Annastasia, prisonnière par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Famille / Action

10 La chasse au rat

Catégorie: G , 3194 mots
0 commentaire(s)

-- Pourquoi le miroir pense que je m'appelle Black, alors?! Répliqua fortement Anna en suivant Padfoot jusque dans sa chambre.


Padfoot avait dit que c'était impossible qu'il soit son père. Anna ne savait pas s'il craignait de l'être ou s'il refusait simplement l'idée. Il se laissa tomber dans son lit avec une mine sombre.


-- Gamine, je ne sais pas ce qu'il se passe, mais je le saurais, si j'avais une fille, dit il d'un ton sans réplique.

-- Mais peut être que t'a juste... fais ce que t'avais à faire et tu n'a jamais su qu'elle était enceinte!


Elle se laissa tomber à côté de Padfoot dans le lit avec la ferme intention d'avoir une réponse, cette fois. Padfoot tourna son regard vers elle, l'air agacé.


-- Tu pense que je suis ce genre de mec? Dit il. Je me souviens de toutes mes copines et jamais je n'ai été assez proche pour faire un enfant.

-- Mais pourquoi alors je serais une Black? Répliqua Anna.

-- J'en sais rien, Anna, grogna Padfoot. Peut être que mon frère a eu un enfant avant de mourir.


Anna ne répondit pas mais elle était frustré.


-- Kreacher nous a dit que... commenca t'elle.

-- Il a dit que cela pourrait être mon frère aussi, coupa Padfoot.

-- Tu ne veux pas de moi comme fille?! S'exclama Anna en se levant brusquement.

-- Cela n'a rien à voir, rétorqua Padfoot d'un air noir. Si j'aurais eu une fille, elle te ressemblerait sans aucun doute. Sauf que... j'en ai pas eu.

-- Peut être que tu a juste oublié parce que tu ne voulais pas d'enfant.


Padfoot secoua la tête d'un air fatigué. Il passa une main dans ses cheveux d'ebène et soupira.


-- Écoute, on reparlera de ça demain, dit il.


Anna eut un regard blessé et hocha la tête. Elle tourna les talons et gagna sa chambre en claquant la porte. Padfoot ne voulait pas d'elle, elle en était sûr. Tout cela n'était pas clair et commençait à être ridicule. Elle donna un coup de pied sur son bureau et sentit un de ses orteilles craquer. Elle jura fortement et se jeta sur son lit. Elle était orpheline et allait le rester toute sa vie... si le frère de Padfoot était son père, alors cela ne changeait rien du tout. Il était mort. Mais cela faisait de Padfoot son oncle.

La journée du lendemain se passa plutôt silencieusement. Anna et Padfoot ne s'était pas reparlé du miroir et cela arrangeait Anna. Padfoot avait bien d'autres problèmes à régler avant celui la et elle ne voulait pas qu'il se fâche apres elle. Il semblait vouloir repousser cette idée aussi longtemps que possible. Anna passa la journée dans sa chambre ou dans la bibliothèque. Elle avait commencé la lecture du livre 'la magie à distance' mais cela ne donnait rien de bon pour l'instant.

Le surlendemain, Anna se leva de bonne heure et Padfoot était déjà dans la cuisine lorsqu'elle y arriva. Elle marmonna un 'salut' et prit le déjeuner que Kreacher lui donna et commenca à manger.


-- T'a envie d'aller au chemin de traverse, aujourd'hui? Demanda Padfoot.

-- Bien sûr! Répondit Anna avec enthousiasme.


Padfoot lui sourit et elle lui souria en retour. Leur relation avait été tendu la veille et Anna n'aimait pas cela. Elle préférait voir le Padfoot marrant plutôt que celui nerveux.


-- On ne devrait pas y rester longtemps, juste le temps d'acheter quelques trucs et de voir s'il y a du nouveau...

-- Ouais, fit Anna, peut être qu'il y aura de la vermine à ma recherche.


Elle ricanna et Padfoot souria malgré lui.


