Rebirth of the Dragon (After GOT / Daenerys Targaryen) par

5 vote(s) de lecteurs, moyenne=9/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Fantasy / Drame

8 Rebirth of the Dragon Part 8

Catégorie: T , 4812 mots
1 commentaire(s)

Westeros, Port-Réal

Bran se trouvait seul dans ses quartiers royaux. Assis dans une grande baignoire de marbre, l'eau le recouvrant jusqu'à la la taille, il avait congédié les serviteurs, désirant rester seul pour l'heure qui suivrait. 

Le jeune roi, toujours d'un calme plat et inexpressif, restait sans dire un mot à laver ses bras, regardant les gouttes s'écoulant le long de sa peau pour retomber dans l'eau. Son regard s'attarda un instant sur la marque de gelure toujours visible des doigts du Roi de la Nuit sur son poignet. Bien que le monstre ai été tué, sa marque était restée présente, comme une cicatrice qui ne guérirait jamais. 

Puis, il pencha son regard vers l'eau devant lui, pour y voir son reflet sur la surface plane. Cependant, ce ne fut pas son visage qu'il vit, mais celui du Roi de la Nuit, le regardant de ses yeux bleus froids. Un bref instant, l'iris de Bran se teinta d'une légère couleur bleutée et glaciale, ainsi que la peau de son visage vit apparaitre de légères engelures courant le long de ses joues. La bouche de Bran, tout comme celle du reflet du Roi de la Nuit, montra au même instant un semblant de sourire narquois au coin des lèvres. Bran parut tout à coup se ressaisir, ses yeux et la peau de son visage revenant à la normale, et reprit sa toilette, comme si rien ne s'était passer. 

********** 

Essos, Asshai

Daenerys, vêtue de sa robe de fine soie blanche, déambulait depuis une éternité au milieu de collines noires s'étendant à perte de vue sous un ciel obscur zébré d'une teinte pourpre. Au loin, des montagnes noires se dressaient hautes et menaçantes comme des dents géantes de pierre ébréchées. Sentant la roche froide et humide sous ses pieds nus, la jeune reine Targaryen avança sans d'un pas lent, sans vraiment savoir ou elle se rendait. Atteignant le sommet de l'une des collines, une nouvelle vision se présenta devant elle: les vestiges de ce qui ressemblait autrefois à une cité, et dont il ne restait aujourd'hui que d'imposantes ruines silencieuses lentement rongées par le temps et les éléments. Daenerys avança jusqu'à ce qui était autrefois un grand arche de pierre à moitié écrouler et recouvert de racines noires, qui délimitait l'entrée de la cité. Elle remarqua les deux statues disposées sur chaque côté de l'arche. Mesurant chacune plus de six mètres de haut, elles avaient la forme de dragons, assis et rugissants, tels des sentinelles éternelles de pierre continuant de veiller sur ces lieux. 

Pénétrant dans les ruines, Daenerys n'osait dire aucun mot, regardant avec attention tout autour d'elle, tout en ressentant au fond d'elle l'atmosphère pesante qui régnait ici. Elle arriva vers de ce qui restait d'un immense temple dont il ne restait presque plus rien, et remarqua, au centre de ce vestige, peint à même la pierre du sol, un grand cercle runique, et en son centre, un dragon aux ailes déployées, peint lui aussi. Mais quelque chose d'autre attira l'attention de la jeune femme. Au centre de ce cercle peint se trouvait un feu, aux flammes écarlates dansantes et répandent une chaleur puissante. Daenerys se figea de frayeur. Tout autour d'elle, depuis la pénombre des ruines, des ombres s'étaient avancées, toutes identiques les unes aux autres et semblables à celle qui vint la rencontrer dans la cabine pendant son sommeil. Les entités aux visages de crânes et aux capes d'ombres se tenaient sans bouger, formant un demi-cercle autour de la flamme ardente, leurs yeux blancs sans fond brillant dans les ténèbres et fixés sur Daenerys. 

