L'automne d'une vie par

6 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Romance / Drame

30 XXIX- Vingt-neuvième

Catégorie: G , 1316 mots
0 commentaire(s)

Aki s'éveilla quelques heures après le lever du soleil, ce qui était rare pour elle.

Elle paniqua un instant en réalisant que Levi n'était pas là, puis se raisonna; il avait dû aller déjeuner.

Elle s'assit dans le lit du brun et s'étira. C'était peut-être seulement une coïncidence, mais les deux fois où Levi et elle avaient partagé un lit, elle avait dormi aussi bien qu'avant la mort de ses parents…

Son supérieur avait cette aura qu'elle avait trouvé effrayante et impressionnante au début, mais qui, maintenant qu'elle était si familière, la rassurait. Il suffisait qu'elle le voit pour que sa journée soit meilleure.

La porte s'ouvrit à la volée, et Hanji fit son apparition.

-Levi, j'ai besoin de toi pour…

Elle jeta un coup d'oeil au lit du brun et se rendit compte que ce n'était pas Levi à qui elle s'adressait.

-AKI ?!

La blonde eut un mouvement de recul et eut le réflexe de s'enlever du lit.

-Je peux tout vous expliquer Hanji, ce n'est pas du tout ce que vous croyez…

Bon, ça l'était. En partie.

-VOUS AVEZ DORMI ENSEMBLE? JE LE SAVAIS!

-Hanji, je vous en supplie, baissez d'un ton, je répondrai à tout ce que vous voulez mais arrêtez de crier si fort…

-Bien. Vous êtes en couple?

-Non, absolument pas. C'ét-

Levi l'interrompit en claquant la porte derrière lui. Il avait deux cafés à la main.

-Hanji. Laisse Aki tranquille.

-Leviiiiiiii~! Depuis quand tu l'appelles par son prénom ? C'est adorable~!

-Oh bordel, elle a un prénom c'est pour que je l'utilise. Bon, qu'est-ce que tu fous là ?

-Pas important ! Vous avez vraiment dormi ensemble ? J'ai du mal à y croire ! Enfin !

-C'est pas ce que tu crois, quatz'yeux.

-Ah oui ? Alors expliquez-moi.

Le sourire narquois qui s'affichait sur son visage en disait long sur ses pensées.

Ils échangèrent un regard. C'était rare de voir une expression s'afficher sur le visage du Caporal, mais une légère inquiétude y était présente. Aki sourit doucement au brun, tentant de le rassurer. C'était juste Hanji.

-On a dormi ensemble. La gamine a une peur bleue des orages, t'as du entendre le déluge d'hier. Point final.

-Ohhhhh alors tu lui a proposé de dormir avec toi pour la rassurer ? C'est ADORABLE ! Aki, c'est bien la première fois que je vois Levi aussi attentionné. On dirait bien qu'il a un petit faible pour toi!

Le brun posa les boissons qu'il tenait toujours sur son bureau.

-Hanji, la ferme. Ça t'arrive de te mêler de tes propres affaires ?

-Ben alors Levi ? Tu n'assumes pas ? Peur que tu ne sois pas assez bien, peut-être ?

Il vit rouge et serra les poings.

-Tu ne dis plus rien? Ah! C'est parce qu'Aki est là? Tu n'oses pas étaler ta violence devant elle?

C'en était trop.

Il se jeta sur la scientifique.

-Caporal, non!

La blonde n'arriva pas à temps pour empêcher le brun de mettre une énorme baffe à sa collègue.

Le temps qu'elle fasse le tour du lit et qu'elle arrive vers eux, le nez d'Hanji saignait déjà abondamment.

Elle sentait le brun complètement crispé, et quand elle se saisit de ses poignets pour l'éloigner d'Hanji, il lui donna un coup qu'elle n'était pas prête d'oublier. Il y avait mis tant de force qu'elle alla se cogner la tête contre son bureau. Puis, silence.

Dès qu'il se rendit compte qu'il venait de frapper la petite blonde, il se précipita vers elle.

-Aki ! Aki, merde, je suis tellement désolé ! Aki ! Tu m'entends ?!

Du sang s'écoulait lentement de sa plaie et il paniqua complètement.

