Les Héritiers Déchus par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Aventure / Drame

0 Prologue

Catégorie: T , 2019 mots
0 commentaire(s)



Il se prit un coup de pied dans l'abdomen.


Il recula et leva la tête, fit une pirouette puis sauta, atterrissant devant son adversaire.

Coup de poing, paré.

Coup de pied, paré. Droite, gauche, pirouette, saut. Droite, gauche.

Il esquiva un coup de pied, puis, avant que son adversaire n'éloigne sa jambe de lui, il s'en saisit et jeta son vis-à-vis loin de lui. Sans perdre de temps, il sortit un kunai de son étui.

Il se baissa pour esquiver un coup de pied et recula.

Ça faisait déjà plusieurs heures qu'ils combattaient et, malgré son talent, il n'arrivait pas à mettre fin au duel.

Son adversaire était doué, même très doué. Il esquiva un kunai et riposta en lançant des shurikens. Puis le jeune garçon s'élança vers son adversaire et leurs kunais se rencontrèrent violemment, faisant jaillir des étincelles. Les sourcils froncés, le visage à quelques centimètres de l'autre, ils se défiaient du regard et aucun d'entre eux ne voulait abandonner. L'un avançait et l'autre reculait mais aucun ne cédait. Puis, d'un coup, il se baissa et fit un croche pied à son adversaire et celui-ci s'étala dans la poussière.

Il sourit en coin puis fonça sur son vis à vis.

Elle évita ses coups de pieds avec des roulades, tantôt à gauche, tantôt à droite. Puis, dès qu'elle trouva une ouverture, la jeune fille fit un flippe, en prenant appui sur ses mains. A peine fut-elle sur ses jambes qu'elle lui asséna un magistral coup de pied dans l'abdomen, le déstabilisant. Rapide comme l'éclair, elle se précipita vers lui en espérant lui asséner une multitude d'autres coups. Mais avant que la fille ne l'approche, il fit un bond en arrière.

Durant une petite pause, elle le dévisagea. Son visage était impassible et sa posture droite et imposante. Le garçon fonça sur elle et se baissa.

Croche pied.

Elle l'évita en reculant, puis se mit sur ses mains et leva son pied vers son menton, faisant un parfait jeu de jambes, qu'il évita soigneusement. Il en attrapa une et la tourna avant de la jeter loin de lui. Puis, aussi rapide que l'éclair, il plaça son genou en dessous d'elle pour qu'elle atterrisse dessus. Elle se releva difficilement et essuya un filet de sang sur le coin de sa bouche.

Il afficha un sourire en coin. Encore.

Elle fronça les sourcils, elle détestait ça.

Il maîtrisait son enchaînement, elle aussi. Alors, il n'avait qu'à bien se tenir.

Ils s'élancèrent l'un vers l'autre. Elle courait du côté droit et lui du côté gauche. Ils sortir simultanément un kunai et le lancèrent, il se baissa pour l'éviter, elle en fit de même.

Corps à corps.

C'était rapide et élégant, on ne voyait pas la violence des coups, on la ressentait.

Elle fit un bond en arrière et, sans laisser une seconde de repos à son adversaire, s'approcha de lui pour lui asséner un coup qui le fit reculer de plusieurs mètres.

La fatigue se faisait ressentir, la sueur perlait sur son front, le soleil agressait sa peau, mais ce n'était pas assez pour arrêter le combat. Elle allait lui faire ravaler son sourire.

Kunai vers l'abdomen.

Elle était rapide. Mais pas plus que lui.

Interception.

Il lui porta un coup de pied et il essuya le sang au coin de ses lèvres. Ses membres le faisaient souffrir, son cœur battait la chamade, des gouttelettes de sueur perlaient sur son front. Il ne lâchera rien, elle non plus. En tout cas, pas avant d'être à terre.

Leur respiration était saccadée mais leur posture droite. Il s'élança vers elle, ses cheveux virevoltant derrière sa tête, poing, pied.

Il ne lâchait rien mais avait faim. Énormément faim.

Son ventre ne cessait de crier famine, ça le déconcentrait. Il activa son hérédité et atterrit derrière elle, un kunai sur sa gorge.

