The Long Night: A Song of Ice and Fire (GOT episode 6 Season 8) par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Drame / Fantasy

3 A Song of Ice and Fire Part 3

Catégorie: K+ , 6583 mots
0 commentaire(s)

Le lendemain, suite à cette fête ou pesait encore malheureusement le poids de la tragédie de Port-Réal, Jon s'est isolé avec Arya sur la plage de l'île, afin de lui parler de quelque chose de très important.

Jon a déjà parlé et il lutte pour essayer de trouver les mots afin de la réconforter et de la convaincre qu'il s'agit là de la meilleure chose à faire. Arya reste fermée, faisant tout pour restée digne et forte, mais elle ne peut retenir une larme de couler du coin de son oeil tandis qu'elle regarde les vagues venir doucement lécher le bord de la rive. Elle se tourne alors vers Jon et acquiesce doucement. 

_"Je le ferais...."

Jon la remercie en silence, et vient déposer un baiser affectueux sur son front. Tous les deux se serrent dans les bras. 

_"Merci, Arya....je sais que ce que je te demande est difficile, mais il n'y a pas d'autres solutions."

_"Tu as quelqu'un d'autre à convaincre." ajoute t-elle au jeune roi du nord, en mentionnant qui il sait. Jon le sait bien, et redoute déjà ce moment. Arya décide donc de le laisser quelques minutes seul avant de prendre une décision, et Jon reste seul, face à la mer. 

******** 

A l'intérieur de la forteresse, Daenerys s'est réunie avec Sansa, Missandei et Vère dans la grande salle et discutent toute ensemble. La reine des dragons est souriante, sa main aposée contre son ventre légèrement arrondi. Vère tient petit Sam sur ses genoux et partage son avis à la reine Targaryenne sur le fait de trouver un nom à un enfant. Leur conversation est interrompue par l'arrivée de Jon dans la salle. Sa mine fermée et sérieuse suffit à faire comprendre aux jeunes femmes qu'il doit parler seul à seul avec son épouse.

_"Nous allons vous laisser..." suggère Sansa, suivie par Missandei et Vère. Jon les remercie d'un hochement de tête et les laisse passer. Une fois parties, Jon se retourne vers Dany, qui de son côté s'est levée de son fauteuil et affiche un mine plutôt concernée. Jon vient à elle.

_"Jon....que t'arrive t-il?"

_"Ce matin, Bran m'a fait part d'une autre de ses visions..." Jon lui explique, luttant apparemment pour trouver les mots justes "...le Roi de la Nuit avance vers Dorne, à la tête d'une nouvelle légion de spectres. Des gens meurent encore par centaines en ce moment. Nous devons l'arrêter, une bonne foi pour toutes."

_"Et....comment? Jon, parle....tu m'inquiètes." demande Dany, de plus en plus nerveuse intérieurement. Jon souffle, partagé entre le désir de ne rien dire et tout dévoiler. Il se sent si lâche de devoir faire ça maintenant. Cela le torture et ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Prenant les mains de sa reine dans la sienne, il se lance après une profonde inspiration.

_"Il existe un moyen de réduite le Roi de la Nuit à néant.....un rituel...."

Jon lui explique tout en détail, et au fur et à mesure de la révélation, le visage de la khaleesi devient blême, montrant un choc. 

_"Je....non....ce...ce n'est pas possible....non, je refuse!"

Après le choc c'est la colère et la tristesse qui prennent le pas sur l'esprit de la jeune reine dragon. 

_"Tu ne peux pas me faire ça! Pense à notre enfant! Pourquoi me faire ça?! Pourquoi me trahir ainsi?!"

Daenerys s'emporte, dominée par le chagrin, les larmes naissantes de ses yeux. Elle crie, elle pleure, martelant la poitrine de Jon avec ses poings, sans que celui-ci ne cherche à l'empêcher. Comprenant tout à fait la réaction de sa femme, Jon se contente de l'étreindre avec amour. Daenerys reste figée tandis que les bras de Jon l'ensserre, et elle ne peut que continuer à pleurer. 

_"Je suis désolé, Dany....." sont les seuls mots que Jon arrive à prononcer. 

******** 

Plus tard, Sansa, Tyrion, Davos, Brienne et Jorah ont été rassemblés à la demande de Jon, et ce dernier vient de leur expliquer ce qui a été décidé. Les visages sont fermés, l'atmosphère pesante et l'émotion est palpable. Brienne, Jorah, Tyrion et Davos affichent tous des airs vraiment navrés, même peinés, tandis que Sansa fond en larmes suite à l'annonce de ce plan, et Tyrion peine à la réconfortée. Un à un, Ser Jorah, Tyrion, Davos et Brienne viennent serrer solennellement la main de Jon, le remerciant avec la plus grande sincérité. Sansa, elle, vient serrer Jon dans ses bras de toutes ses forces, pleurant à chaudes larmes et plongeant son visage dans son épaule. Jon a le coeur déchiré, et étreint celle qu'il considère toujours comme une soeur, lui demandant de lui pardonner. 

