Changement par

3 vote(s) de lecteurs, moyenne=6/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Famille / Amitié

1 Adoption

Catégorie: G , 1242 mots
1 commentaire(s)



Le battements d’aile de papillons peut provoquer un tornade à l’autre bout de la terre.




Le temps, vous pensez que le temps est t’elle un fleuve qui suis toujours le même cours, mais moi je l’ai vu dans les yeux, le temps est t’elle une goutte de pluie à travers une tempête.




Quand Starlight Glimmer à voyager dans le temps pour changer le destin des mane six, elle créa divers univers alternatif apocalyptique, la princesse de l’amitié, Twilight Sparkle finie part l’arrêté.




Mais la simple venu des deux juments dans le passé créa une autre timeline, timeline que Twilight ne vit jamais.  




Une à deux minutes après le retour des jument dans leur timeline, une pouliche aux pelage cyan et aux crin arc-en-ciel s’approcha de l’endroit où elles avaient disparu et ne vit rien.


Vous pensez que ce simple détails ne change rien à l’histoire des mane six ?


Laissez moi vous prouver le contraire.


La simple question de savoir qui était ses deux juments trotta dans la tête de notre jeune pégase.


Firrefly et Prisma Dash ses parents, décide, pour fêter la cutie mark de leur fille et pour sortir de la tête les deux jument que Rainbow prétendait avoir vue, de participer à un spectacle des wonderbolt, comme ils avaient été eux aussi des d’anciens wonderbolt, il n’eurent aucun mal à y participer.


Et la aussi, il eut un changement cart si Rainbow Dash n’avait pas vue les deux jument temporel, les parents de cette dernière se serait contentée d'assister aux spectacles à Cloudsdale avec leur fille, il y participa une semaine avant à Canterlot.


Sauf que le spectacle de Canterlot eux un imprévu, sous la forme d’un orages sauvage venant de la forêt Everfree.


A l’origine l’orage ne blessa personnes, mais se fus pas le cas, un éclair frappa les parents de Rainbow alors en pleine représentation sous les yeux de celle-ci.


Ils furent tués sur coup, les garde royaux on du se mettre à trois pour séparer la pouliche arc-en-ciel des cadavre encore fumant dès ses parents. 


Quatre mois plus tard à l’orphelinat de Cloudsdale.


-Nom, prénom et profession s’il vous plaît.


-Es que c’est bien utile ?


-C’est la procédure, même si dans se cas, je suis d’accord pour dire que c’est inutile.


Fly Hope, est une jument très professionnel, qui adore les poulains, mais ne pouvant en avoir elle-même, c’est pourquoi elle fonda elle-même l’orphelinat de Cloudsdale, et y adopta trois poulain et pouliche, d’habitude elle savait d’instinct si un poulain aller être bien dans une famille, tant est si bien qu’elle continuer à réservoir des nouvelles de ses anciens pensionnaires, mais a deux semaines de la retraite, elle se retrouva avec le dossier le plus compliquée qu’elle a eux à gérée.


-Sun, Celestia, princesse d’Esquestria .


Pour Fly Hope, ça avait commencé sa journée avait commencé par la visite de la princesse Celestia, aux cour de la carrière de la pégase c’était la cinquième visite de l’alicorne solaire, le cour de la visite se déroula normalement, jusqu’à se la dirigeante d’Esquestria parle avec la nouvelle venue, c’était une pouliche cyan aux crin arc-en-ciel qui avait vue ses parents mourir sous ses yeux, du nom de Rainbow Dash.


Normalement la pauvre pouliche devait rester à l’écart, car elle était colère contre tout et n’importe quoi, quand la pouliche vit Celestia, elle tenta négociée avec la déesse solaire pour ressusciter ses parents, quand la princesse lui dit qu’elle ne pouvait rien faire, la jeune pégase retomba dans une courte période de colère avant de retomber dans la dépression.




-S'occuper d’une enfants est autrement différents que de s'occuper d’un royaume, il faut une attention particulière.


-Je comprends votre inquiétude, je suis aussi consciente de ce que cela implique.


-Pourquoi vouloir adopté ? Et pourquoi vouloir adopté maintenant ? Je veux dire vous avez plus de mille ans, si vous aviez adopté un poulain, on entendrait encore parler.


-La solitude je suppose, depuis plus neuf cent ans je me sens seule, depuis plus neuf cent ans je visite des orphelinat dans l’espoir qu’un poulain attire assez mon attention pour combler ce vide aux fond de moi ; il a bien mon élève personnel, mais ce n’est pas la même chose.


Fly Hope poussa un soupir, puis présenta la feuille d’adoption à Celestia.


-Me le faite pas regretter.




Plus tard .




Rainbow Dash entendit des coup résonné à la porte.


-Laissez-moi tranquille, je veux être seule.


La porte s’ouvrit tout de même révélant Fly Hope.


-Madame la directrice ? Vous venez me punir ?


La vieille jument eu un sourire réconfortant.


-Non Rainbow, je venue t’annoncer que tu à été adopté, et je sais ce que tu va dire, le ou les personnes qui t’on adopté, ne remplaceront j’aimais tes parents biologique, et tu aura raison, mais voit les choses sous un autre angle, tu aura un toit sous lequel s'abriter, un repas chaud à manger et quelqu’un pour t’aimer.


La pouliche regarda la vieille jument.  


-Suis moi ils temps de rencontrer ta mère.


La pouliche et la jument empruntent le couloir vert le salon, ou les parents rencontrai leur nouveaux enfants, la porte s’ouvrit lentement pour révélée la princesse Celestia dans toute sa splendeur.


La jeune pégase arc-en-ciel fut si surprise qu’elle fut incapable de parler.


-Bonjour Rainbow, je suis t’à maman, mais si tu te sens pas encore capable de m’appeler comme ça, tu peux m’appeler Celestia où tia.


Rainbow Dash regarda l’alicorne puis la directrice, Fly Hope lui fit signe d’avancée, la pouliche compris que ce n’était pas une farce, avança jusqu’à sa nouvelle mère et se mit à pleurer, Celestia sera doucement la pouliche contre elle.






Te voilà contre moi, je ne t'attendait plus vraiment,


Te voilà tout à coup, tu es mon premier enfant,


Tu n'es pas venu par le chemin prévu,


Mais si tu savais combien tu me manquais !




Te voilà contre moi et tu as plusieurs années déjà,


Te voilà tout à coup mais tu ne me ressembles pas,


Dans moins d'une journée, quand tu pourrais parler,


Tu me donneras le nom que tu voudras !




Ecoute bien petite, toi qui bouscules ma vie,


Pour l'habiller d'un grand bonheur à chaque pas,


Souviens-toi, dans la brume de tous les jours,


Que tu es là à force d'un amour !




Tu es là maintenant sous le toit de ma maison


Tu es là pour longtemps et tu vas prendre mon nom,


je ne veux pas t'enfermer dans mes bras


Mais tu auras besoin de me donner la main




Tu es là maintenant et désormais, nous serons deux,


Tu es là pour longtemps avec le rire au bout des doigts,


Tous les goélands de ton regard d'enfant


Feront éclater nos plus belles idées.




Ecoute bien petite, toi qui bouscules ma vie,


Pour l'habiller d'un grand bonheur à chaque pas,


Souviens-toi, dans la brume de chaque jour,


Que tu es là à force d'un amour

1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?