Livre 1 - L'ennemi caché dans l'ombre

Chapitre 2 : Le sens de la prophétie et une nuit assez spéciale !

1852 mots, Catégorie: G

Dernière mise à jour 05/07/2022 10:55

- Bien. Nuage de Braise, Nuage de Pomme. Nuage de Bambou a reçu une prophétie vous concernant.

- … »

Les deux apprentis étaient choqués. Pourquoi eux ? Qu’avaient-ils de spécial ?

« Nous ne savons pas beaucoup de choses encore. Juste que Nuage de Bambou s’est retrouvé dans une plaine quand il rêvait et qu’un guerrier du Clan des Murmures est apparu qu’on pense être l’ancien guérisseur : Ecorce de Sapin. Il lui aurait dit ces paroles : Le quatrième d’autrefois ne sera plus là grâce à deux chats : le Fruit Enflammé fera régner la paix, à condition qu’après on la maintienne. », continue leur chef.

« Nuage de Pomme, tu serais le fruit et Nuage de Braise celui qui l’enflamme. D’après la prophétie, vous ne formerez plus qu’un. » conclu Baies de Genièvre.

Malgré les regards perdus dans la vague des deux concernés, ils avalaient tous les mots qu’on leur disait. Et tellement ils se bousculaient dans la tête de Nuage de Braise, qu’il aurait parié qu’elle exploserait. Il ne savait pas quoi dire et Nuage de Pomme avait l’air dans le même cas que lui. Il y eu un blanc le temps que les deux amis se reprennent. Une fois remis sur patte, le frère de Nuage de Cendre balbutia :

« Donc… Vous êtes en train de nous dire que… on fait partis d’une prophétie ? Qui peut me griffer pour voir si c’est un rêve ?

- Pas la peine. Notre simple présence ne te suffit pas ?

- Si, si… Mais… »

Le guérisseur poussa un miaulement amusé puis dit :

« Reprenez votre journée normalement, vous aurez peut-être plus d’informations cette nuit. Nous devons être les cinq seuls au courant. Ne le dites ni à vos mentors ni vos camarades.

- D’a… d’accord… », termina Nuage de Braise.

Ils sortirent tous de la tanière, le fils de la meneuse en dernier avant d’être interpelé par sa mère.

« Attends, Nuage de Braise. » Elle regarda ses pattes, pris une bouffée d’air et continua : « Je suis désolée… Je n’ai pas pu t’éduquer et… », elle s’arrêta quand son fils vint collé son museau au sien.

« Tu n’as rien à te reprocher, tu m’as mis au monde et ça suffit amplement. Je sais que tu ne pouvais rien faire et que tu le regrette.

« Merci… je suis fière de ce que tu es devenu… »

A la clairière de mousse

Nuage de Braise devait s’entrainer avec Nuage de Cendre. Il essaya d’oublier la prophétie et de se concentrer sur le combat.

« Bien. Allez-y. » donna le signal de départ son mentor

Nuage de Cendre sauta sur l’apprenti, surprit. Il se décala sur le côté mais au moment où la femelle était le plus proche de lui, elle donna un coup de patte sur la gauche qui le toucha. En vrai combat, il aurait eu mal mais les entrainements se faisaient les griffes rentrées. Profitant que son adversaire soit en l’air, Nuage de Braise plongea sous elle pour enchainer des coups de pattes sous son ventre. Une fois remis debout, ils continuèrent le combat. L’apprentie courut vers lui et arriva à le faire tomber grâce à ses pattes. Nuage de Braise faucha Nuage de Cendre à ses pieds, se retrouvant tous les deux à terre.

« Stop ! » cria Aile de Geai, le mentor de l’apprentie.

Le mâle se leva et aida son adversaire à son tour. Ils rejoignirent leurs mentors qui leurs dirent comment s’améliorer.

« Félicitations. Tu as bien observé le combat entre Nuage de Cendre et Nuage de Pomme de toute à l’heure ! 

- Oui ! 

- Allez, venez tous, c’est l’heure de la patrouille du soir ! »

Suivants le lieutenant, ils longèrent la frontière avec le Clan des poissons pour renouveler leur marquage quand…

« Là, regardez ! », feula Nuage de Pomme

Il y avait une patrouille ennemie en train de chasser sur leur territoire ! Prenants garde à être faces au vent et à ne pas faire de bruit, les guerriers des Fleurs s’approchèrent des intrus. Au signal de Feuille d’Or, ils encerclèrent les intrus. Les patrouilleurs du Clan des Poissons étaient composés d’un petit chat noir, sûrement un apprenti, un grand mâle large d’épaules au pelage blanc qui devait être un vétéran et de déduction, un jeune guerrier, blanc tacheté de marron ci et là. Ils empestaient le Clan des Poissons !

« Que faisiez-vous ?! » grogna Eclat de Cristal

« Nuage de Jais poursuivait une grenouille en dépassant la frontière par erreur d’inattention. », avoua le plus vieux.

L’apprenti ennemi baissa la tête de honte, fixant ses minuscules pattes.

« On a essayé de le faire revenir mais il était déjà trop loin, il ne nous entendait plus. », continua le vétéran.

Le jeune guerrier, lui, ne parlait pas.