_"Jamais nous n'oublierons ce que vous avez fait pour nous, lord Snow..." lui dit Tyrion avec une pointe de tristesse dans la voix. Sur ce, le roi du nord quitte la pièce, jetant un dernier regard vers ses amis, qui restent là, le voyant s'éloigner et lui adressant un dernier au revoir. Sansa continue de pleurer, et Tyrion vient la réconforter en la serrant des ses bras. 

********* 

Tout a été décidé. C'est en ce début d'après-midi gris que le puissant Drogon s'envole une nouvelle fois de Peyredragon, transportant sur son dos Daenerys, Jon, Arya, Bran et Samwell. Avant le départ, Jon a essayé de dissuader Daenerys de venir avec eux, mais la reine des dragons ne se laisse pas dicter les choses aussi facilement. L'immense reptile volant traverse la mer jusqu'aux rivages de Westeros, puis continue au dessus des terres jusqu'à atteindre un lieu ancien et très particulier: l'Île aux Faces, située au milieu du lac Oeildieu, dans le Conflans. 

Après une manoeuvre, Drogon se pose sur l'île, laissant descendre un à un ses passagers, avant de s'envoler de nouveau pour aller surveiller les alentours. Le petit groupe ayant posé le pied sur cette île très ancienne, y découvre toute sa majestée, et les très nombreux barrals qui la recouvre, tous plus anciens et grands les uns que les autres. C'est sur cette île, il y a des millénaires, que selon la légende, fut scellé le pacte entre les Premiers Hommes et les Enfants de la Forêt. C'est également sur cette île que Bran assista, par l'intermediaire d'une de ses visions, à la création du Roi de la Nuit lors d'un rituel perpétré par ces mêmes Enfants de la Forêt, engendrant le fléau le plus dévastateur que connaitrait Westeros. 

Le groupe commence à marcher vers le centre de l'île, au milieu des barrals, dont les visages gravés dans le bois donnant presque l'illusion de les observer avec leurs orbites vides. Une atmosphère quasi mystique pèse sur cette île, et tous le ressentent à travers des frissons dans leurs corps. C'est Bran, porté par Samwell, qui guide Daenerys, Jon et Arya à travers la forêt de barrals. La jeune corneille à trois yeux parait mener par un savoir immémorial, et après plusieurs minutes de marche, finit par mener le petit groupe jusqu'à un barral en particulier. Bien plus grand, majestueux et ancien que tous les autres, ce barral se dresse fièrement au centre d'un espace herbeux et cerné de toute part par des centaines de pierres dressées et usées. Depuis les airs, Drogon observe l'île et peut voir que le petit groupe se déplace au milieu d'une immense spirale que forment les pierres, et visible uniquement depuis les hauteurs. 

Au pied de l'arbre ancestral, le temps des adieux est venu. Jon, le coeur lourd et la gorge nouée, adresse un dernier revoir chargé d'émotion à tout ceux qui l'ont accompagnés jusqu'ici. Il serre fort Arya, puis Samwell, et Bran dans ses bras. Daenerys vient l'embrasser avec amour, souhaitant presque figer cet instant pour l'éternité. Après ce baiser d'amour plus que véritable, Daenerys serre les dents, essayant de garder la tête haute malgré tout, tandis que Jon va s'adosser contre le tronc blanc du barral, juste sous le visage sévère et intimidant gravé dans l'écorce, paraissant jeter un regard accusateur sur le groupe. Daenerys va se tenir à côté de Jon, serrant fermement sa main dans la sienne, et bien décidée à la tenir jusqu'au bout. 

Bran apose alors sa main sur l'écorce du barral, juste à côté de Jon. Les yeux du jeune Stark se révulse, blancs et laiteux. Après quelques secondes, Bran se met à parler d'une manière assez dérangeante. Des mots dans une langue inconnue, ainsi qu'une voix puissante et presque inhumaine sortent de sa bouche. Samwell, Arya, Jon et Daenerys contemplent cela, ressentant presque un nouveau frisson parcourant l'île toute entière. Sur une pierre plate située juste en face de l'antique barral, a été disposée la dague en acier valyrien d'Arya, cette même dague qui jadis fut utilisée pour la tentative d'assassinat de Bran. Après de longues secondes d'incantation, Bran est comme parcouru d'un frisson, ses yeux revenant à la normale et se tourne vers Arya.

_"Maintenant..." annonce t-il d'un ton calme. Deséspérée, Daenerys tente une dernière fois de protester.

_"C'est de la folie, ne le fais pas, Jon, je t'en supplie!"