-Combat terminé, murmura-t-il à son oreille.

Ensuite, il rangea son kunai et désactiva son hérédité.

Elle se retourna vivement et l'asséna un énorme coup dans le ventre.

-Tricheur ! On avait dit pas de byakugan et encore moins de sharigan, dit-elle avant de s'en aller pour bouder sous le feuillage du seul arbre présent dans la clairière.

En soupirant, il la rejoignit et s'assit près d'elle.

-J'suis désolé, je voulais juste terminer... En plus, ça fait déjà plus de six heures qu'on s'entraîne et moi bah... le soleil me brûle, affirmait-il après quelques secondes.

Hinata afficha un sourire moqueur et ses yeux se firent malicieux.

-Itachi Uchiwa, se plaignant du soleil ! Wah, quel scoop !

Itachi ronchonna, bailla, puis s'allongea en mettant ses mains derrière sa tête.

-Sans compter que j'ai un petit creux, s'empressa-t-il d'ajouter.

Elle le regardait, amusée, puis farfouilla dans son sac et en sortit un bento. Immédiatement Itachi se redressa et regarda le paquet avec envie.

-T'en a pas apporté deux ? Demandait-il en la fixant.

Hinata ouvrit la boite laissant les odeurs s'échapper. Le jeune Uchiwa ferma les yeux, les narines enivrées par la bonne odeur des choux, des onigris ainsi que des roulés à la cannelle.

-Pourquoi j'aurai fait ça ? Intervint la Hyuga, les sourcils froncés. Un seul suffira largement, elle réprima son rire devant sa mine déconfite.

Il la regarda cherchant le moindre signe de plaisanterie.

-Mais...

-Itachi, on dirait que t'as oublié que je ne mange pas beaucoup !

Ses yeux s'écarquillèrent.

-Mais j'ai faim moi !

-Je le sais ça ! Les grognements de ton estomac n'étaient pas du tout silencieux, j'étais pourtant à bonne distance de toi, mais j'écoutais tout !

Elle finit par rire franchement devant son expression complètement blasée.

-On aurait dit un tonnerre ! Riait-elle

-Ouais, c'est ça, moques toi Hyuga, ronronna-t-il.

Hinata transforma son rire en un sourire sincère et lui tendit la boite.

-C'est pour toi !

L'Uchiwa haussa les sourcils et farfouilla à son tour dans le sac de son amie.

-Je le sais ça, dit-il en bombant le torse avec arrogance. Ce que je veux savoir, c'est pourquoi tu n'en a pas apporté pour toi ?

Elle posa la boite devant lui et haussa les épaules.

-Parceque Itachi, après chaque entrainement, tu as toujours super faim et parfois, moi, j'ai pas envie de déjeuner.

Il plissa les yeux et soupira bruyamment.

-Tu déjeuneras avec moi, déclara-t-il.

-Mais t'as un appétit de cochon e...

-Itadakimasu*, maintenant mange, ordonnait-il en l'interrompant, elle sourit et obéit.

Juillet était un mois particulièrement chaud dans le village de Konoha, c'était l'été, le ciel était bleu, le soleil brillait et la chaleur étouffait. Pourtant les deux héritiers ne semblaient pas s'en préoccuper. Ils étaient au terrain d'entrainement depuis que le soleil avait pointé le bout de son nez. Tous les deux âgés de treize ans et douze ans et demi, ils étaient les génies de leur génération, les héritiers des deux plus puissants clans de Konoha.

Itachi et Hinata avaient l'habitude de se retrouver ensemble pour s'entraîner et flemmarder, à leurs heures perdues. Car quand ils rentraient chez eux, leur père les occupaient et ils étaient contraint d'apprendre le protocole, ce qui n'est pas une chose très réjouissante. Heureusement qu'ils pouvaient créer des clones de temps en temps. Même si leurs géniteurs le remarquaient assez vite.

Ils avaient énormément de similitude.

Aîné de leur famille, ils avaient dû, dès le bas-âge, assumer trop de responsabilité et, naturellement, brillaient au détriment de leur cadet. Que pouvaient-ils bien y faire ? Hormis, bien entendu, d'essayer de concilier le tout, et être, dans la mesure du possible, de bons aînés.

