La Guerre de Clans: Les Origines par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Préquelle / Action / Aventure

1 Chapitre 1

Catégorie: G , 2627 mots
1 commentaire(s)

Chapitre 1


Le soleil se couchait. Ses dernières chaleurs atteignaient les roches ensoleillées. La journée prenait fin dans un calme annonçant un mauvais présage. Tout semblait arrêté, le vent était tombé, la rivière coulait toujours mais sans bruit et les occupants de la forêt ne montraient plus de signes de vie. Seul un bruit perturbait ce paisible silence, un souffle rauque.

Allongé sur la roche au soleil, un chat. L’animal dormait. Ce matou, vraisemblablement âgé, se fondait parfaitement dans le décor. Effectivement, son pelage reflétait les derniers rayons du soleil comme si c’était lui qui les créait et les envoyait dans le ciel pour répandre son calme.

Quand la dernière lumière disparue derrière les arbres, toujours endormi, le chat se mit à frissonner. La lune prenait doucement la place du soleil là-haut. Les étoiles apparurent à leur tour sur la toison du ciel éclairant la forêt. Le chat ouvrit les yeux. C’étaient les étoiles. La lumière et la beauté de son regard ne pouvaient être que les étoiles.

Le matou se leva, toujours avec calme et douceur. Il regarda autour de lui, puis baissa sa tête au-dessus de l’eau de la rivière. Son pelage doré luisait son l’éclairage de la lune. Il miaula quelque chose d’inaudible. Le vent se leva soudain. Le vieux chat releva le museau et bondit du rocher. Il fit quelques mètres et se stoppa net. Il flairait une odeur, un chat… Il sortit ses griffes et observa discrètement la clairière.

Un autre animal apparut, il courait à grande enjambée vers le vieux matou. Ce dernier, d’ailleurs, rangea ses griffes et se détendit. Le chat en pleine course atteignit son congénère. Il se dévisagèrent un instant puis se prirent l’un contre l’autre. Puis après cet acte d’amour reculèrent chacun d’un pas.

« Tout est prêt Etoile d’Or, miaula le nouveau venu.

-         Merci Griffe de Glace, répondit avec calme le chat au pelage d’or. Que ferai-je sans ma lieutenante préférée. »

L’autre chat, qui était en fait une chatte, ronronna. Mais ses muscles se tendirent soudain.

« Es-tu sûr que c’est une bonne idée, s’inquiéta-t-elle. Tu n’as plus qu’une vie Etoile d’Or. Si tu devais mourir cette nuit je ne me le pardonnerais jamais.

-         Je suis vieux Griffe de Glace, j’ai vu bien trop de choses dans ma vie. Le clan Jaune mérite un nouveau chef. Ce soir, si je dois mourir dans la bataille, c’est que le clan des Etoiles l’aura voulu. Tu seras une grande chef.

-         Je te protégerais avec tes deux fils dans la bataille. »

Elle lui lécha le museau. Etoile d’Or lui rendit son coup de langue. Ce qui gonfla de fierté la chatte.

« Le clan t’attend Etoile d’Or.

-         Allons-y »

Il contempla une dernière fois la forêt, la rivière, les étoiles, la lune. Une larme coula sur sa mâchoire. Griffe de Glace, qui n’avait pas vu la tristesse de son chef, s’élança vers les bois. Etoile d’Or fit de même. Et les deux chats galopèrent à travers la forêt, brisant la tranquillité de la nuit. Ils passèrent devant une combe sablonneuse où le vieux chat faillit tomber. Ils contournèrent ensuite une crête. En bas de celle-ci, une petite clairière fut aperçue pas Etoile d’Or. Le chef avait toujours voulu en faire le camp de son clan, mais celui-ci avait finalement été aménagé non loin du fleuve.

Les deux chats coururent jusqu’à atteindre le fleuve. Ensuite ils le longèrent en direction du soleil levant. Ils suivirent alors un petit chemin qui les mena au pied d’un arbre abandonné. Ils passèrent à côté du tronc et entrèrent dans un tunnel de ronces. Ils débouchèrent finalement dans une clairière dans laquelle des dizaines de chats se tenaient droits et graves. Le camp du clan Jaune…

Le groupe de chats formé au centre du camp salua d’une révérence l’entrée d’Etoile d’Or et de Griffe de Glace. Leur chef les remercia d’un miaulement. Tous les chats semblaient tendus et en colère. Ils étaient prêts à se battre. Sur leur fourrure, ils avaient des lignes et des dessins d’argile jaune. C’était des marques de combats pour effrayer l’ennemi et reconnaitre ses alliés dans la bataille.