_"Je ne peux pas rester à rien faire alors que des gens meurent....C'est la seule solution.....encore une fois, je suis vraiment désolé....Puisse tu un jour me pardonner, mon amour..." lui dit-il dans la peine la plus totale, l'embrassant une dernière fois avec amour. "Finalement, tu avais raison..." ajoute t-il en la regardant dans les yeux. "Nous aurions du rester à cette cascade...". Sachant de quoi il veut parler, Daenerys s'en retrouve encore plus meurtrie, tout comme Jon. Il se tourne alors vers Arya en hochant la tête. Arya, elle aussi submergée par le chagrin, se saisit de la dague dont la lame vient d'être nimbée d'un pouvoir rituel très ancien et puissant, et gardant une main sûre, s'approche de Jon. Et après une lourde inspiration, Arya plonge la dague ensorcelée avec précision dans le coeur de Jon, devant Daenerys, anéantie. 

Jon se crispe tout à coup, les yeux exhorbités. Son corps tout entier se raidit et son visage se paralyse dans un cri muet de douleur. Dans les barrals aux alentours, des nuées de corbeaux laissent échapper leurs croassements en un concert macabre. Forcée de lâcher la main de Jon, Daenerys se recule de quelques pas, pleurant toutes les larmes de son corps et soutenue par Samwell, lui aussi au bord des larmes. Une fois sa tâche accomplie, Arya se recule, les lèvres tremblantes alors que Bran observe avec conviction. Suite à cette douleur intense l'ayant envahi, le visage de Jon devient peu à peu livide, perdant toute expression, alors que le blanc de ses yeux se colore d'un bleu profond et froid....

********* 

Le Roi de la Nuit continue sa marche sans fin à la tête de sa nouvelle petite horde spectres, dénombrant déjà un peu plus d'une centaine d'individus. C'est dans le paysage semi désertique du nord de Dorne que se trouve maintenant le roi des marcheurs. Il contemple un peu plus loin une grande tour de briques rouges à l'état délabré et se dressant sur un promontoire rocheux. La Tour de la Joie, le lieu de naissance de Jon. 

Puis, un rugissement caractéristique attire l'attention du Roi de la Nuit vers le ciel, ou il aperçoit la silhouette en approche d'un dragon. Drogon vient se poser à plusieurs centaines de mètres, mais ne reste que quelques secondes au sol avant de repartir dans les airs, non sans avoir déposer une forme solitaire. Descendu du dos du grand dragon, Jon s'avance, seul, avec Grand-Griffe dégainée. D'un geste simple de sa main, Jon, élu de R'hllor, enflamme son épée en acier valyrien. Le Roi de la Nuit se concentre alors sur lui. 

Jon ne montre plus aucune émotion. Son visage est devenu pâle comme de la craie, et ses yeux sont emplis d'un bleu surnaturel glaçant. Il avance seul, sans crainte, en direction des morts-vivants. Le Roi de la Nuit, y voyant là un simple adversaire isolé, d'un simple geste, donne l'ordre à sa horde de spectres de se précipiter sur lui pour le réduire en charpie. Mais le roi des marcheurs, trop obnubilé par l'apparition de Jon, n'a pas prêté attention au retour fulgurant de Drogon depuis les airs. D'un souffle puissant de feu, le dragon vient pulvériser la horde de spectres, anéantissant les dernières troupes du roi monstrueux. Le Night King dégaine alors son épée de glace et lui et Jon se mettent à marcher l'un vers l'autre pour le duel final, sous le regard aveugle de cette tour abandonnée et qui aura vue la naissance de l'un d'eux. Le temps est maintenant venu pour la chanson de glace et de feu de pousser ses dernières notes. 

Le contact se fait et le premier coup est porté avec une violence inimaginable. Grand-Griffe et la lame de glace se choquent dans un bruit strident assourdissant et des étincelles de braises et de glace. Un duel d'une rapidité et d'une force surhumaine s'ensuit entre les deux combattants. Coups de taille et d'estocs, faintes, ripostes, parades, attaques précises et foudroyantes....les attaques et les mouvements s'enchainent entre les deux êtres surnaturels durant de longues minutes, sans qu'aucun ne prenne l'avantage sur l'autre. 

D'un coup de pied dans le ventre, Jon parvient à faire reculer le Night King de quelques pas et bondit en avant pour lui asséner un coup vertical puissant. Mais le Night King dans un réflexe saisit Jon à la gorge en plein vol et le jette avec brutalité dos contre un rocher. Ne ressentant plus la douleur ni les blessures, Jon se redresse immédiatement et repart dans le combat. 

