A Crumbling World par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Action / Mystère

6 A Crumbling World - Chapitre 6 : Mont Targon

Catégorie: T , 5739 mots
4 commentaire(s)

Augatha Crownguard était une femme particulièrement responsable et indépendante, ayant dévoué sa vie entière à sa noble famille ainsi qu'à ses enfants. Son mari, trop occupé à gérer les hautes instances militaires Demacienne, elle avait élevé, honoré et servi sa lignée avec un zèle et une détermination sans faille. Rien ne devait entacher l'emblème de sa maison, les Crownguard devaient s'illuminer, pour le Roi, et à jamais, aux ordres du Roi. Cette journée-là, elle allait accueillir dans sa magnifique demeure les invités les plus prestigieux qu'elle puisse avoir ; le Roi, le Prince et son cercle privé. Vêtue de sa plus belle robe en vigogne, elle était sortie dès le matin pour inspecter les différents recoins de son domaine, accompagnée de ses domestiques. Arrivée près du majestueux albâtre blanc immaculé de son manoir, elle le caressa lentement, admirant un jardin qui la fait toujours aussi rêver depuis son arrivée à High Silvermere, une vaste étendue remplie de plumeria et de puya roses, ornant les imposantes rafflesia rougeâtre qui s'ouvraient noblement devant l'entrée du domaine. C'était comme cela qu'elle s'était, une fois, imaginée les Champs Élysées, le jardin secret des dieux. L'éclat solaire fit scintiller de plus belle la laine des dieux aurore composant la robe de la dame lors de sa montée, il était déjà midi, il fallait se dépêcher, leurs invités seront là dans quelques heures. La petite assemblée de maître et serviteurs se mit aussitôt à s'avancer, rencontrant une agréable brise printanière qui fait voltiger la douce et magnifique chevelure mimosa de la matriarche, cette journée s'annonçait vraiment très belle.. Du moins, c'est ce qu'elle pensait. Les yeux fermés pour mieux apprécier cette légère brise qui la fit rêver de mille et une choses en l'espace de quelques secondes.. son retour à la réalité fut des plus brutal. Arrachée des méandres de ses pensées par le cri de stupeur de ses servantes, elle vit, de ses pupilles bleu saphir, un macabre tableau, quoique très profond et teinté d'un rouge qu'elle n'avait pas vu depuis très longtemps..

" Bonjour, noble dame.. " lui susurra un homme complètement vêtu de blanc, une bosse bien visible au niveau de son épaule droite. Il venait d'exécuter dans un silence effrayant la maigre garde qui l'avait accompagnée dans les jardins, effectuant une majestueuse courbette au dessus du liquide vital qui fit rougir bon nombre des précieuses fleurs de la dame.

" Q-Qui êtes-vous?! Gardes! Attrapez-le! " cria-t-elle, désemparée, ne se doutant même pas que la totalité des combattants présents dans son manoir avaient été décimés. Les servantes derrière-elles joignirent les mains, priant les dieux de les secourir, ne sachant pas encore que dès le moment où Khada Jhin avait foulé le sol de cette demeure, elles étaient déjà condamnées.

" Qu'est-ce qui se passe.. Pourquoi les gardes ne viennent pas?! Se pourrait-il que... " Augatha eût une pensée soudaine.. elle aurait espéré ne jamais l'avoir, mais elle l'avait, quand même accepté. N'étant pas une combattante, elle sentit de sa position les tremblements d'effroi de ses domestiques, il ne fallu pas beaucoup de temps pour qu'elle comprenne que sa noble vie allait bientôt s'achever. Rassemblant tout le courage dont est capable la majestueuse matriarche des Crownguard, elle se dressa d'une élégance peu commune devant l'intrus. Ayant déjà accepté sa mort, elle voulait finir de façon digne pour honorer sa prestigieuse lignée.

" Moi, Augatha Crownguard suis la maîtresse de ces lieux. Ôtez-moi la vie si c'est cela que vous êtes venu chercher, mais laissez la vie sauve à mes servants. " s'exclama-t-elle, exprimant tout le prestige et la noblesse de son sang dans une prestance peu commune.

" Voilà un magnifique tableau que je m'apprête à finir.. " répondit Jhin, visiblement excité et ébahi par la force de cette femme..

" Malheureusement.. Je ne vous accorderais pas votre dernière requête.. " ajouta-t-il en affichant un sourire sibyllin derrière son masque, rapidement suivi d'un rire maléfique..

