Héritière de Serpentard par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Drame

6 Chapitre 5 : Le cadeau parfait

Catégorie: G , 3370 mots
0 commentaire(s)

Hello ! Nouveau chapitre ! J'espère qu'il vous plaira et si c'est le cas, laissez un petit commentaire. <3


XoXoXoX




Le froid de décembre glaçait les élèves lors de ce cours de Potion. Kristy collait presque ses doigts sur son chaudron pour ce réchauffer.


-Je plains ceux qui vont rester à Poudlard pour les vacances parce que personnes ne veux d'eux. Lança Drago en faisant sursauter Kristy assise juste à côté.


Elle lui jeta un regard froid quand elle compris qu'il parlait de Harry. Crabbe et Goyle éclatèrent de rire.


Kristy avait été plus qu'excédée par le comportement de Drago depuis le match de Quidditch. Il avait osé dire que l'on aurait pu remplacer Harry par un crapaud en train de bailler. Heureusement personne n'avait vraiment ri, tous étaient impressionnés par le talent de Harry. Kristy la première, elle n'avait cessé d'aller voir Harry pour lui dire à quel point il était doué et incroyable.


Lorsqu'elle sortit du cours de Potion avec Drago, Ron et Harry proposaient leur aide au garde chasse qui transportait un immense sapin.


-Vous pourriez dégager le chemin ? s'exclama Drago d'une voix sèche. Tu essayes de te faire un peu d'argent Weasley ? Tu vises la place de garde chasse quand tu sortiras de Poudlard ? C'est vrai que pour quelqu'un de ta famille la cabane de Hagrid, c'est un palace.


Kristy n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit que Ron se ruait sur Drago.


-WEASLEY !


Elle n'avait pas vu Severus Rogue arriver et fut surprise en entendant sa voix. Le rouquin lâcha Drago.


-Il a été provoqué Professeur. Dit Hagrid


-C'est possible Hagrid, mais il est interdit de se battre à Poudlard. Répliqua le Professeur de Potion. Cinq points en moins pour Gryffondor.


Il s'en alla et Drago, Crabbe et Goyle en firent autant. Kristy regarda tour à tour Harry, Ron et Hagrid avec un air contrit.


-Je .. Vraiment je m'excuse pour son comportement. Drago est juste ... juste... Drago. Dit elle avec une grimace., Je crois pas qu'il se rende compte de son attitude. Vraiment désolée.


Ils lui sourirent. Sauf Granger qui était restée silencieuse et stoïque.


-Je vais y aller. Contente de vous connaître Hagrid. Harry, Ron on se voit plus tard. Dit-elle en souriant puis elle tourna la tête vers la brune et son sourire s'évanouit, elle ajouta simplement : Granger.., Avant de partir à son tour.


Kristy se dépêcha pour rattraper Drago mais en chemin elle croisa Blaise et Daphné et préféra rester avec eux plutôt que d'entendre les crises du blond.


-Je meurs de froid ! Je n'en peux plus. Gémit Daphné.


-Moi aussi...


-Petite nature ! S'exclama Blaise un grand sourire plaqué sur le visage. Voyant qu'elle ne riait pas il ajouta : Aller souriez ! Plus qu'une journée et c'est les vacances.


Kristy tourna un regard désespéré vers le garçon.


-Je vois pas ce que ça change quand on a un cours de vol alors qu'il gèle dehors !


Il éclata de rire face à son visage rougi par le froid. Elle ne résista pas longtemps avant de rire aussi, non sans lui avoir donné un léger coup de poing sur l'épaule.


-Ce n'est absolument pas drôle. Se renfrogna Daphné. J'ai le nez encore plus rouge que Kristy.


Kristy loucha pour regarder son nez avant de rire une nouvelle fois de concert avec Blaise et rejoints finalement par Daphné. Ils sortirent du château pour se rendre à leur cours. Le garçon se mit au centre et passa un bras au dessus des épaules des deux filles.


-C'est mieux, moins froid ?


-MMmmmh. Firent-elle pile en même temps avant de rire.