Le duel se déplace au fur et à mesure, jusque sur les marches menant vers l'entrée de la tour. Parvenant à éviter un coup qui l'aurait décapité, Jon se jette contre le Night King et tous les deux traversent la porte d'entrée moisi par le temps, pour se retrouver dans le hall de la tour. Le Night King, avec sa force, repousse Jon contre un mur et se remet sur ses pieds, prêt à poursuivre le duel. Les deux combattants continuent sans relâche, grimpant une à une les marches des escaliers menant au sommet de la tour. L'acier Valyrien et la glace magique se choquent, encore et encore, dans des coups de plus en plus brutaux. D'un revers magistral, Jon projette le Night King en arrière, ce dernier passant à travers une autre porte et se retrouvant sur le sol d'une petite chambre vide et poussiéreuse, celle ou il y a des années, Lyanna Stark rendit son dernier souffle après avoir donnée naissance à Jon et avoir fait promettre à Ned. Jon entre dans la chambre, pour voir le Night King se dresser à nouveau face à lui, nullement affaibli. 

C'est dans la pièce ou Jon naquit que le duel perdura. Parvenant à aggriper Jon par le col, le Night King le soulève du sol et vient l'écraser violemment contre le vieux lit couvert de poussière, qui s'éffondre en morceaux sous le choc brutal. Son adversaire à terre, Le Roi de la Nuit tente de le clouer au sol avec son épée, mais Jon d'un mouvement rapide sur le côté, l'évite de justesse. Mais à peine a t-il le temps de se relever, que le Night King le projette à nouveau contre l'un des murs de la chambre. 

Désireux d'en finir avec ce duel, le monarque marcheur blanc se prépare à empaler Jon et à l'anéantir pour de bon. Mais Jon est plus rapide, et, dans une fainte que le Roi de la Nuit perçut trop tard, parvient à enfoncer la lame de Grand-Griffe à travers le corps du Roi de la Nuit. Celui-ci se fige, laissant tomber son épée de glace, et après un dernier regard monstrueux sur Jon, se craquelle et s'éffondre en milliers de fragments de glace. Le silence retombe, et Jon rengaine son épée. Il n'est pas haletant puisque ne respirant plus vraiment. Jon redescend les escaliers d'un pas lent et sort de la tour. Il lève ses yeux bleus vers la forme de Drogon s'éloignant déjà dans le ciel. Une promesse a été faites. Drogon rentrerait seul, car il ne faut pas plus exposer le futur enfant à naitre, tel est la promesse que Jon fit faire à Dany. Restant seul au milieu de ce paysage vide, Jon entame alors sa marche en direction du nord, sans un regard en arrière vers la Tour de la Joie. 

Dans la salle du trône, à Peyredragon, tous se sont réunis et attendent dans le doute le plus constant. Bran, qui avait pris le contrôle de Drogon, sort de sa transe et se tourne vers tous les autres qui attendent le résultat, le coeur battant.

_"Le Roi de la Nuit n'est plus.....c'est fini." annonce la corneille à trois yeux toujours avec le même timbre calme de voix. Le soulagement se dessine sur les visages de tous. Samwell et Vère se serrent dans les bras, le jeune homme ne pouvant cependant empêcher les larmes de couler, pour Jon. Arya et Sansa, elles aussi s'enlaçent et partageant cette joie mélangée à ce chagrin. Tyrion, Davos, Brienne, Sandor, Gendry, Bronn et Yara se regardent les uns les autres, et bien que peinés, s'accordent que c'était la chose à faire. Assise sur le trône de Peyredragon, Daenerys se réjouit elle aussi de la disparition du Night King, mais ne peut que fondre en larmes en pensant à Jon. Jorah et Missandei se tiennent à ses côtés la soutiennent autant que faire se peut. Bien qu'il soit sortit victorieux et se tenait encore debout, Jon, l'homme qu'elle aimait, était mort....

******** 

Quelques semaines ont passées depuis cet affrontement final et la mort du Roi de la Nuit. La vie reprend doucement mais sûrement son cours, désormais libérée à jamais de la menace des marcheurs blancs. Dans le sud, des centaines d'ouvriers s'attèlent à la reconstruction de la capitale royale, tout comme dans le nord des artisans engagés par Sansa commencent à rebâtir Winterfell. 

En attendant que le donjon rouge soit à peut près habitable, Daenerys est restée à Peyredragon, et sa grossesse se fait également beaucoup plus visible. Vêtue de sa robe noire, la jeune reine, assise sur le trône de Peyredragon, parait perdue dans ses souvenirs. Mais l'arrivée de Ser Jorah la fait émerger de ses pensées. 

_"Majestée. Un bateau en provenance de Meereen vient d'arriver. Il s'agit de Daario Naharis."

Daario? Daenerys, circonspecte, lève un sourcil. Que vient-il faire ici?

_"Faites le entrer."

Jorah obéit. Les portes de la salle s'ouvre et effectivement, Daario entre, accompagné de Missandei et salue la reine des dragons d'une révérence. Mais Dany reste quelque peu froide et se lève de son trône pour venir parler à l'ancien membre des puinés. 

