La lumière de ma vie par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance / Self-inserted

2 Mise en place

Catégorie: T , 1439 mots
0 commentaire(s)
Ce chapitre est en prélecture...


Le trajet en train fus long et je m'assoupis rapidement dans un sommeil inconfortable, un grand coup me réveilla, le train c'était stopper et des détraqueurs circuler près du train, effrayant. Moi qui en avais vu plus qu'il n'en faut au cours de ma vie leur simple vue me révulser profondément. D'une laideur, sans visage aspirant patiemment tes émotions jusqu'a ta mort douloureuse et lente, un frisson me parcouru.



Passant une main incertaine sur mon ventre, je doit me protéger, juste au cas où, sortant lentement la baguette cachée dans ma robe noir pour me défendre. Quand tout a coup une nouvelle secousse retentis, plus violente que celle d'avant. Avant que mon souffle se coupe, derrière la porte de mon compartiment un détraquer me regarde, tout deviens froid et dénuer de bonheur.



Je sortie ma baguette plus vite que je ne l'aurais du, le défiant d'un regard déterminer, tu ne m'enlèvera pas mon enfant ! Le détraqueur continue de me fixer, la vitre ce glaçant a mesure du temps qui passe, un nouveaux choque retenti violemment le détraqueur regarda sur le coté avant de partir rapidement, après quelque minute je commença a reprendre mon souffle un peu plus calmement, je m'assis doucement et le train repris sa marche.



Le trajet ce finis lentement pour moi, je ne pus me détendre durant tout le long. Caressant mon ventre comme pour protéger l'être a l'intérieur, c'est un arrêt complet du train qui me réveilla de ma rêverie. Nous somme arrivée a destination, j'expira un souffle emplie de nervosité avant de me lever et de descendre du train. Je remarqua que les troisièmes années prenaient des diligences tirées par de magnifique sombrale, étant enceinte je préfère prendre un transport magique plutôt que de me faire mal.



Prenant place dans la calèche avec précaution j'attendis quelque instant avant que ce mette a trotter les sombrales, des élèves m'ont rejoint et me fixe avec un regard emplie de question pourtant ils ne disent rien pendant un instant.



" Qui êtes vous ? " Demanda un des garçons présents avec un air dédaigneux, je sourit avec douceur comme a mon habitude.



" Eh bien, je suis le nouveaux professeur en sortilège ainsi que la chef de maison de Serdaigle a Poudlard " Ils furent tous surpris pendant un instant, avant que le blond ce remettent a parler.



" Vous n'êtes pas un peu jeune ? " Il me fixa avec arrogance pendant que je replacer une mèche de cheveux un reflex assez habituel pour moi.



" Jeune ne veux pas dire sans talent, je n'en est pas l'air mon agneaux mais je suis l'une des mages les plus féroces de France et figure parmi les dix mages les plus dangereux au monde. " La calèche ce stoppa nette et je parti sous les regards pétrifiés d'admirations, ah ... comme j'aime qu'on me flatte.



Le château devant moi est somptueux, sans plus attendre je m'enfonce dans les dédales de l'écoles avec curiosité les élèves déambules dans les couloirs, certain perdu d'autre ce rendant directement a la grande salle. Durant mon périple je tomba nez a nez avec un homme vêtu de noir au cheveux gras, ce dernier fronça les sourcils légèrement.



" Les élèves doivent ce rendre a la grande salle. " Dis ce dernier avec ton lasse et sévère, je haussa un sourcil amusé.



" Merci du renseignement, je cherche justement l'estrade des professeurs. " Il me lance un regard noir épris de danger avant de partir me demandant visiblement de le suivre, quelque minute ont passée avant qu'il ouvre une porte donnant sur l'estrade des professeurs, peu d'élève était encore présent mais cela commencer a ce remplir.



" Oh, Mademoiselle Klein, je suis si heureux que vous soyez présente parmi le corps enseignant de cette année ! " Sourit chaleureusement un vieil homme facilement reconnaissable, un sourire enchanté ce dessina sur mes lèvre alors que je serais sa poignée généreusement.



" Tout le plaisir est pour moi, Mr Dumbledors, pourrais-je vous parlez en privée après cela ? " Il fronça les sourcils, inquiet pendant une seconde, avant de faire un sourire qui pourrais sembler innocent.



