Le dernier combat Tome 3 par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Action / Aventure

6 Chapitre 6

Catégorie: T , 2272 mots
0 commentaire(s)

J'avais l'impression de ne plus trop savoir ce que je faisais, je suivais bêtement une ombre mystérieuse avec Rush, qui lui semblait plus que confiant à par rapport à cette personne, malgré le faite qu'elle sortait de nulle part et qu'elle semblait plus que suspecte. Celle ci nous conduit jusqu'à l'extérieur du bâtiment où tout les tirs et crient fusèrent de partout, je n'arrivais pas à voir ce qu'il y avait autour de moi car nous courions aussi vite que nous pouvions pour suivre la marche de notre sauveur mystérieux.


Il nous fit entrer dans un autre bâtiment, tandis que je restais sur mes gardes, prête à riposter en cas d'attaque qui viendrait de n'importe où, il fallait être prêt à l'éventualité que cette personne nous mène dans un piège.


- Suivez moi dit une voix devant nous, ne trainez pas !


Je vis l'ombre descendre dans le sol par une échelle, sans retourner son visage dans notre direction, Rush suivi la marche en m'indiquant d'un signe de la main de le suivre, ce que je fis, au fond à contre coeur. Nous atterrissions dans un tunnel, installé sûrement par les Ravageurs pour stocké leurs matériels, l'endroit était déjà un peu mieux éclairer et je voyais déjà mieux l'apparence de cette personne. Elle portait apparemment des sortes de peau de bêtes sur elle en guise de vêtement et de long cheveux châtains volaient dans le vent alors qu'elle courait à toute vitesse avec agilité, je ne comprenais rien à la situation et cela commençait à m'énerver de plus en plus.


Je vis de loin la femme monter une nouvelle fois à une échelle avant de disparaitre à la surface, alors que j'entendais des crient derrière moi se rapproché progressivement, les Ravageurs arrivaient. Nous montâmes à l'échelle jusqu'à la surface, avant d'atterrir dans une sorte de garage aménagée avec une voiture garée devant nous, je regardais tout autour de moi dans la pièce pour trouvé cette personne. Et je la vit au fond de celle ci entrain de trafiqué quelque chose contre le mur, alors je m'approcha doucement, pas à pas, voulant connaitre l'identité de cette femme à tout prix.


- Qui êtes vous ? demandais je à quelques mètres d'elles tandis que Rush refermait la trappe qui nous séparait maintenant des Ravageurs.


- Vous n'avez pas besoin de le savoir expliqua t-elle


J'avais l'impression d'avoir déjà entendu cette voix quelque part, et peu à peu j'eu un mauvais pressentiment. Une fois la trappe verrouillé Rush s'avança à mes côtés sûrement lui aussi désireux de connaitre l'identité de notre sauveur.


- Je ne sais pas pourquoi vous nous avez sauvez mais nous vous sommes reconnaissant expliqua Rush


- Très bien alors faite moi plaisir monter dans ce véhicule et ne revenez plus dit elle en déclenchant l'ouverture de la porte du garage.


Et alors qu'on entendait les Ravageurs s'approcher de plus en plus et essayer d'enfoncer la trappe, Rush ne se posa pas plus de question et entra dans la voiture en boitant pour démarré celle ci.


- Vite Andréa il faut partir cria Rush alors que le danger se rapprochait de plus en plus


Puis tout d'un coup la femme qui venait d'entendre mon prénom, bizarrement se retourna vers moi, et se fut le choc, au début mon regard se fit hésitant, elle n'était en rien la jeune fille que j'avais connu auparavant, elle était devenu une femme tout comme moi. Mais aujourd'hui elle ressemblait plus à une sauvage, avec les cheveux quelque peu en bataille, ses habits en peau de bête et son arc.


- Nolwen dis je sentant mon sang se glacer sous le choc


- Andréa ! s'exclama t-elle, mais... c'est impossible... tu es... morte


- Non dis je en reculant


- Non dis je en reculant


La porte du garage venait de s'ouvrir en grand, laissant la lumière pénétrer l'endroit, tandis que les Ravageurs commençaient à tiré de partout pour nous empêcher de partir.


- ANDRÉA C'EST MAINTENANT OU JAMAIS ! cria Rush sous les impact de balles


Sous la panique, je pris soudainement peur et fonça aussi vite que je le pus vers la voiture pour ouvrir la portière, m'assoir et refermer celle ci avant que Rush n'appuie sur l'accélérateur, malgré les tirs des Ravageurs qui avait déjà amoché l'engin. Nous sortîmes du complexe du bâtiment à fond, sans nous retourner, ne vérifiant même pas si ils nous suivaient ou pas, je n'y croyait plus, je voulais que ça s'arrête, je n'en pouvait plus de voir mon passé ressurgir pour me faire souffrir.


