Mass Effect : Un nouveau Shepard par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Science-fiction

1 Prologue : Un jour de M***e

Catégorie: T , 3599 mots
0 commentaire(s)

Sonnée, un lourd bourdonnement dans les oreilles. Immobile, les membres tombant. Aveugle, le visage engourdit, le nez cassé. Perdue dans l'obscurité, seule et suffocante. Un œil arrive a s'entrouvrir, mais a travers le voile flou, seul des points lumineux sur un un fond noir sont distinguable. La vision s'éclaircie peu à peu, et le bourdonnement se transforme rapidement en un grincement étrange. Long, perçant, métallique, assourdissant, mais aussi lointain. L'esprit s'éveille et la vue se dégage, il fait sombre mais ce n'est pas la nuit. Une pluie de flocons de cendres sans fin, tombe du ciel. Un ciel macabre, noircit d'un nuage de fumée, au dessus d'un paysage calciné, et mort à perte de vue. Étrangement, un silence de mort règne en maître désormais. Dans un geste hasardeux fait pour se relever, elle est foudroyer aussitôt par la douleur la plus violente qui soit, son ventre semble brûler d'un feu ardent. Son cri d'agonie rompt le silence, et semble se perdre au-delà de l'horizon. De sa main droite, elle palpe et cherche l'origine du mal qui est le sien, d'une main tremblotante, et affaiblie posée sur les côtes, se glissant lentement vers le nombril. De là, du bout des doigts, elle le sent, si solide et si froid, transperçant son corps de par en par. Terrorisée, esseulée, ronger par l'incompréhension, elle lève la tête, et voit, là, s'élevant à plus d'un mètre de son corps, le pieux qui l'empale. Soudain, le bourdonnement reprend de plus belle, sa tête semble compressée et explosée à la fois. Une marée noire recouvre lentement sa vision jusqu'à la plongée entièrement dans le néant.


En panique, en sueur, et a bout de souffle. Une maquette du "Normandy" suspendu au plafond, et des dizaines d'affiches sur les aventures du Commandant Shepard, collés aux murs. Aucun doute elle est dans sa cabine, allongée sur sa couchette. En tournant légèrement la tête, le réveil sur la table de nuit, indique "00h28" heure de Londres, "26 juin 2203". Un badge de l'Alliance est à côté, accroché a une photo de son père, graver en noir sur cette plaque d'or y est inscrit "Lieutenant 1ère classe Keira Shepard". Elle se redresse légèrement sur ses coudes et regarde son ventre. Un mini short, taché de sang c'est tout se qu'elle voit.

_Roooh...fait chier ! soupira t-elle, en s'allongeant les yeux rivés sur le plafond.

Elle s'assoit sur le bord du lit, avec une vive douleur au bas du ventre, un écoulement de sang le long de ses jambes vient finir sa course sur le sol glacé. En se dirigeant vers la salle de bain d'un pas pressé, le pied de la commode vient se jeter violemment sur l'orteil de la malheureuse.

_AH PUTAIN ! s'écria t-elle, grimaçante en regardant brièvement les photos sur la commode.

Des photos de famille, qui retracent toute sa vie. Sa préférée c'est aussi la plus ancienne, celle où ils sont tous les trois, sa mère Ashley, Steven son frère adoptif, et elle, au défilé de commémoration des dix ans de la victoire face aux Moissonneurs. Au lieu exact où ce sont déroulé les derniers combats. On peut la voir souriante a n'en plus pouvoir. Assise sur les épaules de son grand frère, elle regarde et salut avec admiration des troupes Krogans. Elle avait neuf ans, bientôt dix, lui treize, mais ses yeux étaient plutôt tourné vers le ciel, déjà passionné par les vaisseaux, ébahie par les chasseurs "Mutins" qui virevoltaient. Ashley elle est à côté, elle semble heureuse mais il est facile, en regardant ces yeux, de remarquer la profonde nostalgie et le vide laissé dans son cœur provoqué par cette cérémonie. Les autres photos sont plus récentes, il y a sa première victoire au tournoi de full-contact inter-école remportée à l'âge de 15 ans, ces remises de trophées aux stands de tir et bien sûr la cérémonie de remise de diplôme ainsi que l'acquisition du grade N5 à l'institut David Anderson.

Alors qu'elle est sous la douche, elle reçoit un appel à l'intercom, elle sort trempée et nue, attrape l'oreillette sur le bureau.