La matriarche n'avait pas eu le temps de saisir, que son cœur était déjà réduit en charpie par une balle, mais à cause de la magie scellée du Démon Doré par le collier de pétricite, elle n'avait pas traversé son corps dans un éclat violacé, comme l'aurait espéré l'assassin. Déchiré par ce gâchis, il arracha sans tarder le collier de pétricite de son cou, permettant à un flux magique de nourrir une nouvelle fois Whisper, tandis qu'elle s'illuminait, prête à relâcher une seconde balle.

" DANSE, WHISPER! " cria-t-il d'excitation en massacrant les servantes d'une pluie de balles mortelles, éparpillant leurs organes déchiquetés un peu partout dans ce jardin sacré, désormais souillé. Augatha, ayant chuté sur un lit de plumeria, était la pièce maîtresse du tableau funeste de Khada Jhin. Le mimosa des cheveux de la dame se mariait parfaitement à sa robe aurore en laine des dieux, le sang coulait du trou béant creusé par la balle de Whisper, donnant une couleur profonde et réelle à la toile dont la teinture écarlate pouvait en ébahir plus d'un.. C'était un véritable chef d'oeuvre aux yeux du Démon Ionien, ne cessant de contempler le cadavre de la Crownguard présent au centre d'un cercle de boyaux et d'organes sanguinolents parfaitement agencés, comme pour orner une oeuvre d'art.

" Un travail d'artiste. " pensa l'assassin, ému par sa toute première toile à Demacia. Il reprit inévitablement ses esprits quelques minutes plus tard, commençant à préparer l'accueil qu'il réserve à ses prochains invités, ou plutôt, aux composants de son futur tableau.

Bien plus tard, le majestueux vaisseau des Lightshield était déjà arrivé dans le port, attendu par une énorme foule de Demaciens criant le nom du Roi et celui du Prince suivie de l'hymne de la nation, l'intonation de leurs voix s'accentuant au fur et au mesure de l'avancée des deux figures royales, accompagnés de leur escorte ; Garen et Xin Zhao qui, impassibles, observaient avec attention la foule, prêts à déjouer n'importe quelle tentative de meurtre qui pourrait s'abattre sur leur Roi. Le patriarche de la famille Crownguard attendait lui aussi ses invités au port, saluant les deux membres de la famille royale avec le respect qui leur est dû, avant de les guider à travers les rues marbrées étincelantes de High Silvermere. Derrière eux, Vayne, cachée sous une tunique noirâtre, se glissait entre les différentes rangées de la foule d'acclamation, les suivant en veillant à n'être vue de personne.

" Mais à quoi il joue?! " pensa une Leblanc furieuse, accompagnant toujours Jarvan III dans sa marche, dans la peau de Jarvan IV..

" Même avec ma magie complètement inhibée je peux toujours sentir celle de Jhin.. Il a enlevé le collier? Il veut tout faire tomber à l'eau ou quoi? Je peux clairement sentir l'intonation meurtrière de sa magie, si ça attire l'attention des Neutralisateurs ou que ça réveille le géant de pétricite au centre de la cité, Galio, le plan échouera inévitablement.. Quelle plaie! " la Matrone était particulièrement agacée par la négligence de l'assassin qu'elle avait employé, mais garda quand même son calme, sachant que sa proie n'avait toujours rien senti, ils pouvaient encore exécuter le plan. Ils montèrent les grands escaliers de marbres qui ornent le Chevalier de Roche, deuxième symbole de cette cité, les faisant monter tout droit vers l'immense propriété des Crownguard dont le jardin d'entrée est réputée pour être le plus beau de tout Demacia. Mais alors qu'ils franchirent l'albâtre blanchâtre qui faisait face à une magnifique étendue de fleurs rares, tous sentirent une forte odeur de putréfaction, la dernière odeur qu'on s'attend à sentir dans un jardin comme celui-ci. Les cadavres pourrissaient depuis un moment sous l'étincelant soleil Demacien et l'odeur ne pouvait qu'envahir le manoir.. Garen et Xin Zhao se mirent déjà chacun d'un côté, encerclant le Prince et le Roi, l'un dressant son immense épée aux ornements dorés tandis que l'autre plaça sa lance dont le saphir incrusté dans la lame scintille de mille feux.. Ils étaient prêts à toute éventualité.