_"Qu'apporte tu comme nouvelle qui nécessitait ton déplacement? Et qui dirige Meereen en ton absence?" demande la reine plutôt surprise de la venue inattendue de l'homme. Mais suite à cette question, Jorah est pris d'un sérieux doute. Il tourne son regard vers la dague accrochée à la ceinture de Daario....le manche....le manche n'a pas la forme d'une femme dénudée. Le coeur de Jorah bondit d'un coup.

_"KHALEESI!" hurle le chevalier andal, mais trop tard, Daario dégaine ses armes, son expression changeante et montrant une ferme intention de tuer. Jorah se jette sur Daario, alors que Daenerys recule effrayée. Missandei, horrifiée, commence à hurler à la garde. Jorah lutte de toutes ses forces, mais son handicap dans le dos l'affaiblit trop et il est rapidement écarté par Daario avec un revers violent. Deux gardes interviennent suite à l'appel de Missandei, mais Daario les abat avec une dexterité hors du commun. Daenerys, escortée par Missandei, s'est mise à courir vers les portes de la salle, pensant avant tout à la survie de son enfant. Daario les prend en chasse et les rattrapent. 

Mais la lame du mercenaire est soudainement contrée par une épée fine. Arya, armée d'aiguille, a surgit comme une ombre et engage le combat contre Daario, sous les regards terrifiés de Daenerys et Missandei. 

Daario est habile, mais Arya l'est tout autant et à recours à l'enchainement de mouvements et de coups qu'elle a appris tout au long de son périple. Daario parvient à contrer facilement toutes les attaques de la jeune louve, hormis une, suite à une fainte d'Arya, qui vient trancher la gorge du mercenaire. Se noyant dans son sang, Daario s'écroule, non sans afficher une sorte de fierté à l'attention d'Arya. Plus qu'intriguée, Arya s'agenouille auprès du corps encore chaud et sentant que son instinct à vu juste, aggripe la peau du visage de Daario que se retire alors comme un masque et en révèle une autre tête connue d'Arya. Tout en aidant Jorah à se relever, Daenerys et Missandei assistent à cette révélation macabre.

Arya reste muette de surprise. Jaqen H'ghar! C'était bien lui, l'ancien mentor d'Arya qui lui avait appris toutes les subtilités de l'apprentissage des sans-visages. Arya découvre également une note dans la sacoche de l'assassin portant l'armure et le visage de Daario, et y lit une missive claire portant le sceau de la maison Lannister: quelques temps avant le siège de Port-Réal, Cersei Lannister avait commanditée l'assassinat de Daenerys par les sans-visages. Arya se redresse, dominant le corps sans vie de Jaqen, mort pour de bon cette fois, et la jeune femme laisse échapper ces mots à son attention.

_"Une vie pour une vie...."

********** 

Plusieurs mois se sont encore écoulés suite à ces évènements. Après un travail et des efforts payants, le donjon rouge avait pu être en partie reconstruit, en particulier la salle du trône, ainsi que certaines habitations, mais beaucoup reste encore à faire afin de rebâtir entièrement la cité. Ce fut lors d'une cérémonie modeste et entourée de ses amis que Daenerys Targaryen fut couronnée, de la main de son conseiller Tyrion Lannister. Reine Daenerys du typhon, de la maison Targaryen, reine des andals et des premiers hommes, souveraine des sept couronnes et protectrice du royaume. "Long soit son règne"... la phrase résonnait encore dans son esprit. Mais lorsqu'elle put enfin s'asseoir sur le trône de fer, elle n'en ressentit rien de plus qu'une profonde solitude. La jeune reine avait finalement atteint son but, bien qu'elle l'ai acquis avec une grande souffrance, dont la cicatrice ne se refermerait probablement jamais.

A la demande de la jeune nouvelle reine, une stèle majestueuse fut érigée dans le nouveau parc du château, sur laquelle furent gravés les noms de tous ceux qui, dans les batailles de Winterfell et Port-Réal, avaient donnés leurs vies, et tout en haut de cette liste de noms fut placé celui de son amour: Jon Snow. Chaque jour, Daenerys venait s'asseoir sur le banc face à cette stelle et y restait une heure, à contempler les noms et à se souvenir de chacun des visages. La stèle avait été fleurie par les nombreuses offrandes et hommages de la part des nouveaux amis de Daenerys, eux venus saluer la mémoire de leurs camarades tombés. Fantôme, le loup de Jon désormais privé de son maitre, avait été en quelque sorte adopter par la reine Targaryenne, qui le gardait avec elle et le traitait bien en souvenir de son mari. Bien que plus habitué au nord, le loup géant essayait de s'acclimater peu à peu, passant le plus clair de son temps à gambader dans les grands jardins du château. 