_Shepard à l'appareil...

_Allô Shepard ! Ouais qu'es ce que tu fais ?! T'es en retard pour l'entrainement on affronte la 3ème section du Génie !

_Niels ?! Je suis au courant je suis en chemin là, j'arrive !

_Ah bon ?! Moi je dirais plutôt que t'es sous la douche, il y a de l'écho...

_Fais gaffe à ce que tu dis toi. Où compte sur moi pour te trouver la moindre cuvette de ce rafio a récurer !

_Haha... Oui mon lieutenant, je m'en souviendrais. On se retrouve au SDC alors ! (Simulateur De Combat) Niels terminé.

Elle tend le bras gauche pour attraper une serviette, un tatouage recouvre l'intérieur de son avant bras, une omnilame entourée d'un ruban avec écrit "Keirnage", le surnom qui la suis depuis ses années de formation aux opérations spéciales, qu'elle a gagné en montrant ses multiples capacités aux combats, que se soit a mains nues ou armées.


Elle enfile ensuite bottes, treillis, et blouson en cuir de l'Alliance, et fait un détour au réfectoire avant d'aller s’entraîner avec son unité. Le réfectoire est plutôt calme a cette heure là, alors elle s'assoit a la table la plus proche du simulateur de baie d'observation.

Un sous-officier entre dans le réfectoire quelques minutes après elle. Il porte le blouson de cuir des pilotes de chasses, arboré d'un majestueux faucon en or, juste au dessus de son badge, étiqueté Steven Hackett. L'homonyme de son grand père, le regretté Amiral Hackett. Il aperçoit Keira seule a une table, il s'approche.

_Qu'est ce que je vous sert Lieutenant ? Lui demanda t-il avec un large sourire.

_"Stevi" ! répondit elle surprise avec un sourire sincère.

_Et bien... Tu m'as l'aire crever sœurette, qu'es ce qui se passe ? Encore ces insomnies ?! il s'assoit en face d'elle.

_Non... Non c'est rien... T'inquiète pas pour moi.

_C'est toi le chef...mais j'ai quelque chose d'important à te dire.

Elle l'écoute attentivement, en buvant son café. Après une longue inspiration il lui dit.

J'ai perdu 800 crédits au skylian five !

_Ah oui ! Bravo ! Et la bonne ?! Tu vas te marier avec le tas d'ferraille que tu pilotes ?!

_Haha je suis mort de rire. Moque toi, mais il a jamais vu le cul d'un propulseur !

_Oooh mais c'est qu'j'ai touché une corde sensible ! Tiens prends un su-sucre ! elle lui tend un morceau de sucre.

_Bon plus sérieusement...ne t'énerve pas ok ?!

_Comment tu veux que je m'énerve, tu m'as rien dit...

_Je te connais comme si on avait grandit ensemble et je sais que la bonne nouvelle pour moi ne l'est pas pour toi !

_Bon allez crache le morceau !

_J'ai reçu une promotion...

_Bah c'est génial ça, c'est quoi le problème ?

_Attends j'ai pas finis. J'ai reçu une promotion et je vais être muté...elle s'arrête de manger aussitôt, en le fixant du regard. Je vais rejoindre une unité de chasseur dans la flotte de la Citadelle. elle pose sa tartine, s'adosse a la chaise en croisant les bras les yeux par terre, suivant les jambes qui ne tiennent plus en place. Je sais que...

_Ne dit rien !

_...Non mais...

_Ferme là ! répond elle agacée.

_Ecoute moi s'il te plaît, et calme toi...

_Que je me calme ?! NON je vais pas me calmer ! Tu sais ça fait combien de temps que je veux partir moi, et combien de fois on m'a dit que c'était pas possible ?!

_J'aurais pas dû t'le dire...il se gratte l'arcade en regardant la table.

_Ça fait des mois, que je fais le pressing ! Il me reste un échelon à gravir...UN !

_...En faite si, j'ai bien fait sinon tu m'aurais arraché la tête...

_Un échelon pour passer N7 ! UN SEUL !

_Keira écoute moi, je sais...je sais a quel point c'est important pour toi...il frotte son menton en cherchant ces mots. T'es sûrement la meilleure combattante de la flotte, je le sais, tu le sais, et tout le monde le sais, même si ça dérange certains de l'avouer. Mais il faut que tu saches qu'il y a des échos, des bruits de couloir qui circule par-ci par-là, et il y en a quelques unes sur toi...

