Rebirth of the Dragon (After GOT / Daenerys Targaryen) par

5 vote(s) de lecteurs, moyenne=9/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Fantasy / Drame

15 Rebirth of the Dragon Part 15

Catégorie: K+ , 3257 mots
6 commentaire(s)

Westeros, région du Neck

_"Allez, courez, ils se rapprochent!" ordonna Brienne en proie à une panique bien réelle, poussant autant que faire se peux Samwell et Tyrion devant elle pour les forcer à courir plus vite. Mais le sol marécageux recouvert de mousse et de boue de la région du Neck rendait toute progression plus difficile et les nombreux arbres autour d'eux rendaient la visibilité quasi nulle dans une pénombre grisâtre. Le trio avait pu s'enfuir de Port-Réal en proie au chaos et à la mort et avaient galopés sans s'arrêter durant plusieurs , au point d'avoir fait mourir leurs chevaux d'épuisement et de se voir contraint de continuer à pied. 

Malheureusement, la mort commençait peu à peu à les rattraper. Des grognements bestiaux se firent entendre et les silhouettes de quatre spectres, vêtus de haillons de paysans ou d'armures de cuir abimés, se dessinèrent hors de la pénombre, et tels des chiens enragés se précipitaient vers le trio d'humains pour les réduire en pièces. Bien que ralentis également par la boue collante, les spectres continuaient de se rapprocher de plus en plus. L'un d'eux se retrouva la jambe coincée dans un sable mouvant, mais s'obstinait tout de même à vouloir avancer. Sa jambe pourrie se détacha dans un craquement de chair et d'os abominable. 

Son épée en main, Brienne, le visage suintant de sueur, jetait constament des regards en arrière, voyant les créatures mortes-vivantes se rapprocher d'eux, faisant claquer leurs mâchoires immondes et vociférant leurs grognements fous. 

Après un faux pas dans une mare de boue, Samwell tomba à la renverse, dans un énorme splash d'eau et de gadoue, et se débattant avec panique, se fit aider par Tyrion. Samwell continuait de s'accrocher avec force à la sacoche contenant les précieux grimoires qu'il avait pris dans sa bibliothèque, ce qui échappait complètement à la logique de Tyrion.

_"Sam, laissez ces livres putain, ils vous ralentissent trop!!" s'emporta le nain dans le stress généré par la situation. Samwell secoua énergiquement la tête face à cette suggestion.

_"Arrêtez de parler, continuez à courir!!" hurla Brienne en donnant une tape dans le dos de Sam pour le forcer à avancer. L'un des spectres parvint à les atteindre, se jetant sur la personne la plus proche, Brienne. Jetée au sol malgré sa taille par le poids de la créature, Brienne se débattait au corps à corps contre le mort-vivant dégoulinant d'eau et de vase, ce dernier ayant resseré ses mains sur sa gorge et essayant de la mordre au visage avec ses dents moisies. Tout en retenant la chose et en essayant de respirer, Brienne de son autre main, se démenait pour saisir son épée tombée sur le sol à côté d'elle. Elle vit alors Sam se précipité, saisir l'épée dans ses mains et perforer le crâne du spectre avec le bout de la lame. Ce dernier se figea, puis tomba sans vie. Brienne écarta le corps d'elle, aidée par Sam et Tyrion pour se remettre debout. 

Une main décharnée saisit alors la jambe de Tyrion, le faisant tomber face la première dans la vase. Un autre spectre, celui ayant perdu sa jambe dans les sables mouvants et rampant désormais, s'acharnait à tirer Tyrion vers lui. Le nain se débattait avec toute la force qu'il pouvait, retenu par la main par Sam et Brienne.

_"Tenez bon messire!" dit Samwell avec effroi. 

_"Facile à dire!!" lui répondit Tyrion, alors qu'il tentait de donner plusieurs coups de pieds dans le visage du spectre. Les deux autres morts restant s'étaient rapprochés eux aussi, armés de vieilles épées rouillées, et s'apprêtaient à frapper Brienne et Sam.