Daenerys a accouchée, et a donnée naissance à une petite fille en parfaite santé, qu'elle a décidée de nommer Lyanna Targaryen, en la mémoire de la mère de Jon. Jorah, forcé par son handicap à prendre sa retraite de chevalier, est resté auprès de sa reine à Port-Réal, en tant que sa nouvelle main et lui apporter ses précieux conseils sur la formation d'un nouveau conseil restreint et de choisir ses futurs membres avec astuce. Tyrion étant devenu le seigneur de Castral-Roc et des terres de l'ouest, il ne pouvait plus assurer le rôle de main et en avait confier la charge à Ser Jorah. A Castral-Roc, Tyrion commença à donner vie à un rêve cher à son coeur: faire planter des premières vignes, afin de produire son propre vin. Missandei, quant à elle, est repartie pour Naath, car désireuse de revoir son île natale et devant encore faire le deuil de la mort de Ver Gris. Daenerys avait acceptée et c'est avec émotion que les deux jeunes femmes, grandes amies depuis longtemps, se dirent au revoir. Mais Missandei assura à sa reine qu'un jour, elle reviendrait la voir, que ce n'était pas un adieu. Brienne de Torth est devenue capitaine de la garde royale, et tenant sa promesse faite à Ser Jaime, fait tout pour servir le royaume et rester un modèle de chevalerie pour les futurs chevaliers à venir. 

Afin de rembourser la dette Lannister, Tyrion a offert à Bronn, avec l'accord de la reine Daenerys, le château des Jumeaux, appartenant autrefois à la maison Frey, et désormais fief de la maison la Néra, dont le seigneur, Ser Bronn, n'a plus que l'embarras du choix pour se trouver une épouse parmi les nombreuses filles et petites-filles de feu Lord Walder Frey. 

Dans les terres de l'orage, Gendry, anobli par Daenerys, est devenu le nouveau seigneur d'Acalmie, et Ser Davos, appréciant beaucoup le jeune homme, a décidé de se mettre à son service en tant que chevalier du jeune seigneur Baratheon. 

Dans le Bief, c'est Samwell qui a hérité du titre de seigneur, et avec la disparition de la famille Tyrell, c'est la maison Tarly qui est designée pour gouverner le Bief. Ayant du renoncer à son rêve de devenir Mestre, Samwell reste toutefois très consacré à la lecture. Il a épousé Vère avec la bénédiction de sa mère et de sa soeur, légitimant ainsi l'ancienne sauvageonne au rang de dame du Bief, et légitimant petite Sam au rang d'héritier des Tarly. D'ailleurs, la famille de Sam promet de s'agrandire puisque Vère attend un autre enfant. A ses heures libres, Samwell entame l'écriture d'un récit de ces évènements vécus, qu'il rédige avec l'aide de Bran et de ses nombreuses visions du passé, et dont le titre de l'ouvrage, choisit par Sam, se révèle être: a Song of Ice and Fire. Se demandant comment reprendre une vie normale après toutes ces péripéthies, Samwell vient s'asseoir un soir à son bureau, s'éclairant d'une lanterne et ouvre son futur ouvrage à la première page. Trempant sa plume dans l'encrier, il réfléchit quelques instants à la manière de commencer cette histoire, et le trouve: Un été de plusieurs années annonçait généralement un hiver plus long. Et cette fois-ci, l'hiver venait...

Dans le nord, Bran ayant renoncé à son titre de seigneur, c'est Sansa qui gouverne maintenant, avec l'appui de Sandor Clegane devenu maitre d'armes de Winterfell et entrainant les nouvelles recrues avec sa poigne de fer et son tacte habituel. L'impact de la menace des marcheurs blancs a profondément marquée les esprits, mais aussi fait naitre un sentiment d'unité parmi les survivants. Sansa est appuyée par la reine Daenerys depuis la capitale, Samwell Tarly depuis le Bief, Gendry depuis les terres de l'orage, Edmure Tully depuis Vivesaigues, Robin Arryn depuis le Val, et aussi Tyrion depuis les terres de l'Ouest. D'ailleurs, Tyrion et Sansa semblent avoir donner un nouveau sens à leur ancien mariage, et la rumeur d'une nouvelle union entre les deux se fait de plus en plus entendre et mettrait cette fois un terme définitif à la rivalité qui gangrénait les deux familles depuis des années. 

Yara Greyjoy a été couronnée première reine des îles de fer, et a remplacée les pillages par des commerces maritimes légaux avec avec les autres royaumes, afin de maintenir cette équilibre durable. Plusieurs groupes rebelles fer-nés ont tentés de s'opposer à la nouvelle loi imposée, mais avec l'appui de Daenerys Targaryen et des troupes de Gendry Baratheon, Yara put aisément dissoudre ces mouvements rebelles et réinstaurer l'ordre sur les îles de fer. Seul Dorne reste un point d'interrogation sur la stabilité de Westeros. Avec la disparition de la maison Martell, une guerre civile y fait rage entre les différentes maisons vassales désireuses d'y prendre le pouvoir.