_Ah ouais comme quoi ?! demande t-elle brusquement.

_Euuuuh...ça rime avec tête brûlée... arrogance...insubordination, ça te dit quelque chose ?

_OUAIS ET ALORS ?!

_Tu vois...Et malheureusement il n'y a pas que ces connards du génie, et les mécanos qui en parlent ! Ça remonte aux oreilles du Duc...

_Oooh me fait pas chier avec lui ! elle se lève brusquement de sa chaise et regarde par la baie en tapotant du pied.

_Mais si tu veux vraiment partir un jour... et devenir N7. Il va falloir changer... ton comportement entre autre !

_Attend je rêve ou tu essaie de me donner des leçons ?! elle se retourne et s'appuie sur la table.

_Non c'est pas ça...soupire t-il en se levant doucement. Même si t'en aurais bien besoin... il la regarde profondément dans les yeux.

_Arrête ça ! elle roule des yeux en soufflant.

il soupire longuement et lui répond l'aire soucieux. Il faut que je t'le dise, maman s'inquiète beaucoup pour toi...

_Ah oui... parce que maintenant elle s'inquiète d'autre chose que son boulot ! Ah merci je me sens mieux de l'apprendre !

_Elle est commandante des forces de l'Alliance, elle est débordée c'est sûre... mais tu es sa fille, c'est normal qu'elle s'inquiète ! Ça fait combien de temps que tu lui as pas parler ?!

_Tais-toi...

_Combien ?!

_Tu me fais chier Steven !

_Allez dit... combien de temps ?!

_Je sais pas...je sais pas... deux ou trois mois peut-être ?!

_Keira...sœurette ?! il lui prend les mains et lui dit d'une voix calme. Ça fait presque un an et demi. elle ne le regarde pas, bouillonnante de l'intérieur. Alors écoute, je devrais partir d'ici deux ou trois semaines, d'ici là fait tout ce qu'il faut pour obtenir ta promotion. Même si tu dois faire de la lèche au DUC, ok ?! On partira pour la Citadelle ensemble et tout le monde sera content parce que tu le mérites ! il regarde sa montre. Ma pause est terminée, alors penses à ce que je t'ai dit et on en reparle ! il fait un clin d’œil puis s'éloigne.

_C'est ça tire toi avant que j't'arrache la tête... la main posée sur le plateau, les yeux ardents se mordant la lèvre, elle soulève le plateau et le pose violemment sur la table.


Elle se retourne et s'appuie poing fermé sur l'écran, les yeux aussi vide que l'espace devant elle, au travers de la baie d'observation.

_C'est pas possible. Comment il peut partir avant moi ?! Ça fait deux ans que je suis là... j'aurais dû être envoyée en opération depuis longtemps ! Si je veux passer N7, il me faut une expérience du combat ! Qu'on vienne pas me dire que c'est la paix et la tranquillité qui règne dans la galaxie...

Soudain derrière elle, quelque chose l'interpelle, c'est la publicité à la télévision.

_...revivez les moments mythiques de la Grande Guerre. Voyez le conflit le plus dévastateur de l'histoire de la galaxie de l'intérieur. Suivez l'épopée du héro de l'Alliance devenu légendaire à travers toute la galaxie. L'Homme qui fut à l'avant garde face aux Moissonneurs, l'unificateur de toutes les races, le conciliateur mettant un terme aux conflits ancestraux Turio-Krogan, et Quario-Geth. Le fer de lance à la tête de la toute première flotte Galactique. Le grand Commandant Shepard, premier Spectre Humain, abord du SSV Normandy SR-2. De la chute de la Terre jusqu'à sa reconquête triomphale, vibrez à nouveau, en regardant "L'Odyssée du Shepard" un reportage de Diana Allers ! diffusé sur toutes les chaînes de l'Alliance Interstellaire...

_Toi t'as pas attendu la guerre pour faire tes preuves...se dit-elle tout haut, en s'assoyant et remuant lentement son café. A toi tout seul tu as tenu Elysium ! Battu un Spectre renégat... Tu étais même un SPECTRE du Conseil ! ...j'arriverai à être comme toi ! Dès que je serai N7...je demanderai ma mutation dans l'unité Phénix, et j'irai buter tous les pirates à la frontière Terminus ! Et si il le faut je fouillerai chaque système pour les débusquer ! Alors j'aurai continué ce que tu as commencé...