Et, elle la vit, avec stupeur.....Au milieu des flammes, apparut une épée, à la lame de taille moyenne, rutilante et parsemée de runes, au pommeau noire incrusté d'un rubis reflétant la lueur des flammes sur sa surface. Comme attirée par la beauté de l'objet, Daenerys voulut s'avancer un peu plus près, mais les flammes explosèrent devant elle, la chaleur infernale l'obligeant à reculer de plusieurs pas. Elle qui d'ordinaire ne craignait pas le feu, s'était vu obligée cette fois de se tenir loin, à son grand étonnement. 

"Le feu ne peut tuer le dragon..." clamèrent à l'unisson des voix désincarnées et effrayantes semblant provenir du groupement d'entités immobiles et venant déchirer les tympans de la jeune femme, qui affectée par les voix, les mains sur les tempes, tomba à genoux devant les flammes, crispée par une douleur intolérable qui s'éleva soudainement de son ventre. Elle entendit à nouveau résonner autour d'elle les pleurs des bébés dragons, mais aussi des pleurs d'une autre sorte....ceux d'un bébé humain. En larmes, Daenerys, à genoux en position d'impuissance, se retrouvait maintenant encerclée par les entités, la fixant de leurs regards inhumains et la désignant de leurs doigts décharnés. 

"Vous n'êtes pas un dragon.....pas un dragon....pas un dragon... faible.....faible..." répétaient sans cesse les créatures, tel des juges abattant leur sentence sur un seul et même prisonnier. Les voix assaillaient la jeune femme de toute part, accentuant la douleur en elle. 

_"Je ne suis pas faible!" parvient-elle à dire en redressant la tête avec de la défiance.

_"Alors, prouvez le, ou retombez à jamais dans les limbes de la mort!" clama l'une des entités avec autorité. Daenerys se sentit de plus en plus faible, voyant sa vision peu à peu devenir floue, avant de sombrer.

******** 

_"Ma reine? Ma reine, réveillez vous...." 

Daenerys ouvrit subitement les yeux, pour apercevoir Kinvara penchée au dessus d'elle, et la secouait doucement par une épaule. Le front en sueur et haletante, Daenerys se redressa dans son lit, pour voir qu'elle était toujours dans la petite chambre dans le bazar de la marchande Heliora. Bien que ce fut le matin, à l'extérieur, il paraissait faire encore nuit. Il en était ainsi à Asshai. Malgré la tentative d'assassinat dont elle fut victime la nuit dernière, avec la fatigue trop importante, elle était parvenue à se rendormir, non sans rester sous la surveillance constante de Kinvara et des deux guerriers de la Main Ardente, qui, bien que n'ayant pas dormis, restaient toujours vigoureux. 

_"Il est temps pour nous de nous mettre en chemin." ajouta la prêtresse de R'hllor, laissant Daenerys se lever et s'habiller. Encore marquée par le cauchemar qu'elle venait de faire, Daenerys choisit de ne pas en parler à la prêtresse, bien qu'elle se doute que cette dernière était déjà au courant à en juger par le regard qu'elle lui avait montrée. 

Dans une autre chambre, située au sommet d'un petit escalier de bois menant à l'étage au dessus du bazar, Yara s'éveilla dans un lit, avec à ses côtés sous la couverture, Heliora qui elle était réveillée depuis un moment, mais avait regardée Yara dormir. Sachant que la reine Daenerys était en sécuritée avec les disciples de R'hllor, Yara avait pu rejoindre Heliora dans sa chambre, mais n'avait pas pu profiter pleinement de cette nuit, inquiétée par la tentative d'assassinat. La voyant soucieuse, Heliora sourit, se blottisant contre Yara et sous la couverture, vint caresser les seins nus de la reine fer-née délicatement avec sa main, lui arrachant un petit frisson agréable et la tirant hors de ses pensées.

_"La jeune reine dragon est forte, plus qu'elle ne peut l'imaginer elle-même.....et je sais que vous saurez la protéger." dit Heliora, tout en venant picorer avec de petits baisers le cou de Yara, qui la laissa faire.  

_"Je sais...." répondit Yara avec une pointe de colère "...je craignais que ça arrive. On dirait qu'ils sont bien décidés à ce que la reine Daenerys reste morte. Je les savais obstinés, mais pas à ce point là."