" Qu'est-ce qui se passe.. ? " élança le patriarche Crownguard, perdu. Il n'était pas aussi réceptif que ces deux combattants-là.. Ayant combattu les plus féroces des guerriers et des créatures.. une telle soif-de-sang ne pouvait que sonner comme une alarme dans leurs oreilles, mettant néanmoins bien plus de temps à arriver à l'aristocrate.

" Quelle partie de "assassinat" il n'a pas compris celui-là? Il va vraiment me rendre folle.. " pensa Leblanc en voyant que Jhin avait abandonné l'idée d'une attaque surprise et donc avait baissé le pourcentage de réussite du plan de plus de la moitié.. Personne ne connaissait autant qu'elle les prouesses de ces deux-là au combat mais même elle n'avait aucune idée de ce que préparait le Démon Doré. L'aura meurtrière de l'assassin Ionien gifla Vayne à une centaine de mètres de là, perchée sur la tête du Chevalier de Roche. Il fallait qu'elle aille vérifier d'elle-même ce qui se passait, peut-être que cela pourrait confirmer ses soupçons..? La chasseuse descendit de la tête de l'énorme statue rocheuse d'une série de majestueux bonds, sacrifiant l'imposante tunique noirâtre sous laquelle elle se cachait pour plus d'agilité, courant à toute vitesse vers le domaine des Crownguard.

" On sait déjà que vous êtes-là! Montrez-vous ou l'on vous fera sortir de votre cachette de force! " cria Garen d'une voix rauque, s'avançant lentement et prudemment vers la source de cette soif-de-sang, ses pas résonnant lourdement sur le sol à cause de son imposante armure en pétricite.

" Mon roi, mon prince.. général Crownguard, restez derrière-moi.. Nous allons très vite nous occuper de cela. " élança Xin Zhao en restant en arrière pour protéger ces derniers.

Personne d'entre eux n'avait remarqué la couronne de boyaux où sommeillait Augatha sur une flaque de sang putréfié, ressemblant à une magnifique fleur écarlate venant d'éclore.. la toile était presque visible par Garen qui s'avançait de plus en plus dans le jardin, sans se douter que le filet de Jhin se refermait déjà sur lui. Dès son quarante-quatrième pas, les rafflesia qui ornaient le jardin se mirent à scintiller, changeant de forme comme s'ils avaient été enchantés..

" Je vois.. " pensa Leblanc, comprenant enfin le stratagème du Démon Doré.

Les rafflesia semblent se rétracter en se déformant anormalement, comme si l'espace était entrain de se distordre, voir de se déchirer tout autour d'eux. Dans un éclat zinzolin, elles prirent la forme de fleurs entrain d'éclore.. juste avant de violemment imploser dans une puissante déferlante de magie qui se referme comme la gueule d'un énorme démon sur ses proies.. Garen se retourna immédiatement avant que l'explosion ne le happe, cherchant à protéger son Roi ainsi que son père, tandis que Xin Zhao cherchait déjà à couvrir ces derniers de son corps pour ne pas qu'ils soient soufflés..

" Inconscient! Tu vas me tuer avec eux! " marmonna Leblanc, libérant une infime partie de sa magie pour créer un dôme de protection. Néanmoins, après tant de temps passés à inhiber sa source de pouvoirs, elle avait rouillé et ne put que matérialiser un bouclier de magie invisible qui, même s'il aura absorbé une portion des dégâts, ne l'empêchera pas d'être soufflée avec le reste des proies de l'assassin. Le père de Garen mourut sur le coup, n'ayant pas d'armure, et s'étant prit l'explosion de plein fouet, fut calciné par cet assaut, chutant à côté de son fils au sol, dont l'armure à moitié détruite fumait abondamment. Le guerrier avait momentanément perdu connaissance, laissant Xin Zhao, dont le dos est complètement carbonisé, seul pour assurer la protection du Roi dont la tête sonnait extrêmement fort à cause du choc, au point de l'empêcher de bouger. Jarvan IV, ou plutôt Leblanc était celle qui avait reçu le moins de dommages, s'en sortant avec un plastron en piteux état, un casque quasiment désintégré et les épines de son armure fondues en liquide métallique sur le sol.. Ce n'était pas seulement de la magie.. la Matrone le devint assez rapidement après avoir constaté les dommages causés à l'armure de Garen, sensée pouvoir absorber la magie..