" Bien sûr, j'espère juste que ce n'est pas grave... " Je hocha la tête pour dire non, mais cela ne sembla pas beaucoup le convaincre, je pris place sur la chaise au milieux de Lupin et Rogue qui visiblement étaient en grande discutions, c'est avec plaisir que je les stopper en m'asseyant entre eux.



" Oh, mais qui voilà, ne serais-ce pas la jeune fille égaré du train ? " Sourit amusé Lupin ce qui lui valus un sourire entendu de ma part, pendant que Rogue me regarder avec désinvolture essayant probablement de lire mon esprit en vain.



" Vous connaissez-vous ? " Interrogea Rogue avec un regard enclin a la méprise, je remis quelque plume de mon chapeau en place distraitement comme si leur querelle ne m'importer peu.



" Pas vraiment, je lui est demander de porter ma valise aussi étonnant que cela puisse paraître je préfère garder ma magie a des fins utiles mais je ne pense pas que vous comprenez le raffinement derrière ceci. " Souriais-je a Rogue avec mépris sous le regard étonner de Lupin qui finis par esquisser un sourire.



" Mademoiselle Klein " M'interpella Dumbledors, je le regarda avec un sourire avant qu'il poursuive. " Si je ne me trompe pas, vous avez fait vos étude a Beauxbâton en France. " Demanda t'il.



" Absolument Mr. " Ce dernier sembla perdu dans ces pensée un instant.



" J'ai toujours adoré les vêtements français, cela vous dérangerez t'il de gardez vos vêtement actuelle pour les cours ? "Je rit très amusé de la situation, comme touchant.


" Cela sera avec plaisir, Mr. " Il sembla tout a coup ravi, hochant la tête plus a lui même qu'a moi.



" Merci bien, et s'il vous plais, appeler moi Albus, après tout vous êtes aussi bonne magicienne que moi. " Sourit ce dernier.



" Eh bien, j'en serais plus qu'enchanté, néanmoins a bien des égards vous me dépasser magiquement parlant. " Les professeurs autours de la table c'était tu, écoutant notre échange avec beaucoup d'attention, probablement beaucoup trop curieux. Enfin, Albus ce leva pour aller faire un discourt au élève, il présenta le professeur Lupin et moi même avec beaucoup d'enthousiasme. Le dîner fus délicieux et je me surpris a manger deux fois plus et a détester le jus de citrouille que j'appréciais tant auparavant.



Quand le banquet fus enfin finis, chaque préfet ramena les élèves a lors dortoir respectif, les professeurs autour de la table sont rester discuter encore quelque instant avant que certain ne partent rapidement, Lupin ce leva et me sourit avant de partir. Dumbledors et moi même somme partie pour sont bureaux, la tension est palpable, il s'assit et me regarda avec inquiétude.



" Eh bien professeur je vous en prie, qu'est ce qui vous inquiète a ce point ? " Demanda le vieil homme, je pris une profonde inspiration.



" J'ai appris que j'était enceinte il y a peu, je voulais savoir si cela vous dérangez. " Ce dernier expira un souffle avant de rire de bon coeur, souriant sincèrement.



" Quelle bonne nouvelle ma chère, moi qui croyez que vous vouliez déjà démissionner, non cela ne me dérange pas du tout bien au contraire soyez juste prudente et nous prendrons quelque disposition. " Dis t'il, je hocha la tête avec enthousiasme avant qu'il ne me montre ma chambre et s'éclipse a nouveau. La porte est en chêne massif sculpté avec précaution j'ouvre la porte comme si j'avais peur de ce quelle renfermer. Devant moi ce dresser une fenêtre immense donnant une vue imprenable sur les forêts et montagne alentours, un lit a baldaquin soigneusement préparer une commode et une grande armoire, une porte adjacente donner cours sur la salle de bain, une grande baignoire sur pied en marbre avec un évier assorti, un peu plus loin des toilettes séparer avec un paravent.



Je suis aller fermer la porte et m'habilla de ma robe de chambre bleu nuit puis pris le temps d'allumer une bougie avant de m'allonger confortablement dans mon lit et de dériver vers un sommeil doux.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?