Heliora ignorait de qui Yara pouvait parler, mais c'était visiblement des personnes qu'elle connaissait. Sentant toujours les suçons de la marchande contre sa peau, Yara se pencha au dessus d'elle, l'enserrant avec un de ses bras autour de la taille, et l'autre dans le cou. Les deux femmes s'embrassèrent avec sensualité, Yara descendant ensuite en embrassant le cou d'Heliora, puis ses seins, qu'elle massa également avec une de ses mains, arrachant des gémissements de plaisir à Heliora.... 

Des toquements derrière la porte interrompirent les deux femmes, Yara soupira, relevant la tête pour regarder par dessus son épaule. 

_"Yara? Vous êtes réveillée?" fit la voix de Shen derrière la porte. Bien qu'elle aurait voulu dire à son ami de revenir plus tard, Yara savait qu'il ne faudrait pas faire attendre la reine Daenerys. Heliora, bien que déçue, parut l'accepter.

_"Une minute, Shen. N'entre pas, je m'habille." répondit Yara. 

_"Oh. Très bien. Les autres nous attendent en bas. Ne trainez pas trop." répondit à son tour Shen, avant que ses pas ne se fassent entendre, redescendant par l'escalier. Yara, après un dernier baiser torride à Heliora, se leva du lit pour se diriger vers ses vêtements et son armure posés sur une chaise. Heliora resta dans le lit, admirant encore un peu le corps fin mais assez musclé de la reine fer-née, portant quelques cicatrices sur le dos et les bras, souvenirs témoignant des batailles qu'elle avait vécue. 

Une fois habillée et avoir fait ses adieux à Heliora, Yara descendit l'escalier, ou l'attendait Shen, son bâton appuyé sur l'épaule. 

_"Croyez moi, je suis navré d'avoir eut à vous interrompre avec Heliora. Vous avez l'air de très bien vous apprécier." dit l'homme de Yi Ti. A cette phrase, Yara releva la tête vers lui, quelque peu surprise et gênée. Shen émit un petit rire et la rassura aussitôt. 

_"Rassurez vous, je ne vous juge aucunement. Mon maitre m'a appris à voir bien au delà des apparences. Chacun est libre d'exprimer ses désirs avec qui il souhaite, du moment que cela ne nuie à personne."

L'ouverture d'esprit et la sagesse de Shen ne cesserait jamais d'étonner Yara. Si seulement plus d'hommes puissants pensaient comme lui, ce monde pourrait sans doute évoluer et devenir meilleur. Elle sourit à son tour, déposant une tape forte mais amicale sur l'épaule de son ami avant de le suivre en dehors de la boutique. 

A l'extérieur, ils rejoignirent Daenerys et Kinvara qui les attendaient. Ver Gris était arrivé lui aussi, avec un groupe de soldats immaculés qui les accompagneraient dans l'expédition. Daenerys semblait chercher quelque chose du regard dans les airs, mais ne le trouvait pas, ce qui parut l'inquiétée. 

_"Ou est Drogon?" demanda la reine au commandant des immaculés, sachant que ce dernier était le dernier à avoir vu le dragon resté près du navire. 

_"Il est parti il y a une heure, ma reine..." lui répondit Ver Gris "Il paraissait contrarié par quelque chose, et il s'est envolé sans attendre vers l'intérieur des contrées de l'ombre."

Le coeur de Daenerys se serra de peur. Qu'est ce qui avait pu pousser à Drogon à partir sans elle dans ces terres inconnues? Cela l'inquiétait. 

_"Il faut le retrouver. Allons-y, maintenant." ordonna Daenerys sans plus attendre, commençant à marcher, suivie par le reste du groupe qui prit son parti sans hésiter. Depuis le porche de la boutique, Heliora regarda la reine et ses alliés partir vers le nord, en direction de la frontière de la cité, et de l'entrée des contrées de l'ombre. 