Après quelques minutes de course poursuite en voiture, où nous avions eu l'avantage dés le début, nous venions de les semés et nous continuons notre route vers Prosperity, sans tarder. Moi je n'avais absolument pas réaliser ce qui se passait, j'étais rester impassible à tout ce qu'il se passait autour, j'étais à la fois soulagée que ma meilleure amie soit toujours de ce monde, effrayée de ce qu'elle était devenue et triste après toutes ces années d'absence.


- Tout va bien ? demanda Rush encore essoufflé


- Pas vraiment répondis je


- Je suis désolé si ma question vous perturbe mais qu'est ce qui vient de se passer ? demanda t-il en tournant dans un virage violemment, sûrement pour éviter que des renforts nous suivent.


- Eh bien je vous cache pas que moi même j'en ai pas la moindre idée expliquais je en fixant mes mains comme si elles étaient pleine de sang, j'ai l'impression d'avoir vu un... fantôme.


- Un fantôme ? demanda t-il, vous connaissiez cette femme ?


- Oui répondis je en réalisant que c'était la première fois que je venais de relever une toute petite partie de mon passé à un inconnu.


- C'est pour ça que vous aviez l'air terrifié dit il


Je ne répondis rien, concentré sur le paysage qui défilait à travers la fenêtre, voulant à tout prix que tout ça s'arrête le plus vite possible, je sentais mes jambes tremblés encore légèrement après le choc, tout ça n'avait aucun sens. Je recommence à faire des rêves étrange le jour où Ezra arrive à Prosperity, où je vois Nolwen, pendue, puis je me retrouve replonger tout droit dans mon passé dans le bunker de John où je revis des souvenirs douloureux mais aussi une sorte de vision où je vois Nolwen se faire torturé par John dans la salle rouge et pour finir je revois Nolwen en chair et en os devant moi, ressemblant à une sauvage tout droit venu de la Préhistoire. Vraiment ça n'avait aucun sens, à une époque on m'aurait conseillé d'aller voir un psychologue pour réglé ça, il m'aurait parler de stress postromantique et de fragment de mon passé voulant me hanter maintenant parce que Ezra le faisait ressortir par son arrivé. Était-ce vrai ? Sûrement mais une chose est sûr c'est que je devenais complètement cinglé avec cette histoire, c'est pour ça qu'il fallait réglé ça au plus vite.


Plusieurs fois alors que j'indiquais à Rush la route à prendre pour se rendre à Prosperity en sûreté, j'avais remarqué qu'à chaque fois qu'il bougeait, il grimaçait de douleur dû à sa jambe, qu'un des Ravageurs à dû lui endommagé sévèrement en le torturant.


- Comment va votre jambe ? demandais je


- Pas très bien en vérité mais sa va aller expliqua t-il


- Vous êtes sûr ? demandais je


- Oui répondit il, de toute façon nous sommes arrivé non ?


Je fixa mon regard droit devant nous, et effectivement on pouvait voir les murs de Prosperity, à travers la forêt et la végétation dense.


--------------------------------


Et alors qu'on entrait à travers les grandes portes qui sécurisait l'endroit, tout les regards se posèrent sur nous, ils arrêtèrent tous leurs activité pour observer celui qui les sauverait de la terreur qui planait au dessus de nos tête. Alors que je l'aidais à marcher en l'aidant d'une épaule, des crient nous acclamèrent, tous en même temps, ils criaient de joie.


Tandis que l'on approchait de la bâtisse, j'entendais de plus en plus fort des voix parlant précipitamment derrière tout ces crient, elles m'étaient toutes familière et semblaient soucieuses, peu à peu alors que j'ouvrais doucement la porte entrouverte, menant à l'intérieur, je pus comprendre ce qu'ils disaient. Je fis signe à Rush de m'attendre quelques minutes dehors et j'entra dans la pièce.


-... C'est ma faute expliqua Ezra, j'aurais dû faire plus attention, je me le pardonnerais jamais si ils lui ont fait du mal.


- Non ça aurait pu arriver à n'importe qui expliqua Carmina


- Carmina à raison dit doucement Kim, tu n'as pas à te culpabiliser pour ça


Ils étaient tous réunis autour d'une table, debout et dos à nous, tout les trois concentrés sur la carte qui représentait le comté, au milieu du grand hall.


