La Croisade blanche du Baron fou par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Aventure / Fantastique

1 Chapitre Premier : Au delà de tout horizon 1-1

Catégorie: G , 1873 mots
2 commentaire(s)

Note de l'auteur:


la fiction que vous vous apprêtez à lire s'inspire librement de la véritable histoire de Roman von Ungern-Sternberg, mais surtout de la bande dessinée " Le Baron fou" écrite par "Rodolphe" illustrée par "Michel Faure" et publiée par Glénat, retranscrite ici dans l'univers de "My little pony".








Rarity venait une nouvelle fois de se casser un ongle en gravissant les pierres de la montagnes de l'empire de cristal. Le cri poussé par la couturière extirpa Spike de son demi-sommeil, à peine ce dernier avait il eu le temps de soupirer qu'il fut interrompu par l'effervescence de cette étrange expédition.

Cela fait plusieurs crépuscules qu'ils ne dormaient plus, tout commença lorsque, 2 semaines de cela, Thorax appela d'urgence son fidèle ami Spike et la licorne de la générosité, le roi des changelins confiât alors la disparition inquiétante de plusieurs changelins au sein de son jeune royaume et l'inquiétude qu'il avait vis a vis d'un possible retour de chrysalis. 

En premier lieu, Rarity, s'improvisant détective, pensait à un enlèvement, mais plus les indices lui parvenait, plus les preuves semblaient indiquer que les changelins migraient de leur pleins grès au delà de tout horizon connue à ce jour. 

Après d'intense recherche, la couturière était enfin parvenue à trouver le chemin emprunté par les "migrants" pour s'échapper du royaume, n'ayant pas les moyens de les escorter, Thorax leur organisa une expédition secrète pour permettre à Rarity et Spike de retrouver ses semblables.

Toutes ces nuits perdue et ce stresse accumulé faisait que le petit bipède à écaille ressemblait désormais à un zombie, ruinant ainsi ses chances d'approcher Rarity, si ce n'est pour lui demander quand aura lieu la prochain pause, avec un crue mais peu subtil :


«Quand on ce qu'on s’arrête Rarity ?»


La licorne, le museau baissée, était trop concentrée sur son avancée, pour écouter Spike

Spike insista, il s’arrêta de marcher et tapa son pied à même le sol puis s’exclama:


« Rarity.. ça fait 4 jours et 4 nuits qu'on marche dans les montagnes sans savoir ou aller ! on a à peine eu le temps de se reposer et de manger !»


L’intéressée se retourna constatant que les traces de son partenaire s’arrêtait après les siennes, elle répondit alors :


«Premièrement Spike, cela fait seulement 2 jours et 2 nuits que nous marchons, deuxièmement, je sais exactement ou je vais mon petit dragon, et troisièmement, c'est toi qui a dévoré tous les rubis de Maude et les confiseries Pinkie Pie avant de partir que je sache non ?»


«Mais..... hm .. bon .. désolé de t'avoir perturbé alors .. répondit-il en rougissant»


Rarity lui tourna le dos et repris sa route sans faire de remarque.


Spike était à la fois fou de rage et gêné. Il savait qu'elle allait lui reprocher de ne pas faire attention à sa gourmandise pour contrer son argumentation, face à n'importe qui, le dragon se serait énervé et aurait fait marche arrière dans l’expédition, mais Rarity n'était pas n'importe qui pour lui. 

Rarity était sa muse, sa Galatée, c'est d'ailleurs lui qui a insisté pour qu'elle vienne, et malgré son caractère de mauvais poil de début de matinée, il n'aurait jamais protesté contre elle, l'effet de la faim et de la fatigue semblait avoir eu raison de son amour éperdue pensât-il à se moment là. 

Elle semblait aussi avoir changer de comportement depuis le début de l’enquête, comme si cet événement avait fait éclore une nouvelle personnalité en elle, une personnalité que Spike avait du mal à supporter..

Mais peut importe pour lui, il ne regrettait pas d'avoir pensé à elle pour l'accompagner.


Les aventuriers marchèrent le long des alpages enneigés à la limite d'Equestria pendant encore plusieurs heures avant d'atteindre enfin le sommet de l'une d'elle.

Rarity installa une longue vue et après de longues minutes d'observation, elle constatât un creux noir dans une formation rocheuse noire non loins d'elle. 

Intriguée, elle rangeât son matériel et replia ses affaires. Alors qu'elle s’apprêtait à partir, elle vit Spike endormit sur ses propres affaires.

Cette fois-ci, Rarity accorderait à son petit dragon le droit de se reposer un peu, elle se demandât pendant un instant se qu'il lui prenait de laisser son seul soutient subir les excès de gourmandise et de l'accablement dans ces terres gelées.

Sans doute pensait-elle que la fatigue allait rendre totalement inutile cette seule aide justement. Elle le regarda roupiller, mais détourna le regard lorsqu'un filet de bave se format à l'embouchure de sa bouche.

La couturière à toujours considérée Spike comme son meilleur conseiller en matière de mode, à l'instar de Twilight, elle voit en lui une sorte cobaye pour ses expériences de maquillage sur son petit visage violet en forme d'écaille.

Elle se servait aussi de lui comme critique, comme quand il s'agissait pour elle d'essayer une nouvelle tenue. Avoir un avis extérieur permettait à cette dernière de s'améliorer dans son travail, même si s'était de la part d'un admirateur.

 En parlant d' "admirateur" elle songeât en souriant que son petit dragon était toujours prêt à exercer ce rôle de "critique", Spike disait qu'il le faisait uniquement pour l'aider dans son travail. 