Qu'il était bon d'avoir un ami qui met de bonne humeur.


Quand ils arrivèrent Drago était là avec Crabbe et Goyle qui regardaient tous deux dans le vide d'un air hagard. En revanche Drago lui fixait Blaise, qui avait toujours un bras au dessus de l'épaule de Kristy. Il tourna légèrement les yeux en s'apercevant qu'elle l'observait. Quand elle sut qu'elle avait capté son regard elle lui fit son plus beau sourire. 


********************


Les sourires de ceux que l'on aime nous réchauffent. Pour Drago en tout cas, le sourire de Kristy avait privé du froid son corps tout entier. Ce simple sourire semblait avoir fait fuir le vent, le gèle et l'hiver lui même.

Le garçon lui, s'était contenté de faire un sourire rapide et discret et avait détourné la tête avant que ses joues ne deviennent rouges, ce qu'il sentait venir par la chaleur qui affluait à son visage. Kristy n'avait aucune idée de ce qu'elle avait provoqué chez Drago. Mais ce sourire destiné à lui et lui seul comptait plus qu'il ne l'avouerait.

Le cours se déroula dans une lenteur glaçante qui échappa complètement au blond toujours enfermé dans sa bulle.


-Quel cours sans intérêt.


Drago tourna la tête vers... Blaise. Aussitôt ses yeux s'assombrirent, le gris clair passa au gris foncé en un instant. Ce qui fit sourire le métisse.


-Ouai un cours sans intérêt .., se contenta de répéter Drago.


Les vacances étaient enfin là. Tant attendues par Kristy mais finalement pas aussi enjoué pour Drago, qu'il le montrait aux autres. Sa vie paraissait si formidable quand il la racontait; mais en vérité il aurait bien aimé connaître une vie où un père attentionné l'aurait pris dans ses bras à l'arrivée du train. Mais lorsqu'il descendit en compagnie de Kristy, elle rejoignit ses deux parents qui la serrèrent dans leurs bras avec affection, lui rejoignit son père qui posa simplement une main sur son bras de manière distante. Après un rapide bonjour aux parents de Kristy, Lucius Malefoy les fit transplanter.

Comme toujours le manoir était on ne peut plus sombre et le silence régnait sur les lieux. Non pas que ça le dérangeait mais à l'approche de noël il ne pouvait s'empêcher d'espérer chaque année au moins un sapin dans la salle à manger, qui bien sûr n'était jamais là. Il avait bien entendu les cadeaux les plus spectaculaires, mais comment cela pourrait-il remplacer un moment privilégié avec ses parents ?


-Drago.


-Bonsoir mère. Dit le jeune garçon en se tournant vers Narcissa Malefoy.


Puis il jeta un œil à son père qui partait déjà.


-Vous partez ? lui dit il.


-J'ai des affaires à régler au ministère ne m'attendez pas. dit- il en sortant.


Narcissa posa une main sur l'épaule de Drago et l'entraîna vers la salle à manger. Ils s'assirent face à face et Dobby, l'elfe de maison, apporta la nourriture. La mère de Drago lui demanda comment se passait sa vie à Poudlard. Il lui expliqua tout en détail, il avait toujours été plus proche de sa mère que de son père et pouvait lui parler de tout. Il lui parla de sa rencontre avec Zabini, puis celle avec Potter en faisant une grimace. Elle sourit imperceptiblement en entendant le ton agacé de Drago quand il lui raconta à qu'elle point Kristy était proche du survivant. Elle savait depuis toujours que son fils aimait la jeune Bicksburks. Drago lui expliqua encore et encore que le Choixpeau l'avait envoyé immédiatement à Serpentard puis la fatigue vint et il partit dormir.


Il se réveilla avec lenteur puis observa le lieu où il se trouvait. Le manoir. Il était chez lui mais étrangement il ne se sentait pas aussi bien qu'il l'imaginait. Poudlard lui semblait désormais bien plus accueillant que ce manoir glacial. A peine descendu pour déjeuner il apprit que son père ne passerait pas noël avec lui et sa mère. Une pointe de tristesse et de déception lui serra la gorge. Narcissa insista pour qu'ils aillent faire leurs achats l'après midi même. A défaut de pouvoir répondre du fait de sa gorge serrée il acquiesça en hochant la tête.