Tout à coup un groupe rentre dans le réfectoire en rigolant, et en se ventant de leur victoire au SDC. Une grande blonde, massive, aux cheveux court et aux regards intimidant s'approche et dit avec un fort accent scandinave.

_Tiens tiens... mais regardez qui est là ! Mais c'est la fameuse "Keirnage" Shepard ?! Mais pourquoi elle est pas avec son unité ?! Ils ont fini par comprendre qu'elle n'était qu'un poids de plus à trimbaler, alors ils l'ont jeté comme une ordure ! les membres de son groupe rient aux éclats. Dit moi Keira, ça te fait quoi d'abandonner tes camarades ?! dit-elle en s'assoyant devant elle, sur la table. On vient de mettre une bonne branlée à ton équipe de pouilleux ! Mais là c'était un entrainement, en vrai situation ils seraient tous morts...que tu sois là ou pas ça n'aurait rien changé. Ça prouve juste que ta lâcheté est supérieur à ta loyauté, stor skit ! (grosse merde en Suédois)

elle la regarde dans les yeux et lui répond sèchement.

_Je vois que ton gros nez a fini par cicatriser Victorine. Si tu veux je te l'explose encore ?! Mais cette fois il n'y aura pas d'arbitre pour te sauver !

Victorine se lève lentement, et se dresse devant Keira, du haut de ses 1m87 elle la regarde fixement, puis dit méchamment.

_Jag kommer att bryta munnen sa mycket, att din mamma inte känner igen dig längre !


Keira baisse brièvement la tête avec un léger sourire, puis assène un violent coup genoux dans l'entre jambe, puis l'attrape par la nuque et lui casse le nez avec un coup de tête digne d'un Krogan. Elle enchaîne avec une série de crochet, puis un plaquage au sol surpuissant. Victorine tente de reprendre ses esprits, en la bloquant contre elle. Tout le réfectoire assiste a ce combat sans intervenir, les cris d'encouragement provoque un brouhaha incessant, et attire l'attention, bientôt tout le vaisseau sera au courant. Keira essaie de ce défaire de l'étreinte par des coups au corps, mais Victorine ne se laisse pas faire et grâce à sa force phénoménale elle arrive a exécuter une clé de coude, et a s'extirper, et ainsi reprendre le dessus en inversant les rôles, en prenant une position dominante au sol, avec ses 90kg, elle écrase littéralement notre héroïne. A genoux sur le ventre de son adversaire, elle enchaîne les coups au visage plus dévastateur les uns que les autres. Complètement à la merci de son adversaire, Keira ne peut que subir. Heureusement ou pas un Capitaine qui a assisté à la scène intervient pour séparer les deux protagonistes, et sont immédiatement emmenées dans le bureau de l'Amiral.


_Je finirai plus tard...ce que tu as commencé ! dit-Keira en essuyant le sang qui coule de son arcade droite.

_Jag väntar pa det, pétasse !

_SILENCE ! s'écria l'Officier, en toquant à la porte du bureau de l'Amiral. Amiral, je vous amène ces deux là qui se sont battue au réfectoire...

Avec un signe de la main il lui fait signe qu'il peut se retirer. Elles sont au garde a vous, les visages ensanglantés, a un mètre du bureau de l'Amiral du SSV New York, Stanley Levarm, surnommé le "DUC".

Avec alternance, il les regarde, puis consulte attentivement leurs dossiers, sur un datapad, le visage fermé, en frottant doucement sa moustache blanche.

_Lieutenant Shepard, je dois avouer que mon ressentit vis à vis de la situation est étrangement négatif. Vous avez pris un abonnement à mon bureau ?! Vous êtes l'image de votre famille, vous portez un nom si prestigieux, et pourtant. Vous devriez avoir honte de déshonorer votre nom, avec un tel comportement, et un dossier qui pèserait le poids d'un Cuirassé ! Insubordination, manquement au devoir, indiscipline et sans comptez les innombrables baston que vous vous faites une joie de nous partager. Il jette le datapad sur son bureau et s'adosse a son fauteuil en croisant ses bras. Je me demande ce que l'Amiral Williams, votre mère, pensera lorsque je lui ferais part de l'incident. Que vous mettiez votre carrière en péril pour des futilités, cela met égal, mais nuire à la réputation de votre famille, de votre mère, qui est un symbole d'excellence...c'est honteux ! Tout porte à croire que j'eusse raison de vous empêchez l'accès au grade N7, par le biais de mon droit de veto sur quelconques déploiement. Vous déshonorez déjà votre famille, et votre nom...alors je ne vous laisserez pas déshonorerez également l'Alliance et l'Humanité dans son ensemble...

