Deadly Beauty par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Préquelle / Romance / Drame

1 La rencontre

Catégorie: T , 1597 mots
1 commentaire(s)

** Tout droit réservé, téléchargement autorisé mais reproduction interdite.**



  Tom Jedusor observait la pluie qui ruisselait tranquillement contre la vitre de la porte du compartiment, chaque goutte tombant élégamment dans un bruissement sourd. Il savourait cette quiétude éphémère, qui s’achèverait lors de son retour à Poudlard.

  – Une petite douceur, mon garçon ? s’éleva soudain une voix.

  La sorcière au chariot de ravitaillements venait apparaître dans l’encadrement de la porte. Tom posa son regard sur les nombreuses sucreries alléchantes, mais il n’avait pas d’argent, sorcier comme moldu.

  – Je vais simplement vous prendre un chocogrenouille, demanda-t-il pourtant de sa voix grave.

  La sorcière acquiesça et lui tendit la friandise.

  – Cela fera deux mordilles.

  – Oh, laissez-tomber…, marmonna Tom en la dévisageant d’un air ennuyé, je n’ai pas d’argent.

  La sorcière hésita, et pinça les lèvres d’un air compatissant.

  – Bon… disons que ce sera pour tes beaux yeux, mon garçon !

  Elle lui jeta la chocogrenouille et lui accorda un sourire étincelant, avant de sortir du compartiment.

  Tom attrapa la friandise et s’adossa contre son siège, un air satisfait sur le visage, en songeant qu’il obtenait décidément tout ce qu’il voulait.

  A peine une heure plus tard, Tom avait conservé sa chocogrenouille et se décida enfin à la dévorer, quand trois coups raisonnèrent distinctement à la porte. Il fronça les sourcils, se demandant qui pouvait bien oser s’aventurer dans son compartiment. L’ouverture s’enclencha pour laisser ses deux éternels acolytes apparaître. Filius Avery Jr et Orion Black.

  Ces deux derniers étaient les seuls que Tom fréquentait réellement à Poudlard, même s’il se laisser ponctuellement aller à quelques plaisirs charnels, ne laissant toutefois jamais une fille le revoir.

  – Navré de t’importuner, Tom, marmonna Filius d’un ton embêté, mais il faudrait que tu viennes.

  Tom soupira, et se leva pour les suivre. Ses deux complices l’emmenèrent à travers le couloir pour gagner l’un des derniers compartiments, et en ouvrirent la porte d’un geste brusque.

  Tom s’immisça à l’intérieur après eux, et put aussitôt apercevoir un élève allongé par terre, inconscient, avec de longues larves gigotant à la place de ses bras.

  – Qui ? lança simplement Tom en refermant soigneusement la porte derrière lui.

  – Un Gryffondor sans importance, répondit Orion d’un ton qui trahissait une anxiété mal dissimulée.

  – Qui a lancé le sort ? rectifia Tom en adossant l’élève contre le mur.

  Il jeta un œil autour de lui et distingua seulement Filius, Orion et Trevor.

  – C’est moi, avoua Trevor, je me suis laissé emporter. Je suis désolé, Tom, mais tu es le seul à pouvoir m’aider. Si jamais quelqu’un le voit…

  Tom ne répondit pas et sortit sa baguette.

  – Finite incantatem ! lança-t-il en direction de l’élève.

  Aussitôt, les larves disparurent et ses bras retombèrent dans leur apparence initiale.

  – Oubliettes ! s’exclama-t-il ensuite en se relevant.

  L’élève ouvrit doucement les yeux, et les observa tous les trois d’un air incrédule.

  – Tu t’es cogné à la porte de notre compartiment, lui signala Tom sans ciller.

  Le Gryffondor se leva aussitôt d’un bond, l’air visiblement paniqué.

  – Tom Jedusor… ! Orion…, et Filius… ! Je sais que vous m’avez fait quelque chose !

  – Ah oui ? fit Tom en esquissant un rictus. Prouve-le.

  L’élève pinça les lèvres mais ne rajouta rien, et s’en alla ouvrir la porte du compartiment. Il s’apprêta à sortir, lorsque Ted Tonks passa devant lui et s’arrêta en le fixant d’un air surpris.

  – Gregory ? Qu’est-ce que tu fiches dans… ce compartiment ?

  – Je n’en sais rien figure-toi, répondit le dénommé Grégory d’un ton sombre.

  Ted Tonks, un Gryffondor et l’un des rares élèves à ne pas craindre ou respecter Tom, fronça les sourcils en les observant.