Le chemin de traverse était noir de monde. Trouver des cadeaux fut bien plus compliqué qu'il ne se l'imaginait. Il chercha longtemps très longtemps le cadeaux parfait pour Kristy. Il lui prit la biographie de Dai Llewellyn et un autre livre écrit par un certain Gilderoy Lockart. Il avait entendu Kristy chanter ses louanges presque au même titre que Potter. Alors qu'il allait payer les livres il se demandait s'il ne trouverait pas quelque chose de bien mieux ailleurs, après tout Kristy méritait mieux que de simples bouquins sans grand intérêt. Il les prit quand même en pensant fortement à lui trouver un cadeau qui lui plairait d'avantage.

C'est en ressortant de la boutique Fleury et Bott qu'ils croisèrent la famille Bicksburks au grand complet. Il s'empressa de cacher les livres du mieux qu'il pouvait.


-Cissy ! Comment vas tu ? S'exclama Charley Bicksburks avec un large sourire.


A chaque fois qu'il les voyait côte à côte Drago ne pouvait s'empêcher de se dire que Kristy était le portrait craché de sa mère. Les mêmes cheveux châtains légèrement ébouriffés, la même façon de se tenir, droite et distinguée, mais pourtant si accueillante et rassurante. Et surtout ce même sourire rayonnant qui vous met à coup sûr de bonne humeur. La seule différence était ses yeux, exactement ceux de son père.


-Bien et toi ? répondit Narcissa en souriant sincèrement mais plus froidement.


-A merveille ! Par ces temps de fête tout va pour le mieux.


Kristy ce rapprocha de Drago.


-Regarde moi ce sourire ! A noël elle est toujours comme ça et après elle redevient normale. chuchota la jeune fille en riant.


Drago eut un léger sourire moqueur avant de le faire disparaître soudainement, lorsque Maxwell Bicksburks posa son regard sur lui avant de le laisser dériver presque vers le sol.


D'un coup il sentit une main tirer sur sa robe de sorcier, il baissa les yeux et se retrouva nez à nez avec Jérémy, le petit dernier de la famille de Kristy.


-Drago ! S'exclama t-il les yeux brillants en tirant plus fort.


Drago n'était pas doué avec les enfants c'est pourquoi il jeta un regard suppliant à Kristy qui lui répondit par un sourire amusé. Elle pris ensuite Jérémy dans ses bras.


-On embête pas Drago petit monstre. lui dit elle.


Ils discutèrent tous les deux pendant que leurs mères, elles, discutaient ensemble et que le père de Kristy parlait avec Malia qui fusillait Drago du regard.


-Bon et bien Drago et moi allons rentrer. Je suis ravie de vous avoir vu, nous nous revoyons à Noël.


Drago pris un air surpris en même temps que Kristy.


Charley leur fit un sourire.


-Je vois que vous n'avez pas écouté ce que nous disions. Drago, toi et ta mère allez passer Noël chez nous.


Drago se boucha les oreilles en entendant le cri perçant de Kristy. Leurs parents sourirent.


-C'est génial !


Drago se tourna vers la jeune fille rayonnante de joie et lui sourit également. Narcissa posa une main sur l'épaule de son fils puis ils partirent.


Drago regardait autour de lui pour trouver une boutique qui vendrait le cadeau parfait pour Kristy. C'est alors qu'il vit dans la vitrine d'une bijouterie, un pendentif qui à coup sûr lui plairait. Ovale avec un serpent se mouvant à l'intérieur, monté sur une chaîne en or.


-Drago, qui y a t-il ?


-J'aimerais prendre un plus beau cadeau que seulement des livres pour Kristy.


Narcissa eu un imperceptible sourire.


-Comme ce pendentif ?


Le jeune garçon hocha la tête.