********** 

Les contrées de l'ombre portaient très bien leur nom. Le temps était comme figé ici. Depuis maintenant presque trois heures, Daenerys et ses alliés avaient quittés la sécurité des remparts d'Asshai et marchaient au milieu de grandes collines de roches noires et humides, au milieu d'une mer de brume recouvrant le sol. Aucune forme de vie animale n'était visible. Aucune plante ne pouvait pousser ici selon Kinvara, hormis une étrange plante nommée la revenante, dont Daenerys aperçut plusieurs groupements. Elle se souvenait avoir entendue parler de cette plante, par Ser Jorah, lorsqu'elle avait épousée Drogo. Des plantes aux tiges pâles comme du lait caillé, brillante dans la nuit, et tuant toutes les autres plantes autour d'elle. Elle se souvenait également de cette légende dothraki, qui prétendent qu'un jour cette plante recouvrira entièrement le monde, provoquant l'extinction de toute forme de vie dans le monde. Pour Daenerys, il était étrange de se trouver ici, sachant que Drogon était originaire de cette terre, tout comme l'étaient Viserion et Rhaegal. 

D'autres légendes tout aussi sordides et terrifiantes planaient sur les contrées de l'ombre. Bien qu'aucun animal ne puisse y vivre, les grottes et cavernes qui parsèment ces collines et ces montagnes abandonnées seraient, selon les dires, habitées par des dragons et des démons infernaux assoiffés de sang. L'on trouverait également les ruines de citées, si anciennes que même les habitants d'Asshai ne peuvent dire par qui elles furent bâties. Mais les habitants d'Asshai évitent d'explorer ces ruines, prétendant qu'elles sont maudites ou habitées par des spectres et autres entités malveillantes n'attendant que de bondir sur une proie imprudente. Toutes ces légendes inquiétaient Dany, surtout pour Drogon. Surveillant le ciel pour espérer l'apercevoir, ou écoutant pour entendre son rugissement, le dragon n'était toujours pas revenu. Elle priait pour que rien ne lui soit arrivé. 

Daenerys n'était pas la seule à ressentir l'air macabre qui régnait ici. Yara, ses deux gardes fer-nés, Shen, Ver Gris et ses immaculés, même Kinvara et ses deux soldats de la Main Ardente se trouvaient un peu affectés, mais continuaient néanmoins de marcher, puisant leur force et leur foi en leur dieu pour les guider. 

_"AAAAH, quelque chose m'a touché!" hurla tout à coup un des deux soldats fer-nés, pris de panique, ce qui prit tout le monde par surprise. Yara saisit immédiatement son garde par le col.

_"Arrête de t'agiter et ferme là!" ordonna t-elle.

_"Mais, ma reine, je le jure. J'ai senti une main glaciale et griffue se poser sur mon épaule. Je me suis retourné, et y avait rien, et...." il fut interrompu par la violente baffe que Yara lui donna sur la figure, le faisant taire. 

_"Refais ça encore, et je t'assomme et je te laisse ici, compris?" prévint Yara, ce que le marin comprit tout à fait et obéit par un hochement de tête.

Suite à cela, Kinvara et Daenerys s'arrêtèrent toutes deux côte à côte au sommet d'une des collines, et fixèrent quelque chose. Devant eux, un peu plus loin, se présentait une petite montagne noire, dont la forme si particulière, arracha un frisson à la reine dragon....la montagne en forme de crâne, dont la brume semblait s'échapper par les cavités. 

_"C'est elle...." soupira Daenerys sans pouvoir détourner les yeux de la montagne. "...c'est dans cette montagne que j'ai entendue les bébés dragons...." 

_"Oui, ma reine....." confirma Kinvara en lui souriant et la soutenant par la main "...c'est ici et aujourd'hui, que commence votre véritable destinée." 

Bien que l'aspect de cette montagne ne soit pas des plus rassurants, le groupe s'en approcha, constatant que la seule entrée possible était par la mâchoire de pierre béante. Les gardes redoublaient de vigileance, veillant sur la reine et la prêtresse qui entrèrent les premières sous les dents de pierre. Une odeur ignoble de mort empestait l'air, obligeant les membres du groupe à mettre leur mains devant leurs bouches et leur nez. 

_"Yara. Ver Gris. Vous et vos hommes, restez là et gardez l'entrée." ordonna Daenerys, ne voulant pas que tout le groupe se retrouve pris au piège en cas d'une embuscade. 

