Etrangère par

5 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Aventure

2 Adieux

Catégorie: T , 1706 mots
0 commentaire(s)


Ce matin, grand-mère m'avait assigné la tâche de ramasser de nouveaux bouts de bois pour le feu de ce soir. C'était avec grand plaisir que j'avais accepté sa requête. Je me demandais seulement ce que Ben était entrain de faire. D'habitude, c'était lui qui s'en charger. Il connaissait la forêt mieux que quiconque.


Sans m'en rendre compte, je commençai à m'éloigner de notre maison. D'ici, je pouvais apercevoir l'extérieur de la forêt. Une image qui me donna des étoiles dans les yeux. Je rêvais de pouvoir l'explorer. Je ne devais cependant pas trop espérer. C'était impossible. Pour me changer les idées, je débutai la mission pour laquelle j'étais venue. Peu de temps après, quelque chose de plutôt dur me tomba sur la tête. Je me massai le crâne tout en levant les yeux. Un petit écureuil venait de faire tomber sa noisette sur moi. L'idée de l'attaquer pour mon prochain repas me traversa l'esprit mais lorsque je croisai son regard, ma seule envie était d'essayer de l'approcher. Lentement, je m'agenouillai pour récupérer sa noisette.


-Salut toi, lui chuchotai-je le plus calmement possible, tu veux récupérer ton repas ?


Méfiant, le petit animal descendit doucement de l'arbre. J'agitai ma main pour lui montrer que sa noisette était dans ma paume. À présent au sol, il se rapprocha davantage. Ses petites pattes effleurèrent mes doigts pour vérifier ce que contenait ma main. J'aurais pu fondre devant cette scène. Cependant, une secousse étrangère brisa ce moment. Apeuré, l'écureuil se précipita dans un arbre pour disparaître.


Ne comprenant pas ce qu'il se passait, je me retournai vers l'extérieur de la forêt. Le sol tremblait de plus en plus. Mes yeux s'écarquillèrent subitement. J'étais à la fois horrifiée et fascinée. Un homme, non un géant, était entrain de s'approcher. Je pensais que ces choses n'existaient pas car je n'en avais jamais vu auparavant. Ce monstre avait tout d'un vrai homme sauf que ses parties génitales n'existaient pas. Mon regard resta soudainement bloqué au niveau de sa bouche. Du sang, un corps en mouvement, des cris de souffrances. Un homme était entrain d'en manger un autre. Le géant lui arracha un bras avant de le jeter près d'un arbre. Le regard de sa victime croisa alors le mien. Paniqué, il commença à crier.


-Aide-moi ! Je t'en supplie !


Je pouvais ressentir toute sa peur, sa panique et sa colère. Seulement, j'étais incapable de l'aider. J'étais tétanisée. Je me disait que si il continuait à crier, le géant allait remarquer ma présence. Alerté par les cris de son repas, le monstre scruta les alentours pour comprendre son affolement. Ses gigantesques grands yeux croisèrent alors les miens. Sa bouche s'écrasa violemment sur sa proie. Le corps de l'homme se coupa en deux, laissant gicler une marre de sang sur l'herbe si verte. Tandis que j'étais toujours absorbée par la scène, quelqu'un me tira violemment du côté. J'étais à présent adossée contre lui. Cachés derrière un arbre, sa main recouvra ma bouche. Je relevai légèrement la tête, tombant nez à nez avec Ben.


-Tais toi, me conseilla-t-il d'une voix douce et rassurante, reste calme.


Je m'exécutai aussitôt, essayant de contrôler mes lourdes respirations. Le monstre était entrain de s'éloigner tout en crachant ce qu'il restait de l'homme encore vivant quelques secondes plus tôt. Des larmes coulèrent le long de ma joue. Je venais d'assister à une scène vraiment effrayante. Ben enleva sa main, essuya mes larmes puis me retourna face à lui.


-Hana ne pars plus jamais aussi loin sans me prévenir ! me gronda-t-il visiblement irrité.


Je restai muette, sachant pertinemment que mes excuses ne résoudraient rien. Je baissai la tête, hantée par une seule question.


-Qu'est ce que c'était ?


-Un titan.


Âgée seulement de quatorze ans, c'était la première fois que je faisais face à ma plus grande peur.


Ce souvenir me submergea à la vue de ce désastre. Je revins rapidement à la situation actuelle lorsque Ben me secoua. Il me cria que ce n'était pas le moment de rêvasser. Il avait raison. Nous étions devant un titan et celui-ci venait de détruire tout ce qui nous possédions. Il allait aussi nous prendre la personne qui nous avait accompagné toute notre vie si nous ne faisions pas quelque chose. Mais, que pouvions-nous faire au juste ? Nous étions des hommes, nous étions faibles. Je fixai Ben perplexe et paniquée. Il ne réagissait pas, il était entrain de réfléchir. J'attrapai alors sa main pour attirer son attention sur moi.


-Qu'est ce qu'on fait Ben ?