-Aki ? Aki ! Parle-moi, gamine…

-Caporal…

Elle rouvrit lentement les yeux, puis elle posa sa main sur sa joue pour le rassurer.

-Au moins on est quittes pour la fois où je vous ai frappé…

Elle rit doucement avant d'essayer de se relever.

-Fais gaffe, Aki. Attends, je vais t'aider.

Il la prit dans ses bras et la posa délicatement sur son lit. Puis, il déposa son t-shirt sous sa tête pour éviter de tacher le lit.

-Je t'ai fait mal?

-Et pas qu'un peu…

Elle ramena sa main vers sa plaie et en sentant le sang, eut un mouvement de recul.

-Aïe.

-N'y touche pas. Je vais t'amener de quoi soigner ça.

-Je vais y aller.

Ils avaient tous les deux complètement oublié qu'Hanji était encore dans la pièce.

-Pose-les devant la porte. C'est même pas la peine d'essayer de revenir.

Quand elle fut partie, Levi s'assit à côté de la jeune fille.

-Je suis vraiment désolé… Mon coup est parti tout seul…

-Je sais. Vous n'avez pas fait exprès. Tout va bien.

-Non, tout ne va pas bien ! Tu saignes…

Aki ouvrit les yeux et découvrit avec surprise que le brun avait la tête dans les mains, l'air coupable.

Elle se releva alors et pris une de ses mains dans la sienne.

-Je vais bien. Je n'ai rien de cassé. Ne vous sentez pas coupable pour ça, Caporal…

-Levi. Tu peux m'appeler Levi, tu sais ?

Elle sourit.

-Est-ce que le fait que vous m'ayez blessé nous a rapproché ?

Il se gratta la nuque, mal à l'aise.

-Tu as toujours eu le droit de m'appeler comme ça, c'est juste que… enfin, tu fais ce que tu veux.

Il était beaucoup trop mignon, mais Aki n'aimait pas le voir aussi mal.

-Tu as mal autre part? Tu t'es cogné dans le pied de mon bureau mais mon coup n'as pas atteint ta tête, je crois.

-Oui, au ventre, je crois que je vais avoir un bleu mais peu importe. Ça passera vite.

-Enlève ton t-shirt, je vais voir ce que je peux faire.

-C-Caporal, hum…

Il se traita d'idiot en se rendant compte de ce qu'il venait de lui demander.

-Je veux dire… Tu peux juste le soulever, mais il faut que je jette un coup d'oeil. Ça va aller ?

-Oui, bien sûr.

Elle repoussa la couette et se mit debout, ramenant son haut au-dessus de ses côtes.

-Ah oui, j'y suis pas allé de main morte…

Il effleura la peau qui avait viré au bleu. La blonde sursauta mais il ne sembla pas s'en rendre compte.

-Ça va rester un bout de temps...

Il se figea en se rendant compte qu'elle le fixait.

-Bien sûr si tu mets de la pommade dessus ça ira mieux, mais vu la couleur c'est pas prêt de partir…

-Levi...

-Oui?

-V-votre main.

-Oh. Bien sûr. Désolé, je…

Il ne s'en était même pas rendu compte, mais son autre main s'était posé sur sa hanche, à la limite de sa peau. Contrôle-toi, putain. Il mourrait d'envie de toucher sa peau si douce encore une fois, mais ce n'était pas une option.

L'atmosphère avait changé et le brun pouvait le sentir. Elle avait peur. Elle avait peur de lui et de ce qu'il pouvait lui faire.

Il savait très bien que ce n'était pas contre lui mais il ne put s'empêcher de ressentir un pincement au coeur. Elle avait peur de lui. Aki avait peur de lui. Aki avait peur de lui...

-Bonjour, Levi. Et Aki. D'où vient ce bleu?

Ils sursautèrent en même temps et se retournèrent pour découvrir Erwin adossé à la porte, un sourire au lèvres. C'était rare de les voir aussi proches.

Le soldat au cheveux noir corbeau se releva brusquement et s'éloigna de la blonde.

-Erwin, je te la laisse, je reviens.

Il s'en alla sans un mot de plus.

Le blond fronça les sourcils.

-Qu'est-ce qu'il se passe ici? Tu peux m'expliquer, Aki?

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?