Deuxième Vie par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Drame

1 Chapitre I Contact

Catégorie: T , 2564 mots
1 commentaire(s)

L’air caressait toujours avec tendresse le pelage de Twilight. Les nuages couvraient encore le ciel et le chemin de terre affichait son bout. Ça faisait six minutes que Twilight marchait sur ce chemin. La cabane était loin derrière et elle pouvait apercevoir quelques véhicules motorisés se déplacer à toute vitesse vers la fin du chemin de terre. Des barrières semblaient être placé sur les côtés d’une route qui était d’une matière que Twilight ne reconnaissait pas.

“Ça doit être les ‘Botures’ dont il m’a parlé.” elle dit en faisant léviter son cahier.

Elle ouvrit les premières pages du cahier qui contenait tout ce que Tom lui avait appris sur la Terre, et elle aperçu l'appellation correcte de ces véhicules.

“Voiture.” elle se corrigea “Elles ont l’air d’aller très vite. Ça expliquerait la présence de ses barrières.”

Il devait y avoir 4 ou 5 voitures qui devait passer toutes les minutes. La route ne semblait pas être très empruntée. Les véhicules se dirigeaient presque tous vers le côté droit de Twilight. Elle en conclut qu’il devait bien y avoir quelque chose d'intéressant de ce côté. Elle se rapprocha premièrement de la route tout en rangeant son cahier. Elle se sentait très tranquille pour l’instant. Elle était presque heureuse de pouvoir tout recommencer à zéro. Un nouveau monde se présenter à elle, un monde dont elle avait très peu d’information. Enfin, elle transportait quand même un demi-cahier remplie d’information politique, culturel, géographique et social de ce monde. Mais pour Twilight, ce n’était pas vraiment pas grand chose.

Pendant un instant, elle voulut marcher sur cette route qui avait des lignes blanches qui séparait équitablement la route en deux, mais par logique elle conclut rapidement que cette route n’était pas pour tout le monde. Une voiture passa près d’elle, l’air produit par celle-ci fit virevolter la crinière de Twilight, et elle put apercevoir qu’on l’observait. Elle revivait son enfance à l’école. Tous ces poneys qui l’observaient comme si elle n’avait rien à faire ici… Était-ce aussi le cas sur Terre ? Elle chassa ses souvenirs une fois de plus et elle continua sa marche près de la barrière grise.

La route était longue et plutôt pénible. Le ciel ne se dégageait pas et ses sabots commençaient à fatiguer. Ce n’était pas plus mal pour Twilight que le ciel reste aussi gris et non-accueillant, elle ne souffrait pas de la chaleur grâce à ça. Ses sabots, cependant, souffraient énormément, ayant accumuler peu de nutriment ces derniers jours, tout son corps commençait à trembler. Certaines voitures avaient ralenti pour l’observer plus attentivement un instant, voir même s'arrêter complètement pour prendre des photos avec le même type d’appareil qu’avait Tom; les téléphones. Mais aucun des humains que Twilight avaient croisé ne lui avaient adressé la parole pour l’instant.

“Regarde maman ! Une licorne !” une petite humaine cria en sortant la tête d’une voiture.

C’était au moins la vingtième voiture qui devait s'arrêter pour prendre une photo d’elle, mais c’était la première fois qu’on lui parler. Twilight fut surpris au début de voir que les humains connaissait son espèce, mais elle se souvint que les licornes de la terre n’étaient qu’un mythe et qu’elles étaient bien différentes par rapport aux licornes d’Equestria.

“Oui, je regarde…” la supposée mère de la fille dit, ébahie, en sortant quelque chose de son pantalon.

Sans aucune surprise pour Twilight, l’humaine sortit un téléphone pour prendre une photo. Être pris en photo à tout bon de champs commençait à l’agacer.

“Maman, je peux aller la toucher ? Steu plait ! Steu plait !”

“Non Amélie, reste dans la voiture ! Ça pourrait être dangereux.”

“Dangereux ?” Twilight pensa “Bon aller, courage Twilight.”

“Je ne vous veut aucun mal, ne vous inquiétez pas.” elle commenta pour essayer de les rassurer avec une voix légèrement tremblante.

“Wao ! Maman, t’as entendus ? Elle parle !”

L’humaine se figea avec la bouche entrouverte et les yeux encore plus écarté qu’avant.

