My Hero Académia: Dieu déchue. par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Action / Drame

16 Ombre du mal

Catégorie: G , 2602 mots
0 commentaire(s)

« Sakuraba ? »dit Ochako, les yeux grand ouvert par la surprise. Et en un instant, elle compris la situation et se tournant vers Sekiro.


« Sekiro ? »


Pas de réponse.


Il se retourna finalement vers eux et tous virent que ses yeux n'avait plus leur couleur d'origine.


Ils étaient noir.


Et ce qu’ils y virent à l'intérieur n’était pas de la colère.


C’était de la haine.


La haine sous sa forme la plus pur et la plus concentré qu'il lui était possible d'avoir.


A cette vision, tout le monde eux involontairement un mouvement de recul.


Malgré toute la fureur dans ses yeux, il dit d'un ton très calme :


« Si vous voulez bien m’excuser, je dois aller quelque part... » dit il en quittant la pièce.


« Attend ! » dit All Might. « N'y vas pas ! tu...»


Il ne put même pas finir sa phrase que Sekiro lui lança un regard d'une très grand noirceur. Le genre de regard que lance une personne déterminé que rien ni personne ne pourrait arrêter, même avec toute la bonne volonté du monde. Il ne put donc rien faire quand Sekiro sortie de la pièce.


1 heures plus tard…


Grâce au moyen mise a disposition par Yuei, Sekiro arriva rapidement sur les lieu.Il était habiller en civil, ne trouvant pas son armure d'une grande utilité. Entre temps, la haine avait eux le temps de retomber et ses yeux était redevenu normal, mais sa colère était toujours présente. Les abords de la rue était bouclé par la police et les super héros et le personnel médical s’occupent des blesser. Sekiro vit qu’il ne restait pratiquement plus rien de la rue et que la plus part des bâtiment autours était fragiliser.Parmi les personne se trouvant dans le périmètre de sécurité, il eu la surprise de croiser Mitsuki.


« Tante Mitsuki ? Qu’est-ce que tu fait ici ? »


« J’étais sur une enquête conjointe sur un trafic de drogue quand l’attaque a eu lieu. Je suis désolé pour ce qu’il s’est passé. Si j’avais su que Jenura s’était évader, j’aurais put vous mettre a l’abri, toi et ta mère. »


il lui posa la main sur l’épaule.


« Tu n’as pas a te flageller pour ça. Personne n’auraient put prévoir qu’il s’évaderait de prison. »


« Tu va vraiment y aller pour l’affronter ? »


« C’était inévitable... »


« Tu veux que je t’accompagne ? »


« Non. Il a dit que je devait venir seul. Ça m’arrange. ça sera entre lui et moi. »


« Tu vas te faire massacrée... »


« Maman est là-bas ! Alors j’y vais ! »


Il arriva a la tente de négociation où il fut accueilli par le chef de la police.


« Bonjours,jeune homme. Je suis le chef de la police qui vous a contacter. Navré de nous rencontré en d’aussi fâcheuse circonstance. »


« ça ne fait rien. La situation a-t-elle évoluer ? »


« Non. Jenura tient toujours votre mère en otage et c’est retranché dans un magasin. On a bouclé tout le quartier. Ils ne pourront pas s’enfuir. »


« Je vois…Il sait que je suis là ? »


« Pas encore. »


« Bien. Prévenez-le que j’arrive. »dit-il en se dirigeant vers les cordon de sécurité de sécurité.


« Attendes ! On a un plan... »


Sekiro se retourna vers lui.


« écouté, ma mère est là-bas, probablement terroriser entre les mains de ce type ! Il a dit que je devais venir seul, alors je viens seul. »


Il passa le cordon et se dirigea vers les ruines. Un groupe de policiers et de héros se positionna non loin d’eux ainsi qu’une équipe de télé.


« Je suis là, sale enf… . Alors ramène toi ! »


Il avais a peine prononcé ces mots que trois ombres se dessinèrent au-dessus de lui. Il leva la tête et vis celui qui l’avait appeler a lui. Les super-vilain descendirent des gravas et se retrouva a quelque mètres de Sekiro. l’un ressemblait a un requin et l’autre avait un crane surdimensionné. Sa mère était attaché sous le bras de Jenura, atrocement terrifier. Il dit, dans un sourire mauvais :


« Comme on se revoit. Je vois que tu as bien grandi en 10 ans. »


« Garde ta salive tu veux ? »



« allons, ne prend pas cet air colérique tout ce que je veux, c'est marchander ».