Narcissa le fit entrer dans la boutique. Au comptoir une magnifique femme d'une trentaine d'années les salua en souriant.


-Mme Malefoy. Quel plaisir de vous voir !


-Nous souhaiterions jeter un coup d'œil au collier dans la vitrine.


-Oh le pendentif serpent ? Notre fierté du moment. C'est une pierre de jade sur laquelle a été gravé un Serpent auquel on a jeté un sort pour le faire bouger. Une vrai merveille. dit la femme en s'approchant de la vitrine pour en retirer le bijoux.


Elle s'approcha de Narcissa pour le lui montrer de plus près. Mais la mère de Drago se tourna vers lui et lui demanda :


-Alors qu'en penses tu ?


-Elle l'aimerait c'est sûr. lui répondit-il en fixant le pendentif.


-Vous pouvez mettre une photo sur le verso du pendentif. précisa la vendeuse.


Drago regarda le bijoux plus attentivement. Effectivement un emplacement était prévu pour une photo.

Narcissa sembla réfléchir un instant.


-Nous le prenons.


-Formidable ! 55 Galions.


Drago prit un air effaré. Il avait dépensé plus de la moitié de l'argent donné par son père. Mais même avec la totalité de la somme il n'aurait pas pu lui acheter. Ses parents étaient riches mais cela ne voulait pas dire que lui l'était. Sa mère ce pencha vers lui, elle semblait avoir lu dans ses pensées.


-Ne t'en fait pas. Je paye. Nous n'avons qu'à dire que c'est une avance sur ton prochain argent.


-Merci mère. dit il, sentent un poids en moins sur son estomac.


Le choix du cadeau pour Kristy lui avait paru si important et essentiel à choisir cette fois ci, pourtant autrefois c'était simple alors pourquoi cette année là il tremblait à l'idée qu'elle n'aime pas son cadeau ?


-C'est pour offrir si j'ai bien compris ? Demanda la vendeuse toujours en souriant.


-Oui. lui répondit Narcissa.


-Je vous l'emballe.


En sortant de la boutique Drago tenait le paquet serré entre ses mains. Il espérait vraiment que ce collier lui plaise.


**********************


Kristy ne tenait plus en place. Drago serait avec elle pour Noël. Elle ne pouvait pas rêver mieux. Jérémy partageait sa joie mais pas Malia. Elle avait un air maussade depuis qu'elle avait appris que Drago serait là.


Les achats étaient presque terminés. Kristy avait cherché pendant plus de trois heures le cadeau parfait pour chacun. Une cape pour sa mère et une nouvelle robe de sorcier pour son père en partenariat avec son frère et sa sœur. Pour Malia un livre sur Poudlard et un autre sur Harry. Il fallait bien que Kristy lui transmette sa passion pour le survivant. Un coffret de farce spécial enfant et des bonbons pour Jérémy. Et pour Drago, elle avait longtemps réfléchi et avait finalement décidé de lui offrir un album photo ne contenant que des photos de eux deux. Elle en avait des centaines qui commençaient à leurs deux ans. Sa préférée était une photo dans le parc du manoir des Malefoy. Kristy pleurait et Drago venait la réconforter en la prenant dans ses bras. Ils avaient huit ans. Cette photo était encadrée dans sa chambre et elle la regardait très souvent, elle l'avait emmenée a Poudlard avec elle mais l'avait laissée tout le temps dans sa valise. Son père lui avait fait une copie de cette photo pour pouvoir en mettre une dans l'album.

Ils rentrèrent chez eux avant la tombée de la nuit. Malia et Jérémy étaient tous deux tellement épuisés qu'ils allèrent se coucher immédiatement. Kristy resta avec ses parents pour leur raconter pour la centième fois ce que le choixpeau lui avait dit.


-Il pense que j'ai une grande intelligence. Et du courage. Mais que je suis avant tout Serpentard car j'ai de l'ambition et que je suis rusée.


Puis elle enchaîna -encore- sur Harry.


-Il est super ! Vous vous rendez compte ? Je suis amie avec Harry Potter !