Un mois après avoir tué Jaqen, Arya Stark s'est volatilisée. Sansa trouva une lettre de sa petite soeur lui adressant de sincères et déchirantes excuses, et expliquant la raison de son départ. La jeune Stark ne se voyant pas passer sa vie dans un château est partie pour Essos, portée par son désir d'aventure et d'explorer ce monde si vaste et empli de mystères. Cependant dans sa lettre, Arya précise à Sansa que cela n'est pas un adieu, mais un simple au revoir. Encore à ce jour, Sansa n'a toujours pas revue sa soeur, mais ne perd pas espoir. 

******** 

Assise sur le dos de Drogon qui ne cesse de grandir, ce dernier atteignant maintenant presque la taille de Balerion la terreur noire, Daenerys a entamée un périple très particulier. Très chaudement vêtue, elle et sa fille Lyanna volent en direction des terres du nord. Elles passent par dessus les ruines du Mur, laissé à l'abandon suite à la disparition de la Garde de Nuit, et traversent les contrées de l'éternel hiver. Après un voyage assez long, Drogon arrive finalement en vue d'une immense structure de roche et de glace perdue entre d'immenses montagnes noires et éclairée par les aurores boréales dansantes dans le ciel. Une formation rocheuse géante et creuse ayant presque l'allure d'une forteresse balayée par les vents du grand nord. C'est Bran qui a indiqué à la jeune reine Targaryen ou trouver cet endroit. Drogon se pose et reste là à attendre patiemment le retour de sa maitresse.

Daenerys tient précieusement sa fille, très bien protégée contre la température glaciale et s'avance contre le vent glacé, jusqu'entre les parois imposantes de cette forteresse de glace et de roche qui parait pourtant complètement à l'abandon depuis des millénaires. Mais à mesure qu'elle avance dans cet endroit lugubre, Daenerys entrevoit au fond, ce qui s'apparente à un grand trône façonné à même la paroi de la montagne et recouvert d'une fine couche de givre. Et sur ce trône de glace, se tient assis une silhouette solitaire, immobile. En s'approchant, Daenerys sent son coeur se serrer du plus profond des chagrins. Elle le reconnait.

_"J....Jon...." prononce doucement Daenerys, émue.

C'est bien lui. Il se tient là, seul, veillant sans repos. Posant sur elle son regard inexpressif et froid, il se lève très lentement et s'avance jusqu'à se tenir à moins d'un mètre devant elle. D'abord intimidée, Daenerys constate très vite qu'il ne fait rien, se contentant de la fixer. Ses yeux bleus se baissent également vers la petite Lyanna, qui bien enveloppée dans sa fourrure, n'exprime aucune peur et se contente de gémir doucement et de sourire à cet être étrange aux yeux bleus qui la regarde. 

Le front de Lyanna est à porté de sa main froide et blanche. Jon, ou celui qui fut Jon, commence lentement à lever sa main vers elle, mais il semble tout à coup se raviser, comme s'il ne voulait pas lui faire mal en la touchant. Il lève à nouveau son regard vers Daenerys, qui devine un instant, dans ses deux saphirs luisants lui servant d'yeux, une lueur de compréhension et de familiarité. Elle remarque même les lèvres grises et gelées de Jon former ce qui ressemble à un demi sourire, montrant qu'il reconnait là l'enfant qu'il a eu avec cette jeune femme qui fut autrefois son grand amour. Face à cela, Daenerys ne peut que sourire elle aussi.

La jeune reine voudrait pouvoir toucher Jon, mais elle sait que c'est impossible, et que lui même, bien que n'étant plus vraiment humain, semble refuser de les toucher afin de ne pas leur faire de mal. Pendant un long moment, Daenerys et Jon restent à se regarder dans les yeux, sans dire un mot. Bien qu'ayant été unis dans l'amour et leur lutte contre les ténèbres, la glace et le feu étaient maintenant séparés, à jamais.

_"Je....Je te pardonne, Jon....et sache, que je t'aimerai toujours..." put enfin prononcer la jeune femme, tout en versant des larmes. Jon reste muet, inexpressif, mais d'un très léger hochement de tête à peine visible, montre sa compréhension. 

Suite à ce long face à face chargé en émotions et en tristesse pour la jeune reine, Daenerys fait demi tour et repart vers Drogon, emportant avec elle Lyanna et jetant par dessus son épaule un dernier regard à l'homme qu'elle aime. Jon reste sur place, les regardant toutes deux s'éloignées et s'envoler vers le sud sur le dos du grand dragon noir. Jon, sentinelle solitaire de l'hiver, retourne alors s'asseoir sur le trône gelé, et dans sa veille éternelle, attend, mais surtout, se souvient....