Toujours aussi stoïque, il ne réagit pas à ma question. Mon regard se déplaça sur grand mère. Elle était dans la main du titan, à quelques centimètres de sa bouche. Je ne voulais pas que les choses se finissent ainsi. Je devais agir. J'attrapai un morceau de bois puis le lançai dans l'œil du titan. Par réflexe, il lâcha grand-mère. Elle s'écrasa contre le sol, tête la première. Le bruit de sa chute me figea sur place. Qu'est ce que j'avais fait ? Je venais de la condamner à mort. Paniquée, je me ruai à ses côtés.


-Courrez mes enfants ! cria-t-elle. Ben, emmène-la !


Je m'écroulai à genoux, essayant d'étouffer mes cris en mettant ma main devant ma bouche. Pleurant à chaudes larmes, je n'arrivais pas à croire ce qui était entrain de se passer. Je ne pouvais pas imaginer perdre la seule personne qui avait donné une seconde chance à mon existence, la seule personne qui m'avait rendu vivante. Le titan visiblement énervé, hurla de colère avant de reprendre grand-mère dans sa main. Il la serrait tellement fort qu'elle en cria de douleur. Il la positionna devant son visage, l'observant de ses deux grands yeux bleus. Grand-mère souriait. Sans plus attendre, il plaça sa tête entre ses dents. D'un coup rapide, il la lui arracha puis jeta le reste près de moi. En voyant le corps inerte et déchiqueté de grand-mère, je hurlai de toutes mes forces. J'étais tellement à bout, je voulais mourir à mon tour. En furie, je me dressai devant le titan. Lui crier dessus et déballer toute ma rage restait ma seule et unique option pour me défouler.


-Tu aimes tuer des gens sans aucune raison ? Vas-y je t'en prie, fais-toi plaisir ! J'espère qu'un jour tu réaliseras toutes les horreurs que tu as commises et que tu..


Ma phrase s'arrêta net lorsque Ben me tira par le bras. Je ne l'avais pas remarqué mais il y avait maintenant trois titans. Son hurlement de tout à l'heure avait dû les attirer et les prévenir que de nouvelles proies étaient disponibles. Je n'avais plus envie de me donner l'effort de fuir. Tremblante, mon mental était au plus bas. Ben se rapprocha de moi avant de prendre mon visage entre ses mains.


-Il faut fuir, il faut que tu survives. Je vais les éloigner et tu partiras dans une autre direction, m'expliqua-t-il le plus calmement possible.


Je n'en croyais pas mes oreilles. Il était prêt à se sacrifier pour moi. Il en était hors de question. Si je devais survivre, cela serait avec lui.


-Ne dis pas n'importe quoi, nous allons nous en sortir et ensemble !


-Arrête tes conneries Hana. Tu vois bien qu'ensemble nous n'avons aucune chance. Nous allons nous faire bouffer tous les deux si tu ne m'écoutes pas !


Je secouai la tête de droite à gauche, toujours contre l'idée de l'abandonner. Je l'attrapai par le poignet pour l'emmener avec moi. Malheureusement, il ne bougea pas d'un poil.


-Fais-moi confiance Hana, me rassura-t-il. Laisse-moi faire ce que j'ai toujours voulu faire, te protéger.


Il me donna un baiser sur le front. Une larme perla au coin de son œil. Je savais très bien qu'il était impossible de lui faire changer d'avis. Pour la dernière fois, je le serrai dans mes bras. À contre cœur, je me séparai de lui. Il me poussa ensuite derrière un arbre avant de lancer une branche sur l'un des titans. Gagnant leurs attentions, les trois titans se dirigèrent vers lui. Ben me lança un dernier regard avant de courir tête baissée dans la direction opposée. Alors que je pensais que son plan était un succès, un des titans s'arrêta dans sa course. Il décida de rebrousser chemin et de me poursuivre. J'étais tétanisée. Néanmoins, je devais bouger si je ne voulais pas mourir. Je pris alors mes jambes à mon cou en courant le plus rapidement possible. Sur mon chemin, je passai devant le corps de grand-mère. Un horrible goût amer s'empara de ma bouche. Je n'avais pas le droit de flancher maintenant. Je ne voulais pas rendre le sacrifice de Ben vain.


Cela faisait plusieurs minutes que je courrais. Je ne savais pas du tout où j'étais. Les pas du titan faisaient trembler le sol sous mes pieds. Je ne pouvais pas me permettre d'abandonner. J'étais cependant beaucoup trop fatiguée. Mon cœur aurait pu sortir de ma poitrine. À bout de souffle, je décidai de m'arrêter, de stopper toute cette mascarade inutile. À quoi bon fuir un destin auquel je ne pouvais échapper ? Sortant le couteau que je gardais toujours sur moi, je patientai que le titan soit bien face à moi.


-Tu voulais avoir ce plaisir de me tuer ? Désolée, je change tes plans.


Je pointai alors mon arme sous ma gorge. Je préférais mourir de la façon dont je voulais plutôt que de donner l'honneur à un tel monstre. La lame effleura ma peau lorsque la situation bascula. Le géant autrefois debout, tomba soudainement au sol.


***

[Chapitre relu et corrigé]

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?