Deuxième Vie par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Suspense / Drame

2 Chapitre II Éclaircissement

Catégorie: G , 2594 mots
1 commentaire(s)

“Rien que ça ?”

“Oh, tu sais, les possibilités de manipulation sont presque infini avec la magie que les licornes utilisent.”

“Eh ben… Si seulement mon téléphone pouvait en faire autant…”

“Haha… Ton appareil est aussi impressionnant que la magie de mon point de vue.”

“De ton point de vue de licorne ou de ton point de vue de génie ?”

“Heu… De mon point de vue… licorne ? Et toi ‘humain’, que penses tu de la magie ?”

“Fabuleuse… Et tu l’es encore plus Twilight.”


Twilight se réveilla presque en sursaut. Un froid glacial infiltrait le cabanon où se trouvait la licorne pourpre. La nuit noire obscurcissait les alentours et l’odeur de terre mouillée empestait. Twilight ouvrit tranquillement ses pupilles pour observer une petite barquette remplie de carottes, ce qui la surprit un instant. Non pas par la présence de ses légumes sur Terre, car elle savait déjà plus ou moins tout sur la faune et la flore de cette planète, mais plutôt sur l’amabilité de cet humain.

Elle lévita une des quelques carottes prés de son museau tout en s'asseyant sur le plancher en bois. Elle n’hésita point, ou plutôt, son estomac n’hésita point à dévorer ce qui flottait devant elle. Chaque bouchés étaient comme des soulagements internes. Son plat était frais et succulent. Rien de mieux pour commencer la journée, ou plutôt pour être précis, la soirée.

“Quelle heure est-il ?” se demanda Twilight.

Seulement après avoir repris un peu de force, la licorne pourpre commença à observer ce qui l’entourait. Malgré la faible luminosité, elle put apercevoir des outils tels qu’un marteau et une scie poser sur ce qui semblait être pour elle une table de travail. Il y avait aussi quelques objets poussiéreux désordonnement entreposé les uns sur les autres. Tout l’endroit avait l’air d’être dédié au rangement de chose qui ne servait plus à ce Marc ou qu’il utilisait très rarement.

“Et maintenant ?” Twilight se susurra.

Elle se demandait qu’avait elle le droit de faire. Cet endroit ne lui appartenait pas et elle supposait qu’il y avait quelques règles à respecter. Surtout pour elle, une licorne dans le monde des humains. Sa curiosité lui criait de sortir pour découvrir le monde qui l’entourait. Mais les phrases et la peur de Marc annulèrent sa détermination.

“Tu viens ? Il ne faut pas qu’on te voie, je te rappelle.” Twilight se remémora.

Elle s’assit donc devant une petite fenêtre qui donnait sur l'arbuste tout récemment planté et la haie qui entourait le terrain. Elle essaya d’observer l’étrange maison de son hôte, mais l’angle ne permettait que de voir un petit bout de sa demeure. L’angle de la maison qu’elle voyait possédait une fenêtre avec une vue sur une faible lumière. À l'intérieur, elle pouvait observer ce qui semblait être une chambre. La licorne pourpre se concentra pour mieux observer le contenue de celle-ci. Une forme humaine ressortait, comme si elle l’observait. En analysant cette forme, elle en conclut petit à petit qu’elle lui était familière. La légère lumière lui permettait de voir le visage de la mystérieuse forme. Twilight commençait à psychoter pour une raison inconnu. Ce visage, elle le connaissait bien, terriblement bien.

“Reviens moi… Twilight…” une voix résonna dans sa tête. “Reviens à mes côtés…”

Par instinct, Twilight se cacha en faisant un pas de côté. Elle tremblait de peur tandis qu’elle serrait les dents.

“T-T-Tom ?” la licorne prononça.

Elle se pencha à nouveau pour voir si la forme était toujours présente, mais elle ne l’était plus. Twilight reprit ses esprits et gigota la tête pour faire disparaître tous les moments passé qui revenait à la charge. Elle se leva et elle commença à marcher en faisant des ronds au milieu de la sombre petite cabane. Son corps tremblait toujours et son esprit se battait contre les remords qui ressurgissait. Chaque image, chaque son, chaque sourire, chaque phrase, chaque câlin attaquaient Twilight en lui suppliant de faire une terrible bêtise.

La licorne pourpre s’écroula sur le sol, ne pouvant plus supporter le poids de ses erreurs. Ses sabots cachaient ses yeux évacuant toutes les larmes de son corps. Chaque goutte qui émanait de ses yeux était comme un moment qu’elle voulait ressentir à nouveau. La vie merveilleuse qu’elle vivait avec ses amis. Les innombrables moments vécus avec eux. Le jour où elle avait rencontré son premier humain. Les rires qu’elle avait partagés avec lui. La joie indescriptible de sa réussite lors de l’expérience pour ouvrir le portail après y avoir travaillé sans relâche durant des mois. Et puis, la plus grande erreur de son ancienne vie, un acte purement égoïste qu’elle ne se pardonnera jamais.