“Hum… Oui. Je peux parler.” Twilight dit en forçant un sourire “Excusez-moi, mais… Est-ce que v- Oh. Très bien…”

La voiture venait de repartir aussi vite qu’elle était venue. Twilight souffla de frustration et de fatigue. Elle ne savait pas combien de kilomètres il restait jusqu’au village. Elle ne savait même pas s’il y avait un village là où elle se dirigeait et si les habitants allaient l’aider. Ces deux humaines ne voulaient même pas l’écouter…


Après plusieurs kilomètres de plaine et de champs, un village pointa finalement le bout de son nez. Une immense joie apparut sur le visage de Twilight et ce qu’elle espérait devint un peu plus réel. Les premières gouttes de pluie tombaient sur le sol tandis qu’on pouvait apercevoir un grand nuage sombre qui semblait se diriger en direction du village. Trouver un abri était plus urgent maintenant, car la licorne pourpre allait sûrement tomber malade si elle rester sous la pluie sans toit pour la protéger. Elle pensa un instant à se mettre au milieu de la route pour obliger à s'arrêter une voiture pour qu’elle puisse demander de l’aide, mais ça serait une mauvaise idée. Vu la vitesse des voitures et vu que le dernier humain qu’elle avait croisé ne voulait même pas lui adresser la parole, ses chances de se faire écraser comme une crêpe était largement plus grande que ses chances qu’un humain la laisse monter dans sa voiture. Malgré les efforts qu'elle réalisait, elle décida de continuer de marcher au bord de la route jusqu’aux quelques habitations qui semblait être de vieilles maisons. Il n’y avait pas d’autre option de toute façon. Il fallait juste espérer et se précipiter avant l'arrivée de la pluie.

“Bonjour toi. Tu t’es perdu ?”

Un humain mâle dans une voiture venait de l'interpeller.

“J’aurai besoin d’aide s’il vous plaît.” Twilight lui supplia.

“...”

Comme attendue, l’humain resta bouche bée devant elle.

“J’ai… J’ai juste besoins d’un toit et je continuerai ma route.”

L’humain baisa la tête puis observa les alentours.

“Tu as un nom ?” il demanda, pas très rassuré.

“Hum… Oui. Je m'appelle Twilight Sparkle. Je suis une licorne venant d’Equestria.”

L’humain haussa fortement un sourcil et afficha une tête plutôt mitigé face à la réponse du poneys pourpre au bord de la route qui suppliait pour de l’aide. Il observa à nouveau les alentours et il se pencha vers Twilight.

“Monte vite dans la voiture.”

“Quoi ? Vous allez m’ai-”

“Vite !”

Twilight ne pensa pas plus d’une fois avant de monter dans le véhicule humain. C’était le premier et peut-être le dernier humain qu’elle avait croisé et qui n’avait pas paniqué face à sa carrure inhabituelle. Elle s’était donc jetée dans la voiture, en passant par la fenêtre, à l'arrière de l’humain qui tenait un volant.

“Reste caché derrière, il ne faut pas qu’on te voie.” l’humain lui indiqua avec une voix tremblante.

Twilight ne chercha pas à comprendre et elle obéit directement. Seulement le problème était que la voiture était très étroite et que les sièges étaient totalement noir. Son pelage pourpre n’allait pas beaucoup aider pour passé inaperçu.

Quelques minutes plus tard, l’humain, qui était resté silencieux pour le moment, prit la parole.

“Est-ce que tu es blessé ?” il demanda en la regardant un instant avant de se reconcentrer sur son volant.

“Non, je n’ai rien.” Twilight marqua un temps “Je tiens à vous remercier pour ce que vous faite pour moi.”

Il se retourna et il lui sourit finalement. Twilight pouvait enfin apercevoir à quoi il ressemblait. L’humain portait des lunettes carrés, une blouse blanche avec une étiquette signalant “Docteur Garti”, il avait des cheveux bien coiffé, un regard bienveillant et des yeux vert clair.

“Je ne me suis pas présenté…” il fixa à nouveau devant lui en soufflant “Je suis Marc Garti, vétérinaire depuis 6 ans.”

Twilight et l’humain se turent. Seul le bruit sourd du moteur de la voiture et des roues sur la route les accompagnaient. Twilight était terriblement épuisée et le docteur semblait enfoui dans ses pensées. Elle bâilla en observant le paysage à travers l’une des fenêtres. Elle put apercevoir que la pluie tombait vers l’endroit où l’humain l’avait repêché.

“Tu viens de “Equestria”, c’est bien ça ?” le vétérinaire demanda, réveillant Twilight qui commençait à s’endormir paisiblement.

“Hum… Oui, c’est ça. Vous connaissez ?”

“Non, mais j’aimerai savoir si “Equestria” ne serait pas un laboratoire ou un truc du genre.”

“Oh, non. Absolument pas.”

“Tu es sûre que tu viens pas d’un laboratoire et que tu t’es échappé ? Si c’est le cas, n’aie pas peur de me le dire, je suis totalement contre les expériences sur les animaux.”

“Hum, je ne suis pas un animal, je suis une licorne. Et je suis sûre qu’Equestria n’est pas un laboratoire.”

Le dénommé Marc marqua à nouveau un temps.

“Alors qu’est-ce que “Equestria” ? Le nom d’un bateau ? Le nom de sa mère ? Ou peut-être le nom d’un endroit ?” il chuchota.

L’humain ne semblait pas comprendre que Twilight connaissait la réponse à sa question. Elle pourrait absolument tout lui dire de ce qui lui était arrivé et tout ce qu’elle avait fait, mais à part embrouiller encore plus ce fameux Marc, elle ne voulait pas voir la réaction de son potentiel sauveteur de la journée.