Keira, reste immobile, le regard fixe. Ses soupçons n'étaient pas infondés, c'est bien lui qui l'empêche d'accomplir son rêve. Les yeux noir de haines, le sang bouillonnant, les poings fermement serrés, et la respiration de plus en plus rapide.

Quand à vous Lieutenant Zicander. Il est fort dommage d'entacher de tels capacités par une lourdes sanction disciplinaire. Il me semble avoir accordé, pas plus tard que ce matin, mon avale pour votre déploiement dans la Travée. Malheureusement je vais devoir mettre mon jugement en suspend. Il se lève, et s'approche d'elles et les regardes dans les yeux. Es ce que mon bâtiment est un ring, un zoo, ou un cirque ?!

_Amiral... si je peux me permettre, c'est elle qui a commencé a nous provoquer... après notre victoire au SDC...

_QUOI ?! s'écrit elle en la regardant agressivement.

_VOS GUEULE ! Je ne veux rien savoir ! Vous êtes mise a pieds, toutes les deux, en attendant la réponse de l'amirauté. CAPITAINE ?! Conduisez ces deux là...

Complètement a bout de nerf, Keira se tourne vers Victorine, et lui met un crochet dans la mâchoire, puis enchaîne avec des coups de genoux dans l'estomac, puis finit par un uppercut. Victorine en reculant perd l'équilibre, tombe à la renverse sur la table basse, et se fait transpercer le dos, rompant sa colonne vertébrale, par la sculpture en verre de l'insigne de l'Alliance . Le capitaine juste derrière elle, avant même qu'il fasse quoi que se soit, elle l'attrape par le col de la chemise et lui assène deux coup de tête, il tombe aussi sec le visage en sang. L'Amiral qui assiste désemparé à la scène, n'est pas épargné, elle le regarde un court instant puis lui saute dessus en le frappant. Des hommes arrivent, et réussissent à la neutralise a coups de taser, puis la conduise en isolement. Violence sur un Amiral, c'est la cour martiale...



(Quinze jours plus tard, dans une salle d'attente du tribunal militaire de Londres, à quelques minutes de l'ouverture du procès)



_Tu en a fait des conneries dans ta vie, mais là... m-mais...mais qu'es qui t'as prit bordel ?! s'écrit Steven en faisant les cent pas devant elle.

Keira ne dit rien, complètement épuisée, assise sur une chaise les bras croisés. Si seulement t'avais conscience de ce que t'as fait... et de ce que tu vas prendre...

_C'était un jour de merde... dit elle tout bas, en reniflant

_Et quoi ?! C'est ça ton excuse ?! Qu'es ce que tu vas faire maintenant ?! elle ne bronche pas. Mais parle moi merde ! Un garde entre dans la pièce, le procès va commencer. Putain, c'est pas vrai...


Keira est présentée devant trois amiraux de l'Alliance, étant la fille de l'Amiral Ashley Williams commandante des forces de l'Alliance Interstellaire qui devait présider cette cour, c'est l'Amiral Benedict Sullivan, le commandant de la 5ème flotte, qui a pris sa place. Les faits sont présentés point par point, le jury délibère, et la sentence est dévoilée. L'amiral Sullivan prend la parole.

_ Lieutenant de 1ère classe Keira Madeline Shepard, vous êtes accusé d'agression sur vos officiers supérieurs. Leurs infligeant d'importants dommages physiques, et des séquelles irréparable. La cour Martiale vous déclare coupable des charges qui vous sont retenues. Et de ce fait, nous ne pouvons tolérer de tels exactions venant d'un Officier de l'Alliance. La cour vous condamne donc à la peine maximale...la destitution ignominieuse et définitive de vos galons militaires...ainsi qu'à la disgrâce de votre radiation totale des forces militaires de l'Alliance...la sentence est irrévocable et s'applique immédiatement. trois coup de maillet résonne dans la salle silencieuse. La cour est levée...

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?