Le début d'une fin

Chapitre 1 : Une rencontre n’est que le commencement d’une séparation

583 mots, Catégorie: T

Dernière mise à jour 03/01/2022 15:14

~Tom Ella~

Il était là, assis au fond de la salle de ce petit restaurant au style rétro. Ses doigts tambourinaient nonchalamment sur la table, attendant patiemment sa commande, tandis que son autre main soutenait son visage. Ses yeux verts, perdus dans le vide, fixaient un point invisible. Il était songeur, la tête ailleurs, à tel point qu’il ne remarqua pas tout de suite la serveuse qui déposait sa consommation devant lui.

 

Il s’excusa alors nerveusement, glissant ses doigts dans ses cheveux châtains parsemés de quelques mèches plus claires. Ce tic – se justifier en se grattant le haut du crâne – le poursuivait maintenant depuis plusieurs années à chaque fois qu’il était embarrassé ou que quelque chose le contrariait.

 

Il semblait maladroit et naïf, bien que ses bras plutôt musclés et tatoués révélaient une allure de mauvais garçon. Pourtant, il n’était rien de tout ça : ni innocent, ni arrogant. Il était… lui-même, tout simplement, ne sachant pas exactement comment se qualifier. Il avait toujours eu de la peine à définir les choses ou à leur donner un nom, comme si le fait de mettre des étiquettes sur tout le dérangeait.

 

Maintenant en tête à tête avec son milkshake à la banane recouvert d’une généreuse crème chantilly, elle-même surplombée d’une cerise confite, il pinça la paille entre ses lèvres pour en aspirer une première lampée. Le goût sucré éveilla ses papilles gustatives et la délicieuse sensation du froid coulant le long de sa gorge lui procura de doux frissons. La gourmandise l’appela à terminer son verre rapidement, n’attendant même plus son rendez-vous qui avait plus d’un quart d’heure de retard.

 

Son rendez-vous… en y repensant, il eut un petit rire perplexe : c’était dans ce même restaurant qu’il l’avait rencontré il y avait une année de ça, jour pour jour. De mémoire, il l’avait aperçu vers le bar, venant chercher une commande à emporter. Lui était assis à la même place qu’aujourd’hui, ou peut-être ailleurs, il ne s’en souvenait plus très bien, en réalité. Ce dont il se rappelait, c’était qu’il l’avait inexplicablement attiré. Non pas que son style atypique, de par ses cheveux teints, ses habits sombres et son air indocile l’aient intrigué, mais il émanait de lui une aura mystérieuse dont il voulait découvrir le secret.

 

Plutôt solitaire et introverti, il était de loin très peu doué pour lancer ou tenir une discussion. Mais ce soir-là avait été une exception à la règle et il avait osé faire le premier pas pour l’aborder. Dans sa tête, il avait espéré être décontracté et, pour une fois, ne pas paraître idiot. Le temps de se déplacer jusqu’à lui, il avait tenté de faire fonctionner ses méninges pour trouver une phrase d’accroche ni trop déplacée, ni trop stupide. Juste de quoi faire en sorte que ça ne se termine pas avant même d’avoir commencé…

 

Arrivé derrière lui, il avait passé sa main dans ses cheveux plus longs à l’époque, comme pour se donner du courage, et avait pris une grande inspiration avant de se jeter à l’eau sans plus attendre…


Laisser un commentaire ?