Is it love Drogo saison 2 "Vindicta" par

6 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Fantastique / Romance

26 Naissance

Catégorie: M , 2728 mots
0 commentaire(s)

D : Quoi?

P : Je te dis qu'elle va accoucher maintenant, les bébés arrivent Drogo!

S : Hein mais faut vite l'amener à l'hôpital alors!

N : Non Sarah, elle va accoucher ici!

S : Quoi? Mais comment ça!

N : Peter est le médecin de la famille et Lyana à décidé que ce serait lui qui l'accoucherai.

P : Bon venez m'aidez au lieu de bavarder, il faut la monter dans son lit pendant que je prépare le matériel.

L : Ahahhhh vite! Peter dépêche toi c'est horrible! Je perds les os! Drogo monte moi dans la chambre vite.


Mais je me confronte à cinq visage blême tant ils sont paniqués par la situation! Même Drogo à du mal à réaliser. Heureusement Peter est plus réactif et me prends dans ses bras. En à peine deux seconde j'étais allongé sur mon lit. Drogo finit par nous rejoindre alors que Peter prépare tout son matériel.


P : Met toi dans la position où tu te sens le plus confortable.

L : J'en sais rien Peter, c'est toi le médecin dis moi ce que je dois faire!

P : Déjà faut que je t'examine voir à combien ton col est ouvert!


D : T'es pas sérieux Peter? Putain je vais pas supporter que tu la regardes et que tu la touches, j'étais pas d'accord moi pour que ce soit toi qui fasse ça!


L : Drogo! Commence pas s'il te plait, tu croyais que ça se passait comment un accouchement? Alors si tu t'es pas capable de supporter, tu sors et Sarah elle prendra ta place!

D : Non c'est mes enfants je veux être là!

L : Alors viens à côté de moi et dis toi que c'est pas Peter mais un médecin, ok? Aaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhh, putain ça fait mal!

P: Bon allez reste sur le dos pendant que je t'ausculte. Drogo déshabille la, je vais me laver les mains.


Drogo s'exécute sans broncher et Peter revient de la salle de bain avec du matériel. Drogo mis aussitôt un drap sur moi pour me cacher un peu du regard de Peter.


P : Prête? 

 L : Dépêche, je sens que ça pousse!


Je vois qu'il n'ose pas, il est gêné par Drogo qui grogne de jalousie à côté!


L : Tu sais quoi Drogo sors 5 minutes s'il te plait! Tu reviens quand il aura fini de m'examiner!


D : Grrrr! Toi n'en profites pas trop!


Il pointe Peter du doigt en claquant la porte.


L : Vas-y Peter te gênes pas, fais ce que t'as à faire, mets ces bébés au monde!


Il était un peu plus détendu du fait que son frère soit parti et il remonta le drap pour m'examiner. Je sentis ses doigts entrés en moi pour mesurer mon col mais une contraction arriva en même temps, il posa son autre main sur mon ventre et garda l'autre à l'intérieur de moi pour voir si les bébés descendent bien!


P : Tu as le col complètement ouvert et je sens la tête, dans pas longtemps le premier sera là mais du coup la meilleure position pour accoucher c'est à quatre pattes. Tu te sens de te mettre comme ça?

L : N'importe, tant que tu me soulages de ces horribles douleurs!

P: Le mieux ce serait que tu te mettes à genoux au pied du lit et les bras sur le matelas, la gravité va aider les bébés à descendre et moi je vais te soulager un peu avec mon pouvoir!


Il m'aida à me relever et accrocha le drap tel un paréo au-dessus de ma poitrine. Je m'agenouille au et pose ma tête dans mes bras sur le lit.Il s'accroupit à côté de moi et passa ses mains sous le drap pour me masser le bas du ventre et les reins afin de soulager la douleur. A chaque fois qu'une contraction apparaît il m'encourage à pousser tout en vérifiant la descente du bébé et tenter de faciliter le passage! J'étais pratiquement nue devant lui avec ses doigts en moi mais je ne ressentais aucune gêne avec lui au contraire, il me soulage et m'apaise.


L : Tu me fais un bien fou! 


Prenant conscience du double sens de ma phrase, je me rattrape aussitôt!


L : Enfin je veux dire ton pouvoir me soulage!


Il émet un petit rire moqueur.


P : J'avais compris mais je suis content de pouvoir te faire du bien à ma manière. 


Il me dégage une mèche de cheveux collé sur mon front par la sueur et continue ses caresses sur mon ventre mais elles sont différentes de celles de tout à l'heure. Ce ne sont plus des caresses dans le bas du ventre pour soulager ma douleur mais des caresses de désir à la découverte de mon corps et de mes courbes, et moi je ne sais pas pourquoi mais je frémit sous ses doigts. Mais il s'arrêta net sentant Drogo revenir et toquer à la porte! 


D : C'est bon je peux revenir, juré je saurais me tenir!

P : Entre! on allait t'apeller car le premier est bientôt là!

D : Pourquoi vous avez changé de position?

P : C'est plus facile comme ça et je peux la soulager quand les contractions arrivent! Va me remplir une bassine d'eau tiède, je crois que les deux prochaines contractions suffiront à le faire sortir!