_"Comme vous voulez, mais s'il vous plait, trainez pas trop. Cet endroit me donne la chair de poule." répondit Yara, les mains sur ses armes. Daenerys comprenait bien. Elle, Kinvara et ses deux gardes, et Shen-zoan avec eux, descendirent le long de la pente rocheuse quelque peu abrupte qui descendait dans les profondeurs de ce crâne de pierre géant. Les parois étaient recouvertes de moisisure poisseuse, provoquant une grimace de dégout sur le visage de la reine. L'obscurité étant très importante, et par un ordre de Kinvara en Haut Valyrien, les deux soldats de la Main Ardente usèrent de leur pouvoir pour enflammer les lames de leurs lances, permettant de se déplacer sans risque. 

Plus elle avançait loin dans cette caverne, et plus Daenerys le ressentait, dans son coeur et dans son sang. Les deux bébés dragons étaient tout proches. Et c'est finalement en arrivant à l'extremité de cette pente, menant à l'embouchure d'un espace plus large, qu'elle les vit. A moitié enfouis dans la terre noire, deux oeufs de dragons, changés en pierre par les siècles, se tenaient là. Daenerys, ne pouvant empêcher un sourire de se dessiner sur ses lèvres, s'agenouilla et prit l'un des oeufs dans ses mains, ressentant immédiatement sa chaleur à travers la pierre, et pouvant presque entendre l'appel du bébé dragon, comme elle avait jadis entendu l'appel de ses trois enfants avant qu'ils ne naissent. L'oeuf qu'elle tenait avec une teinte d'un bleu métallique, et l'autre oeuf portait des traces de beige et de brun clair. Daenerys n'arrivait pas à le réaliser. Ils étaient là, enfin, entre ses mains.

_"Sortons d'ici maintenant, ma reine. Mieux vaut ne pas s'attarder ici." suggéra Kinvara. Daenerys l'écouta. Elle avait raison. Ouvrant la sacoche accrochée à sa taille qu'elle avait amenée avec elle, Daenerys y mit le premier oeuf, puis le deuxième, tout cela avec une extrême précaution. 

_"Allons-y." dit Daenerys une fois cela fait. Le groupe s'apprêta à remonter la pente, mais fut figé sur place par le résonnement d'un hurlement d'homme à l'entrée de la caverne. Le coeur de Daenerys bondit.

_"Yara! Ver Gris!" haleta t-elle. Ils se précipitèrent sans tarder jusqu'à l'entrée de la caverne et en sortirent, pour trouver Yara, Ver Gris et leurs hommes en vie, mais tous en position de combat, les armes en main et regardant frénétiquement autour d'eux vers la brume. L'un des deux fer-nés avait disparu. Voyant cela, Shen prépara son bâton, envahit d'un mauvais pressentiment. 

_"Yara! Que se passe t-il? Ou est votre garde?" demanda Daenerys. 

_"J'en sais rien! Il était là y a encore deux minutes. Quelque chose a surgit et l'a emporté dans la brume. C'était trop rapide, on a pas eu le temps de voir ce que c'était!" répondit Yara, montrant à la reine dragon une expression de stress intense. Elle avait peur. Quelque chose l'avait emporté? Daenerys frissonna d'effroi, regardant elle aussi vers la brume. Quelle sorte de chose ici pouvait être assez grande et forte pour emporter un homme adulte sans laisser de traces? 

Le groupe avait pris position devant l'entrée de la caverne et fit le plus grand silence. Des bruits de pas, nombreux et furtifs se faisaient entendre assez proche, galopant dans la brume, mais sans que le groupe ne puisse voir ce que c'était, accentuant leur crainte. 

Soudain, quelque chose surgit de la nappe de brouillard et roula jusqu'aux pieds de Yara, horrifiée. C'était la tête de son garde! Sanguinolente, les yeux arrachés, elle avait été déchiré au niveau de la gorge, pas par une lame, mais plutôt par des crocs à en juger par les marques laissés sur la chair. 