“Ne pas le faire paniquer pour rien…” Twilight écrivit dans sa liste imaginaire de chose à faire.

“Est-ce qu'il y a d’autres spécimens comme toi ? D’autres licornes ?” l’humain lui demanda directement.

“... Non, je suis la seule.” elle répondit en tournant la tête “Marc ? Je peux savoir où on va ?”

“C’est le chemin vers ma maison. Ne t'inquiète pas, tu seras en sécurité là-bas.”

Twilight commençait à psychoter pour une raison inconnu. Elle savait qu’elle ne devait pas faire cent pour-cent confiance à n’importe quel humain, d'après les avertissements de Tom, mais celui-ci semblait bienveillant. En ayant aperçu une seule fois son visage, elle lui faisait déjà presque entièrement confiance.

Elle observa à travers une des fenêtres le trafic de voitures et plein d’autre diffèrent véhicule. Ils semblaient être sur une grande route à deux sens faite de la même matière que la route sur laquelle elle marchait. La vitesse à laquel défilait le paysage impressionné fortement Twilight, elle n’avait pas l’habitude d'aller aussi vite.

“Tu sais ce que je suis au moins ?”

“Hum…” Twilight reprit sa posture “Vétérinaire ?”

“Non, enfin oui, mais ce n’est que je voulais dire. Est-ce que tu sais que je suis un homme ? Un Homo sapiens ? Un Humain ?”

“Si je lui dit que oui, il voudra me poser des questions sur l’origine de mes connaissances.”

“Hum… Je ne comprends pas trop de quoi vous parlez…”

Marc se retourna rapidement et observa son expression du visage comme pour analyser sa réponse.

“Tu parles couramment français on dirait ?”

“À vrai dire, je parle couramment Equestrian, c’est juste que nos deux langues se ressemblent énormément.” Twilight le corrigea instantanément avec joie.

“Eq-Equestrian ? C’est une langue ça ?” il demanda en pouffant.

“Oups…” elle pensa en se donnant une claque mentale.

“Plus ou moins…”


“Nous y voilà.” Marc annonça quelques minutes plus tard.

Twilight était avachie sur les trois sièges passager à l'arrière du véhicule, elle était épuisée. Son estomac criait famine et son corps ne voulait aucunement bouger. Elle réussit difficilement à observer la maison qui se dressait devant elle. Ce qu’elle voyait n’était pas particulièrement beau à ses yeux, une maison totalement blanche avec des formes cubique et des fenêtres d’un étrange noir.

Elle sortit du véhicule, traînant le reste de son corps et de son sac de selle. La maison de Marc semblait se trouver dans un quartier uniquement résidentiel qui contenait d’autre maison beaucoup moins cubique que celle où elle allait sûrement passer au moins une nuit. Presque toutes avaient des toits en forme de triangle, ce qui rappelait très légèrement le style de Ponyville. La rue était déserte, le ciel était toujours aussi gris et peu accueillant, seules les voitures immobiles et la légère brise animées faiblement l’endroit.

“Tu viens ?” l’humain lui indiqua nerveusement “Il ne faut pas qu’on te voit, je te rappelle.”

“Oh…” Twilight s’exclama “Mais je ne comprends toujours pas pourquoi aucun poney ne doit me voir.”

“Hein ? Je ne te parle de po-” Marc souffla de frustration et se mit à remuer de nervosité “Dépêche-toi !” il lui susurra fortement.

Elle se sentit légèrement offusquer, mais elle obéit à l’humain faisant le plus grand effort possible pour aller plus vite. Ses sabots la torturaient horriblement, le sac de selle et son contenus étaient loin de l'aider à aller mieux. Marc semblait l'amener vers le jardin de la maison cubique. Le dit jardin contenait quelques infrastructures comme un cabanon et une niche pour chien. Il y avait aussi un grand arbre qui couvrait une bonne partie de la zone et un arbuste, qui avait l’air d’avoir était planté récemment. L’herbe verte était plutôt attirante à premier vu, mais les étrons de canidé firent évaporer l’idée de pouvoir s'allonger dessus pour admirer le ciel bleu.

“Pourquoi vous m’emmenez ici ?” Twilight demanda soudainement.

“Je vais t'installer dans la petite cabane juste ici.” Marc lui indiqua en pointant de son doigt le cabanon.

Elle se demanda si elle ne devait pas questionner le fait qu’elle pourrait rentrer dans la grande maison avec lui, mais elle sentait qu’elle commençait déjà à abuser de l’hospitalité du seul humain qui l’avait aidé et écouté durant cette longue journée. Elle se tut donc en rentrant dans le petit bâtiment de bois.

“Je reviens tout de suite.”

Marc parti précipitamment et laissa Twilight seule dans le petit espace confiné. Elle n’eut le temps de se retourner que la porte se referma de si tôt. Son corps n'arrivait presque plus à se coordonner correctement. Elle s’écroula fortement sur le sol en bois avec son sac de selle toujours accroché à son dos. Twilight s’assouvit en quelques instants avant de s’endormir profondément pour une bonne nuit de sommeil bien mérité.



1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?