Le jeu. par

15 vote(s) de lecteurs, moyenne=9/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Angoisse / Mystère

3 Un sentiment de gêne.

Catégorie: G , 1946 mots
3 commentaire(s)

Le jeu :


Chapitre 2 :


Un sentiment de gêne :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Points de vue de Liam Dubois : 21h34 : Avant que Jelly et les autres arrivent :


J'étais resté avec les autres un petit moment, juste histoire de m'occuper. Je les avais aidés à mettre la table, préparé l'apéro pour les potes qui arrivaient ensuite. On allait enfin fêter la fin des cours. J'avoue que je ne suis pas très fan du lycée. Je n'aime pas apprendre, ni écrire dans un cahier pendant toute une heure, ni écouté les propos incertains des professeurs, qui, à mon gout, sont beaucoup trop sérieux. Le seul, et d'ailleurs unique, moment que j'aimais pendant cette journée... c'était le moment où l'on allait au self (réfectoire ou cantine pour certains). Ce n'est pas parce que j'aime manger, non... pour moi, c'est le seul moment où je peux me retrouver en compagnie de mes amis. Car, voyez vous, par rapport aux autres élèves, je n'ai pas le droit aux "récréations" ou pause. En fait, je me suis inscrit dans un club, et ce n'est que pendant les pauses que je peux y aller. Donc, je ne peux pas voir mes amis, en dehors du self. En fait, je me suis rendu compte, il y a peu que je n'ai pas beaucoup d'amis (bien que je sois assez populaire). Je n'ai que Jelly, Lucky, Roger et... Arthur. Mon dieu, à chaque fois que j'entends ce nom ou que je le prononce, j'en ai des frissons ! Car oui, en effet... il y a environ un an, je suis tombé amoureux d'Arthur Hunter. Mais je ne l'ai dit à personne. J'avais trop peur que les autres se moquent de moi et me traité de "PD", dans leur langage. Je ne comprends pas ce mode de vivre... se moquer des autres parce qu'ils sont différents ? Franchement, où va le monde... mais en tout cas, c'est mon choix. Je suis, et je resterais amoureux d'Arthur Hunter, point final !


- Hé, Liam ! Tu viens nous aider ?


Une voix me sort de mes pensées, et je secoue la tète pour reprendre mes esprits. Je me rends compte que je suis resté là, planté comme un épouvantail au milieu du salon, sans bouger. J'ai du passer pour un imbécile aux yeux des autres ! Alors, je commence à tourner mon regard vers la personne qui m'a interpellé, et me rend vite compte que celle-ci n'est autre que Nora, la sœur d'Arthur et Lucky. Je ne l'aime pas beaucoup, mais elle reste appréciable. Toujours sa frange brune devant le coté droit de son visage, elle me regarde d'un air sévère, comme si j'avais fait une bêtise :


- Alors, tu dors ou quoi ? On a pas que ça a faire !


Je baguaya un peu, sans savoir quoi dire, et elle me jeta soudainement un drap dans les mains, alors qu'elle tenait l'autre bout.


- Tient, aide moi à mettre ça sur la table plutôt que de rêver !


Je repris vite contrôle de moi même, et l'aidais du mieux que je pouvais à mettre ce genre de drap sur la table (bon, en faite, ça s'appelle une nappe). Une fois la nappe mise sur la table, elle partit sans rien dire dans l'autre direction, sans doute vers la cuisine chercher les couvert pour les autres invités. Je me demande d'ailleurs ce qu'ils fond, puisqu'ils devraient être là depuis déjà une bonne heure. Je commençais à m'inquiéter lorsque, une nouvelle fois, une voix me sortit de mes pensées :


- Tu plane encore aux dessus des nuages ?


