Moi, Ikichi Matsuko. par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Action / Amitié

4 Entrée à Yuei et test d'alter.

Catégorie: G , 869 mots
0 commentaire(s)

Le matin


-IKI....., commença ma mère.

-Je suis là!

-Tiens, tu es à l'heure c'est très rare de ta part.

-Je peux pas rater ça quand même.

-Dixit celui qui a failli rater l'examen d'entrée! T'es gonflé dis donc.

-Tout le monde fait des erreurs tu sais, dis-je en ricanant.

-Petit malin va, aller, la discussion est terminée va te préparer, dis mon père.

-Ok.


Après s'être préparé


-Je suis prêt, j'y vais, à ce soir!

-A ce....Vlam!...soir, commencèrent mes parents.


J’ai décidé de me dépêcher et donc d'activer mon alter, je ne voulais absolument pas arriver en retard, c'est pour que j'allais à 50% de ma vitesse maximale. Je suis arrivé à Yuei en quelques minutes. J'atterris dans la même ruelle que la première fois mais malheureusement on me remarqua. C'était un adolescent de mon âge avec des cheveux blond en pétard et des yeux rouges orangés, il me regardait avec un air ahuri, il y eut un long silence puis je me suis décidé à engager la conversation.


-Alors je peux tout expliquer..., commençai-je

-La ferme! D'où tu te permets d'atterrir comme ça hein, tu me cherches? Tu ne sais pas qui je suis, mais je suis sûr que t'es pas prêt pour la raclée que je vais te foutre si tu décampes pas d'ici tout de suite!

-Ok,ok calmos, je veux pas d'embrouilles, moi, je m'en vais, ok? Commence à partir Ah, s'il te plaît ne parle pas de cet incident.

-HEIN ?! D'où tu me donnes des ordres ! Iko s'enfuie.


Bakugo à lui-même


Bordel ! C'est qui ce type, son alter à l'air super fort ! Attends je me rappelle de lui, c'est le mec qui a fini premier haut la main avec plus de 200 points ! Personne ne peut être aussi fort à notre âge, il a du tricher, la prochaine fois que je le recroise je vais voir ce qu'il vaut en action!


J'arrive dans la classe 1-A, et je vois quelques uns de mes camarades, dont monsieur "lèche-botte" : "Et merde...", pensai-je.

-Bonjour à tous, je me présente Matsuko Ikichi, mais appeler moi Iko.

-Enchanté Iko-kun, Iida Tenya.

Les élèves se présentent un à un (ouais j'ai un peu beaucoup la flemme de les recopier)

"Bon, il m'a l'air pas si lèche-botte Tenya, on verra après", pensai-je.


Soudain, la porte claque et Bakugo entre.

-Bonjour nouveau camarade, je suis Iida Tenya, et toi?

Bakugo ne répondit même pas et s'installa sur une place, les pieds sur la table. S'en suivit une dispute entre Tenya et Bakugo, quand la porte s’ouvrît une seconde fois.


"Midoriya !, pensai-je, super il est dans la même classe que moi!"

-Bon...bon...euuh, commença-t-il

-Tiens mais tu es le garçon plaintif aux bouclettes vertes!, s'exclama une voix féminine.


Midoriya se décomposa devant elle, essayant de discuter mais toute tentative fut ruinée quand un mec mal rasé dans un sac de couchage interrompu la conversation. Il s'agissait de Shota Aizawa, notre professeur principal, plus (mé)connu sous le nom de Eraser Head, un héros nocturne qui attrape ses victimes malfaisantes d'un coup bref et rapide. Nous n'avons même pas eu le temps de faire quoi que ce soit, qu'il nous entraîna sur un terrain de baseball.


-Un test d'alter ?!, s'exclama la classe entière

-Oui et le dernier du test est jugé comme inutile et sera donc renvoyé, répondit-il avec flegme.


J'observait les réactions aux alentours, la plupart était décomposée sauf Todoroki, Bakugo et Yaoyorozu, j'en déduit que c'était un "monster trio", si on ne me comptait pas.


-Bien, Bakugo tu as fini premier de l'examen d'entrée, fais-nous une démonstration de ta puissance.

-Mais monsieur..., commença Midoriya, mais il fut interrompu par un étrange coup de coude dans les côtes.

Bakugo ne protesta pas contre cette erreur et bien au contraire, il lança la balle à 705,2m. Il y eut d'autres lancers de balle variant du médiocre à l’acceptable en passant par le "infini" de Uraraka et le 705,3m de Midoriya.


"Bien il ne reste que toi Matsuko, lance la balle, qu'on puisse passer au test suivant", dit Mr.Aizawa.

-Lance-la à ton maximum Iko! , s'exclamait la classe. C'est sûr, ils voulaient voir de quoi j'étais capable.

-Je vais juste lancer la balle de façon à avoir une indiscutable 2ème place.


Sous les regards à la fois intrigués et fascinés de mes camarades, je concentrai mon alter dans mon bras, qui s'hypertrophia en un éclair jusqu'à atteindre 2 à 3 fois son volume de départ je jetai la balle en l'air avec mon autre main pour charger pendant la chute de la balle, la paume de mon bras hypertrophié et j’ai frappé la balle à une vitesse fulgurante, provoquant une déflagration et une puissante bourrasque, faisant reculer mes camarades, époustouflés, de plusieurs mètres. Après le lancer, tout le monde attendit le résultat de Mr.Aizawa.


 »Matsuko, 17 km. »


-Mouais, peut mieux faire, répondis-je, en ricanant devant les camarades bouches bées.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?