-- Tu dois prendre cela au sérieux, gamine, reprit il. C'est un Mangemort.

-- J'ai vécu avec des Mangemorts toute ma vie, ils ne sont pas sur puissant.

-- Plus que toi, entucas, dit Padfoot d'un ton amusé.


Anna lui fit une grimace et Padfoot déclara qu'il alla s'habiller. Anna se leva et le fit également. Elle enfila une jupe noir et un pull noir. Elle alla ensuite attendre Padfoot dans le salon pendant ce qui lui semblait une éternité. Il descendit finalement après une demi heure et Anna se tourna vers lui, dans l'intention de lui faire savoir son impatience, mais lorsqu'elle vit Padfoot, elle ne put s'empêcher d'éclater de rire. Il portait une assez belle chemise noir, mais son pantalon était apparament trop petit et tout ligné de vert.


- Qu'est ce qui te fais rire? Gronda Padfoot en la rejoignant au salon.

- Ton... ton... balbutia Anna sous ses rires.


Padfoot lui lança un regard noir.


- Ça va, dit il, c'est tout ce qu'il me reste. C'était à Regulus.


La gamine continua à rire et cela énerva Padfoot. Il leva les yeux au ciel.


- T'a finis de rire? Demanda t'il.

- Non, attends...


Anna n'osait plus le regarder tant il la faisait rire. Il avait vraiment pris une demi heure à s'habiller pour finalement arreter son choix sur cela? Padfoot croisa les bras.


- La ferme! Grogna t'il.


Mais cela fit rire encore plus Anna.


- Tu peux rester ici, si tu veux, gronda t'il.

- Non, je veux venir, répliqua Anna en se ressaissisant un peu.

- Alors, t'arrête de rire.


Anna hocha la tête, tentant de reprendre son calme. Mais Padfoot était vraiment trop... marrant.

Elle ricanna et Padfoot lui jeta un nouveau regard noir. Faire rire de lui par une gamine de neuf ans n'était pas dans ses plans de la journée. Il sortit sa baguette pour les déguiser et Anna cessa de rire. Padfoot la transforma en rousse avec d'innombrables tâches de rousseur.


- Tu es mignone comme ça, commenta t'il avec un sourire narquois.


Il fit apparaître un miroir et Anna se contempla avec un air outré.


- Qu'est ce que c'est ça? S'exclama t'elle.

- C'est ton déguisement aujourd'hui, ricanna Padfoot.


Anna lui jeta un regard noir et regretta de s'être autant moqué de lui.


- Met moi en blonde, supplia t'elle.


Padfoot secoua la tête en riant. Elle n'avait rien contre les rousses, mais cela ne lui allait vraiment pas. Padfoot se changea également et était plutôt normal, si on ne comptait pas son pantalon.


- S'il te plait, Padfoot, continua Anna.

- Non, dit Padfoot. C'est ça ou tu ne viens pas.


Anna grogna et fit une moue boudeuse.


- C'est sûr qu'on va se faire remarquer, maugréa t'elle. Moi, avec ma tête de tâche de rousseur et toi... avec ton beau pantalon.


Elle ne put s'empêcher de rire à nouveau en observant le dit pantalon. Padfoot grogna et l'attrappa soudainement par un bras. Il se mit à la chatouiller sans aucune pitié et Anna n'était plus capable de respirer. Padfoot arrêta après plusieurs minutes.


- T'a assez ris, maintenant? Demanda t'il avec un sourire. On peux y aller?


Anna hocha la tête en essuyant ses larmes. Elle avait mit le miroir que Padfoot lui avait donné dans ses poches et lui avait aussi le sien.

