Le baiser du souvenir par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Lemon

4 Le premier baiser

Catégorie: T , 1601 mots
0 commentaire(s)

Salut, voici le nouveau chapitre ! N'oubliez pas de laisser un avis constructif qui pourrait m'aider à m'améliorer, au début j'écrivais juste pour moi, et j'ai décidé de le faire partager, mais n'hésitez pas à me dire ce qui ne va pas ou à me poser des questions, j'aimerais beaucoup parler de cela avec mes lecteurs ^^ (si il y en a)

Ce chapitre est plus long comme promis !

Bonne lecture :)

 

Je me réveilla, des têtes curieuses au dessus de moi. Pourquoi… ? Soudain, tout me revins, le labyrinthe, les portes, Thomas….Thomas, oui Thomas…

Je n'avais pas bougé nous étions encore devant les portes, j'avais dut m'évanouir 2 minutes peut être 10, je ne sais pas… Minho me tenait, il avait dût me rattraper, Newt me tenait la main.

-Thomas… murmurais-je

-PUTAIN AKILA ! Hurla Alby

-Parle lui mieux ! S'écria Mihno

-Elle vient tout juste de reprendre connaissance, renchérit Newt

Je me dégagea d'eux.

-Laisser moi seule s'il vous plaît… murmurais-je

Je me sentais mal, j'avais envie de pleurer, de crier…

-LAISSEZ MOI SEULE BORDEL, hurlais-je devant l'absence de réaction des gens.

Tout le monde s'en alla pour aller manger. Seul Mihno et Newt étaient restés.

-Nous étions rentrés par la porte ouest, quand Newt nous as vu il est arrivé en courant, enfin heu... en essayant. Il nous a expliqué que tu étais partis dans le labyrinthe, Thomas est tout de suite allez te chercher.

Je leva la tête, et les regarda. Newt était assit par terre le visage dans les mains, Mihno était debout a côté de lui. Ils avaient l'air crevés. A cause de moi.

Je baissa la tête.

-Laissez moi, déclarais-je

Ils partirent sans un bruit.

Je m'adossais au mur du labyrinthe, et pleura toute les larmes retenu depuis la fermeture des portes.

Une rage incroyable, s'empara de moi. Pourquoi ? Pourquoi je suis là ? Pourquoi nous sommes là ?

-THOMAAAAAAS, hurlais-je en frappant le mur de mes mains. Je continuais ainsi, jusqu'à m'en faire mal aux paumes. J'espérais qu'il m'entendait….

-JE SUIS DÉSOLÉE… je suis désolée…

Quelqu'un posa sa main sur mon épaule, une main douce que je reconnu immédiatement, je me retourna et enfoui mon visage au creux de son épaule.

-Neeeee-wt, sanglotais-je, tout est ma-ma faaaute… je suis tellement conne…

-Ne t'inquiète pas, il est déjà resté coincé dans le labyrinthe une nuit avec Alby et Minho. Sauf qu'Alby était inconscient, mais il a survécu. C'est un survivant.

-Si tu le dis…, murmurai-je

Nous nous assîmes tout les deux devant la porte, et nous attendîmes, sans un bruit. Je m'allongea finalement sur le l'herbe et m'endormit.

Le bruit des portes me réveillèrent. J'avais la tête sur le torse mince de Newt. Je me releva. Thomas. Je dois le trouver…

Lorsque les portes se furent totalement rouverte, je regarda le labyrinthe. J'attendais que la silhouette de Thomas se découpe au loin. Il faut que je m'approche si je veux le voir. J'avance. Un pas. Deux pas. Trois pas. Quatre pas. Et ainsi de suite. Je fus bientôt a 10 mètres de l'entrée quand je le vis au loin.

-Thomas ! M'écriais-je

Je me tus bien vite. Il était mal en point. Il saignait. Je courus vers lui pour le soutenir.

-Je suis désolée, sanglotais-je, pour...pour hier

-T'inquiète, haleta t-il

Je lui essuya le front couvert de sueur et de saletés, dégageant ses cheveux au passage.

-Tout va bien… murmurai-je

Je ne sais pas ce qui m'a poussé a le faire, mais j'avais l'impression qu'il fallait que je le fasse…

Nos lèvres se joignirent, et des bribes de souvenirs me vinrent… Un labo, moi et… Thomas.

 

-Il faut qu'on le fasse, tu le sais très bien Akila, me disait Thomas

-Je… je suis pas sûr, tu sais je suis la seule fille, c'est pas drôle… dis-je

Il avança vers moi et me prit le menton de sa main droite pour me relever la tête. Il déposa un doux baiser sur ma bouche.

Je me retirais vivement

-Thomas… je peux pas… je suis avec Minho, il s'en souvient pas, mais je l'attend…

-Tu t'en souviendras pas non plus Pauline… me dit-il

Je ne répondis pas, préférant baisser la tête.

 

Lorsque nos lèvres se séparèrent, je le regardais étonnée.