Ils ne vivaient pas pour eux, leur destin était déjà tout tracé, et ils ne s'en plaignaient pas. Alors, de temps en temps, ils pouvaient bien essayer de s'oublier pour quelques minutes, non ?

Aîné, génie, shinobi, autant de fonctions pour deux jeunes gens. Entre les missions et leur clan, ils étaient comme étouffés. C'était sûrement cela qui les avait rapproché. Itachi était allongé sur l'herbe, une main sur son visage, complètement lessivé. Il se redressa, la chaleur devenant insupportable, prit une bouteille d'eau et la vida d'une traite.

Et bien sûr, personne ne pouvait nier qu'Itachi Uchiwa était beau. Malgré son jeune âge, il attirait déjà toutes les filles du village comme un aimant. Les petits traits qu'il avait sous les yeux, telles des cernes, lui donnait l'air plus mature. Ses cheveux ébène étaient attachés en catogan derrière son dos, deux mèches encadrant son visage pâle. Ses yeux, aussi noirs que ses cheveux, faisaient planer sur lui un semblant de mystère.

Vêtu d'un simple chandail, avec le symbole des Uchiwa dans le dos, et d'un pantalon blanc à cause de la chaleur, Itachi sentait pleinement le vent lui rafraîchir. Il regarda son adversaire du coin de l'œil et soupira, elle avait le regard lointain et fixait un point invisible, le vent jouait avec ses cheveux bleu nuit qui ondulaient au milieu du cou.

Tout le village savait que les Hyuga et les Uchiwa ne s'entendaient pas, mais ces temps-ci, quelque chose avait changé. Ils étaient, semble-t-il, plus amicale les uns envers les autres. Même si une certaine animosité régnait encore, une amitié quelque peu maladroite et particulière était née entre les héritiers, depuis leur entrée l'académie. Et vu que sur certaine mission ils étaient ensemble, ils ont par la suite commencé à échanger des mots, leur bento, et ont fini par s'entraîner ensemble.

Si Itachi avait bonne mémoire, ça faisait déjà plus de quatre ans qu'ils étaient vraiment ami et peut-être même plus. En fait, il avait effectivement bonne mémoire.

-Arrêtes de fixer mon dos, elle se retourna et lui fit face. Si tu as quelque chose à me dire, fait le !

Puis elle retourna à sa contemplation.

Itachi la regarda longuement puis se rallongea sur l'herbe. Il devait déjà entrer dans l'après-midi, car le soleil diminuait en intensité. Ils avaient décidé de s'entrainer uniquement sur le taijutsu, car en plus des techniques de son clan, l'ainée des Hyuga s'élargissait dans plusieurs autres. Il avait en effet plusieurs choses à dire.

Il ferma les yeux et soupira.

-Plus puissant, amorçait-il. Tes coups sont plus puissant, ta vitesse a encore augmenté et aussi ton analyse, il ferma les yeux encore un moment, semblant réfléchir. Cependant, sans ton byakugan, ta défense est faible, enfin, quand tu te bats contre moi. Maintenant, essaie avec d'autres ninjas. Pour le reste, c'est ok.

Pour son âge, Itachi était très perspicace et très observateur, il voyait facilement les failles de ses adversaires. Elle observa le lac à quelques mètres d'eux, il scintillait, donnant l'impression que des milliers de diamants y étaient plongés.

Les deux bruns ne s'entrainaient pas dans les endroits prévus pour dans le village, mais plutôt dans une clairière loin des regards indiscrets. Ils avaient toujours été des solitaires, s'ils étaient ensemble, c'est parce que la présence de l'un et de l'autre était apaisante. Ils n'avaient pas besoin de mots pour se comprendre, c'était sans doute cela que les deux appréciaient chez l'autre.

-Itachi ? fit Hinata, rompant par la même occasion le silence apaisant.

-Mh ?

-Je t'aime, avoua-t-elle, légèrement rouge.

Celui-ci soupira et observa le ciel, qu'il trouvait plus bleu que d'habitude. Maintenant qu'il y pensait, c'était bien la première fois qu'elle le disait de vive voix.

-Je sais, Hinata, je sais !


*Bon appétit 


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?