Ils arrivèrent au chemin de traverse sans trop de problème. Ils étaient un peu nerveux de sortir, mais Padfoot était confiant de leur deguisement. Ils allèrent dans une boutique de vêtement rapidement et Anna se fit un devoir d'aider Padfoot à choisir ses vêtements, qui leva les yeux au ciel en lui rappelant que son pantalon n'était pas à lui. Elle en choisit aussi pour elle même et Padfoot dû débourser dix gallions. Elle le remercia chaleureusement et il rapetissa les sacs pour les mettre dans ses poches. Ils allèrent ensuite manger une glace. Cela était agréable d'être au chemin de traverse en toute liberté. Il y avait beaucoup de monde mais personne ne les remarqua vraiment. lls allèrent ensuite déambuler sur le chemin, parlant de tout et de rien. Padfoot accrocha alors quelqu'un, qui échappa plusieurs sacs par terre. Il s'excusa en l'aidant a ramasser et remarqua que la personne était en fait une jolie jeune femme.


- Je suis désolé, dit il, je ne vous avais pas vu.

- Ça va, répondit la femme en rougissant, vous êtes tout pardonné.


Anna leva les yeux au ciel.


- Puis je vous aider avec tout vos sacs? Demanda galament Padfoot.


Anna fit mine de vomir.


- Bien sûr, répondit la jeune femme. Je m'appelle Sacha.

- Enchanté, dit Padfoot avec un sourire charmeur. Je suis... Tommy.


Ils se sourirent un peu bêtement et commencèrent à marcher. Anna tira sur la manche de Padfoot.


- Est ce que je suis de trop? Demanda t'elle.

- Un peu, marmonna Padfoot. Si t'allais faire un tour chez Honeyduke?

- Je pensais qu'on ne devait pas se séparer, répliqua Anna, l'air scandalisé.

- Juste pour un instant, gronda Padfoot en lui faisant des gros yeux.

- Je ne veux pas vous déranger, dit alors Sacha d'une petite voix.

- Non, non, répliqua Padfoot. Allez, dit il en se tournant vers Anna, va t'acheter quelque chose.


Il fouilla dans ses poches et lui tendit un gallion. Anna fut contrainte d'obéir. Elle n'en revenait pas. Padfoot l'abandonnait pour les beaux yeux d'une inconnue. Elle lui jeta un regard noir et se dirigea vers les magasins. Pfff, se dit elle, il veut se débarrasser de moi... alors je vais acheter quelque chose qu'il n'aime pas. Son regard tomba à ce moment même sur une animalerie.

Sautillant d'exitation, elle y pénétra rapidement. Il y avait plein d'animaux mais ses yeux cherchaient les chats. Elle avait toujours voulu avoir un chat et puis, Padfoot détestait les chats; il était un chien. Elle ricanna et en choisis un tout noir. Elle acheta de la nourriture et donna le gallion à la vendeuse en lui disant de garder le change. Son miroir se mit alors a chauffer, ce qui signifiait que Padfoot en avait fini avec la femme. Elle le sortit et aperçut Padfoot.


- Où es tu? Demanda t'il.

- Parti me promener, répondit elle avec une pointe d'amertume.

- Rejoins moi devant Honeyduke.

- Attend, j'achète quelque chose. T'es plus avec ta futur fiancé?


Padfoot leva les yeux au ciel au travers du miroir.


- Nan, dit il. Je t'attend ici.


Il ferma la connexion. Anna prit le chaton dans ses bras et sortit du magasin. Elle aperçut rapidement Padfoot avec son pantalon vert qui l'attendait les bras croisés. Elle se demanda comment la femme avait pu tomber sous son charme... Padfoot eut l'air horrifié en la voyant arriver avec le chat.


- Quesce que c'est que ça? Demanda t'il.

- Elle t'a grillé des cellules, cette femme, répliqua Anna. C'est un chat. Tu sais, un animal poilu...

- Je sais, coupa sèchement Padfoot. Pas question de le ramener à la maison.

- Mais tu m'a dis que je pouvais acheter quelque chose!

- Ouais, je parlais de bonbons!

- Il s'appelle comme ça! Bonbon!


Elle souria de toutes ses dents et Padfoot soupira en se pincant l'arrête du nez.


- Je déteste les chats, dit il d'un air noir.

- Moi, je les aimes...