« Mes amis, commença Etoile d’Or. Je vois que vous êtes prêts au combat ! Je suis fier d’être votre leader dans cette guerre. Quelqu’un peut me dire pourquoi nous nous battons aujourd’hui ? »

Une voix s’éleva de la foule de chats.

« On va faire payer le Clan Rouge d’exister ! »

Des chats se mirent à crier pour exprimer leur accord. Ils étaient tous sur le point d’exploser. Ces chats étaient des guerriers voulant défendre leur clan avec courage et honneur. Même Etoile d’Or, lui qui semblait si paisible, crispa ses muscles quand il entendit le nom du Clan Rouge. Un instant il aurait pu sortir ses griffes, mais il soupira en fermant ses paupières. Il se calmait.

« Pour quelles raisons allons-nous attaquer ces traitres du Clan Rouge ? demanda-t-il à son audience.

-         C’est pour nous venger ! crièrent les chats.

-         Nous allons leur faire payer la mort de Sable Blanc et Feuille Morte ! rugit un gros matou au pelage recouvert d’argile jaune.

-         Tu dis vrai Orage d’Eté, miaula le chef. Le Clan Rouge a brisé la paix qui durait depuis des dizaines de lunes et il a tué deux de nos chasseurs. C’est pour cette raison que je vous ai tous réunis, guerriers, chasseurs et reines. C’est pour cette raison que nous allons envahir le territoire Rouge et faire comprendre à ses habitants que le Clan Jaune fait payer le sang versé inutilement ! »

Les chats montrèrent leur accord en grondant et miaulant pour que toute la forêt puisse les entendre.

« Mais, une fois que nous serons partis, le camp sera vulnérable et qui protégera les anciens et les jeunes ? demanda Griffe de Glace à son chef. »

Etoile d’Or prit la parole en se tournant vers sa lieutenante.

« Choisi six guerriers qui resteront au camp. Il faut qu’ils soient expérimentés mais j’aurais besoin des meilleurs avec moi. »

Griffe de Glace regarda vers la troupe qui continuait de hurler et aperçut Ouragan qui parlait avec deux autres chats. La lieutenante avança vers lui. Elle lui miaula :

« Ouragan ! Tu restes au camp. Prend tes cinq guerriers favoris pour le protéger. »

Le chat qui semblait sage et robuste acquiesça. Il continua quand même sa discussion qui paraissait porter sur le Clan Rouge vu la colère qui flamboyait dans les yeux d’Ouragan. La lieutenante retourna auprès de son chef et lui fit signe que tout était prêt.

« Je veux que tous les guerriers forment une première ligne, elle sera menée par Griffe de Glace. La deuxième ligne sera composée des chasseurs et des reines et je la mènerai au combat.

-         A tes ordres Etoile d’Or, miaulèrent tous les chats. »

Le chef regarda alors le ciel étoilé. La douce brise qui s’était levée caressait ses poils luisant. Tous les chats prièrent. Ils espéraient que le Clan des Etoiles allait les aider durant la bataille. Une étoile filante traversa le ciel à cet instant et Etoile d’Or sut que le moment était venu.

« Allons-y »

Les guerriers du Clan Jaune suivirent leur chef dans le tunnel de ronces et débouchèrent au bord du fleuve. Etoile d’Or prit la tête du groupe et s’avança le long du cours d’eau. Ils le longèrent, se préparant mentalement au combat. Après avoir marché plus de dix minutes, l’armée de chats atteignit un gué. Griffe de Glace s’élança la première. Une fois de l’autre côté, les animaux commencèrent à se tendre. Ils étaient maintenant chez l’ennemi.

Ils s’alignèrent en deux lignes comme l’avait demandé Etoile d’Or. Leurs pelages plaqués par l’argile colorant, les chats étaient collés les uns aux autres. Ils allaient se battre, ensemble, comme une grande famille. Etoile d’Or était fier d’être leur chef, il se gonfla de confiance en les voyant. Mais le chef remarqua qu’il en manquait deux d’entre eux. Ses deux fils n’étaient pas là. Mais c’était trop tard. Il ne pouvait plus aller les chercher. Le combat était sur le point de commencer.

Etoile d’Or s’avança devant eux, devant ses frères, ses amis et ses compagnons. Il regarda chacun d’eux dans les yeux. Son regard de nuit leur inspirait confiance.

« Qui veut se battre avec moi ?

-         Nous ! répondirent les chats en cœur.

-         Qui veut se battre avec moi ?

-         Nous !!

-         QUI VEUT SE BATTRE AVEC MOI ?!

-         NOUS ! »

Ils s’élancèrent. Tous côte à côte. Tous dans la même direction. Une seule armée, une seule troupe, un seul clan. Ils crièrent en approchant du camp. Les odeurs des chats Rouges imprégnaient l’air. Ils n’en furent pas effrayés, mais motivés. Ils savaient que l’attaque par surprise allait les surprendre.