Je pouvais reconnaître cette voix entre milles, tellement douce et bel, et me tourna vivement vers sont propriétaire. Là, je vis la seul personne qui arrivait à me faire chavirer le cœur : Arthur ! Je rougis rien qu'en regardent sa tignasse brune, lui arriver au niveau du cou, et de ses magnifique yeux bleu qui me fessait penser à un océan ! Il me regarder en sourient, sourire que j’apprécie encore plus que ma propre famille !


- Dis, tu m'écoute ?


Oh oui, bien sur que je t'écoute ! Je pourrais t'écouter pendant des heures sans m'en lasser ! Je lui répondit vite par un hochement de tète, mais il n'avait pas l'air très convaincu. Alors, il se rapprocha de moi ! Bon sang, je pouvais sentir mon cœur battre à la chamade rien qu'en le regardent se rapprocher de moi ! J'étais comme pétrifié ! Alors il se mit bien devant moi, le visage à a peine dix centimètre du mien, me regardent droit dans les yeux ! Je ne savais pas ce qu'il fessait, mais si c'était ce que je pense... non, c'est trop beau pour être vrai !


- ... Hmm... dis, tu est tout rouge. Tu est sur que ça va ? On dirait que tu est malade !


Oui ! Malade de toi, oui ! Il me regarda en froncent les sourcils, puis... il s'éloigna ! Pourquoi diable à t'il fallu qu'il fasse ça ?! On été bien, comme ça !


- Bon, je ne sais pas ce que tu a, mais une chose est sur... c'est que tu à perdu ta langue !


- Euh... en faite, non.


Yes ! J'ai enfin réussi à prononcer quelque chose ! Je ne passe pas pour un débile !


- Oh, alors c'est réglé ! Dis, tu veux bien aller chercher les boissons ? Je les ait laissé aux grenier, sans le vouloir !


- Hein ? Euh... oui, bien sur !


Je détourna l’œil de lui pour me tourner vers la porte, bien que je n'en avait pas du tout envie ! Je me dirigea vers celle ci et l'ouvrit, pour me retrouver face au couloir, où je pouvais voir la cuisine et Nora en train de prendre les verres et les assiettes. Elle en met, du temps, dis donc ! Je me demande vraiment ce qu'elle fessait juste avant. Mais là n'est pas la question, je dois aller chercher les boissons avant que les autres n'arrivent ! Alors je m'empresse de monter à l'étage, tout en courant. Mais le bruit de mes pas avait sans doute alerter Lucky, puisque je le vis passer juste devant les escaliers, plus bas.


- Hé, tu fais quoi ?


Il me regarda avec un regard interrogateur dans les yeux, et découvris qu'il avait presque les même yeux qu'Arthur. Normal, puisqu'ils sont jumeaux ! Alors je me tourna vers lui, le regard innocent :


- Je vais chercher les boissons. Ton frère m'a dit qu'il les avaient laissés là haut.


- Oh... alors reviens vite. Je vais attendre les autres devant la porte, ils ne devraient plus tarder !


Je fis un hochement de tète et continua de monter les marches au plus vite. Enfin, j'arriva dans un couloir, qui était étrangement propre et bien rangé, et me dirigea vers la trappe au plafond qui menait au grenier. Je tira sur le file qui dépasser, et la trappe s'ouvrit en se déplient, révèlent un escalier. Plutôt stylé ! Alors je ne perdis pas une seconde et me grouilla d’arriver en haut. En fait, je n'aime pas les greniers. C'est froid, humide et plein de toiles d'araignées ! En plus, il fait super sombre dans celui là ! Alors je me mis debout, cherchent l’interrupteur de la lumière, et le trouvas sur un mur à ma gauche ! Enfin !


- J'ai cru que j'allais faire une crise cardiaque... dis je à moi même.


