Le lien secret par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Préquelle / Romance / Aventure

1 Un sauveur inattendu

Catégorie: T , 1564 mots
0 commentaire(s)

Alors que mes amis et moi nous réapprovisionnions à Nanohana, ville marchande d'Alabasta, un obstacle nous barra la route ; le colonel Smoker et ses troupes nous recherchaient, et nous n'avions pas les moyens de nous débarasser d'eux autrement que par la fuite. Luffy et son talent inné pour s'attirer des ennuis coururent vers nous, une escouade de soldats à leurs trousses ... "Quel crétin !!! " Voilà ce qui nous vint à l'esprit. Nous prîmes la fuite en courant, droit vers le désert, manquant de perdre Zoro qui quant à lui n'avait pas amélioré son douteux sens de l'orientation. Smoker prit le devant et lança vers nous un poing de fumée avec son pouvoir. 

C'est alors qu'un écran de feu se dressa devant lui. Nous nous arrêtâmes un instant pour voir d'où il provenait. A travers les flammes, je distingai la silhouette d'un homme. 

-- Ace ... ! fit Luffy étonné. Ace c'est bien toi ? 

-- Ouais ! Je suis venu te filer un coup de main, Luffy.

-- Que fais-tu ici ?!

-- Je t'expliquerai plus tard ! Fuyez, je vous rejoins !

Je ne pouvais contenir mon étonnement. Ace se trouvait à Alabasta et Luffy le connaissait ! Je fis mîne de ne pas être au courant et questionnai Luffy sur le sujet.

-- Ace ? Ben oui, je le connais. C'est mon frère !

Si j'avais su ! Sur ce point, j'étais presque aussi surprise que mes amis. Nous arrivâmes sur le Merry, y déposâmes tous les vivres que nous avions acheté et prîmes la route. C'est alors qu'on remarqua qu'il manquait quelqu'un ... Luffy ! Cet imbécile s'était encore perdu. En espérant qu'il nous rejoigne bientôt, je m'assis et songeai dans mon coin.

" Luffy est le frère de Ace ... Cela explique pas mal de choses ! C'est vrai qu'ils se ressemblent, qu'ils ont des choses en commun ... Mais tout de même, si quelque chose les oppose, c'est leur tempérament ! Luffy est un idiot irrésponsable, tandis que Ace est bien plus courtois. "

 Cette pensée accélera les battements de mon coeur.

" Mais que je suis bête ! Qu'est-ce que je vais trouver à lui dire ? La dernière fois, c'était il y a trois ans, je ne l'ai plus revu depuis, et à vrai dire, je ne pensais pas le revoir un jour ... 

Non, c'est une bonne chose que de le revoir. J'ai tant à lui dire ... Comment ai-je pu penser une seule seconde ne pas le revoir ? Jamais je ne l'ai oublié. Jamais je n'oublierai ce jour là ... Comment pourrais-je oublier le garçon à qui j'ai donné mon seul et premier baiser ? "

Je restai ainsi plongée dans mes pensées un long moment, puis arrivèrent les deux frères. Mon coeur battait à cent à l'heure, j'avais l'impression de devenir la plus fragile et timide des petites filles. 

C'est alors que j'eus un choc ; je vis qu'Ace portait le chapeau que je lui avais offert. Il ne m'avait donc pas oubliée ! Cela me faisait tellement plaisir de savoir qu'il l'avait gardé ...

-- Voilà ! fit Luffy. Ace, je te présente mes amis : Zoro, mon bretteur, Usopp, mon tireur d'élite, Sanji, mon cuistot, Chopper, mon médecin, et Nami, ma navigatrice ! Ah et nous avons une princesse, Vivi, et son canard, Karoo, à bord depuis peu.

Je croisai le regard de Ace, et sus immédiatement qu'il m'avait reconnue. Je rougis à nouveau et baissai le regard, gênée.

-- C'est un plaisir de vous rencontrer, fit Ace en souriant et en nous saluant chacun notre tour.

-- Tout le plaisir est pour nous ! dit Zoro.

-- Fais comme chez toi, lui lança Sanji.

-- Merci beaucoup. C'est trop d'honneur que vous me faites. Je vois que vous prenez soin de mon frère, je vous en remercie.

Ace continua à discuter avec Luffy pendant que les autres s'affairaient sur le navire. Quant à moi, je restai non loin, voulant entendre ce qu'ils disaient.

-- ........... .......

-- ... ......... ........ ..

-- ... ... Qu'est-ce qu'il y a Ace ? Je te sens bizarre depuis tout à l'heure, questionna Luffy en penchant la tête.

-- Non, ce n'est rien ... Ne t'en fais pas.

J'attendis que tous mes amis soient occupés pour aller parler à Ace. Il était assis en tailleurs, dos au mat, et contemplait le ciel.

-- Le ciel de Grand Line est magnifique n'est-ce pas ? dit-il en souriant. 

Il s'adressait à moi.

-- Oui ... bien qu'il n'égale pas celui d' Aimura, répondis-je en m'asseyant auprès de lui.

-- Tu t'en souviens toi aussi ? 