Griffe de Glace piqua un sprint pour rejoindre Etoile d’Or.

« Ne t’expose pas trop, tu es vieux mais on a encore besoin de toi ! s’écria-t-elle. »

Il ne répondit que par un sourire. Griffe de Glace comprit qu’elle pouvait faire confiance à son chef. Etoile d’Or attira l’attention de sa lieutenante car ils atteignaient maintenant le camp ennemi. La masse de chats Jaunes sortit des bois et se précipita vers le camp. Ils passèrent sous un arbre mort et se retrouvèrent chez le Clan Rouge.

Griffe de Glace bondit sur un guerrier ennemi. Celui-ci esquiva la chatte et lui griffa le museau. Elle hurla de douleur. Griffe de Glace vit alors que le chat se déconcentra un instant. Elle en profita et le fit trébucher. Elle lui sauta alors dessus et s’apprêta à lui mordre la gorge pour l’achever. Mais elle savait que le Clan Jaune ne tuait pas sans raison valable. Son moment d’hésitation permis à son adversaire de lui sauter dessus. Elle eut le souffle coupé. Le chat Rouge lui asséna un coup de griffe qui l’assomma. Couchée sur le côté elle vit alors ses camarades qui se battaient comme des lions. Le combat était serré mais les chats du Clan Rouge reculaient. Elle s’attendait à recevoir le coup de grâce quand un allié la dégagea de son ennemi. C’était Etoile d’Or. Elle se leva et miaula :

« Merci chef !

-         La bataille tourne en notre faveur. Nous devons enc…

Le chef ne put finir sa phrase. Il fut plaqué au sol par un immense guerrier. Celui-ci lui arracha les poils, mordit les pattes. Griffe de Glace fut paralyser. Elle vit son chef crier à l’aide. La lieutenante se jeta sur le matou pour tenter de dégager Etoile d’Or, mais elle fut rejetée. Elle essaya en vain de griffer le dos de l’ennemi. Elle ne pouvait l’atteindre car il gigotait trop. Il frappa soudain Etoile d’Or. Le chef Jaune s’écroula. Tous les guerriers s’étaient arrêtés. L’immense chat contempla sa victime. Griffe de Glace accouru vers son chef. Il était étalé par terre. Etoile d’Or ne respirait plus. Du sang coulait de sa bouche. Était-il mort ?

La lieutenante ne bougeait plus. Elle se tenait toujours au-dessus d’Etoile d’Or. Elle ne comprenait pas.

« Allez chercher une guérisseuse ! s’écria un chat derrière elle. »

Griffe de Glace ne comprenait pas. Que se passait-il ? Où était-elle ? Qui étaient tous ces chats ? Elle s’effondra aux côtés du chef…


La chatte se tenait à l’orée de la forêt. L’animal avait peur. La neige et le vent l’empêchait d’avancer. Elle pensait que son heure était venue. Elle s’allongea sur la neige glacée et ferma les yeux. La mort l’effrayait. La jeune chatte attendit. Mais ce ne fut pas la mort qui la trouva. Un beau jeune chat apparut devant elle. Son pelage d’or lui réchauffait le cœur et ses yeux étoilés lui inspirait confiance.

« Tu ne vas pas mourir Griffe de Glace, dit le matou doré. Je sais que tu peur de ton père, mais il ne va plus rien te faire maintenant. Je l’ai tué. Rentrons au camp à présent. »

La chatte se mit à pleurer. Elle se remit sur ses pattes et avança vers le mâle. Elle fit passer sa queue autour de lui. Elle ronronna en essayant d’oublier sa peur et son chagrin. Elle lui chuchota :

« Merci Etoile d’Or, merci. »



La neige avait disparue. Griffe de Glace se tenait dans la tanière d’Azur, la guérisseuse du clan. Elle voulut se lever brusquement en se rappelant pourquoi elle était là. Mais une terrible douleur dans le dos lui empêcha de bouger. Ce fut si fort qu’elle miaula de douleur.

« Doucement Griffe de Glace, dit une voix derrière elle. Vous allez rouvrir ta plaie. Vous êtes trop faible pour bouger.

-         Aaah Azur, grogna la lieutenante. Aide-moi à aider Etoile d’Or. VITE !

-         Du calme, chef. Etoile d’or va bien. Mieux que vous en tout cas.

-         Il n’est pas mort ?

-         Non, il a perdu une vie c’est tout. Il se repose dans sa tanière. Et vous devriez faire de même. »

Griffe de Glace ne répondit même pas. Elle fut tellement soulagée par la nouvelle qu’elle se rendormit aussitôt. 


1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?