- De toute façon pour l'instant le tout est de savoir où elle est expliqua Kim


- Pas la peine de chercher bien loin dis je assez fort


Tout le monde se retourna, surpris, au moins on voit qu'ils se sont inquiéter pour moi.


- Andréa ! s'exclama Camina en fonçant dans mes bras


- Salut Chipie ricanais je en la prenant dans mes bras


- Andréa comment... commença Ezra


Soudain la porte derrière moi grinça pour faire entrée Rush, à ce moment là seuls Ezra et Carmina comprirent qui était la personne qui venait d'entrée.


- Rush ! s'exclama Carmina


- Vous êtes Thomas Rush ? demanda Kim


- Lui même et je suppose que vous êtes madame Rye, votre fille a été sacrément courageuse de venir vers nous pour nous demandé de l'aide expliqua t-il


- Rush appela Ezra en courant vers lui, est ce que tu vas bien ?


- Salut petit dit il en ricanant


Il s'avança en boitant comme un unijambiste avant qu'il ne faille tombé et que je le rattrapa au vol pour le redressé.


- Il faut inspecter sa blessure intervint Kim, Carmina va chercher l'alcool


Alors que Carmina s'éloignait, j'aida Rush à s'asseoir doucement avec l'aide d'Ezra sur le banc à côté.


- Je crois qu'il faut la remettre en place expliqua Rush en désignant sa jambe


- D'accord vous en faites pas dit Kim en inspectant la jambe, et y a plus que vous ?


- Oui répondit il


Et alors que Carmina revenais avec l'alcool pour Rush, je sentis une main venir se poser sur mon épaule, je tourna la tête pour voir Ezra tout près de moi et à ce moment ci je ne pus m'empêcher de rougir légèrement face à cette proximité.


- Tout va bien ? demanda t-il


- Oui on peut dire ça répondis je, gênée


- Qu'est ce qui s'est passer ? demanda t-il, où t'ont- ils emmené ? Qu'est ce qui t'ont fait ces enfoirés ?


- Enfaite je suis assez perdu tout s'est passé super vite, je me suis retrouvé, seule et attachée au milieu d'un hangar, dans le noir puis les Jumelles sont arrivés et...


- Les Jumelles ? demanda t-il, elles sont venus en personne ?


- Oui répondis je


- Elles voulaient te tendre un piège avec Rush et moi comme appâts mais il s'est passer quelque chose, ils se sont tous mit à tiré dehors et à paniqué puis une femme mystérieuse nous a libéré, elle disait qu'elle voulait nous aidé, on l'a suivie jusqu'à un garage puis...


- Quoi ? demanda t-il


- On s'est enfuit dans une voiture expliquais je, on les à semés pour arrivé jusqu'ici.


Ezra hocha de la tête mais il continuait de me regarder, suspicieux.


- Et la femme ? demanda t-il


- Disparue répondis je


Il n'émit aucun commentaire mais je sentais qu'il en avait envie, je n'avais pas envie de l'embêter une seconde fois avec mon passé, je pense qu'il en avait vu assez.


Soudain Ezra me pris lentement la main en me faisant un doux sourire puis caressa avec son autre main ma joue du bout de ses doigts. Sur le coup mon souffle s'arrêta, mon rythme cardiaque s'emballa et mes joues s'enflammèrent, il était si proche que je pouvais découvrir chaque détail de son visage.


- En tout cas malgré ça je suis soulagé que tu n'ailles rien expliqua t-il d'une voix douce, je ne me le serais jamais pardonné si il t'était arrivé malheur


j'étais tétanisée face à ce rapprochement et le faite de ne pas pouvoir agir me rendais folle, je pourrais le repoussé ou reculé mais je n'y arrivait pas, je sentais une sensation agréable dans mon bas ventre et cette sensation je ne l'avais pas vécu depuis...


j'étais tétanisée face à ce rapprochement et le faite de ne pas pouvoir agir me rendais folle, je pourrais le repoussé ou reculé mais je n'y arrivait pas, je sentais une sensation agréable dans mon bas ventre et cette sensation je ne l'avais pas vécu depuis Alex.


- Bon allons nous reposé annonça Kim tandis qu'elle aidait Rush à monter les escalier à l'étage, demain on a du pain sur la planche


- Tu as raison dis je en me détachant rapidement de Ezra


Je fonça sans plus tarder, toute rouge comme une adolescente dans sa chambre, mais à quoi il joue ?


-------------------------------------------


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?