Cet épisode lui rappela vaguement un mauvais souvenir et Padfoot sembla penser pareil. Il soupira de nouveau en secouant la tête.


- D'accord, dit-il, mais tu t'en occupe.

- Ouais! S'entousiasma Anna. Bonbon, dis salut à Padfoot!


Elle leva le chaton pour qu'il fasse face à Padfoot. Celui ci éternua et lâcha un juron. Ils se remirent en marche, Padfoot jetant des regards noir au chat. Le chaton cracha à plusieurs reprises vers sa direction.


- Alors, dit Anna, tu va revoir cette femme?

- Non, soupira Padfoot.

- Je peux t'abandonner, moi, si je trouve un garçon mignon?


Padfoot lui jeta un drôle de regard et secoua la tête.


- Ça fais six ans que j'avais pas parler avec une femme, expliqua t'il comme si elle allait tout comprendre.

- Et moi alors? Répliqua t'elle. Je suis un arbre?


Padfoot eut un léger rire et lui ébourrifa les cheveux.


- T'es une gamine, dit il.

- Oh.

- Tu a ton chat, ne m'en veux pas pour ça, gronda t'il ensuite.


Anna soupira. Ils continuèrent leur marche quelques temps. Padfoot s'arrêta alors brutalement, attrappant Anna au passage. Il fixait quelque chose, ou quelqu'un, devant eux dans la foule.


-- Quoi? Grinca Anna.

-- La bas... c'est Remus.

-- Qui?

-- L'autre maraudeur.


Anna suivit son regard et tomba sur un homme grand et à l'allure un peu délabré. Il avait une cicatrice sur le visage et les yeux bruns. Il se promenait avec les mains dans ses poches et allait bientôt passer à côté d'eux.


-- Reste normal, chuchota alors Anna. Il ne nous reconnaîtra pas.

-- Je suis normal, répliqua Padfoot du même ton.


Padfoot fit mine d'attacher son soulier au moment où Remus passa à côté. En même temps, le chat - Bonbon - s'agita brusquement et griffa les bras d'Anna. Celle ci le lâcha en jurant et le petit chat se mit à courir. Anna partit aussitôt à sa poursuite. Padfoot se releva en jurant et croisa le regard de son ancien ami. Remus n'avait pas vraiment changé. Il le regardait, un peu surpris et Padfoot marmonna un 'désolé' en passant à côté de lui. Remus le fixa du regard. L'homme avait juré de la même façon que son ancien ami, et maintenant traître, Sirius...

Remus se doutait que le chaton de la petite fille avait réagis à cause de lui. Il était un loup garou et les animaux pouvait le sentir; ils ne l'aimaient pas. Il suivit donc la petite fille et l'homme qui semblait l'accompagner et qui avait parut plutôt mal à l'aise de le voir.

Anna courait derrière Bonbon et celui ci s'arrêta subitement près d'une allé sombre. Anna le savait, c'était l'allé des embrumes. Bonbon se mit alors en position de chasse et lorgna sur quelque chose dans la noirceur de l'allé. Anna pâlit brusquement. Elle aperçut un gros rat gris aux grands yeux noirs. Serait il possible que...

Mais Anna savait bien qu'il y avait des tonnes de rats dans ce coin lugubre du chemin de traverse. Bonbon se précipita sur le rat et Anna le suivit. Padfoot arriva quelques secondes plus tard en lui criant de laisser le chat s'en aller. Mais Anna n'en avait pas l'intention. Elle s'engagea dans l'allé des embrumes à la suite du chat et du rat. Si ce rat était Pettigrew... Elle devait l'attrapper. Elle sortit sa baguette magique de sa poche. Ils arrivèrent tout au fond de l'allé et le rat se mit à foncer dans les murs, l'air paniqué.


-- Padfoot! S'écria Anna. Il y a un rat!