Sa concentration réapparue quand le silence de la cabane se brisa. Des bruits de pas humain semblaient approcher la cabane. Twilight effaça l’humidité de ses paupières et s’assit correctement sur le plancher, prêt à recevoir l’humain qui l’avait hébergé.

“Oh, tu es réveillé.” Marc remarqua immédiatement en ouvrant la porte et en éclairant avec une lampe torche la licorne “Tu as mangé ce que je t'avais déposé ?”

“Oui, c’était très bon” elle acquiesça.

“Bon, suis moi. On va parler dans le salon.”

L’homme sortit en direction de sa demeure suivit par Twilight de très près. Son instinct de découverte lui ordonnait de regarder le ciel et observer les étoiles qui parsemaient le ciel, mais elle ne voulait surtout pas rentrer chez son hôte avec les sabots crottés.

“Essuie-toi bien les pattes avant de rentrer.” Marc lui dit dans un ton légèrement autoritaire en arrivant sur la terrasse.

Twilight s’exécuta en essuyant ses sabots sur un paillasson. Elle pouvait déjà observer l'intérieur de cette grande maison. Il s’y trouvait une grande table en verre entouré de chaise noir, un grand lustre au-dessus de celle-ci et des lumières étaient fixées tout le long des murs appliquant une ambiance chaude et relaxante dans cette grande demeure blanche.

Une fois rentrée, elle leva la tête en observant la hauteur à laquelle le plafond se trouver. C’était très ouvert et paisible. Derrière la grande table s’y trouvaient un grand canapé gris et une vitre noire avec une lumière rouge en bas de celle-ci.

“Je te prierais de faire le moins de bruit possible.” Marc s'exprima en sortant la licorne de son état analytique de l'environnement.

Twilight ne répondit point et reprit l’observation de l’habitation extravagante. Le sol était recouvert de carrelage blanc et un escalier blanc était collé contre le mur. Alors que Marc s’assit sur le canapé spacieux, Twilight se stoppa devant en continuant de regarder les autres pièces de la maison.

“Twilight ?” l’humain demanda en fixant la licorne dans les yeux pour qu’on lui donne de l’attention.

“Oh hum... Oui ?” ladite licorne répondit en quittant de vue l'immense cuisine.

“C’est bien ton nom ? Twilight… Sparcle ?”

“Sparkle.” elle le corrigea timidement.

“Sparkle. Bon… Je manque de mot pour te décrire comment je me suis senti ces dernières heures, mais il faut que tu saches ce qui va t’arriver…” Marc lui annonça sérieusement.

C’était étrange pour elle de voir Marc si sérieux alors qu’il semblait timide et nerveux quand il l’avait récupérée. Twilight pouvait déjà deviner ce qu’elle allait devoir faire, et elle n’avait aucunement envie de chercher de l’aide en pleine nuit. Qui sait ce qui pourrait lui arriver…

“Je… Je dois partir, c’est ça ?” elle dit tristement en baissant la tête.

“Non… Du moins tant que tu ne fais rien de mal.”

Twilight s'émerveilla et sourit de joie pour la première fois de la journée.

“Si tu le désires, tu peux rester ici. Mais, je suppose que tu l’as déjà deviné, ce sera sous de nombreuses conditions. J’ai beau être très curieux, mais je ne pourrai pas accepter comme ça une licorne coloré parlante chez moi.”

Elle acquiesça en donnant toute son attention.

“Tu désires rester ici du coup ?” il demanda presque froidement.

“Oui, je n’ai nul part où aller…” Twilight répondit pitoyablement.

L’humain souffla de réflexion et analysa une nouvelle fois l'entièreté du corps équin de Twilight. Ses yeux se baladaient souvent vers sa cutie mark, c’était de plus en plus gênant. Il se leva soudainement et prit une position dominante devant elle, ses lunettes carrées cachant légèrement ses globes oculaires qui la scanner sans arrêt. La licorne comprit après un long moment ce qui ne fonctionnait pas avec lui. Il ne lui donnait presque aucune confiance. C’était normal, en même temps, il venait juste de la rencontrer, une créature totalement inconnue. Une solution arriva à la tête de Twilight.

“Je dois lui raconter ce qui m’est arrivé, peut-être même plus…” elle pensa en essayant de rassurer Marc à la force de son visage compatissant “J'espère que je ne vais pas devoir absolument tout lui dire…”

“Je me suis échappé de ma planète.” elle dit stoïquement “Marc.”

Il bondit de peu et stoppa son analyse anatomique de la licorne pourpre.

“De ta planète ? Ta planète… Pff. Equestria, n’est ce pas ?” l’humain raconta sarcastiquement.

“Oui, c’est une terre où il se trouve des poneys, des griffons, des dragons et pleins d’autre créatures.”

Marc plaça sa main au-dessus de sa paire de lunette et s'effectua un massage des tempes.

“Je sais que c’est difficile à croire, mais c’est la vérité.” elle le supplia.