Un sifflement furtif résonna soudainement dans l'air, et une flèche frappa de plein fouet l'un des spectres en pleine tête, lui transperçant la tempe et le tuant sur le coup. Quelques secondes après, une deuxième flèche similaire tua le deuxième mort-vivant, entre les deux yeux. Tyrion, Brienne et Sam restèrent figés d'étonnement. Ouvrant de grands yeux étonnés, ils virent cette silhouette humaine, petite et rapide, courir sur la grosse branche d'un arbre et dans un bond des plus agiles, lança un grappin relié à une corde pour glisser jusqu'en bas du tronc à grande vitesse. L'inconnu saisit son arc, encochant une nouvelle flèche et sans la moindre pression, tira. Le projectile passa juste à côté de la joue de Tyrion, ce dernier ayant presque senti le frottement de l'air, et vit le dernier spectre s'écroulé, abattu dans le front. 

Une fois les spectres éliminés, Brienne et Sam purent aider Tyrion à se remettre sur pied, alors que la mystérieuse personne qui venait de les sauver, examinait les cadavres des morts-vivants avec prudence, leur donnant des petits coups de pied, s'assurant qu'ils étaient vraiment hors d'état de nuire.

_"ça va aller, messire?" demanda Samwell alors qu'il regardait Tyrion pour voir s'il n'était pas blessé. A bout de souffle et couvert d'eau et de vase, le nain se contenta d'un hochement de tête en guise de réponse. Brienne, elle, se tourna vers leur mystérieux sauveur. Qui qu'il soit, il était plutôt petit, vêtu de vêtements étranges paraissant fait de fourrures, de vieux cuir d'un brun verdâtre, et même d'élément naturels comme des feuilles tressées. Son visage était caché par une capuche ainsi qu'un foulard. Il était bien armé, en plus de son arc et ses flèches, possédait une dague et une épée courte à sa ceinture. 

_"Je ne sais pas qui vous êtes, messire, mais merci." dit sincèrement Brienne en bon chevalier qu'elle était. Tyrion et Samwell, bien que ne disant rien, la rejoignirent sur ce point. L'inconnu ne dit rien en premier lieu, se contentant de les dévisager, un par un. Puis, d'un geste nonchalant, il hôta sa capuche, dévoilant des cheveux noirs, semi-longs et bouclés, ainsi que des yeux sévères. Il enleva ensuite son foulard pour dévoiler le bas de son visage. Brienne, Tyrion et Sam furent surpris sur l'instant. Ce n'était pas un homme, mais une jeune femme. Son regard endurci démontrait qu'elle avait l'habitude du combat. Elle s'avança de quelques pas vers eux, écrasant sous sa botte le crâne d'un spectre, et d'un ton plutôt réservé et neutre, se présenta à eux. 

_"Je m'appelle Meera de la maison Reed."


Volantis, Essos

Yara restait pensive depuis un long moment. Après avoir lavée son corps et ses cheveux, la jeune reine des îles de fer se regardait à présent, nue, dans la glace du petit miroir de la salle. Regardant sa chevelure brune encore humide, ainsi que les quelques gouttes d'eau restantes sur sa peau, Yara ne dit rien, se contentant de regarder sa silhouette. Depuis quelques jours, elle pensait de plus en plus à la reine Daenerys. Elle l'avait suivie jusqu'aux confins du monde connu, dans les terres d'Asshai...elle fut témoin de phénomènes impossibles à concevoir pour un esprit moyen..... elle avait pu voir la toute puissance du symbole qu'incarnait Daenerys du typhon de la maison Targaryen....un symbole pour les opprimés, dont la chaleur du feu viendrait écraser ceux qui se prétendent les maitres incontestés de toute vie leur appartenant sans aucune impunité.... 