********* 

Post Credits Scene

Des années et des années ont passées et la paix parvient à se maintenir dans les sept couronnes. Port-Réal à pu être entièrement rebâtie et la vie y a reprit son cours normale. 

Lyanna Targaryen, devenue une femme adulte, se trouve dans le parc du donjon rouge, assise sur le petit banc de marbre blanc, et contemplant en silence la stèle fleurie et caressée par le vent doux du sud. La jeune femme a héritée de la chevelure argentée de sa mère, et des yeux de son père. Sur sa tête, Lyanna porte la couronne, dont elle hérita après le décès de sa mère, la reine Daenerys, qui après une vie longue mais assez solitaire, n'ayant jamais voulu se remariée, était partie paisiblement dans son sommeil lors d'une nuit calme. La mère des dragons fut enterrée dans le nouveau caveau royal érigé dans le château, dans une tombe se tenant aux côtés d'une autre, vide, au nom de Jon Snow. Dans ce caveau se trouvaient également les tombes d'autres héros, comme Jorah l'Andal, Ser Jaime Lannister ou lord Tyrion Lannister, qui mourut paisiblement un jour dans les bras de Sansa, un verre de vin à la main. Le nom de Daenerys, à la demande de sa fille, fut ajoutée sur la stèle, aux côtés de celui de Jon Snow, le père qu'elle n'a jamais connu hormis par ce que lui racontait Daenerys, disant que Jon fut l'homme le plus courageux qu'elle ai jamais connue. Drogon, ayant vieilli mais aussi grandit, jusqu'à maintenant dépasser la taille de Balerion, continuait de survoler la capitale, la recouvrant de son ombre imposante et majestueuse. Au cours de son adolescence, Lyanna était parvenue, avec l'aide de sa mère, à tisser un lien avec le grand dragon noir. Peu avant sa mort, Daenerys confia à Lyanna qu'elle était désormais la maîtresse de Drogon et qu'il lui obéirait, ce qui fut le cas. D'abord affecté par la mort de sa "mère", Drogon était resté isolé et moribond pendant de long mois, mais Lyanna était parvenue à se faire accepter et est devenue depuis sa nouvelle cavalière. L'on surnomma par la suite Lyanna "La jeune dragonne". 

Récemment, Lyanna a reçue une lettre des terres du nord: Lady Catelyn, fille de Sansa Stark et Tyrion Lannister, et nouveau gouverneur du nord depuis le décès de sa mère, a donnée naissance à un fils, qu'elle a nommé Eddard. En lisant la lettre sous l'agréable chaleur de cet après-midi du nouvel été, Lyanna sourit, se réjouissant pour son alliée du nord. 

_"Majestée....." fit une voix familière. Lyanna releva la tête et sourit. Un homme, élégant et charmant s'avança, s'inclinant avec respect devant la souveraine et tenant sous son bras un grand livre racorni. 

_"Lord Tarly. C'est un plaisir de vous voir." dit Lyanna en venant saluer son ami. Sam Tarly, autrefois Petit Sam, fils de Vère et de Samwell Tarly et nouveau seigneur du Bief. Sam vient s'asseoir aux côtés de la reine sur le banc, et tous deux restent quelques instants à regarder les noms de ces héros qu'ils n'ont jamais connu pour la plupart, mais qui, au fond, leur inspire un profond respect. Lyanna et Sam avaient cependant écoutés les récits de leurs parents à propos de cette terrible guerre contre ces créatures terrifiantes nommées Marcheurs Blancs. Après ce petit instant de silence, Sam prend le livre entre ses mains et le tend à Lyanna.

_"Qu'est ce donc?" demande t-elle, curieuse. 

_"Le livre de mon père." lui répond le seigneur Tarly "...Il a commencé à l'écrire quand je n'étais encore qu'un enfant. Il est parvenu à le terminer, peu avant sa mort, et me l'a légué, me faisant promettre de vous le remettre lors de ma prochaine venue à la capitale." 

Lyanna prit le livre entre ses fines mains, remerciant son ami, et de sa paume, effleura la couverture racornie et vieille du livre. 

_"Mais....que raconte t-il?" demande à nouveau la jeune reine. Sam lui sourit, d'un air nostalgique, ayant déjà lu le récit. 

_"La vérité....une vérité qui mérite de ne pas être oubliée...." lui répond tout simplement Sam. Lyanna, plus qu'intriguée, écarte alors la couverture, révélant la toute première page portant le titre symbolique, rédigé par Samwell Tarly et Bran Stark et racontant l'histoire de ceux qui combattirent et souffrirent afin d'assurer le futur de ce pays. Un titre qui fit apparaitre sur les lèvres de Lyanna, un léger sourire: A Song of Ice and Fire....


FIN


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?