Between Two Worlds - Acte 2 par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Fantasy

6 A la recherche du forgeron

Catégorie: T , 1772 mots
0 commentaire(s)

De nouveaux aux côtés de nos héros, presque une heure est passé depuis leur fuite de Gide. Après avoir scruté plusieurs fois derrière eux pour s’assurer que personne ne les suit, c’est maintenant la tête haute qu’ils avancent jusqu’à leur destination initiale, Valeroust, où ils trouveront leur forgeron.


Tous trois marchaient dans une plaine verte à perte de vue accompagné de quelques arbres, mais plusieurs chemins ont été tracé sur le sol grâce aux nombreux allers-retours des carrosses que ce soit pour le commerce ou les voyageurs. Cela aide surtout à ne pas se perdre sur cette étendue verte.

- Nous sommes d’accord que maintenant tu n’utilises plus ta magie dans un lieu habité, hein, July… se mit à souffler Ruka.

- Mais ça suffit ?! Ce voleur, Philo, il m’a juste berné avec son pouvoir !

- Je suis d’accord avec Ruka, s’exprima Alicia, si c’est pour encore une fois partir comme des voleurs alors que nous n’avons rien fait…

- Tu vois que la princesse est d’accord avec moi, dit Ruka avec un sourire au coin.


Ruka sentit le regard d’Alicia le fusiller un court instant, il savait qu’elle n’aime pas se faire appeler ainsi même par simple taquinerie.

- Je te prie d’éviter de continuer à emprunter cette route, reprit Alicia avec un sourire forcé et la main sur le fourreau. Tu as quand même fini dans un état lamentable à ce que je sache-

- OK ! Désolé de t’avoir appelé ainsi, l’interrompit Ruka, dire que grâce à mon sceau je peux absorber la magie mais ce qui est non-élémentaires ça semble être une autre histoire…

- Oh, regardez vers la droite, de grands piquets en bois plantés sur le sol, c’est forcément pour protéger un village, informa July en montrant du doigt.

- Cela doit être Valeroust ! En plus je commence à avoir faim, nous n’avons pas mangé ce midi… soupira Alicia suite à un gargouillement.

- La faute à qui-

- La ferme ! S’exclama July en assénant un coup à Ruka.


Encore quelques minutes de marches en direction de ce fameux village, et le groupe arriva presque au niveau d’une gigantesque porte métallique. A presque 20m de celui-ci, ils entendirent plusieurs bruits de pas tapant du bois provenant du village.

Après quelques instants plusieurs silhouettes se dressèrent par-dessus la porte et s’étendant tout le long du mur. À vue d’œil une quinzaine de personnes bandaient leur arc en visant Ruka et les autres.

- Plus un geste, étrangers ! Déposez vos sacs et vos armes si vous tenez à vos vies ! Brailla l’un des archers.


Se regardant chacun d’entre eux, le groupe n’eut d’autre choix que d’obéir, excepté Alicia qui se positionna directement devant Ruka et July, la lame presque sortie et toujours dans ses mains.

Au milieu des archers, une fille aux cheveux mi-long d’une couleur rouge rosé se fit démarquer en posant un pied sur le bois au-dessus de la porte. Elle portait une longue robe à manches rose pâle avec un léger plastron en cuir par-dessus ainsi que des bottes d’une même matière. Ses yeux rouges visaient Alicia, avec une flèche déjà prête à décocher.

- Lizbeth ! Ce ne sont pas des manières, enlève ton pied de là, s’inquiéta l’archer à côté d’elle, si le vent souffle ils verront-

- Mais de quoi je me mêle, vieux Gaspard ? Je porte un collant en dessous et ça concerne que moi !

- Alexandre aurait été ravi de voir ça malgré le collant… soupira July.

- J’ai pensé à la même chose… soupira également Alicia.

- Même dans une situation pareille, il aurait été capable de s’extasier pour ça… ? Demanda Ruka avec perplexité.


Remarquant le groupe parler entre eux comme si de rien était, l’archère rouge décocha rapidement une flèche au pied d’Alicia qui fit un rapide bond en arrière.

- Ayez un peu plus de respect face aux gardiens de Valeroust ! La prochaine flèche se logera directement dans la tête de celle qui n’a pas lâché son arme !

- Je la garde au cas où, vous avez l’avantage sur le type d’arme… susurra Alicia en lâchant pas du regard Lizbeth.

- Nous venons en paix ! S’exclama Ruka en agitant ses bras. Nous sommes juste des voyageurs recherchant un forgeron du nom de « Carver » !


Soudainement chacun des archers se mirent à parler entre eux, dans un brouhaha empêchant le groupe de comprendre ce qu’ils disaient entre eux. Le vieux Gaspard s’approcha de Lizbeth pendant ce temps.

- Ils ne semblent pas au courant et ne portent pas des tenues des Conquérors, nous pouvons leur faire confiance.

- Comment peux-tu en être sûr ? Et puis la règle c’est la règle, pas d’entrée au village sauf si c’est une livraison prévue par l’un des nôtres.