Mais la couturière n'était pas dupe, ses précédentes expériences avec des étalons, ou même le métier de la mode en général lorsque l'on est une jument, consiste à user de son charme pour subvenir à ses besoins. Et cela ne la gênée pas d'attiser les regards de chaque êtres masculin qu'elle croisait.

Bien que dans le cas de Spike, cela était plus pour s'amuser qu'autre chose. En effet, elle voyait ses séances d’essayage avec son petit dragon comme un jeu, lui l'admirant et la conseillant , et elle, prenant compte de ses remarques et gloussait à chaque réactions de Spike sur sa nouvelle tenue.

Quand à savoir les réels sentiments de son petit dragon envers elle, il n'y a qu'un pas qu'elle ne franchirait pas, déjà parce qu'il s'agissait d'un dragon et d'elle une licorne, et d'autre part parce qu'elle n'était pas sentimentale.

L'impatience d'élucider ce mystère allait donc attendre le temps que son compagnon reprenne des forces, un halo bleue se format dans sa sacoche, et une boite de chocolat en sortie. 

Elle cessa de penser à sa "relation" avec Spike et cassa un carré noir et commençât à le déguster en écoutant le silence des montagnes alignées.

~~ ~~


Le jeune dragon se réveilla en baillant, il avait passé un excellent sommeil qui venait de réparer ce manque de repos qu'il subissait depuis 2 jours. A peine ouvrit-il les yeux qu'il vit la pleine lune l'illuminant, et le ciel bordé d'étoile.

Soudain, il s'agita et se releva en trébuchant, persuadé que Rarity lui reprocherait de s’être endormis en plein cœur de la mission. 

Mais lorsqu'il eu enfin les deux pieds relevé, il découvrit non loin de lui une Rarity dans son plus juste habits, la contemplant avec un jolie sourire réchauffant, capable de faire fondre le plus puissant des cœurs de glace.

Le sang de Spike ne fit qu'un tour, ce n'était pas la première fois que sa bien aimée le regardait avec un sourire de contemplation, mais il semblait bien que c'était bien la première fois qu'elle le contemplait avec cette air si charmant.

Il nota chaque détails de son corps, sa peau blanche comme de la neige et douce comme de l'eau de roches, son juste corps violet comme sa robe écailleuse. Ses sabots avançaient sans trembler en se croisant comme modèle avançant sur le podium.

A peine cette nouvelle lui remontait au cerveau que le visage de Rarity n'était plus qu'à 2 mètres du siens, le petit dragon crue pendant un instant que son cœur allait s’arrêter de battre.

Spike pris son courage à deux mains et se rapprocha d'elle. Leurs bouches n'était plus qu'à quelques centimètres l'une de l'autre, le dragon pris une inspiration et déclarât en rougissant:


«Je t'aime Rari....»


Le dragon s'interrompit dans sa déclaration de flamme lorsqu'il vit le visage de la Princesse Luna les contemplant dans l'obscurité de la nuit.

Spike eu alors un éclair de lucidité, si Luna était avec eux ... cela signifiait ..


«Oh non ..»

«Non c'est pas vrai !»



«Spike ! réveille toi, tu as assez roupillé comme ça ! Tu n’hiberne pas que je sache !» Dit Rarity en le regardant d'un air dédaigneux.



Le jeune dragon se réveilla avec un mal de crane. S'étant assoupis sur un rocher, ses articulations étaient brisées, il eu pendant quelques secondes l'impression d’être sous l'effet de substance hallucinogène.

Il se leva difficilement, ses os craquaient dans tout son corps et un torticolis rongeait désormais son cou, une fois ses esprits remis en place, Rarity sortit ses affaires. Elle s’exclamât :



«J'ai fais l’effort de te soulever jusqu'ici. J’espère que tu as repris des forces mon grand, sinon, les grizzlis, vont venir te dévorer»


Elle se retourna pour faire une remarque


«C'est des ours avant que tu demandes, »


«Pour de vrai ?! répondit son assistant en hurlant 


«Bien sur, avant que les yetis arrivent !» dit-elle en souriant


Spike se sentie très mal à l'aise, ce n'était pas dans l'habitude de Rarity que d'user de l'humour noir pour répondre. Son comportement excentrique commençait sérieusement à l’exaspérer, il cacha alors à la licorne son visage crispé.


«Maintenant qu'on a réglé ce problème, veux tu que l'on passe à la suite ?»


Spike hocha la tête affirmativement en évitant de la regarder


«Parfait, voici ce que j'ai trouvée quand tu t'es assoupis comme une marmotte :


Rarity s’éloignât de sa position pour permettre à Spike de voir l'immense grotte sombre que la licorne lui cachait jusqu'à lors.

Il s'agissait plus précisément d'une antre noir , contrastant largement avec la neige pétillante qu'ils parcouraient depuis 2 jours, d'environs 10 mètres de hauteurs et de largeurs. Spike changea de ton et se mis à parler


«Rarity, tu pense que les changelins se sont réfugies dans cette ... grotte ?»


L’intéressée avançât sans dire un mot vers l'entrée de l'antre, elle pointât du sabot des traces de pattes conduisant tout droit à la grotte.


«Ah ... je vois ... à moi de m'y mettre »


Le dragon sortit un grand bâton de sa sacoche et le brisa sur ses cuisses, il utilisa sa flamme pour allumer les deux morceaux de bois qu'il avait entre les mains.

Il en tendit un à Rarity, cette dernière fit fonctionner son pouvoir de télékinésie pour le récupérer, une fois le halo bleue proche de son visage, la licorne fit signe à Spike de la suivre.

2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?