Remus se figea sur place. Il les avait suivis jusqu'au bout de l'allé et s'était caché le long d'un mur. La fillette avait appelé l'autre homme Padfoot. Il sortit sa baguette et avanca d'un pas. La fillette avait attrapé son chaton et le tenait serré sur elle, pointant sa baguette magique vers le rat. L'homme au pantalon douteux avait également dégainé sa baguette et visait aussi le rat. Pourquoi attaquer un rat?


-- Sirius? Lâcha Remus d'une voix blanche.


L'homme se retourna brusquement et fit face à Remus. Il pâlit.


-- Je... je ne suis pas Sirius, répliqua Padfoot d'une voix mal assuré.


Remus le menaça de sa baguette, l'air incertain. Anna se jeta devant Padfoot et pointa sa baguette sur Remus.


-- Laissez nous tranquille! Cria t'elle. Vous avez été naïf il y a six ans, ne le soyez pas aujourd'hui aussi!

-- Qu'est ce que...


Remus ne put finir sa phrase; le rat poussa un couinement sonore et passa entre les jambes de la fillette pour se diriger vers un petit trou au bas du mur. Padfoot jura et lanca un sort vers lui, mais il avait déjà disparu.


-- C'était Pettigrew! Lanca t'il en se tournant vers Remus.

-- Pettigrew est mort! Répliqua fortement Remus.

-- Il était juste là! Répliqua Padfoot en criant presque. Tu n'a pas vu, il lui manquait un doigt! Tu crois vraiment que j'aurais fais ça?


Un petit silence s'installa alors que Remus semblait analyser la situation. Tous les trois se regardèrent, baguettes levés. Bonbon ne cessait de cracher vers Remus.


-- Tu es Annastasia Hawell? Demanda alors Remus vers la fillette.

-- Qu'est ce que ça fais? Répliqua Anna avec un air de défi.

-- Vous êtes tous les deux recherché...

-- Qu'est ce que tu va faire, Moony? Demanda alors Padfoot.

-- Ne m'appelle pas comme ca, rétorqua brusquement Remus. Tu... tu a trahis James et Lily!

-- JE NE L'AI PAS FAIS! hurla alors Padfoot.


Une étincelle rouge sortit de sa baguette sous l'effet de sa colère. Un silence de mort régnait.


-- Laissez nous partir, dit alors Anna. Padfoot est innocent, et moi aussi.

-- Vous allez venir avec moi, répliqua Remus.

-- Tu crois cela? Fit Padfoot, l'air menaçant.


II défia son ancien ami du regard pendant quelques minutes, et celui ci lança un stupéfix retentissant. Padfoot le contra avec un charme du bouclier et riposta, mais Remus fit aussi un charme du bouclier. Anna s'était tassé sur le côté avec Bonbon.


-- Arrêtez! S'écria t'elle fortement.


Mais les deux hommes continuèrent leur duel sans l'écouter. Padfoot se prit un sort sur l'épaule et riposta rapidement. Remus avait une bonne égratignure sur le visage. Anna ne savait plus quoi faire, elle ferma les yeux et pensa avec force; arrêtez, arrêtez, faites qu'ils arrêtent...

Padfoot baissa subitement sa baguette en même temps que Remus. Ils s'observèrent en silence, le regard vide. Anna aperçut une lueur verte dans les yeux de Remus. Que se passait il? Elle regarda Padfoot, qui semblait commencer à se ressaisir. Il se tourna vers elle, bouche bée.


-- Qu'est que tu a fais? Demanda t'il.

-- Je... je ne sais pas, j'ai rien fais, répondit Anna, confuse.

-- Il a l'air vide, commenta Padfoot.


Remus ne disait pas un mot et les regarda simplement.


-- J'ai juste souhaité que vous arrêtiez...

-- Il a l'air ensorcelé, dit Padfoot.

-- Je pense que ça serais un bon moment pour partir, déclara Anna. Bonbon va me manger les bras...


Padfoot jeta un oeil au chat qui semblait vouloir sauter par terre. Il hocha la tête et regarda une dernière fois son ancien ami. Il prit ensuite le bras d'Anna et transplanna à la maison.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?