Bien qu'appartenant à un peuple ayant commis par le passé beaucoup d'actes odieux comme les pillages et les viols, Yara était prête cependant à toujours suivre sa reine des dragons. Elle lui en avait déjà fait le serment, jurant de mettre un terme aux pillages et aux viols, et serait prête à jurer à nouveau si elle le devait.... A la pensée de Daenerys dans son esprit, le coeur de Yara se mit à battre plus fort et elle se surprit à se voir rougir un peu.... Mais très vite, elle reprit les sens de la réalité, secouant nonchalament la tête devant le miroir et s'emparant de ses vêtements....

_"Ma pauvre Yara, tu dois arrêter de prendre tes rêves pour des réalités." se dit-elle. Au fond, bien que ses sentiments pour la reine Daenerys soit plus qu'une évidence, elle ne pouvait se résoudre à y croire. Après ce que la reine dragon avait subie, pourrait-elle être capable d'accorder à nouveau sa confiance à un grand amour? 

Après s'être vêtue de ses vêtements et de son armure de reine fer-née, Yara ouvrit la porte pour quitter la pièce, mais fut surprise de voir Shen-zoan se tenir juste devant elle, et s'apprêtant justement à toquer à la porte. 

_"Ah, Yara, je vous cherchais justement." dit amicalement l'homme de Yi-Ti. "La reine Daenerys m'envoie vous quérir. Elle réunie le conseil."

_"Une réunion du conseil aujourd'hui?" Yara leva un sourcil. Shen acquiesça avec un coin de sourire et l'invita à la suivre.

_"Je préfère vous prévenir, elle est quelque peu contrariée." avertit Shen, accentuant davantage la curiosité de la reine fer-née.

_"Et pour quelle raison?"

_"Un message, de la part des maitres esclavagistes de Meereen." 


L'atmosphère était déjà très pesante lorsque Shen et Yara firent leur entrée dans les lieux. Autour d'une grande table de pierre sur laquelle avait été dépliée de part en part une carte très détaillée de la Baie des Serfs et ses principales cités, les autres membres du conseil accueillirent les deux derniers venus, les invitant à les rejoindre. Ver Gris, Ser Cade, Shen-zoan, Yara Greyjoy, le grand prêtre rouge, et bien entendu la reine Daenerys, tous étaient maintenant présents pour cette nouvelle réunion du conseil. 

La jeune reine dragon, vêtue de sa longue robe blanche, faisait les cents pas, l'air sombre, tenant entre ses mains un parchemin déroulé qu'elle écrasait peu à peu entre ses doigts. Autour de la table, tout le monde observait sans que personne n'ose prononcer un mot, jusqu'à ce que Yara, quelque peu agacée par ce silence, se décide:

_"Ma reine.....quelles sont les nouvelles?"

Daenerys arrêta ses pas et se tourna vers son amie fer-née avant de rejoindre l'extremité de la table, aposant brusquement ses mains sur la carte en soupirant lourdement. Ver Gris se proposa alors d'éclaircir la question de Yara et prit la parole.

_"Un message en provenance de Meereen. Les maitres ont reprit la cité par la force. L'esclavage y est de nouveau pratiqué, et de plus, un groupe de maitres très influents dirige maintenant la cité, se faisant connaitre comme les "Seigneurs Harpie." 

Daenerys se mordit la lèvre rien qu'à entendre à nouveau ces nouvelles ayant sur son esprit comme l'effet d'un poison douloureux. Rien qu'à la pensée de ses hommes, femmes et enfants démunis qu'elle avait sauver, enchainés à nouveau, battus, affamés, tués pour le plaisir..... et elle les avait abandonnés, pour sa quête futile du trône de fer..... Daenerys ne pourrait sans doute jamais se le pardonner, mais tout ce qu'elle pouvait faire maintenant était de réparer son erreur, une bonne fois pour toutes. Cependant, elle souleva un autre détail très important concernant la situation actuelle de Meereen. 