- Nous avons déjà fait exception pour certains voyageurs, rien que pour les nourrir et loger qu’une nuit afin qu’ils continuent leur route, insista Gaspard.

- Sauf que ces gens-là viennent expressément pour le voir… Dit-elle avant de se tourner à nouveau vers Alicia. Pourquoi voulez-voir ce forgeron en particulier ?


- Selon Rehnord Solrus, seul lui peut nous aider durant notre quête pour… dit Alicia en hésitant d’en dire plus. Nous aimerions bien donner des détails mais…

- Et bien tant pis pour vous ! Cela fait déjà des années que nous ne laissons plus personne entrer dans ce village, bon voyage à vous, étrangers, annonça Lizbeth en s’en allant suivi de certains des archers.

- A-attendez, se hâta Ruka en courant vers la porte métallique. S’il vous plaît ! Nous avons vraiment besoin de lui pour rendre justice à des milliards de personnes et stopper le règne des Conquérors ! Nous-mêmes ne savons pas concrètement pourquoi lui mais par le passé, il a déjà aidé les anciens sauveurs de ce monde ! Il nous sera sûrement d’une très grande aide !


Gérard posa simplement son regard sur Ruka tandis que les autres archers restants agirent sans crier gare, bandant leur arc et décochant presque leurs flèches vers le jeune homme. Une montée d’adrénaline fit vite réagir Alicia qui dégaina sa lame en se ruant vers ce dernier avant que cette pluie de flèche s’abatte sur lui.

A ce même instant, une voix retentit derrière la porte métallique avec un ton assez fort pour faire vibrer chacune des personnes l’entendant, suivit d’un claquement résonnant également grâce au silence qu’il y a eu et à la matière de la porte.

- Ça suffit maintenant, reprit cette voix, tu me feras le plaisir de laisser entrer ces personnes, t’excuser et les amener à la maison ! Tes sentiments ne doivent pas entraver ta raison, Lizbeth !


Les archers qui allaient décochés leurs flèches s’arrêtèrent à ce même moment, ce qui rassura Alicia qui au fond d’elle n’était pas sûre de pouvoir complètement protéger Ruka. La sitkat avança ensuite lentement vers eux en gardant son regard sur les gardiens du village par-dessus les murs.

- On dirait que nous avons gagner notre ticket d’entrée, bien joué, lança-t-elle à Ruka.

- Désolé… J’ai paniqué rien qu’à l’idée de voir qu’on manquerait une étape à notre vengeance, finit-il en baissant drastiquement le ton de sa voix.


July continua à le regarder en haussant d’un sourcil, tandis qu’Alicia se contenta de ranger sa lame et de sourire doucement à Ruka, tout en serrant son pendentif contre elle.

Un mécanisme se fit entendre derrière la porte et quelques secondes après cette dernière s’ouvrit lentement jusque l’être totalement. Le village parut bien plus vaste de l’intérieur qu’à l’extérieur, en plus des structures construites, il était possible d’apercevoir un grand espace vert montant en colline.


Il y avait bien plus à voir encore, mais Lizbeth attendait que les arrivants s’avancent à elle pour la suite des choses. En s’approchant d’elle, Alicia remarqua sa joue droite devenue rouge malgré la tête baissée. Les poings fermés, elle prit parole en se mettant rapidement dos à eux.

- Excusez-moi d’avoir essayé de vous chasser, je dois m’assurer de la sécurité de ce village en attendant le retour du vrai chef des gardiens, et je n’ai pas voulu prendre de risque.

- C’est compréhensible, rassura Alicia, nous sommes tous prêt à tout pour protéger les nôtres.

- Tu vois Lizbeth, c’est pour ça que je dois faire partie des gardiens de Valeroust ! J’aurais été capable de prendre la bonne décision~


Cette voix vint d’un jeune garçon aux cheveux rouges ébouriffés et aux yeux marrons. Il portait un long bermuda kaki ainsi qu’un gilet sans manche noir ouvert et en dessous un t-shirt blanc avec des marques rouges accompagné d’un bandana rouge autour du cou.

Il était adossé contre un puit et avait les bras croisés, son regard ne lâchait pas Lizbeth, avec un sourire au coin et remplie de fierté.

- Chris ! Se manifesta Gérard en descendant du mur. Laisse la tranquille, tu vois bien que ce n’est pas le moment de l’embêter !

- Ce n’est jamais le moment de toutes façons, le vieux, se mit-il à rouspéter avant de s’en aller. Au fait, ton sanglier n’était pas trop épicé ce midi ?

- Un peu trop oui, j’ai même dû-… Espèce de… Sale gosse ! Reviens ici, tout de suite ! S’énerva Gérard en se mettant à sa poursuite.

- Le comique du village, hein… remarqua July.

- Perdons pas notre temps avec ce petit, reprit Lizbeth, je vous amène auprès de ma grand-mère qui est la doyenne du village, Oelia Carver.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?