-- Comment pourrais-je l'oublier ? fis-je d'un air nostalgique.

-- Ouais ...

Nous restâmes assis l'un à côté de l'autre, sans parler d'avantage. 

Je ne savais quel sujet aborder et préférai profiter de sa compagnie tout en lui jetant des regards discrets, me faisant une description détaillée de son corps ; depuis notre dernière rencontre, il avait muri, pris des muscles et ses cheveux étaient plus longs. " Il était devenu un homme ", pensais-je. Cependant, il avait gardé ses tâches de rousseur et son sourire me faisait toujours fondre.

-- Dis, Nami... murmura t-il lentement - ce qui me fit sursauter et rougir.

-- ..Oui ?

-- Comment as-tu rencontré Luffy ?

J'attendis quelques secondes avant de répondre.

-- Ça, c'est une longue histoire.

-- Haha, je m'en doute ! C'est que mon frère est chelou tout de même ... 

Sa remarque me fit sourire. Je repris et lui contai l'histoire de ma rencontre avec Luffy, sans oublier le moindre détail, riant parfois du caractère de mon capitaine.

-- Je vois ... Ça confirme ce que je pensais, mon frère n'est pas bien net. Enfin ... tu as l'air de bien l'aimer, dit-il en souriant presque tristement.

Comprenant tout de suite ce qu'il voulait dire par là, je répliquai immédiatement.

-- Euh, non, non, pas du tout ! Ce n'est pas ce que tu crois !

-- Sérieux ? me taquina t-il.

-- Sérieux, fis-je assurément en lui montrant mon plus beau sourire.

Il se rapprocha de moi, me regardant de ses yeux d'obsidienne.

-- Ton sourire n'a pas changé, dis-moi ... chuchota Ace.

- Ace, je ...

Son visage n'était qu'à quelques centimètres de moi. C'est alors que j'entendis une voix qui résonna en moi, me déchirant au plus profond de mon être ...

-- A TABLE !!! s'écria Luffy.

Ace et moi nous regardâmes, l'air déçu mais enjoué à la fois. Alors que nous nous dirigions vers la cuisine, il me lança soudain timidement :

-- Rends-toi sur le pont ce soir, on pourra parler tranquillement, sans ... sans ...

-- Sans être dérangés, ricanais-je ?

Il rougit, puis me souris comme pour acquiecer mes dires.

Nous entrâmes dans la cuisine, et quelle ne fut pas ma surprise lorsque je constatai que tout le monde était déjà assis.

-- Eh bien, vous en avez mis du temps ... un problème ? demanda Usopp haussant un sourcil.

-- Non, pas du tout ... Veuillez nous excuser, dit Ace en se baissant.

-- Ce n'est pas grave, hein, dé-dramatisa Usopp.

-- Bon, c'est pas tout ça mais on a la dalle ! Qu'est-ce que tu nous a préparé, Sanji ? fit Luffy.

-- Ce soir, répondit ce dernier, je vous ai fait des sushis à base de poissons locaux, pêchés sur la côte d'Alabasta.

-- Ça a l'air trop bon !

-- Bon appétit les amis ! Levons nos verres pour l'arrivée d'Ace dans l'équipage ! 

-- KAMPAI !!!


-- Tu sais Luffy, commença Ace, je ne compte pas rester dans ton équipage ...

-- Ouais ouais je sais, tu fais partie de l'équipage de Barbe Blanche !

-- De Barbe Blanche, s'étonna Zoro ? Cela explique ton tatouage ! 

Je mis du temps à saisir qu'Ace avait l'emblème de Barbe Blanche tatouée dans le dos.

-- Ouais, j'en suis fier ! Barbe Blanche est comme un père pour moi. Il m'a recueilli tel son propre fils ... Je lui en suis pour toujours redevable.

-- Eh bien Nami, pourquoi tu es muette ? m'interrogea Luffy. C'est la fête !

 Malgré mon envie irrésistible de lui poser des questions, je m'abstenais. J'attendais notre rendez-vous pour lui parler. J'acquieçai simplement en avalant une gorgée d'alcool.

-- Tu es sacrément costaud, dit Zoro à Ace avec une sorte d'excitation. Ça te dirait un petit duel un de ces quatre ? Même si tu n'es pas sabreur.

-- Avec plaisir ! Zoro, le chasseur de pirates, non ? 

-- On me connait sous ce nom même parmi l'équipage de Barbe Blanche ? Eh merde ...

-- Ça ne te plaît pas ? Je trouve que ça en impose au contraire, répliqua Ace toujours souriant.

Mon coeur battait la chamade, quels qu'étaient ses mouvements, quelles qu'étaient ses paroles. Et ce sourire qu'il arborait ... 

La fête se termina après plusieurs heures. Vivi et Kaloo étaient déjà rentrés dans leurs cabines respectives, et tous mes amis - Zoro mis-à-part - dormaient sur le sol de la cuisine. J'étais très fatiguée, mais pas assez pour fermer l'oeil en sachant qu'Ace m'attendait. Je me levai silencieusement et me rendis sur le pont, les pensées confuses.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?