« Relâche la ! Elle a rien à voir dans tout ça! »



« Au contraire c'est à cause d'elle que tu en est là. Si elle n'avait pas tout gâché, tu aurais pu faire de grandes choses. »



« Elle m'a protégé. Je ne vois pas en quoi ça dérange ! »



« Tu me fais pitié, pourquoi te bat-tu pour elle ? »



« Parce que c'est ma mère ! Je suis ce pourquoi elle se lève chaque matin, je vis sous son toit, c'est la seule personne qui chaque jour s'inquiète pour moi ! Alors un conseil, libère la tout de suite avant que je t'envoie à l'hôpital en plâtre intégral ! »



« Et ben dit donc. Tu as de sacrés manières, c'est comme ça qu'elle t'a appris à parler à ton père ? »



Chaque personne présente sur place ne croyait pas en ces mots. Sekiro est le fils de Jenura.



« Aucune réaction ? Je m'attendais à ce que tu renie les faits. »



« Pourquoi vouloir renier la vérité ? Ce qui est dit est dit, je ne peux rien y changer. De toute façon je savais que tu allais le révéler. »



« On dirait un sage, tu me dégoûte. »



« Qu'est-ce que tu veux ? Vide ton sac ! »


Il tendis la main vers lui.


« Rejoins moi. Ton Alter pourrait mètre utile. ensemble, on prend cette ville et devient riche. On pourra faire ce qui nous plait sans aucune conséquence. On sera libre ! Personne ne pourra nous résisté ! »


« Collaboré ?! Avec toi ?! » dit Himiko. « Tu est complétement cinglé ! Sekiro, je t’en pris, refuse ! »


Sekiro se mit a ricaner ce qui surpris Jenura.


« J’ai dit quelque chose de drôle ? »


« Je ris parce que, ça fait quoi ? 10 ans qu’on s’est pas vue et pourtant tu est toujours le même : un clown qui ne désire que le pouvoir. »


« Je suppose que ça veut dire non ? Dommage pour toi. Wanatsuni... »


Le cerveaux surdimensionné approcha.


« Patron ? »


« Vois-tu, mon cher fils, il faut toujours bien s’entoure. Prend Wanatsuni. Son Alter lui permet de biser l’âme et l’esprit de celui qu’il touche et d’en faire des pantin docile. Une petite séance avec lui ne te fera pas de mal. »


« Non ! Sekiro, fuis ! »


« Wanatsuni, fait lui ton numéro. »


« Avec plaisir, boss. »


Le super-vilain se précipita vers lui en disant :


« Tu sera parfait en marionnette, mon petit. »


Sekiro ne bougea pas d’un pouce malgré les supplication de sa mère et de sa tante. Le super-vilain arriva devant Sekiro et le toucha. Après 3 secondes, Sekiro releva la tête.Le super vilain semblait satisfait, mais il perdis sont sourire quand Sekiro dit :


« C’est tout ? C’est tout ce que tu as a offrir ? Je suis affreusement déçus.»


Wanatsuni recula, a la fois surpris et horrifier.


« Quoi… non...c’est...c’est impossible ! Comment peut tu avoir résisté ? »


Même Jenura était choqué.


« Comment... »


« C’est ça le problème avec ce genre de pouvoir: On ne peut pas briser une âme et un esprit qui ont déjà été détruit. » dit Sekiro. « Quand a ton larbin... »


Il lui envoya un coups tellement rapide et fort que Wanatsuni vola 2 mètre avant de s’écraser sur un mur. Pourtant,Jenura resta très calme, ce qui surpris Sekiro.


« La perte d’un de tes lieutenant ne t’attriste pas plus que ça ? »


« Non. Il connaissait les risque du métier. Tu est encore plus fort que je ne l’avait imaginé. Dommage que tu ne veille pas nous rejoindre. Et puis, même si il est encastrée dans le mur, il a remplis sont autre mission avec brio... »


« Qui est ? »


Il sortie une télécommande de sa poche.


« Te maintenir en place ! Tu ne pensait pas que j’ai choisi se quartier par hasard ? »


Sekiro compris trop tard. Jenura appuya sur la télécommande et des explosion se produisirent a droite et a gauche de Sekiro, se qui fit basculer 2 immeuble déjà fragile sur Sekiro. Les immeuble s’écrasèrent sur lui dans un grand fracas et Jenura se mis a rire pendant qu’Himiko était en train de pleurer. Du coté des secoure, Mitsuki était paralysé, choqué par ce qui venait de se passer.


« ahahahahah. Alors, fils indigne, ça fait quoi de se prendre vingt-cinq tonnes de béton sur la tête ? »


Il se retourna vers Himiko.


« Quand a toi... »


Il repris le couteaux qu’il avait posé et se dirigea vers elle.Il dit avec un sourire sadique :


« Tu vas payer pour m’avoir privé d’un élément aussi prometteur. Je vais prendre mon temps pour te faire souffrir. »


Il était au-dessus d’elle, le bras lever.


