tu ne m'aurais pas tirer dessus, tu m'aurais empêcher de partir et ça aurait été le même résultat expliquais je


Puis je remis son baillons avec hâte avant de partir de la pièce en claquant la porte. 


Alors pendant plusieurs heures de silence, je restais allongé sur le canapé dans les bras réconfortant d'Alex, repensant au moment passé à l'orphelinat, avec les filles.


- Tu sais cette situation me fais penser à l'histoire que m'a raconter Mary May il y a un moment déjà expliquais je 



- Mary My Fairgrave ? Demanda t-il tandis que j'acquiesçais d'un mouvement de tête


- Tu sais elle à perdu presque toute sa famille du jour au lendemain, d'abord son père dans un accident de la route, alors qu'il allait chercher son frère reconvertie à Eden's Gate, puis sa mère morte de chagrin expliquais je, alors il ne lui restait plus que son frère donc elle est partie le chercher à Eden's Gate.


- J'imagine que rien ne s'est passer comme prévu dit Alex


- Exact, car quand elle était en route pour aller le chercher John l'a intercepté pour la dissuader de faire demi tour mais elle à pas renoncer. Du coup elle à été traqué pendant plusieurs jour dans la montagne, privée de son véhicule mais elle à fini par retrouver son frère. Il l'a emmené à Eden's Gate, il s'est retourner contre elle et là bas ils lui on fait baver. Mais avec l'aide de certaine personne elle à réussi à s'enfuir avec son frère attaché. Ça n'a pas duré bien longtemps puisque John savait où ils étaient.


- Et comment ça à fini ? Demanda Alex en me caressant le bras


- Son frère est mort car il s'était advenu que c'était lui qui avait tué leurs père lorsqu'il avait essayé de le ramener de force, et même aujourd'hui elle ne sait pas qui la vraiment tué, elle ou eux. Et depuis ce jour John s'en ait servit pour faire chantage sur elle et son bar.


- Ça ne m'étonne même plus ricana t-il, mais là c'est différent Andréa, ils ne savent pas où nous sommes sinon ils nous auraient déjà abattu depuis.


- Peut être mais c'est une leçon à en tirer, la personne qui est dans cette pièce n'est plus l'amie que j'ai connu, ils l'ont transformé expliquais je, et ça Mary May ne l'a vu que trop tard.


- Tu as peut être raison dit il, mais maintenant n'y pense plus, repose toi et on verra tout ça demain


- Oui tu as raison dis je en fermant les yeux peu à peu me laissant avec des souvenirs maintenant lointain comme rêve.


-------------


Le lendemain, alors que je cherchais frénétiquement quelque chose dans le sac d'Alex pendant que Nolwen et lui discutait de ce qu'on devrait faire. Je pris le Revolver d'Alex dans ma main et je le chargea de plusieurs cartouches avant de m'élancer à travers la pièce, sous le regard interrogateur des deux personnes.


- Qu'est ce que tu fais ? Demanda Nolwen en me regardant courir vers la pièce où était enfermé Noëmie


Il faut en finir maintenant où une autre personne le fera à ma place dans peu de temp alors autant que se soit moi qui le fasse. J'ouvris la porte à la volé sous le regard surpris de Noëmie avant de braqué le revolver contre sa tempe, le front transpirant de sueur.


- Andréa qu'est ce que tu fous ? Pose immédiatement cette arme ! S'exclama Alex derrière mon dos


- Arrête ne fais pas ça ! Tu ne peux pas faire ça, c'est ton amie et la mienne aussi expliqua Nolwen


- Tu te trompes ce n'est pas notre amie, celle ci est morte depuis le jour où elle partie de la Scierie pour le camp expliquais je


- Alors tire dit Alex


- Quoi mais t'es malade ! S'exclama Nolwen


- Non elle à raison laisse là tirer, elle nous créé plus de problème qu'autres chose alors vas y, tire expliqua t-il d'une voix calme


Puis mon regard se posa sur ceux de mon ancienne amie, celle ci me regardait avec indifférence comme si elle se fichait complètement d'avoir un revolver pointer sur la tempe. La main qui tenait le revolver tremblait légèrement tandis que je collais de plus en plus l'engin contre sa tempe. Elle me fixait droit dans les yeux et à ce moment précis je n'arrivais qu'à voir celle qui avait été jadis ma meilleure amie et non celle qui m'avait tiré dessus. Enfaite j'en était incapable, je n'avais peut être pas assez cran en fin de comte. Alors j'abaissa l'arme lentement avant de crié de rage et de la laisser tomber à terre pour finir sortir de la pièce sous le regard soulagé de mes deux amies.