" Sacrés Ioniens.. Ils en sont arrivés à un tel point dans la technologie Hextech.. ça en est presque effrayant. " se dit-elle en affichant un sourire machiavélique sous les traits du Prince Demacien. Vayne s'arrêta juste devant l'albâtre blanc en ruines et vit un jardin complètement rasé.. l'une des fiertés des Crownguard, les Champs Élysées Demaciens.. réduits à néant en un clin d’œil. Au lieu de cela, les figures royales et leur escorte gisaient au sol, incapables de bouger après avoir encaissé ce genre de dégâts. Cette dernière tenta de les secourir mais fut interrompue par un voile de fumée cassis qui commença subitement à s'élever depuis l'ancien emplacement des rafflesia, engouffrant tout le manoir dans un rideau opaque semblant aussi nocif qu'un brouillard chimique Zaunien. Elle brandit aussitôt son arbalète automatique, se préparant à affronter celui qui avait fait cela mais fut surprise d'entendre l'écho d'une voix sibylline et étrangement poétique avec un fort accent Ionien envahir le silence qui avait régné après l'explosion :

" Mesdames et messieurs.. Maintenant le spectacle peut commencer.. " s'exclama-t-il, terré dans les ténèbres de cette fumée qui empêchait la lumière du soleil de passer.. son annonce précéda un étrange bruit mécanique, confirmant la théorie de Leblanc pour l'utilisation de Jhin d'armes hextech avancées.. ce bruit mécanique ne tarda pas à disparaître, replongeant la zone dans un silence inquiétant.

" UN! " cria Jhin, sa voix trahissant une certaine euphorie..

Une balle pourfendit la fumée opaque, scintillant d'un violet byzantin qui illumine, pendant un court instant, l'intérieur de ce voile opaque, avant de tenter de se loger dans la poitrine de Jarvan III. La balle fut néanmoins interceptée par Xin Zhao, qui l'encaisse en pleine épaule, condamnant ainsi cette partie de son corps. La balle gorgée de magie éclate, déchirant les muscles et brisant les os du sénéchal des Lightshield, démembrant quasiment ce dernier en laissant son bras pendouiller, rattaché seulement par les quelques ligaments intacts tandis qu'il sombrait dans l'inconscience, aux pieds de Jarvan III.

" XIN! POURQUOI AS-TU FA-.. " cria le Roi avant de se faire interrompre au milieu de sa phrase, ressentant une pression au niveau des deux côtés de son visage, deux mains familières lui tenaient la tête, celles de son fils qui lui susurre des mots sibyllins :

" Ton règne touche à sa fin, Jarvan. " entendit-il juste avant d'apercevoir le reflet du visage du Prince sur le plastron de Xin Zhao étalé au sol devant lui, remarquant qu'il changeait étrangement de traits, prenant, pendant quelques secondes, ceux de la Matrone de la Rose Noire, Béatrice Leblanc. Il n'eût pas le temps d'exclamer sa surprise que sa nuque fut brisée dans un mouvement sec, la mage noire lui tournant littéralement la tête à 180 degrés avant d'emporter son corps un peu plus profondément dans l'écran de fumée foncé, trafiquant quelque chose en secret avec.

" DEUX! " entendit Vayne dont tous les sens sont en alerte, s'attendant à être attaquée de tous les côtés.

Une seconde balle fait siffler l'air, fusant à toute vitesse vers la chasseuse en délaissant une tracée violette derrière elle. Dotée de réflexes suffisants, Shaula fit une roulade à sa droite pour l'esquiver, néanmoins de peu, la balle ayant emporté avec elle quelques cheveux.

" Je te tiens! " elle se releva immédiatement sans se soucier du tir qui l'avait raté de peu, suivant la tracée violette qu'avait délaissé la balle pour arriver jusqu'à Jhin dans une course frénétique. Elle ressortit finalement de la fumée, se retrouvant nez-à-nez avec l'assassin.

" Intéressant.. " marmonna-t-il en souriant derrière son masque, voyant son adversaire le braquer de son arbalète, déjà chargée.

Elle lui tire sans attendre un carreau d'argent, qu'il semble, à la grande surprise de Vayne, esquiver dans un mouvement semblable à un pas de danse, rechargeant Whisper d'énergie magique dans ce même mouvement, en relevant élégamment l'arme vers elle.