_"Par les sept enfers!" jura Yara en faisant un pas en arrière. Le groupe tout entier posa alors leurs regards devant eux. S'avançant hors de la brume à une vingtaine de mètres devant eux, des créatures à l'apparence abominable apparurent, se déplaçant à quatre pattes comme des bêtes. Elles avaient une taille et une apparence humaine, mais aux dos voûtés, la peau translucide et pâle, des corps rachitiques, des bras et des jambes maigres et des mains armés de griffes. Leurs têtes étaient chauves, leurs oreilles légèrement tordues aux extrémités, des yeux sans pupilles, et des mâchoires immondes remplies de dents coniques. L'une des créatures portait des traces de sang frais sur la bouche et les mains. Leurs grondements et leurs cris étaient stridents, atroces à entendre, comme des râles d'agonie sans fin. La vue de ces créatures plongea le groupe dans la crainte, et reculèrent de quelques pas.

_"Oh dieux.....qu'est ce que c'est?" dit Daenerys, apeurée. 

_"Des goules......" dit Kinvara, étrangement calme et concentrée. Bien que surpris par l'apparence des créatures, Shen parvint à rester calme, faisant tournoyer son bâton dans des mouvements agiles, et prenant position aux côtés de Ver Gris, préparant sa lance et son bouclier, et Yara tenant sa hache et son épée. Les deux soldats de la Main Ardente, suite à un ordre de leur prêtresse, enflammèrent à nouveau leurs lances, faisant barrage pour protéger leur maitresse. Daenerys, n'étant pas armée, Kinvara se mit devant elle comme ultime défense.

_"Restez derrière moi, majestée. Surtout, ne vous éloignez pas." dit la prêtresse comme un ordre. Daenerys l'écouta sans hésiter. 

La première goule bondit à l'attaque, pour être immédiatement empalé par la lance de Ver Gris, qui la tua sur le coup. Un sang noir et poisseux, puant, gicla de la créature qui tomba à terre, sans vie. Les autres créatures se lancèrent à l'attaque de ces proies résistantes. Les voyant venir sur eux, Yara poussa un hurlement de guerre et asséna un violent coup de hache, perforant en deux le crâne d'une goule et recevant quelques gouttes de son sang répugnant sur le visage. Shen-zoan s'était avancé plus en avant, sans crainte. Avec ses grands mouvements tournoyants de bâton, il faisait presque danser la brume autour de lui et s'en servait pour aveugler les goules venant sur lui en renvoyant la fumée sur eux. Une fois qu'il les avait aveuglés, il les frappait, une par une, au niveau de la nuque, afin de les neutraliser. 

L'un des immaculés se fit prendre par surprise, jeté à terre par deux goules qui le trainèrent et disparurent avec lui dans les méandres, sans que Ver Gris puisse intervenir pour le sauver et vit son frère d'armes emporté sous ses yeux. Un deuxième immaculé se fit également tuer, recevant un violent coup de griffe qui lui lacéra la gorge jusqu'à l'os, faisant jaillir le sang. Se sentant impuissante, Daenerys restait là à voir ses amis et alliés se battre et mourir en la protégeant. Sachant qu'elle ne pouvait rien faire la rendait malade. Drogon, ou est tu, pensa t-elle? 

Yara et Shen agissaient en duo, l'homme de Yi Ti s'occupant de frapper et d'écarter les créatures attaquants sur la droite, et Yara tuant celles qui venaient par la gauche. Yara entendit un cri et vit son deuxième garde fer-né, attrapé de tous les côtés par des goules, qui commencèrent à le dévorer vivant, les hurlements de l'homme se mêlant au déchirement de la chair et aux giclures abondantes de sang, une goule arrachant un bras avec violence pour commencer à le dévorer avidement. Yara voulut intervenir, mais Shen la retint pour qu'elle reste près de lui.

_"On ne peut plus rien faire pour lui!"