_"Ils n'ont pas seulement reprit la cité...." expliqua Daenerys, d'un ton très morose, la gorge nouée "....ils.....ils ont prit Daario Naharis...." 

_"Qui?" demanda Yara. 

_"Il était autrefois un membre des puinés, et m'a ensuite rejoint pour me servir. Un homme très dévoué, compétent....je lui avais confié la régence de Meereen en mon absence...." 

Chaque mot qui sortait de sa bouche était accompagner de ce sentiment d'inquiétude plus que palpable. Daenerys prit alors entre ses mains un petit coffret de bois portant sur sa surface le symbole doré de la harpie. Un cadeau envoyé par les maitres avec le message. Daenerys déglutit et l'ouvrit avec hésitation, avant d'en montrer le contenu aux autres. Tous furent plus ou moins surpris, même écoeurés. Un oeil, encore sanguinolent, se trouvait à l'intérieur. Sur le coffret avait été accroché un petit message, que Daenerys lut à voix haute:

_"Ceci est un cadeau destiné à la putain aux cheveux d'argent. L'oeil de son commandant puiné si courageux et dévoué. Un oeil pour commencer, mais d'autres morceaux suivront jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien de lui. Le dragon est tombé, et à nouveau, la harpie règne sur le ciel de Meereen, comme il se doit d'être."

Après avoir lue ce message acéré envers elle, Daenerys l'écrasa sans ménagement entre ses doigts, avant de laisser tombé la boule de papier froissé à ses pieds. Bien qu'elle essaye de rester calme, les autres pouvaient voir sans problème que Daenerys fulminait intérieurement, ses poings se crispant sur le bois de la table et son regard devenant plus noir que jamais. Bien qu'en colère, Daenerys était aussi inquiète. Daario était-il tout simplement encore en vie ou les maitres avaient-ils fait de lui leur jouet, lui infligeant les pires tortures possibles tout en le maintenant en vie? 

_"Ils prennent les cités que j'ai libéré de leur tyrannie...ils tuent des enfants...ils arrachent l'oeil de Daario et osent me l'envoyer avec un message insultant...." elle soupira de colère. Ver Gris s'avança d'un pas, rejoignant sa reine.

_"Il faut faire payer les maitres, majestée. Les tuer jusqu'au dernier." dit le chef des immaculés sans hésitation. Bien qu'ayant renoncé à l'idée de tuer, Shen-zoan devait reconnaitre que cette fois, face à de tels individus dépourvus d'humanité, d'autres solutions ne seraient pas envisageables. Ser Cade, lui, semblait aussi d'acord avec Ver Gris. Yara, elle aussi, se joignit aux autres. 

_"Cependant...." commenta Shen, en essayant de rester rationnel "...si les maitres ne sont pas stupides, ils se serviront sûrement des milliers d'esclaves présents dans la cité comme bouclier humain...Si nous lançons un assaut de front, ce sera un véritable carnage, des centaines d'innocents seront tués." 

Daenerys écouta et fut en accord avec son ami de Yi-Ti. Elle se rappelait le drame à Port-Réal avec honte, et ne voudrait jamais reproduire une telle erreur. Elle était une libératrice, pas une destructrice. Se sentant quelque peu fatiguée avec tout le stress de ces derniers jours, la reine dragon se passa la main sur le visage, soufflant lourdement. 

_"Je....je dois aller rester seule quelques instants, mes amis....nous reprendrons cette réunion plus tard...." dit-elle, avant de tourner les talons et sortir de la salle, suivie par sa servante Mira. Tous autour de la table, dans le plus grand silence, se jettèrent les mêmes regards circonspects, mais comprenant bien dans quel état de réflexion se trouvait leur reine. 