" TROIS! " cria-t-il en lui tirant une troisième balle, chargée d'énergie magique à un tel point qu'elle en scintille d'une vive lumière violette.

Vayne contourne Jhin dans une roulade en échappant de peu à la trajectoire de la balle, cette dernière lui entaillant la cuisse droite.. Elle tire un poignard en argent de sa ceinture dans un mouvement rapide de sa main droite, décrivant un arc dans le vide avec. L'arme était déjà élancée vers la tête de Jhin, ce dernier ébahi par le lancer qui lui a paru comme un tour de prestidigitateur tellement il était rapide, néanmoins pas assez pour lui faire perdre ses moyens :

" QUATRE! " s'exclama-t-il sur un ton toujours aussi poétique, tirant une balle chargée de beaucoup plus d'énergie magique que les autres, bien que plus lente.

Cette balle regorgeait de chaleur et fit fondre avant même qu'il y ait eu contact le poignard en argent de Shaula, qui, amusée, esquive plus facilement que les autres la balle, ou du moins, essaye. La magie à l'intérieur de cette dernière implose au moment où elle est contournée par la chasseuse, soufflant cette dernière bien loin en lui faisant travers multiples obstacles rocheux.

" HAHAHAHAHAHA! MAINTENANT, MEURS! " l'assassin s'enfonça dans une frénésie meurtrière, son envie de tuer cet adversaire avait grandit à un tel point qu'il ne pouvait plus cacher sa folie sous ses traits sibyllins.. Son support mécanique se décortiqua pour former la partie inférieure d'un fusil, tandis que Jhin fait adhérer Whisper pour finaliser la formation du fusil hextech. Dès qu'il prit position, quatre réservoirs de magie liquide ressortirent des compartiments mécaniques restants attachés à son bras, surplombant sa tête en s'élevant de son épaule droite.. Il avait dégainé son arme ultime pour en finir avec la chasseuse nocturne qui gisait par terre, trop affaiblie par l'explosion pour pouvoir esquiver..

" ADIEU CHASSEUSE NOCT-.. " le Démon Doré fut soudainement interrompu, entendant un puissant cri venant de derrière lui sans pouvoir réagir.. ce dernier trop absorbé par son envie meurtrière aura oublié de surveiller ses arrières, se soldant par sa fin tragique :

" DEMACIAAAAAAAAAAAAAAAA! " cria l'aîné des Crownguard en fendant la tête de l'assassin Ionien en deux avec son énorme épée, le laissant retomber inerte au sol.

" Parfait.. il a déjà accompli son travail, de toutes les façons, la Rose Noire se serait débarrassée de lui tôt ou tard. " songea Leblanc en ressortant de la fumée opaque qui commençait à se dissiper, juste avant de s’immiscer à nouveau dans la peau de Jarvan IV :

" GAREN! MON FRÈRE! Qu'est-ce qui s'est passé?! " s'exclama-t-il en arrivant d'une rapide course à côté de lui, le voyant couler dans ses propres larmes..

" M-Ma mère.. Et mon père.. I-Ils sont tous les deux morts.. Tués par ce monstre.. Pourquoi.. " pleura Garen en retirant lentement son épée de la boîte crânienne de Jhin, déchiré entre la douleur d'avoir perdu ses parents et le plaisir de les avoir vengés sur-le-champ.

" Relèves-toi! Il faut encore qu'on retrouve le Roi! " dit-il sur un ton sévère juste avant d'être surpris par un cri familier.. Leblanc l'avait déjà entendu une fois.. quand Sion avait prit la vie du roi Jarvan II.. Il n'y avait pas de doute, c'était bien Xin Zhao.. Un bras en moins, il tenait la tête de feu le Roi Jarvan III, poignardé atrocement de tous les côtés..

Dix.. non, vingt coups.. Il s'imaginait la douleur que devait ressentir son souverain alors qu'il se faisait déchirer de coups bien qu'il a lui-même perdu un bras et continue de perdre du sang, mais il ne s'en souciait guère.. Il avait, une seconde fois, failli à sa tâche en tant que protecteur de la maison Lightshield.. Garen regardait lui aussi la scène, ayant du mal à retenir ses larmes.. mais son instant d'émotion fut rapidement interrompu par le cri de Jarvan IV :

" GAREN! REGARDE! C'EST SÛREMENT LUI L'ASSASSIN DU ROI! ATTRAPONS-LE! PAR DEMACIAAAAAAA! " cria-t-il en chargeant vers les longs escaliers marbrés qui séparent le domaine du reste de la cité, suivant une silhouette noirâtre, floutée, qui courait anormalement vite. Il fut rapidement suivi par Garen, séchant ses larmes pour se concentrer sur sa vengeance. Il ne se doutait pas que ça n'était qu'un plan concocté par Leblanc pour camoufler le véritable meurtre du Roi, la silhouette noirâtre étant en réalité un clone mal formé, le maximum que pouvait faire la Matrone dans son état actuel, expliquant ainsi le fait qu'il soit totalement flou bien que très léger.