Je découvris alors pleins de cartons un peu partout. Ils étaient remplis de poussières, et étaient tout amochaient sur les coté. Je n'osa donc pas y toucher, et chercha plutôt les boissons dont Arthur m'avait parlé. Mais je n'eu même pas le temps de songer à cette phrase que je les aperçus un peu plus loin, juste devant une armoire toute poussiéreuse ! Il devait y avoir deux bouteilles de Coca, plus une de Fanta. Je soupira de soulagement en constatent qu'il n'y avait pas de bouteille d'alcool ! Alors je les empoigna toute les trois sous mon bras, et me dirigea vers les escaliers pour redescendre. Mais lorsque je tendis la main pour éteindre la lumière... un bruit se fit entendre. On aurait presque dit comme des bruits de pas, mais pas vraiment :


- Il y a quelqu'un ? demandais je d'une voix pas rassurer du tout.


Mais, à mon grand soulagement, personne ne me répondit. Je vous jure, si quelqu'un m'avait répondit avec une voix hyper flippante en disant "veux tu jouer avec moi ?", je serai partit en courant en criant "Au secoure !". Alors, en enlevant d'horribles images de ma tête en la secouent dans tout les sens, je me dirigea une nouvelle fois vers l'escalier, et tenta de nouveau d'éteindre la lumière, mais je l'entendit encore une fois. J'ai cru que j'avais encore rêver, mais je me rendit vite compte que ce son était plus fort. On aurait presque dit le bruit d'un tambour, mais pas vraiment. C'était régulier, et le son rester toujours à la même hauteur. Jamais il n'augmenter, et jamais il ne diminuer.


- Es qu'il y a quelqu'un ?!!


Je l'avais dit plus fort, et plus sévèrement, pensant que c'était une blague de Nora, ou même de Roger. Mais personne ne me répondit. Le bruit cessa soudainement, et je me retourna vivement pour descendre à toute vitesse les escaliers ! Mais... un obstacle s'opposa à moi... la trappe... elle... elle était fermer ! Je l'avait pourtant laisser ouverte j'en suis sur ! Dans un mouvement de panique, je jeta les bouteilles à terre et me mit vite à genoux en essayent d'ouvrir la trappe ! Mais elle ne s'ouvrait que de l'extérieur, je le savais ! Mais j'étais beaucoup trop paniqué pour m'en souvenir ! Je frapper alors de toute mes force, essayent de l'ouvrir par tout les moyens ! J'allais crié à l'aide, lorsque j'entendis un bruit qui me glaça le sang ! C'était la lampe ! Elle avait grillé et avait comme... explosé ! Je me retrouvais dans le noir le plus complet !


- AU SECOURE !!!


Je crié aussi fort que je pouvais, mais personne ne m'entendais ou ne m'avait entendu ! J'étais encore plus paniqué qu'avant ! Je crier un peu plus fort, mais personne ne vint ! Je continua de frapper contre la trappe, jusqu'à en avoir mal aux mains, mais il n'y avait rien à faire ! J'étais bloqué ! Je cogna encore plus fort, lorsque je sentis quelque chose passer tout prés de moi ! Un truc noir et petit, mais je ne savais pas ce que c'était ! Sur le coup, je cria de frayeur :


- Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!!!


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


PS : Coucou tout le monde ! Désolé pour le retard de mes chapitres, mais j'étais partit deux semaines en vacances, et je n'ai pas pus écrire là ba ! Encore désolé ! En tout cas, je suis super contente de vos commentaires ! Je suis extrêmement flattés et contente que cette histoire vous plaise ! En faite, je travaillais beaucoup sur l'idée de sortir un livre un jour, et j'ai décider de vous montrer de quoi j'étais capable niveau imagination ! Alors un grand merci à vous tous et je vous souhaite une bonne lecture pour la suite^^ !!


PS n°2 : Je pense que vous avez remarqué que j'ai changé la synopsie de cette histoire. Et bien, je suis désolé pour ceux qui aimait l'autre, mais je me suis rendu compte que mon histoire ressembler trop à un film culte qui s'appelle "Jumanji". Alors j'ai décidé de changer deux trois choses, tout en restent dans le principe que c'est un jeu. Bref, bonne lecture à vous tous^^ !!



3 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?