Réfugiée dans ses quartiers dans l'une des tours du temple de Volantis, Daenerys prit quelques instants pour souffler calmement, et se dirigea vers la petite table de bronze pour se servir un verre de vin. Tout en buvant une première gorgée, sentant le breuvage frais couler dans sa gorge et lui faisant du bien, elle réfléchissait à la manière de pouvoir libérer Meereen sans avoir à devoir massacrer la population qu'elle venait sauver. Sans compter Daario....les maitres se serviraient sûrement de lui comme moyen de pression sur elle pour l'empêcher de reprendre la cité.... Daenerys s'en donna mal à la tête. Quelle situation! 

Elle entendit alors la porte s'ouvrir et se refermer. 

_"Mira, j'avais demandé à ce qu'on ne me dérange pas...." dit Daenerys en se retournant, croyant voir sa jeune servante, mais ce fut Yara qui se présenta à la porte de la chambre. 

_"Yara? Que voulez vous? Je vous ai dit que nous reprendrons la réunion du conseil plus tard..." dit la reine dragon quelque peu agacée en allant s'asseoir sur les draps de son lit, le verre de vin en main. 

_"Je sais..." lui répondit la reine fer-née en s'avançant vers le lit d'un pas nonchalant "...mais je voulais m'assurer que vous allez bien. Je m'inquiète pour vous."

Sans la regarder, Daenerys écoutait la jeune femme, sentant très bien le ton sincère dans sa voix. Buvant une nouvelle gorgée de vin, elle se tourna vers son amie et de sa main, désigna la place sur le lit juste à côté d'elle. 

_"Venez."

Yara sourit légèrement et obéit, venant s'asseoir sur les draps confortables de soie, juste à côté de la reine Targaryen. 

_"Votre inquiétude envers moi me touche, Yara, vraiment, mais je vous assure, je vais bien." 

_"Ce n'est pas vrai..." rétorqua Yara en la regardant droit dans les yeux "...je le vois bien. Vous n'arrivez presque pas à dormir la nuit, vous gémissez dans votre sommeil et quelques fois vous criez. Vous ne mangez pas beaucoup et vous paraissez tout le temps épuisée..."

_"Tu n'a pas à te mêler de ça! Cela ne regarde que moi, compris?!" s'emporta tout à coup Daenerys, surprenant Yara sur l'instant. Réalisant très vite son erreur de s'être emportée de manière aussi stupide et injuste envers son ami qui s'inquiète pour elle, Daenerys soupira, posant son verre sur la petite table de chevet et vint prendre la main de Yara dans la sienne. 

_"Pardonnez moi, je n'aurais pas du vous parler ainsi. C'était idiot." 

_"Ce n'est rien, votre grâce..." lui dit Yara pour la rassurer, comprenant parfaitement "...et puis, vous êtes la reine."

_"Vous aussi vous êtes reine..." lui rappela Daenerys avec un petit sourire "...et en tant que tel, je me dois de vous respecter comme vous le faites avec moi. Entre reines, nous devons bien nous entraider."

Les deux femmes échangèrent un petit rire ensemble, détendant ainsi un peu l'atmosphère pesant qui régnait. Yara regarda à nouveau la reine dragon, ne pouvant s'empêcher de la trouver si belle et attirante, sentant la douceur de la peau de sa main dans la sienne, ses doigts fins entrelaçant les siens.... 

Sans réfléchir et ne pouvant se retenir plus longtemps, Yara s'approcha, penchant sa tête en avant et délicatement posa ses lèvres sur celles de Daenerys, dans un très court baiser, mais empreint d'une sincérité plus qu'évidente. Reculant sa tête après le baiser, Yara resta muette. Daenerys en fit de même, et montra un visage assez pris au dépourvu, mais pas outrée. 

_"Je.....pardonnez moi, je n'aurais pas du...." dit Yara très gênée et le coeur battant, les joues rouges et sans ajouter un mot, se leva pour partir avec hâte de la chambre, laissant la jeune femme Targaryen seule. Daenerys resta assise, venant éffleurer du bout de ses doigts ses lèvres, et jetant un regard par dessus son épaule, mais voyant que Yara était déjà partie. 


6 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?