—————-


- Tu le savais n'est ce pas ? demandais je plusieurs heures plus tard au côté de Alex, assis tout deux dans l'herbe devant la maison


- Je savais quoi ? Demanda t-il


- Que je ne tirerais pas dis je


- Tu n'aurais pas pu Andréa, je te connais expliqua t-il


- Tu pense que je suis faible dis je en jouant avec l'herbe sur le sol


- Andréa Écoute moi dit il en prenant mon visage dans ses mains me faisant plonger dans ses yeux vert émeraude, tu es la fille la plus forte et courageuse que j'ai jamais rencontré, tu m'entend, et pointer un revolver contre la tempe de ton amie comme tu l'as fait, déjà très peu aurait eu le cran de le faire croit moi. Mais tu es aussi une personne qui à un coeur énorme, alors oui pour certain c'est une faiblesse mais cela veut aussi dire que tu n'es pas un robot, tu es humaine et tu as des sentiment donc ne t'en veux pas si tu n'as réussi à appuyer sur la gâchette, parce que c'est tout simplement parce que tu l'aime et c'est normal alors arrête de te dire des sottises pareil et viens manger un peu.


Il m'embrassa tendrement avant de me relever d'une main pour nous diriger vers la maison. Et puis pendant ce dîner où je m'étais expliquer avec Nolwen sur mes agissements, nous avions pris une décision, nous retournons à la prison. Là bas il y a tout ce qu'il nous faut, de la nourriture, des alliés et un endroit sur, puis une fois installer là bas nous pourrons prendre une décision concernant Noëmie.


Alors aussitôt dit, aussitôt fait, le jour suivant nous avions rassembler toutes nos affaires et nous étions en route vers la prison avec au milieu Noëmie, attachée et toujours bâillonnée qui nous suivait sagement. On dit que ce n'est jamais bon signe quand une personne est aussi calme, ça veut dire qu'elle se fiche royalement de la situation et qu'elle n'a absolument pas peur de nous. Je veux bien croire qu'elle nous sous estime depuis que j'ai essayé de la tuer sans grand succès, elle sait qu'on ne lui fera pas de mal donc pourquoi elle nous craindrait.


Puis mainte et mainte heures de marches plus tard, où la prison n'était plus qu'à quelques pas, je n'espérais qu'une chose que tout c'était bien passé depuis mon absence. Mais mes attentes ne furent qu'une espérance puisque lorsque je leva la tête un gros nuage de fumé noir se formait et s'évaporait dans le ciel.


- Regardez ! S'exclama Nolwen


- Merde dis je en courant suivi des autres


Quand j'arriva à l'endroit où Alex m'avait retrouver, je vis des flammes s'élever dans le ciel à travers les barreaux de la prison. Je le savais, j'aurais du les prévenir pou le Marshall mais comment ai je pu être aussi bête me dis je en me frappant intérieurement. J'escalada la parois du mur et je retomba de l'autre côté, déséquilibré et les autres sur mes talons.


- Andréa attend c'est trop dangereux ! S'exclama Alex


Il n'avait pas tord mais c'était plus fort que moi je ne supporte pas de rester à rien faire dans se genre de situation. J'entendais les coups de feu venir de l'intérieur tandis que des gens fuyait dans la direction inverse,


 J'entendais les coups de feu venir de l'intérieur tandis que des gens fuyait dans la direction inverse, 


je pris la première porte qui vint avant d'entrer sans réfléchir à l'intérieur.


- Putain mais arrête toi dit Alex en posant sa main sur mon épaule, tout essoufflé


- Qu'est ce qui s'est passé ? Demanda Nolwen en tenant fermement le bras de Noëmie qui semblait toujours Indifférente


- J'en sais rien, restez sur vos garde et essayez de trouver de quoi vous défendre dis je en avançant, les points lever


Il n'y avait plus de bruit, on entendait seulement le craquement sonore du bâtiment qui s'effondrait peu à peu sous les flammes. Je passa le couloir principal et je me précipita vers le comptoir pour y trouver une arme laisser par terre. Quand mes yeux se posèrent sur le sol je remarqua les multiples cadavres, gisant et jonchant sur le sol, seulement des résistants, c'était un massacre.


- Ils sont tous mort dit Nolwen 



- Attend il reste peut être des survivant expliquais je en avançant dans le couloir de gauche


Puis soudain, une personne sortis violemment du bureau, une arme à la main. Dés qu'elle nous vu elle pointa son arme sur nous prête à tirer lorsque je la reconnu


- Tracey arrête c'est moi Andréa ! M'exclamais je


- Putain mais qu'est ce que tu fous ? Demanda t-elle


- Je suis venu aider, qu'est ce qui s'est passer ici ? Demandais je


- Tout à déraper, le Marshall à tuer Virgil avant d'ouvrir les portes aux çinglés, une musique s'est déclencher puis l'officier est venu de je ne sais où et elle s'est mise à tous nous abattre expliqua t-elle avec haine


- C'était pas elle Tracey, c'était eux, elle contrôle plus rien dis je


Puis tout d'un coup un tir partit de nulle part et vint se logé dans l'épaule de Tracey, celle ci hurla avant de s'effondrer contre le mur. En face se tenait Raven, une arme à la main, le regard vide et le visage sans expression


elle s'avança un peu puis peu à peu des fanatiques nous encerclèrent de partout.


- Lâchez vos armes ! hurla un fanatique en s'approchant de moi l'arme pointer au dessus de mon épaule


Là on est vraiment dans la merde !


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?