Les parents de Kristy lui sourirent mais de manière crispée.


-Quoi ? Qu'est ce que j'ai dis ?


-Kristy, comme tu le sais nos origines ne sont pas des plus.. correctes. Mais nous t'avions aussi parlé du fait que nos choix de vie n'ont pas toujours été respectables. lui dit sa mère.


-Oui .. Je sais vous aviez rejoint celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom mais vous vous êtes remis en question c'est l'essentiel non ?


Cette fois ce fut Maxwell qui répondit.


-Exact mais même si nous avons compris nos erreurs, nous n'en avons jamais fait part à qui que ce soit. Et nous avons, malgré notre dégoût, soutenu le seigneur des ténèbres jusqu'au bout. Nous avions trop peur pour toi. Quand au fait que ce Harry Potter a survécu, cela reste un mystère mais..


Il fit une pause ne sachant pas comment continuer mais ce fut Charley qui finit par achever sa pensée.


-Vous-Savez-Qu.... Non, Voldemort n'est pas mort ce jour là. Nous en sommes sûr. Nous ne savons pas pourquoi il a disparu ni ce qu'il est devenu mais nous savons qu'il est vivant, quelque part. Et le fait que tu sois proche de ce garçon pourrait te mettre en danger s'il venait à revenir.


Kristy resta silencieuse pendant plusieurs minutes avant de parler.


-Et s'il revenait ... vous feriez quoi ?


Cette fois ce furent ses parents qui restèrent totalement muets. Une expression perdue sur leur visage.


Kristy était allongée dans son lit. Cela faisait plusieurs jours depuis la conversation avec ses parents. La jeune fille se la répétait en boucle dans sa tête. Pourquoi n'avait il pas répondu. La réponse était pourtant évidente. Qui pourrait avoir envie de servir un cinglé accro au pouvoir. Même pour protéger ceux que l'on aime, on ne peut pas endurer quelque chose comme tuer ou torturer des gens jusqu'à se dégoûter de soi-même... Si ?

Frustrée de ne pas comprendre ses parents, Kristy se leva et se prépara très lentement. Malgré son agacement, elle ne pouvait s'empêcher d'être heureuse car le soir même elle fêterait le réveillon de Noël avec sa famille et Drago. Elle descendit tranquillement dans la salle à manger. Il n'y avait que son père qui installait des décorations. Le plus gros avait été fait mais les Bicksburks adoraient décorer tout au long de la période des fêtes même le jour de Noël. L'étoile sur le sapin n'était mise qu'au soir du réveillon, chaque année, comme une tradition.


Son excitation était à son comble alors qu'il n'était même pas quinze heures. Elle ne tenait plus en place. Jérémy non plus d'ailleurs, bien qu'au final il ne sache pas vraiment pourquoi. Elle sautillait partout suivie par Malia qui ne la quittait pas d'une semelle.


Vers dix neuf heures Jérémy commença à fatiguer et il se mit à pleurer. Charley appela ses filles puis prit Jérémy dans ses bras.


-Les filles allez vous préparer. Ils ne vont pas tarder à arriver.


Kristy se précipita vers sa chambre.


-Stabby, vous apporte vos vêtements Miss Kristy.


Kristy s'empara des vêtements en souriant.


-Super.


Elle alla s'enfermer dans la salle de bain mit sa robe rouge et blanche et son collant noir. Elle s'observa dans le miroir avant de finalement rejoindre le salon. Une pièce digne des plus grandes demeures. Des murs de pierres grises, une cheminée monumentale où brûlait un magnifique feu, deux canapés gigantesques placés sur un immense tapis vert où des broderies de dragons bougeaient. La pièce était chaleureuse du fait de toutes les décorations, des guirlandes éparpillées partout, des petites maisons aux fenêtres éclairées pour représenter un village de Noël et le sapin.

Kristy fut coiffée par sa mère, désormais ses cheveux était montés en chignon tressé avec deux mèches lâchées de chaque côté du visage.

Noël pouvait commencer.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?