Vayne se réveilla peu après, surprise d'être toujours en vie.

" Il semblerait que le jour où je vais m'échapper de ce monde cruel n'est pas encore arrivé.. " se dit-elle en dépassant le cadavre de Jhin pour s'arrêter à côté d'un Xin Zhao inconscient à cause de la trop grosse perte de sang ainsi que du cadavre du précédent Roi.

" C'est le deuxième roi qu'il sert et le deuxième roi qu'il perd en échouant dans sa tâche.. Il porte une malédiction ou quelque chose du genre?.. " songea Shaula en soulevant son cadavre pour l'emmener vers l'hôpital le plus proche, laissant derrière elle un paysage désolé, les ruines d'un domaine qui débordait de beauté il n'y a pas quelques minutes..



Bien plus loin, à des kilomètres de la cité Demacienne, dans les ruines d'Icathia, le paysage avait, durant l'espace d'une seconde, viré à l'amarante. Un rayon d'énergie du néant avait pourfendu les dunes désertiques en deux, juste avant de remonter vers le ciel, désintégrant au passage, d'inestimables ruines de la cité perdue.

Vel'Koz se tenait au dessus d'une obélisque, observant de ses quatre yeux violine un Kha'Zix en piteux état, après des semaines et des semaines de fuite. Le Néantin venait en une fraction de seconde de désintégrer son assaillant, Teemo, tandis qu'il était tétanisé par le spectacle horrifique qui s'offrait à lui.

" Intéressante créature.. Jusqu'à la plus petite parcelle de son être regorge de l'énergie propre à ce monde et bien qu'il paraisse très faible et qu'il soit très petit, il réussit à y résister assez bien à l'instar des différentes espèces que j'ai analysé jusque-là. Il est même arrivé à faire fuir une bête du Néant avide d'évolution comme Kha'Zix. J'en veux plus.. du savoir de ce monde. " s'exclama l'étrange créature du Néant en reprenant sa quête de savoir, s'enfonçant dans le désert en lévitant, suivi par plusieurs petites bêtes du Néant qui ne cessent de détruire tout ce qu'elles rencontrent. Il avait complètement ignoré Kha'Zix qui pour lui, a perdu tout intérêt, ayant déjà décimé assez de fruits du Néant pour tout connaître sur eux. Kassadin ressentait cette nouvelle fluctuation d'énergie du Néant qui avait émergé à proximité du désert Shurimien.

" Je dois me dépêcher.. " se dit-il en ouvrant un portail d'énergie Néantine sous ses pieds, se téléportant grâce à lui pour arriver à des kilomètres plus loin, à Nashramae. Au moment où Kassadin est apparu dans la nouvelle cité de l'Empire Shurimien renaissant, les Yordles avaient déjà entamé leur voyage vers Belz'hun mais Azir était toujours présent dans son palais, c'était une occasion en or pour pouvoir lui parler.

" Ô empereur de Shurima, mon empereur.. Vous êtes de retour. Je suis heureux de voir que les Dieux ont accepté votre Transfiguration et que vous faîtes renaître, à présent, l'antique Shurima des profondeurs du sable.. " s'exclama Nasus, toujours revêtu de sa tunique de moine, vieille d'un millénaire.

" Grand sage Nasus.. Vous aviez déjà vécu dix siècles d'empereurs avant que je ne prenne ma première bouffée d'air dans ce monde. Votre retour redorera la puissance de ce empire terré depuis beaucoup trop longtemps sous le sable. Mais dîtes-moi. Où étiez-vous, vous et votre frère lorsque Shurima s'est écroulée? Je n'arrive pas à le voir dans le sable et cette question me ronge depuis que j'ai été ressuscité.. " lui répondit un Azir majestueux, toujours assis sur son trône de topaze et entouré du rideau d'eau magique de l'Oasis de l'Aube.

