Aziraphale à la découverte de son coeur par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance / Action

11 Chapitre 11

Catégorie: G , 989 mots
0 commentaire(s)

Il revint dans la chambre après avoir pris une bonne douche fraiche qui lui avait fait beaucoup de bien. Ariane s’était endormie. Elle était paisible, et un petit sourire se dessinait sur ses lèvres. Il la trouvait très belle. Il ne savait vraiment pas ce qu’il se passait dans sa tête. Il fallait qu’il remette les choses au clair.


Il se faufila sous le drap et s’installa confortablement dans son lit. Ariane, qui sentit sa présence, se rapprocha de lui et se colla contre le flanc de l’homme qui était à ses côtés, la tête sur son épaule, la jambe en travers de celles d’Aziraphale. Il trouvait cette position très agréable et serra la jeune femme plus proche de lui. Il garda les yeux ouverts un moment, un très long moment. Il se posait maintes questions auxquelles il n’avait pas de réponse : Est-ce que ceux d’en Haut étaient au courant ? Qu’est-ce qu’il pourrait bien en dire ? Et Rampa, accepterait-il qu’il y ait une autre personne dans la vie de l’Ange ? Aziraphale ne voulait pas le perdre. Il ne voulait pas non plus avoir à choisir entre Ariane et son meilleur ami. Il serra plus fort la jeune fille. Non, il ne voulait définitivement pas la perdre. Et puis il avait conscience qu’il s’engageait dans une histoire qui allait forcément le rendre malheureux, lui étant immortel et Ariane non. Comment allait-il vivre après qu’elle… Non il ne fallait pas penser au moment où elle… Il n’arrivait même pas à formuler ces mots dans son esprit. Il ne pouvait pas se séparer d’elle, il trouverait un moyen de la rendre comme lui, immortelle. Même s’il savait que cela allait être extrêmement dangereux et compliqué. Cela serait périlleux même. Mais il donnerait tout pour elle. Rien que parce qu’elle lui avait fait ressentir cette chose nouvelle en lui qui ne demandait qu’à recommencer. Ce sentiment de bien-être intense, de chaleur, de joie et de satisfaction. Comment pourrait-il oublier cela ? Et son corps en redemandait. Son esprit aussi en fait. Et pas qu’un peu. Est-ce donc ce que les humains appellent « désir » ? Et bien il était fort agréable ce désir. Il ne demandait rien d’autre que le ressentir à nouveau. Une partie de son corps réagit à l’idée d’une nouvelle petite expérience avec Ariane. Mais la prochaine fois, il faudra que lui aussi lui rende ce plaisir qu’il avait ressenti. Il ne savait pas vraiment comment s’y prendre mais se dit que ça ne devait pas être bien difficile et qu’il suivrait son instinct d’homme.


Car après tout il était à moitié homme, son père étant un ange et sa mère une humaine qui avait vécue sur une autre planète que Dieu avait créée avant, bien avant la Terre. Cette Terre se trouvait à des années et des années-lumière de la Terre que nous connaissons au sein de notre très cher système solaire. Cela avait été un essai avant de créer la « vraie » Terre, elle avait été appelée Sybillia. Les sybilliens avaient beaucoup ressemblé aux êtres humains actuels. La même apparence, les même caractéristiques, mais ils avaient accès à une plus grande partie de leur potentiel cérébrale. C’est ainsi que leur développement avait été tellement plus rapide que sur Terre qu’au bout d’un millier d’années ils avaient des technologies beaucoup plus avancées que sur Terre de nos jours. Il y avait cependant un problème en termes de relation entre les Sybilliens. Ils n’avaient aucune compassion et ne s’entendaient pas entre-eux. C’est ainsi qu’il y avait eu de nombreuses guerres sur Sybillia, ce qui avait accéléré la fin de la vie sybillienne sur la planète. Dieu, tellement déçue et en colère de son échec, avait détruit la planète Sybillia.


Le père d’Aziraphale avait été en mission sur cette planète pour veiller sur ses habitants. Seulement il était tombé amoureux d’une femme blonde, aux yeux bleus, la plus belle femme qu’il n’ait jamais vue, même en Haut. Par la suite la femme avait donné naissance à un petit ange blond. Cela provoqua une avalanche événements qui allait bouleverser la vie de cette petite famille. En Haut, on s’aperçut de la trahison du père de notre Ange préféré. On lui retira l’enfant, et il fut anéanti dans les flammes par Gabriel. La mère d’Aziraphale mourut de chagrin quelques temps plus tard. Le petit Aziraphale fut élevé en Haut et grandit paisiblement, dans l’ignorance de ce qu’il était arrivé à sa famille. Puis lui-même avait été envoyé sur Terre pour veiller sur les humains. Pendant 6000 ans il avait été irréprochable, menant sa mission à bien. Mais aujourd’hui l’histoire se répétait. Personne en Haut, ne lui avait jamais dit ce qu’il était advenu de ses parents. C’était Anathème qui lui avait expliqué tout cela à partir des écris et recherches de son ancêtre Agnès Barge. Aziraphale savait qu’il répétait la même erreur que son père. Mais c’était plus fort que lui. Et puis, il n’était pas son père (qu’il n’avait jamais connu). Lui et Ariane allaient s’en sortir, il en était convaincu. Il s’endormit sur ces espoirs et passa une nuit agitée malgré la présence de la jeune femme près de lui.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?