  – Je vois… retourne dans ton compartiment, conseilla-t-il à Grégory qui s’exécuta aussitôt. Si jamais, rien qu’une fois, je te surprends enfin entrain de commettre quoique ce soit de répréhensible, reprit Tonks en s’adressant à Tom d’un air menaçant, tu peux être certain que je ne te louperai pas…

  – J’en tremble d’avance, rétorqua Tom d’un visage impassible.

  Tonks referma ensuite la porte d’un geste vigoureux et partit à travers le couloir en de longues enjambées.

  Tom était enfin de retour dans son compartiment calme, et s’apprêta à consommer sa Chocogrenouille bien méritée. Il espérait, comme toujours, y trouver une carte à l’effigie de Salazar Serpentard, son noble ancêtre. Il ouvrit ainsi l’emballage, mais grande fut sa déception lorsqu’il aperçut le visage bienveillant d’Albus Dumbledore, son professeur de métamorphose. Ce dernier paraissait être le seul enseignant à ne pas tomber sous le charme de Tom, et pourrait s’avérer particulièrement contraignant pour ses futurs projets.

  Tom prit ensuite sa grenouille en chocolat et s’apprêta à la manger, quand elle fit un bond de trois mètres et partit s’aventurer sous la table.

  – Alors là…, marmonna Tom en se retroussant les manches.

  Il se pencha et essaya de l’attraper, puis glissa sous la table pour la saisir. A ce moment précis, la porte de son compartiment s’ouvrit brusquement et Tom se cogna fortement la tête contre le bois de la table.

  Il émergea enfin à la surface et put distinguer une fille qu’il ne connaissait pas dans l’encadrement de l’ouverture.

  – Qu’est-ce que tu veux ? lança Tom d’un ton brusque en se posant à nouveau sur la banquette.

  – Je voulais simplement… attention !

  Tom vit aussitôt que la grenouille venait de surgir sur la table, et élança son bras pour la saisir, mais la jeune fille l’imita et leurs mains se cognèrent fortement. Etrangement, Tom ne dégagea pas immédiatement son emprise et leva ses yeux vers l’inconnue.

  Elle avait de longs cheveux blonds qui encadraient un visage fins et pâle, les joues roses et les lèvres incroyablement pulpeuses. Ses yeux bleus presque globuleux le fixaient d’un air intrigué et Tom fut obligé de notifier sa rare beauté.

  – Qui es-tu ? ne put-il s’empêcher de demander en récupérant sa main.

  Le grenouille continua librement sa vie et partit se poser sur le rebord de la fenêtre.

  – Je m’appelle Helena Delacour. Je suis française, mais je viens faire ma sixième année en Angleterre.

  – Je suis Tom Jedusor.

  Elle eut un léger sourire en l’observant, et scruta longuement ses yeux verts.

  – Je suis vraiment navrée, reprit-elle en jetant un coup d’œil derrière la porte, mais mon compartiment vient de se faire évacuer pour cause de bombabouse ou je ne sais quoi…

  Tom esquissa un rictus, songeant qu’il pourrait largement l’intégrer à son tableau de conquêtes.

  – Tu es nouvelle, tu vas donc faire ta répartition avec les premières années !

  – Oui, répondit Helena en s’installant sur la banquette face à Tom, c’est extrêmement stressant… Je ne fais que demander où ils sont aux personnes que je rencontre !

  – Sache simplement que Serpentard devance de loin les autres maisons. Si tu es doté d’une certaine ambition, elle te conviendra parfaitement.

  – C’est curieux, car le garçon qui était avec moi… un certain Ted Tonks, (Tom serra les dents) m’a assuré le contraire. Que Gryffondor se distinguait par le courage de ses membres, au contraire de Serpentard… la plupart des sorciers ayant mal tournés s’y sont retrouvés.

  – Nous avons tous une définition subjective de « mal tourné », j’imagine.

  – Sans doute… mais qu’est-ce qui la rend si spéciale mise à part ce fait ?

  – Eh bien, sa sélection. Elle n’abrite que les sang-purs, dénigrant les Sangs-de-Bourbe et autres insanités.

  Le visage d’Helena se colora brusquement de rouge et elle se leva d’un bond.

  – Je suis une Née-Moldue, figure-toi, et ce n’est pas un terme qui se dit ! Cela je le sais, c’est pareil en France !

  Puis elle s’élança vers la porte, qu’elle claqua derrière elle en sortant dans le couloir d’un pas décidé, laissant Tom assis sur sa banquette.





**Merci pour votre lecture et n'hésitez pas à laisser vos avis !! <3**

1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?