D : Et qu'est ce qui te fait dire ça?

L : Putain il y en a une qui arrive!

P : Allez pousse comme je te l'ai montré! Ca y'est je vois la tête et à la prochaine, tu pousses le plus fort possible pour que je puisse dégager les épaules.

D : Attend tu vois vraiment la tête du bébé là! 

L : Peter je vais me rallonger sur le dos je crois, j'ai la tête qui tourne comme ça! 

P : Ok, Drogo, rallonge la! Il faut que je regarde si le cordon est pas enroulé autour du cou! Et tu vas venir à côté de moi pour m'aider à sortir ton bébé!

D : Sérieux?


Bizzarement ça ne gênait plus Drogo que Peter soit entre mes jambes, les mains dans mon intimité, il était absordé par son bébé qui était en train de naître. Une autre contraction arriva et je mis toute mes forces pour la délivrance du premier, Drogo le sortit pendant que Peter dégageait le cordon enroulé autour de son cou lorsque nous entendons les premiers cris!


P : Et voilà la petite Nalia, Drogo je te laisse l'honneur de couper le cordon de ta fille! 


Je vois partir Peter dans la salle de bain avec ma fille pour lui prodiguer les premiers soins et la nettoyer et Drogo vient m'embrasser tout excité.


D : Putain c'est un truc de fou, j'en reviens pas! J'ai sorti notre fille de ton ventre.


Peter nous la ramène quelques minutes plus tard.


P : Elle est en pleine forme la princesse, tiens tu devrais la mettre directement sur toi pour le peau à peau!


Il souleva sans hésitation le drap qui me cachait la poitrine et me la posa sur mon sein, mais le répit fut de courte durée car une énorme contraction m'indiquait que le deuxième allait pas tarder à pointer son nez!


L : AAAAAhhhhh ça recommence.

P : Drogo, prends ta fille car il faut que je sorte Peter maintenant! Allez Lyana encore un petit effort, c'est pas encore fini!

L : J'en peux plus, vite qu'il sorte!


Drogo pris Nalia dans ses bras et la serra fort contre lui. Il resta à côté de moi et m'embrassa le front. Je vis une émotion intense dans son regard comme si plus rien n'existait autour de lui, il n'avait d'yeux que pour sa fille, il était accroché à ses prunelles. Peter, la main posé sur mon ventre me sortit de cette merveilleuse contemplation en me rappelant qu'il y avait un deuxième à sortir.


P : Allez! Je sens qu'il y a une contraction qui arrive, je vais t'aider à le faire descendre!


Peter appuya sur mon ventre d'une main pour aider le bébé a descendre et de l'autre main il l'aida à sortir la tête.


P : Allez une dernière pour dégager les épaules et ce sera fini! Courage, allez pousse!


Mais cela prend plus de temps que prévu et à bout de force je n'arrives pas à le sortir.


P : Je vais être obliger de te faire une épisiotomie!

L : Quoi? Une quoi?

P : Je suis obligé de t'inciser le périnée pour qu'il ait plus de place pour passer!

D : T'es vraiment obligé de faire ça?

P : Oui si il se déchire tout seul ce sera pire et le bébé est en souffrance, il faut vite qu'il sorte! Attention ça va faire mal!


Peter me fit une incision au scalpel et j'hurla de douleur mais le bébé sortit enfin avec la contraction suivante et l'émotion pris le dessus sur la douleur.


P : Bonjour petit Peter, Papa est occupé avec ta sœur alors c'est tonton qui va avoir l'honneur de couper ton cordon! 


Etant donné qu'il criait déjà plus fort que sa sœur, il me le déposa sur la poitrine pendant qu'il coupait le cordon! J'en profita un peu avant qu'il ne l'emmène aussi à la salle de bain pour le nettoyer et lui prodiguer les premiers soins.


L : Ouf je suis heureuse que ce soit terminé! Enfin ils sont là!


P : C'est pas tout a fait fini maintenant tu vas avoir une dernière grosse contraction pour libérer le placenta et faut que je te recouses et ce sera pas une partie de plaisir!


D : Donne moi Peter, je vais descendre faire les présentations! Tous le monde s'impatiente en bas! Je vous laisse finir.


Il m'embrassa passionnément tenant les jumeaux dans ses bras et au moment de passer la porte, il ne peut s'empêcher de me lancer une petite pique digne du grand Drogo!


D : Tu m'en auras fait voir de toute les couleurs quand même! Après avoir accepté que Jones ait été ton ex-mari maintenant faut que je m'enlève de la tête cette image de mon frère qui t'accouches! 

L : Je te jure que si je pouvais me lever t'en coller une je le ferais! AAaahhhhh


Mais l'ultime contraction arriva me coupant dans mon élan!


D : Moi aussi je t'aime!


Il ferma la porte me laissant dans ma douleur.


P : Allez pousse un dernier coup, c'est bientôt fini!

L : Merci Peter, je suis désolé que ça t'ai mis dans l'embarras mais ça me tenait vraiment à cœur d'accoucher au manoir avec toi!

