Shihai x Kinoko : Tension sexuelle par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance / Lemon

1 Un désir sombre

Catégorie: M , 967 mots
0 commentaire(s)

Depuis cinq mois maintenant, Shihai et Kinoko allaient à des rendez vous. Leur relation avait bien évolué depuis ce laps de temps. Baisers, câlins et autres marques d'affection animaient leurs journées.

Pourtant, ils ressentaient le besoin d'expérimenter l'amour physique. Cependant, ils avaient un peu peur d'en parler à l'autre.

Il arrivait assez souvent qu'ils se masturbent en pensant à l'autre. Leur désir d'être ensemble se faisait chaque jour de plus en plus pressant. Ils attendaient la fin des cours pour s'emparer des lèvres de l'autre, mettant de moins en moins de distance entre leurs corps. Kinoko le voulait.

Elle décida d'aller parler à Kendo.

- Ah, Kinoko! Quoi de neuf ?

- J'ai envie d'aller plus loin avec Shihai...

- Comment ça ?

- Je veux avoir des relations sexuelles avec lui...

- Bah commence par lui en parler ! 

- Et s'il ne ressent pas la même chose ?

Kendo se mit à rire.

- Kinoko, excuse moi à l'avance, mais t'es idiote où tu le fais exprès ? Il est fou de toi ! J'entends quelques fois des bruits étranges provenant de sa chambre. Et ce ne sont pas des coups de poing ! 

- Tu veux dire que...?

- Oui je pense qu'il se masturbe. Et pas sur n'importe qui! Sur toi, ma grande !

- Il aurait pu m'en parler...

- Tu crois qu'il aurait assez de courage pour parler de ça ?

- Non...

- Et toi? Tu le fais ?

- Oui... Sur lui...

- Alors va lui en parler. Ne rien dire ne fera qu'empirer votre tension sexuelle.

Une fois leur discussion terminée, elles partirent chacune de leur côté. Kinoko décida de rendre visite à son petit ami.

Cependant, lorsqu'elle atteignit sa porte, elle entendit un drôle de bruit. Elle rapprocha son oreille de la porte de chambre.

- Oh, Kinoko... Oh! Oui! Continue !

Elle rougit violemment. Kendo avait raison ! Rien que l'entendre suscitait une excitation si forte qu'elle fut tentée d'ouvrir la porte et de se jeter sur son petit ami pour lui faire des choses pas très catholiques. Mais elle se retint et toqua à la porte.

- Qui c'est ?!

- Kinoko.

- QUOIIIIIIII?! Oh merde!

Il était très gêné, sa petite amie l'avait entendu se masturber sur elle ! Il était fichu!

- Ouvre s'il te plaît, je dois te parler.

Il ouvrit la porte, le visage rougi par la honte.

Seulement, non seulement il s'était ridiculisé, mais en plus, comme il n'avait pas terminé ses affaires, son érection était encore visible. Autant dire que Kinoko se régalait de cette vue!

- Désolé pour mes...

- Je t'arrête tout de suite : je le fais,moi aussi.

Pourquoi tu ne m'as pas dit que tu me voulais ?

- J'avais peur de te mettre mal à l'aise... Le sexe est quelque chose de compliqué à gérer.

- Bah... Tu peux m'en parler, tu sais... De tes envies...

Elle le regardait avec amour et désir. Elle passa ses bras autour de son cou, et chuchota à son oreille :

- Si tu savais à quel point j'ai envie de toi... Tu deviendrais fou...

Leurs cœurs battaient ensemble. Shihai se sentait très à l'étroit dans son pantalon. La voix sensuelle de sa petite amie l'avait encore plus excité.

- Allons dans ma chambre...

Elle accepta. Une fois à l'intérieur, Shihai embrassa violemment sa petite amie tout en caressant son dos et ses fesses. Elle répondit au baiser avec un poil plus de violence. Elle passa ses mains sur son torse et ses bras. Elle rapprocha son corps de celui de son partenaire jusqu'à complètement le toucher. Elle retira son t-shirt et prit la main de Shihai pour la poser sur son sein gauche. Cependant, Shihai n'était pas d'accord. Il embrassa son menton pour qu'elle incline la tête en arrière. Elle le fit immédiatement. Il embrassa son cou et donna des coups de langue sur sa trachée.

Elle gémit presque, haletant devant le plaisir que lui octroyait son partenaire. Il descendit ensuite vers ses épaules, puis embrassa enfin sa poitrine. Elle gémit. S'attendant à ce qu'il la prenne en bouche, elle dégrafa son soutien-gorge et le retira. Comme elle l'avait senti, il prit son sein droit en bouche, mordillant et léchant le mamelon.

- Ahhh... Continue... J'aime bien...

Sa voix suave excita tellement le ténébreux qu'il prit sa jambe gauche, qu'elle replia autour de ses hanches pour les rapprocher.

Ressentant son érection la caresser, elle gémit plus fort, retirant son short. Son sous-vêtement était humide, preuve qu'elle éprouvait du plaisir. 

- Shihai... Fais-moi l'amour...

Shihai devenait fou. Sa petite amie lui demandait littéralement de la faire sienne! Retirant leurs derniers vêtements, ils continuèrent les préliminaires jusqu'à ce que Shihai décide d'agir. Il la pénétra doucement et brisa son hymen. Elle eut une douleur violente. Il décida de l'embrasser avec plus de tendresse pour l'aider à soulager sa douleur.

- Ne t'inquiète pas, je suis là, Kinoko.

Il caressa son visage et essuya ses larmes.

Quelques instants plus tard, elle n'eut plus mal. Elle bougea ses hanches, et gémit. Shihai prit ce mouvement pour un signal, et bougea lui aussi ses hanches. Puis continua le mouvement, accélérant son rythme. Gémissant son nom, Kinoko aimait la sensation. Puis après quelques mouvements, l'orgasme arriva.  

-SHIHAAAAAIII!!

-KINOKOOOOOO!!

Après quelques soupirs, ils étaient heureux.

- En fait, c'est encore mieux à deux...

- Merci, Shihai... De me faire savoir que tu m'aimes...

Et ils s'endormirent, non sans un dernier baiser...

                    Fin

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?