« Aller. Adieu,Femme inutile. »


Il allait abattre son bras quand,soudain, un hurlement terrifiant se fit entendre sous les immeubles.


(https://www.youtube.com/watch?v=ag7ECEJ1dAo)


Le sol se mit a trembler et une vague d’aura chargé de mort, de désespoirs et de haine déferla dans toute les direction. Toute les personne présente ressentir une profonde terreur, le ciel s’assombrit d’un coup et l’air empestait la mort et le désespoirs. Jenura se retourna vers les immeubles, surpris et apeurer par ce qu’il venait de ce passé. Tout a coups, quelque chose transperça les immeubles et vola dans les air avant de réatterrit non loin de Jenura en formant un petit cratère. La personne se releva et tous virent qui c’était. Sekiro était encore en un seul morceaux, son tee-shirt avait été détruit laissant voir que la moitie de son corps était couvert des marques et l’air autour de son corps ondulait comme si il était soumis a une forte chaleur. Il leva la tête et Jenura vit que ces yeux était noir.


« Ultimate War: 50 %. »


« Tu crois sérieusement me faire peur avec ça ? Si tu utilise ton Alter contre moi, tu sera considérée comme un criminel, comme moi. Ce qui veut dire que même si tu fait le bien, la société te considérera comme un vulgaire délinquant. Tu veux vraiment vivre dans uns société où tu n’est pas libre ? »


« On a pas la même notion de la liberté. Pour toi être libre signifier écraser les autres en toute impunité.En outre, je ne fout complétement que la société me considère comme un vilain. Je fait une chose que toi tu ne fera jamais : Je sauve ceux qui sont dans le besoin, sans arriérée pensé et sans rien attendre en retour. Alors, loi ou pas, je vais sauvé ma mère ! »


Jenura soupira.


« ça ne mène a rien. Nakimura ! Tue le ! »


« Oui,boss. »


Le requin se précipita vers lui et Sekiro se mis a marcher lentement vers lui en fracturant le sol a chacun de ses pas. Mais quand le poing du vilain allait attendre le visage de Sekiro , Il disparue instantanément de sont regard et son poing ne rencontra que du vide. Il s’arrêta un instant et regarda autours de lui.


« Mais il est où, bon sa... »


Il n’eus pas le temps de ressentir la douleur quand le pieds de Sekiro rencontra son ventre a une vitesse fulgurante.Il fut envoyer a grande vitesse en direction de Jenura et il l’entraina avec lui vers le mur derrière lui, laissant le temps a Sekiro de se déplacer a grande vitesse vers sa mère au sol. Il la pris dans ses bras et la ramena a la zone de sécurité et il désactiva sont Alter. Les médecin sur place la prirent en charge et Mitsuki se rua a son chevet. Pendant se temps les super héros avait lancé l’assaut. Mais leur effort fut vain quand Jenura activa sont Alter : Titan. Il se mordis la main et un éclair venue du ciel vint le frapper. Il fut bientôt enveloppe dans un cocon de muscle et d’os pendant qu’un corps humain de 6 mètres de haut était en train de se formé. Quand il fut terminer,Jenura attaqua tout les héros qui l’attaquèrent et les balaya d’un revers de la main, tuant la plupart d’entre eux. Devant l’ampleur du massacre,Sekiro se retourna vers Mitsuki.


« Je dois le faire... »dit-il avant de se retourné et de partir dans la direction du groupe de Jenura.


« Non, attend ! » dit-elle en voulant attraper son bras. Mais il avait déjà disparue.


Jenura allait donné le coup de grâce a un héros quand Sekiro activa Ultimate War à 50 % et lui asséna une droite dans la mâchoire. Il s’écrasa au sol et Sekiro, désactivant sont pouvoir, s’approcha du héro blesser.


« Monsieur ! Monsieur ! Vous m’entendes ? Vous pouvez marcher ?»


Il fis oui de la tête.


« Bien, alors retourné au poste de sécurité pour vous faire soigner. Et si vous croiser des super-héros vivant, emporté les avec vous. »


Puis il s’adressa a tous les survivant :


« A ceux qui peuvent se déplacer, évacuer la zone immédiatement avec les blesser. Jenura n’est pas du genre a laisser un témoin vivre, surtout si c’est un héros. Je m’occupe de le retenir. »


Pendant que les héros porté secours a leur collègue et les transporté dans la zone de secours, Sekiro se tourna vers titan Jenura. Ses deux lieutenant, s’étant remis de leur blessures, se tenaient a ses cotés.


« ça se joue entre toi et moi, il semblerait. » dit Jenura.


« C’est pas un jeu ! »


« Certes. Viens nous affrontez si tu l’ose ! »


Jenura et ses sbires se précipitèrent vers Sekiro.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?