Deux goules parvinrent à franchir les immaculés, mais les deux soldats de la Main Ardente les stoppèrent, les perçant et les brûlant vivantes avec leurs lances en feu. Kinvara ne resta pas sans rien faire et puisa également dans le pouvoir accordé par son dieu. Apposant une main au sol, elle marmonna quelques paroles en Valyrien, ses yeux s'embrasant. Des flammes surgirent du sol comme par magie, venant engloutir des nuées de goules en approche et les réduisant en cendres. Daenerys fut plus qu'admirative. Yara elle aussi en voyant cela. Mais malgré la résistance du groupe, les créatures continuaient d'arriver, de plus en plus nombreuses. 

Soudain, la terre fut secoué par un violent tremblement qui fit gronder les collines et les montagnes. Les goules se stoppèrent dans leur attaque, et émettant des cris de peur, s'enfuirent dans toutes les directions, sous les regards du groupe, eux aussi surpris. Soudain, ce qui apparaissait avant comme une colline de roche se mit à se mouvoir et à se redresser lentement, soulevant des nuages de poussière. Deux ailes immenses et noires se déployèrent, alors qu'un corps massif couverts d'écailles semblables à de la roche noire se leva, de même qu'une tête massive et allongée, ornée de quatre cornes osseuses et ouvrant deux yeux blancs sans fond. Une mâchoire béante s'ouvrit, laissant échapper un rugissement puissant. 

_"DRAGON!!" hurla Yara. Tous restèrent tétanisés, surtout Daenerys, par l'apparition soudaine de ce dragon noir aux yeux blancs qui, réveiller par les bruits du combat et l'odeur du sang frais, tourna son corps imposant vers le groupe d'humains, les voyant là comme des proies. Il avait la même taille et envergure que Drogon, mais ce n'était pas lui. Ils n'avaient aucune chance contre un monstre pareil. Etait-ce la fin? 

Un autre rugissement bestial retentit dans les airs, faisant lever les yeux à tous, même au dragon de l'ombre. Daenerys reprit espoir, ayant reconnue le son. C'est avec joie qu'elle vit enfin Drogon surgir des airs, écartant les nuages de brume avec ses ailes et se posant face à l'autre dragon pour protéger sa mère. Les deux reptiles géants se regardèrent les yeux dans les yeux, chacun rugissant furieusement pour essayer d'intimider l'autre. Sans plus attendre, les deux dragons se jetèrent l'un sur l'autre, entrant dans une lutte au corps à corps violente et brutal, s'infligeant des morsures et des coups de têtes d'une violence à la hauteur de leur taille. Le sol tremblait, les rochers volaient en éclats devant le combat. Shen se jeta sur Yara pour l'écarter et tous deux roulèrent au sol, évitant un morceau de rocher éjecté dans les airs. Shen se retrouva au sol sur le dos, Yara penchée au dessus de lui.

_"M...merci." dit Yara, un peu gênée par la position. Shen rougit un peu lui aussi. 

Les larmes aux yeux, les mains devant la bouche, Daenerys restait paraysée à la vue de son enfant en train de se battre et de saigner de ses premières blessures. Drogon mordit profondément le dragon des ombres au cou, perçant ses écailles et essayant de l'étrangler, mais l'autre dragon se débattit, rugissant de douleur et réussit à se libérer, parvenant à son tour à mordre Drogon au cou. Drogon mordit l'une des ailes du dragon, espérant lui faire lâcher prise. Mais le dragon de l'ombre repoussa Drogon en arrière, et le dos du dragon de Daenerys percuta violemment la paroi d'une falaise rocheuse, la faisant trembler et écrouler quelques morceaux. Drogon était en difficulté, tombé au sol suite au choc, il essaya de se relever, mais l'autre dragon, rendu furieux par les blessures, se jeta sur lui de tout son poids, le bloquant au sol et lui asséna d'autres griffures et morsures. Drogon rugissait de douleur, incapable de se lever ou de se défendre correctement. 

_"Drogon!" cria Daenerys en larmes, en commençant à courir vers lui. Kinvara ne put la retenir alors que la reine lui donna rapidement la sacoche avec les deux oeufs de dragons. 

_"Majestée!" dit la prêtresse avec inquiétude. Yara, Shen et Ver Gris le virent également, sans pouvoir rien faire. Daenerys n'écoutait plus. Elle avait déjà trop perdue. Elle ne laisserait pas son dernier fils mourir sans agir. 


1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?