« Tempête de Neige, on ne sait donc pas éduqué ses apprentis dans votre clan ? », c’était Feuille d’Or qui avait répondu, parlant d’un ton égal, le défiant même un peu.

« …Ça ne se reproduira plus »

Ils continuèrent leur discussion mais Nuage de Pomme lui murmura quelque chose à l’oreille, il n’entendit donc pas la suite :

« C’est le lieutenant du Clan des poissons. Je l’ai déjà vu à l’Assemblée, il est sympa mais tout le monde sait qu’il existe une certaine rivalité entre eux deux, inconnue. »

Tout en écoutant son explication, il fixa Tempête de Neige, qui revenait à son camp, et son mentor d’un air curieux. Eux aussi repartirent en direction de leurs tanières pour faire un rapport à Etoile de Lis. Après avoir mangé avec son frère et ses deux amis, Nuage de Braise se roula en boule dans sa mousse et repensa à la prophétie. Il aurait peut-être des réponses à ses questions, cette nuit. Fermant les yeux, il plongea dans le sommeil. Juste après s’être endormi, il se rendit compte de l’herbe sur laquelle il était couché et ouvrit ce qui lui permettait de voir. Le ciel était rempli d’étoiles et l’herbe était douce et chaleureuse. L’apprenti se rendit alors compte qu’il se trouvait au Clan des Murmures et qu’il rêvait. Non loin et à sa grande surprise, Nuage de Pomme aussi se levait. Que se passait-il ? Ayant l’impression qu’on l’observait, il regarda tout autour de lui et vu un grand chat musculeux, debout sur un rocher, qui les invita à venir. Sans un mot et surpris, les deux apprentis perdus savaient que c’était bizarre, un rêve à deux, mais ils ne le montrèrent pas. Ils échangèrent un regard avant de venir voir le félin qui les attendait.

« Bien le bonjour, jeunes novices. », commença-t-il

« Bonjour…

- Comme je n’ai pas toute la nuit, je vais me dépêcher. Je me nomme Etoile de Brise et je suis l’ancien chef du Clan des Fleurs. C’est à propos de la prophétie, que vous êtes là. », il s’arrêta, voir si ils le suivaient puis, voyant leur regard excités, il continu : « Elle vous concerne bien. Vous avez des pouvoirs, mais c’est à vous de les trouver. Ils vous serviront pour battre un terrible ennemi : Le Clan des Flocons. Enfin, maintenant nous les appelons le Clan des Abysses, à cause de leur monstruosité et cruauté. Avant de vous expliquer qui ils sont, revenons quand les clans étaient encore 4 dans les plaines.

- ?! J’ai toujours cru qu’il y en avait toujours eu trois ! », déclara Nuage de Braise

« Moi aussi ! », opina Nuage de Pomme

« Et bien non ! » leur apprit Etoile de Brise, amusé. « Nous avons décidé de toujours le cacher. »

Malgré les regards choqués et surpris des deux concernés par la prophétie, il s’argumenta : « Tout commençait quand ils étaient encore là, sous le nom du Clan des Flocons. Son chef était Etoile de Glace, avec en lieutenant Plume de Corneille. Tout allait bien lorsque, pour une raison inconnue, Plume de Corneille voulut quitter avec son clan les plaines. Il disait que rester avec des clans pour les protéger et devoir faire ami avec eux rendait son clan faible. Mais là n’est pas son côté le plus obscur caché en lui, ce n’est qu’un début. Etoile de Glace refusa, ils menaient déjà bien une vie tranquille sans guerres et batailles. Son lieutenant s’opposa à lui mais fut puni. En cachette, il monta les guerriers les plus aguerris de son opinion et contre leur chef. Le clan fut alors divisé en deux parties. Les « traitres » étaient ceux qui voulaient partir, c’est la partie d’Etoile de Glace qui les appela comme ça pour s’être opposés à leur chef et vouloir quitter leur territoire. Les « faibles » étaient donc ceux qui voulaient rester, nommés par le lieutenant. Et une nuit, le massacre a eu lieu. Plume de Corneille et ses guerriers attaquèrent leur chef et tout le reste du clan, pour but de tous les tuer. Et c’est ce qui arriva. Seuls un ou deux guerriers du côté du lieutenant mourut mais ce n’est rien comparé à tout le reste du clan qui rejoignit cet endroit. Personne ne les pleura puisque les seuls survivants s’en fichaient complètement. Ils partirent donc et nous ne les revoyons plus jamais. Nous avons inventés l’excuse qu’ils soient partis aux autres clans pour que la vérité ne soit jamais dévoilée tellement elle était cruelle. », expliqua le chef. 

« Mais pourquoi nous le dire à nous ?

- On a découvert qu’il voulait attaquer les clans pour vous voler votre territoire.

- On ne veut pas le quitter ! Vous voulez qu’on parte ?!

- Non, justement. Nous savions que vous alliez refuser alors nous vous avons légués ces pouvoirs pour les battre. C’est aussi notre bataille mais à part ça, nous ne pouvons pas vous aider, nous ne sommes plus que des phantoms… Vous devez aller les attaquer par surprise et ne pas attendre qu’eux le fassent en premier. Les anciens et chatons risqueraient d’être blessés.

- Pourquoi nous ?...

- Parce que… » puis l’ancien chef disparu...

Laisser un commentaire ?