“Difficile à croire ? Non absolument pas.” il ria ironiquement “J’ai effectuer des recherches sur “Equestria”, devine ce que j’ai trouvé ? Que c’est un festival de chevaux et d’art, un ranch à 500 km d’ici, une série animée pour fille dont le personnage principal se nomme ‘Twilight Sparkle’ et le nom d’un endroit dans une autre série animé, aussi pour fille, avec des poneys dont le personnage principal se nomme une nouvelle fois ‘Twilight Sparkle’. Pour être franc, entre ce que tu me dis et ces 4-là, je ne sais pas lequel est le plus plausible.”

La licorne haussa très haut son sourcil et resta bouche bée face au résultat des recherches de l’humain.

“Qu-quoi ? Mais où avez-vous trouvé des résultats pareils ? Je ne suis pas un personnage de dessin animé et Equestria ne se trouve pas du tout sur Terre. Je vous le jure Marc, je suis arrivé ici grâce a… Hum…” Twilight se tut.

“Je sais qu’internet n’est pas une source vraiment fiable, mais là maintenant, je ne sais pas quoi croire…”

Marc semblait avoir ignoré la dernière phrase de Twilight. Il bâilla très longtemps et enleva ses lunettes pour se gratter l’oeil.

“Mais qu’est-ce que tu es ?” l’humain dit désespérément en tombant lourdement sur le canapé là où il était précédemment assis.

La licorne pourpre avait sorti son petit cahier de notes sur la Terre et était en train de feuilleter celui-ci en défilant les pages avec sa magie. Ce mot, ‘internet’, lui rappelait fortement une chose incroyable que Tom lui avait décrit. Son oeil concis parvint à arriver sur la bonne page en deux trois mouvements.

“Internet: La plus grande bibliothèque jamais créée par l’humanité (Définition non-contractuel)”

“Il a internet !” elle pensa très très joyeusement.

“Q-q-q-c-c-comment tu fais ça !?” Marc beugla en pointant du doigt le livre qui lévitait jusqu’au sac de selle de Twilight.

Un rapide flash-back s’écoula devant la licorne pourpre. Un sentiment d’allégresse la caressa avant de disparaître très rapidement. Elle laissa place à un sourire gêné en cherchant ses mots pour expliquer à l’humain la magie des licornes.

“C’est de la magie. Les licornes comme moi et les alicornes peuvent s’en servir pour faire léviter des objets et pour faire bien plus. Je pourrais vous l’expliquer une autre fois si vous le voulez.”

Il se détendit en posant son dos contre le dossier du canapé tout gardant la bouche entrouverte et les yeux fixer sur le sac de selle. Quelques secondes silencieuses passèrent avant qu’il ne regagne la parole.

“J'aurais tout vu et tout entendu aujourd’hui…” il énonça accablement.

Twilight grimaça de manière embarrassé. Elle ne rajouta aucune information supplémentaire, laissant le temps à Marc de digérer ce qu’il venait d’observer. Il lui fallait un moment pour assimiler cela, ce qui permit à la licorne pourpre de réfléchir à ses prochaines paroles.

“Il faut que j’évite de lui montrer ma magie, je risquerai de l'embrouiller encore plus.” pensa Twilight “Il a l’air drôlement fatigué.”

“Et dire que j’aurais pu passer cette soirée en regardant la télé tranquillement…” il râla en pointant du doigt la vitre noire poser sur un meuble en bois.

La licorne tourna la tête et dégagea un petit bruit d'étonnement en se remémorant l’utilité de l’objet indiqué. Ce n’était point une vitre avec une lumière rouge, mais une télévision en veille.

“Il y a un poney violet dans mon salon…”

Marc se massa la tempe avec deux doigts en regardant Twilight stoïquement. Il expirait longuement et grossièrement. L’ambiance presque amusante était devenue mystérieuse.

“Il faut que je trouve quelque chose pour qu’il me fasse plus confiance.” elle cogita.

“Je peux vous aider à faire quelque chose ? Comme le petit-déjeuner si vous voulez Marc ?”

“Il est minuit… 26. Non merci.” l’humain expliqua avec sarcasme en quittant une montre des yeux “Je crois que je vais juste dormir.”

“Oh… Je comprends.” Twilight dit en grimaçant une nouvelle fois.

“Je dois arrêter d’avoir des idées aussi stupides.”

Marc se leva paisiblement et marcha en direction de l’escalier blanc.

“Vous me laissez ici comme ça ?”

“Oh, oui.” l’humain répondit en s'arrêtant brusquement “Il y a une chambre pour invité au fond de ce couloir, tu peux t’allonger là-bas quand tu auras sommeille.”

La licorne vit la porte blanche entrouverte à une dizaine de mètres avec d’autre portes fermés.

“C’est laquelle ?”

“La dernière au fond” il expliqua depuis le haut des marches “Rappelle toi la seule condition que j’ai instauré pour que tu restes ici, Twilight Sparkle. Bonne nuit… Bon, moi je vais me prendre des somn-...”

La voix se stoppa net avec le bruit d’une porte qui se ferma. La licorne pourpre était à nouveau seule et libre. Mais cette fois, elle avait plein d’énergie et une grande enquête à effectuer dans toute une maison gigantesque.


1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?