-Tu as vu ce que j'ai vu ? Demandais-je soucieuse

-Ou on… murmura-t'il en rougissant

-Ou on était dans le labo a discuter ? Oui c'est ça acquiesçais-je

Je me levais et l'aida lui aussi a se lever, je cru cependant entendre murmurer «On était pas dans le labo... une chambre peut-être....» Je ne suis pas sûr d'avoir bien entendu, j'ai dût rêver…

Je l'emmenais auprès des Medjacks, tout le monde étaient près de lui a lui soutirer des informations quand mon souvenir me revint. Minho, je sortais avec Minho et je l'attendais…

Je sortis de «l'infirmerie» et alla retrouver Minho.

-Minho ? Criai-je quand je l'aperçu

-Oui m'dame ? Roucoula t-il

Je leva les yeux au ciel, un peu amusé quand même.

-Je…, inutile de lui parler du baiser, j'ai … comment dire… eu une sorte de flash d'avant…

-Et… donc ? On couchait ensemble ? Tu sais ça m'étonnes pas, mon sex-appeal est très puissant, t'as du y succomber… murmura t-il avec un jeu de sourcil de vieux séducteur

-Heu… pas vraiment non… mais ça fait rien oublie, salut !

Je partis sans demander mon reste.

-Haaaa les filles…Entendis-je dans mon dos.

Je décida d'aller voir Newt, je ne passais pas beaucoup de temps avec lui, et même si je voulais rester avec Thomas, je me dis qu'il fallait mieux pas…

En chemin pour retrouver Newt, Gally m'intercepta :

-Hey la bleue, tu refais plus ça compris ?

Après une brève hésitation, il ajouta :

-Content que tu sois revenues quand même.

-Heu… merci Gally

Et il partit, sans m'accorder un seul petit sourire gentil qui m'aurait réconforté. Je me sentais assez mal comme ça.

-Newt, dis-je en le voyant

-Akila ?

-Heu oui, c'est bien moi…

-Non je veux dire… oui quoi ? Me sourit-il

Je pinçais ma lèvre inférieur. C'est totalement cliché… mais qu'est ce qu'il est craquant… dieu du ciel j'ai envie d'embrasser cette bouche désinvolte.

Reprend toi, je viens juste d'embrasser Thomas... Je l'ai embrasser... Ce dernier mot retentissait dans mon crâne.

-Heu oui donc… tu veux qu'on aille s'embrasser ?

Quoi… j'ai vraiment dis-ça ? Il me regarde surpris. Je décidais de jouer pour lui créer une hallucination:

-Alors ? Tu veux qu'on aille se PROMENER ou pas ?

-Hein ? T'as pas dis, heu.. autre chose ?

-Non pas du tout, que neni, nada. J'ai dis PROMENER

-Bah heu… d'accord allons-y ! dit-il avec un sourire hésitant.

En marchant je me souvins de quelque chose

-Newt ?

-Hm ?

-Tu te souviens quand on s'est rencontré a l'infirmerie ? Tu m'as dis que t'avais une patte folle et je t'ai demandé comment tu t'est fais ça… mais t'as pas répondu…

 

PDV Newt

Merde... elle a reposé la question… Je vais mentir, je ne veux pas qu'elle me regarde avec pitié.

-Oh je ne m'en souviens pas, ça devait être avant, assurais-je

-Ah…

 

PDV Akila

J'ai bien vu qu'il me mentait, mais je laisse tomber, je le découvrirais bien un jour, si il veut pas me le dire tant pis…

Nous continuâmes a marcher alors que la journée commençait, quand soudainement il me prit la main et m'envoya un petit sourire timide. Je lui renvoya son sourire. Il est tellement beau, on dirait une sorte d'ange… ou un truc qui s'en rapproche. Il est la pour moi depuis que je suis ici… il fait vraiment de son mieux. Je m'arrêta de marcher, le tira pour l'approcher et le pris dans mes bras, enfouissant ma tête dans son cou. Il me serra contre lui. J'étais bien là…

*Scène (un peu) hot si vous voulez pas lire allez jusqu'à ce que vous revoyez un astérix*

Prise d'une impulsion, je releva la tête et l'embrassa. Je n'eu aucune vision, juste une image de lui en train de rire dans une sorte de chambre. Notre baiser devint plus langoureux et plus fougueux. Je passa ma main dans ses magnifiques cheveux blonds, l'autre sur sa nuque, l'approchant toujours plus près de moi. J'eu envie d'être plus près encore, je collais mon bassin contre lui, quand je sentis une bosse. Ça m'excita d'avantage, je poussais un petit gémissement quand il commença a soulever mon débardeur. Je l'aidais a l'enlever, ainsi que mon nouveau soutien-gorge. Il se retira pour respirer quand il effleura ma poitrine du bout des doigts. Un nouveau gémissement s'échappa de ma bouche à ce contact. Je passa ma main le long de son torse jusqu'à sa ceinture.

*Fin de la scène (un peu) hot*

Réflechis Akila… ça fait deux jours… tu as embrassé Thomas, tu sortais avant avec Minho, je peux pas faire ça… Réfléchis avec ta tête pas avec ton corps...

-AKIILA, entendis-je m'appeler juste ou moment ou j'allais repousser Newt ou aller plus loin... je penche pour la deuxième option.

-Oh non… murmurai-je

Newt jura, il avait les joues rouges, il ramassa mon débardeur et me le lanca. Je me dépêcha de l'enfiler et murmure :

-Tu devrais y aller avant qu'ils nous voit ensemble...

Il acquiesça et partit sans un mot.

 

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?