Suite à cette question, Nasus ne put que répondre d'un geste de la main droite, ramenant dans son mouvement ample une masse sablonneuse qui s'assemble dans le vide, prenant des formes comme pour illustrer ce qui s'était passé, ce jour-là.

" Xerath nous avait trompé moi et mon frère.. Il nous avait éloigné, ce jour-là, de Shurima en nous assignant la mission d'éliminer un avatar de feu particulièrement puissant. Nous avions découvert plus tard qu'il avait été libéré de son tombeau, et nous avions donc ramené ce dernier avec nous jusqu'à la capitale. C'est là.. que nous avions vu.. ce qui était advenu de Shurima. Tout était parti en fumée, et nous avions dû faire face à la masse d'énergie arcanique pure qu'était devenu Xerath. Après un combat acharné, et de multiples tentatives vaines de le sceller dans le tombeau de l'avatar de feu, nous l'avions attiré, moi et mon frère, vers le Mausolée des Empereurs pour l'y enfermer à jamais avec le sceau absolu qu'il possède. Néanmoins, il fallait qu'il soit retenu, et j'ai du, sous la volonté de Renekton, de l'enfermer avec lui à l'intérieur. Je n'ose pas imaginer ce qu'il a du endurer.. durant un millénaire à se battre contre ce monstre. Mais il semblerait que quelqu'un ou quelque chose les ait libéré, mais mon sceau a quand même résisté et il enferme Xerath sous une coque d'urzerite.. néanmoins mon frère a été corrompu par le mage fou, et il n'est, à présent, qu'une bête avide de vengeance, croyant que je l'avais enfermé contre son gré.. " narra Nasus, le cœur serré en se remémorant ces événements.

" Je vois.. Maintenant ce monstre veut créer son propre empire en commençant par Nerimazeth.. Je l'écraserais et je vengerais tous ceux qui sont morts à cause de lui. " ajouta Azir, rongé par le désir de vengeance, voulant à tout prix restituer son honneur et celui de son empire, réduit à néant à cause des caprices d'un seul homme.. son compagnon le plus proche qui plus est.

Subitement, le rideau d'eau sacrée commença à se perturber, étant entré en contact avec l'énergie du Néant. Un portail s'ouvre immédiatement à l'intérieur du palais, libérant Kassadin qui gardait les bras bien en visibles, au dessus de lui pour montrer qu'il était venu en paix, et il avait raison ; d'un côté, Nasus s'apprêtait à libérer sur lui une déferlante de flammes bleutées, sa main droite déjà gorgée de magie remontée vers lui, quant à Azir, il avait déjà matérialisé une horde de soldats sablonneux tout autour du héraut.. S'il n'avait pas prit la peine de faire ce geste dès son arrivée, il aurait, sans aucun doute, été pulvérisé à l'instant même de son apparition.

" Qui es-tu? Parle et tu auras peut-être la vie sauve. " élança Azir depuis son trône, prêt à ordonner à ses soldats de l'embrocher de tous les côtés sur-le-champ.

" Avoir la vie sauve? Ce serait un cadeau que de me faire fuir de ce monde voué à la destruction, mais malheureusement, j'ai l'obligation, pour tous les êtres-vivants qui y vivent, de faire passer mon message. " s'exclama Kassadin, n'étant resté en vie jusqu'ici que pour révéler cette atroce vérité au monde.

" De quoi parles-tu, étranger? " lui demanda Nasus, intrigué.

" Le Néant.. Il arrive.. Il rampe sur le désert depuis Icathia.. Shurima est en grand danger, que dis-je, le monde entier va être victime de leur appétit insatiable. " ajouta Kassadin, montrant son effroi à travers l'intonation de sa voix, hésitante.

" Icathia.. " marmonna Nasus, se rappelant de quelque chose.

" Qu'est-ce que c'est? Nasus, réponds-moi! " interrogea Azir, intrigué par l'histoire de l'intrus.

" Empereur.. Il a raison. Il faut le croire. Je vous expliquerais tout quand nous serons arrivés vers la Capitale, si ma bibliothèque y est toujours présente. Le monde.. Notre monde.. risque d'être à jamais dévoré par le Vide.." rétorqua Nasus, semblant vraiment alarmé.



