Moi, Ikichi Matsuko. par

5 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Action / Amitié

5 Alter.

Catégorie: G , 1032 mots
0 commentaire(s)

-17 km!!!, s’écria la classe.

-Quoi, ça vous étonne? J’étais même pas a mon maximum.

-BORDEL! C’EST QUOI CET ALTER À LA FIN, POURQUOI T’ES AUSSI FORT?, s’écria Bakugo en fonçant sur Iko

-Putain il n’apprend jamais, commença MR.Aizawa.

-Laissez-le s’agiter j’ai un bon remède contre les crises de nerfs, dis-je.


Bakugo déclencha une explosion pour augmenter sa vitesse puis tendit sa main pour en déclencher une autre dirigée vers mon visage cette fois-ci. Je fit un pas de côté avec une réaction quasi inhumaine et dis:

« Échec et mat »

S’en suivit un chop karaté dans le cou qui fit évanouir le blondinet colérique.

« Ça fait un œil sec en moins monsieur. »

-Ouais mais ne prends pas la confiance non plus, je reste ton professeur alors tu me parles avec respect.

-Pardonnez-moi.

-Bien, on continue le test et pour les explications ça sera pour le lendemain.

-Oui ! , s’exclama la classe.


Le reste du test se fit haut la main en étant toujours dans le top 3 mais beaucoup moins tranquillement car tout le monde m’assaillait de questions mais je résistai en leur répliquant qu’il faudra attendre demain. Le test se termina et à ma grande surprise, nan j’dec, j’étais premier. La première journée fut passionnante et personne, sauf Bakugo, ne m’a jalousé pour mes capacités, c’est bien ma première fois que ça m’arrive et je dois avouer que c’est bien agréable. En rentrant à la maison j’ai tout expliqué à mon père et ma mère qui se sont éclatés de rire quand je leur ai raconté la réaction de mes camarades, c’est sûr on ne voit pas tous les jours un lancer de balle à 17km. Puis le rest e de la soirée s’est passée normalement et je m’endormis en pensant aux réactions demain.


Le lendemain.


« Eh bah putain j’ai bien fait de m’inquiéter on dirait. »

-Explique nous !

-Vous vous rendez compte que vous êtes littéralement 20 autour de moi dans un périmètre d’à peine 1m?

-Aller vas-y, explique nous !

-Ok, ok d’accord, mais reprenez vos places et moi je vais répondre à vos questions (NDA : Oui, je pompe l’idée sur « Mon histoire » car j’ai pas d’autres idées mieux que celle-là pour expliquer un alter à une classe entière). Bien, première question...

-C’EST QUOI TON ALTER ?

-Wow, je m’attendais tout sauf à ça dis donc...(ironie)

-Arrête de tourner autour du pot et dis nous, sinon..., commença Bakugo.

-Sinon quoi, tu veux refaire dodo? Non? Très bien, donc tu te chut et t’ouvres tes esgourdes.

« Bien alors pour commencer je vais vous faire une petite définition : mon alter est la répulsion. La répulsion est un phénomène physique où deux corps se repoussent mutuellement. Dans le domaine biologique de mon alter, j’ai tout simplement une zone supplémentaire dans mon cerveau qui s’occupe de générer la quantité voulue d’énergie répulsive. Ça vous convient? »

-Ah ouais d’accord ton alter est super fort en fait, s’exclama Ashido.

-Pas tout à fait non, comme tous les alters le mien n’est pas parfait, même si j’ai passé ses 10 dernières années à m’entraîner je...

-10 ANS ?!!

-Ben ouais j’ai débloqué mon alter à 3 ans et demi. Enfin bref, plus j’utilise mon alter fréquemment ou intensément, plus je développe une fatigue, mais c’est pas une fatigue du genre coup de bille, non là c’est une fatigue potentiellement mortelle, fatigue cérébrale, musculaire, nerveuse et j’en passe jusqu’à un stade où mon cerveau et mon cœur peuvent lâcher et croyez moi, ça fait tout sauf du bien.

-Waaaaw, impressionnant. Maintenant tu peux nous expliquer comment tu fais tes techniques avec ta répulsion ?

-Bien sûr. Déjà on va commencer par le truc, je pense le plus impressionnant, l’hypertrophie de mon bras.

-Oh ouiiii, vas-y !

-Waouh, c’est incroyable vous êtes friands des fonctionnalités d’alter.

-Ben faut dire que le tien est particulièrement intéressant. Bon alors, cette hypertrophie ?

-En fait, j’active mon alter dans tout mon corps, faisant repousser mes fibres musculaires entre elles, provoquant une hypertrophie et augmentant drastiquement mes capacités physiques. Mais pour ça que j’ai du subir un entraînement strict qui a rendu mon corps chétif. Sauf qu’en contrepartie je suis extrêmement souple comme ça je peux supporter les déchirures musculaires plus facilement.

-D’accord, et ta répulsion en général ? , me demanda Midoriya.

-Je vous ai déjà parler de ma fatigue mais quant à l’utilisation c’est vrai que je n’ai pas abordé le sujet. En fait c’est simple, pour « répulser » un objet je dois appliquer une force supérieure à celle qu’il exerce déjà. Mais là où rentre la difficulté c’est que pour un objet plus léger que la pression que j’exerce, c’est simple de le repousser. Genre une boule de papier ou une balle de baseball. Mais pour un objet lourd voir très lourd je dois appliquer une pression supérieure au poids de l’objet en question.

-Je comprends pas.

-Prenons l’exemple d’un mur, si j’utilise juste mon alter sans la pression, c’est ma main qui va être repoussée alors que si ma main exerce une pression importante, c’est le mur qui va subir plus de dégâts. Voilà mon alter abordé très général ment et superficiellement mais d’autres détails vous feront chier de toutes façons, ce ne sont que des détails techniques. Satisfaits?

-Ouais.

-Bien parce que maintenant ça va être simulation de combat, déclara All Might en entrant dans la pièce.



0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?