P : Tu rigoles, c'est le plus beau cadeau que tu puisse me faire, mettre au monde mon neveu et ma nièce! 

L : Mouais et te rincer l'œil au passage! 

P : Bof je t'avoue que c'est pas très beau à voir dans cet état là! 


Il émet un petit rire sournois qui me donna envie de rigoler avec lui mais ce n'était pas une bonne idée.


L : Aie me fait pas rire ça me fait mal! 

P : Attend je fini de nettoyer et je te recoud, je t'ai aussi fait couler un bain pour te laver un peu et j'en profiterai pour soulager ta douleur.


Je le sens me recoudre et je le vois s'affairer à jeter tous les linges ensanglanté à la poubelle y compris celui qui me recouvrait. Il me prend dans ses bras et me dépose délicatement dans la baignoire d'eau fumante. Il s'accroupi à mes côtés et plonge ses mains dans l'eau pour venir me soulager la douleur au niveau du pubis et du bas ventre. C'est vrai qu'il a un don particulier pour soulager la douleur et cicatriser les blessures. Ses mains m'apaisent et elles me font un bien fou. La sensation me fait frissonner et soupirer de plaisir! Je le vois émettre un petit rictus sur ses lèvres sachant l'effet qu'il me procure!


L : Va pas t'imaginer quoi que ce soit, c'est juste extraordinaire qu'à ton contact la douleur disparaissent aussitôt!


Il continue ses caresses sur mon ventre douloureux puis il m'écarte à nouveau les jambes pour descendre lentement me masser le périnée tout meurtri par l'épisiotomie et tout mon corps réagit à cette ultime caresse. Il s'approche de moi pour me murmurer à l'oreille :


P : Alors sache que ta cicatrice va être douloureuse pendant environ un mois et ce sera avec plaisir que je viendrais te soulager autant de fois que tu le désireras!


Je fut tellement troublé par ce murmure associé en même temps à son geste que je ne sus pas quoi répondre. Pourquoi ce changement soudain de comportement envers moi, lui qui est plutôt timide et réservé, je ne comprends plus. J'en ai le bec cloué et me senti rougir. Et à l'instant où il enleva ses mains de mon corps, je ressenti une étrange sensation de vide. 


P : Allez tu dois pas rester trop longtemps dans l'eau, c'est pas bon pour la cicatrice, c'était juste histoire d'enlever tout ce sang sur toi et il est temps de rejoindre les autres sinon Drogo va commencer à se poser des questions!


Il se dirigea vers mon dressing me chercher une robe à enfiler. Il m'aida à sortir de la baignoire, me sécher et à m'habiller. Cette fois je le vis détailler mon corps sans gêne avec une lueur de désir dans ses yeux.


L : Peter, ne fais pas ça s'il te plait.

P : Je suis désolé, c'est plus fort que moi, tu es vraiment sublime. 


Il passe une main derriere ma nuque et l'autre sous mes fesses puis il me soulève pour me descendre au salon retrouvé tout le monde et surtout mes enfants. Il me dépose doucement sur le canapé tandis que tout le monde se retourne sur moi tandis que Peter reste en retrait.


S : Waouh félicitations ils sont trop beau! C'est vraiment le plus bel anniversaire de toute ma vie!

Seb : Bravo ma belle, vous avez bien travaillé!

L : Merci! 

Lorie : Maman!!! Ca y est je suis grande soeur! Mais ils sont tous petits

N : Lorie c'est normal ce sont des bébés. Félicitations à vous deux, je n'arrive toujours pas à y croire. 


Nicolae éloigne Lorie et Drogo vient s'installer à mes côtés avec les jumeaux, il me tend Peter et lui garde Nalia! 


D : Regarde mon amour ce qu'on a réussi à créer, la mort coule dans nos veines et nous avons donnés la vie, c'est un vrai miracle.


Je me love contre lui et je découvre mes bébés un peu plus en détails. Nalia a mes yeux couleur violet et Peter à le regard ambré de Drogo! Ils sont magnifique et identique, seul la couleur de leurs yeux les différencie pour l'instant.


P : Il faut que tu les mettent au sein et je les examinerais un peu plus en détails plus tard en leur faisant aussi une prise de sang pour savoir quelles conditions ils ont hérités!

Seb : Bon nous allons vous laisser tranquille et rentrer!

N : Oui , nous aussi, allez viens Lorie il est l'heure d'aller se coucher.

P : Je monte dans ma chambre, n'hésite pas à m'appeler si tu as besoin de moi!

L : Merci à vous tous.


Nous nous retrouvons tous les quatre au salon et la mise au sein se passe à merveille. Nous remontons ensuite dans notre chambre et déposons les petits dans leur lit. Je tire du lait pour que Drogo puisse leur donner des biberons et oui car l'avantage d'avoir un mari vampire c'est qu'il pourra s'en occuper la nuit et moi me reposer.


D : Je suis comblé, tu m'as donné deux magnifiques bébés, je n'en reviens toujours pas qu'ils soient là, que je suis papa! Je t'aime..

L : Moi aussi Drogo!


 Mais je peine à lui répondre car après toutes ces émotions, je me blotti contre lui et m'endormie en moins d'une seconde....


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?