Néanmoins, ils ne se doutaient pas que des forces supérieures étaient déjà à l'oeuvre pour mettre fin à l'avancée du Néant.. L'énorme comète qui a survolé la moitié de Runeterra arriva au dessus du Mont Targon, au niveau de sa pente orientale où se trouve les temples des Solaris bien que pratiquement déserts. L'astre se décortiqua subitement, se déroulant comme s'il était compressé pour prendre la forme d'un magnifique dragon cosmique, Aurelion Sol, qui cherche des yeux où se trouvait la Manifestation qui l'a appelé.

" Hmm? Ils me jouent des tours maintenant? Oh non.. J'espère que ce n'est pas encore cette Manifestation de l'espièglerie.. Zoé. "

Il sentit une présence ressortir du temple des Ra-Horaks, l'aile guerrière des Solaris et reconnut immédiatement la Manifestation de l'une de ses premières créations, le Soleil.

Leona qui n'avait alors aucune idée qu'elle avait appelé le dragon cosmique fut tétanisée en ressortant du temple, voyant une énorme masse de corps célestes, rassemblées de façon à prendre la forme d'un dragon majestueux.

" Q-Q-Qu'est-ce que?! EN GARDE, MONSTRE! " cria-t-elle, désemparée, en tirant de son fourreau sa lame solaire, brillant d'un éclat doré.

Elle fut immédiatement stoppée par une voix à l'intérieur d'elle, celle qu'elle entend de plus en plus fréquemment, la voix de l'être qui la possède, qui lui donne ses pouvoirs..

" N'aie crainte, c'est ton serviteur. " lui dit-elle d'une voix aussi douce que la caresse des rayons solaires matinaux, elle se calma aussitôt, rengainant son épée en levant ses yeux de braise vers son "serviteur".

" Serait-ce là une jeune Manifestation? Elle ne semble pas s'être réellement réveillée, comment a-t-elle pu m'appeler alors? Une coïncidence peut-être? " songea Aurelion Sol en observant Leona désemparée.

" Euhh.. Tu es mon serviteur c'est ça? " lui demanda-t-elle, hésitante.

" Donc tu es bel et bien une jeune Manifestation. Bien, je ne sais point par quel procédé tu as réussi à m'obliger à venir jusqu'ici, mais je ne perdrais pas mon temps ici, rappelle-moi quand tu seras éveillée. " rétorqua le dragon cosmique en l'interrompant, s'apprêtant à quitter immédiatement la zone, juste avant d'être retenu par quelque chose qu'il n'avait pas entendu depuis un moment :

" Je vous en prie, restez! J'ai besoin de vous! " cria Leona, désespérée.

Aurelion Sol n'avait pas entendu cela depuis l'époque où il était vénéré par les habitants du Mont Targon, dans des temps plus anciens que la mémoire de l'homme. Il fut touché par cette phrase qui aiguilla sa mémoire vers un temps heureux et en plus de cela, il adorait particulièrement le Soleil, étant l'une de ses premières créations. Il n'allait pas lui refuser un petit service. Il se retourna alors, acceptant d'écouter sa requête.

" Que veux-tu? Parles donc. " élança-t-il en faisant rétrécir son corps pour paraître moins imposant.

" La voix à l'intérieur de moi.. Elle m'a dit de vous appeler, que vous pourrez résoudre mon problème. Il y a un village au pied de cette montagne, celui de la tribu de Rakkor. Il y a plusieurs semaines, un portail étrange s'est ouvert au centre du village et a commencé à recracher des monstres affreux, fruits des ténèbres qui détruisaient et dévoraient tout ce qu'ils trouvaient. Moi et les Ra-Horaks avons combattu ces derniers mais ils ne cessaient pas de revenir, en plus grand nombre à chaque fois. J'ai découvert que la lumière de mon bouclier les effrayait, je l'ai donc placé juste devant le portail pour les irradier et les empêcher de sortir.. Néanmoins, ce n'est qu'une solution à court terme. Je ne sais pas comment refermer le portail, et j'ai besoin de votre aide pour le faire. Je vous en prie.. " narra-t-elle, désespérée à l'idée de trouver une solution à ce problème.

" Un portail?.. Je vois. " lui répondit Aurelion Sol, devinant facilement de quel genre de portail elle parlait..

Leona se mit aussitôt à descendre de la pente de la montagne, guidant le dragon sans se douter des horreurs auxquelles elle allait bientôt faire face, dans son village natal.

4 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?