Pokémon - Une nouvelle aventure par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Aventure / Mystère

1 Un nouveau départ !

Catégorie: T , 1864 mots
0 commentaire(s)

Chapitre 1 : Un nouveau départ !


– C’est aujourd’hui qu’on doit recevoir notre Starter ! Ça va être génial !

– Arrête d’être aussi surexcité Ruka, tu vas pas tenir la journée si ça continue.

– Et toi, arrête d’être aussi blasée Marine !

– Tu devrais prendre exemple sur Léo, on voit qu’il est impatient, mais il est pas aussi excité que tu peux l’être.

– Mais ! Marine, j’ai bien le droit d’être impatient de recevoir mon Pokémon !!

– Il a raison, dit Léo. Pour lui c’est le seul moyen qu’il a, il s’extériorise, c’est tout.

– Bien dit Léo ! Heureusement que tu prends ma défense au moins.


Léo est un jeune adolescent de tout juste onze ans, blond avec les yeux marrons. Il était le plus petit du groupe. Plutôt sérieux de nature et solitaire de surcroît. Il aimait énormément les Pokémon et semblaient plutôt réfléchi et du genre qui n’envoie pas ses pokémon au combat inutilement. Ruka, quant à lui, était le plus grand du trio, il aura onze ans dans quelques jours, il était brun avec les yeux verts, le teint bien plus bronzé que celui de Léo ou de Marine. Il était plutôt tête en l’air, fonceur et trop amical, avec une naïveté à toute épreuve. Ruka était le moins réfléchi dans le groupe. En tout cas, bien moins que la mature Marine qui, du haut de ses onze ans et quelques mois, savait faire preuve de beaucoup de discernement, de calme, de gentillesse, d’attention, de sérieux, mais elle a tendance à être méprisante et hautaine avec ceux qu’elle estime stupide ou mauvais. Marine avait les yeux bleus et les plus longs cheveux du trio ; des cheveux noirs très sombres et bouclés, contrairement aux deux garçons, dont le premier avait les cheveux mi-longs et lisses, et l’autre avait des cheveux courts et raides qui lui donnait un côté masculin plus que marqué surtout en tenant compte de son teint halé.


Tous les trois vivaient à Bourg-en-Paix, un petit hameau de quelques petites maisons en bordure du Mont Secret, le plus haut sommet de la chaîne de Montagne du Hrottgar. Le hameau était voisin à Portosalud via la Route 1 et de Chocolatina via la Route sinueuse qui traverse les Montagnes du Hrottgar. Un amas de maison en bord de mer qui possédait un magasin qui vendait un peu de tout, qui possédait l’école de Dresseur et son internat. Bourg-en-Paix était aussi un hameau rural qui cultivait beaucoup de banane, de maïs, de blé et du tabac que la ville revendait aux entreprises de Portosalud qui le refourguaient au reste du monde. C’était un lieu calme, paisible et prospère.


Le trio d’amis attendait devant le portail de l’école, afin qu’ils puissent recevoir officiellement leur brevet Pokémon et leur Starter. À Sahron, il était coutume d’obtenir le brevet Pokémon qui prouve que tu peux devenir un dresseur, après acquisition des bases utiles et nécessaire à la survie en milieu plus ou moins hostile, après l’acquisition de savoir pour dresser ses Pokémon et l’acquisition de connaissances stratégiques pour le combat de dresseur. Leur instructeur les fit entrer et les emmena à la Cour des Dresseurs où les attendait un homme d’un certain âge, à l’allure peu commode.


– Bonjour ! Quelle joie de vous rencontrer ! Mon nom est Sorbier, mais tout le monde m’appelle simplement le Professeur Pokémon. Comme c’est votre première aventure si vous avez besoin de conseil je suis tout à fait apte à vous en donner. Comme vous le savez sûrement, ce monde est peuplé par des créatures appelées Pokémon ! Ceci est l’une des trois pokéballs dans lesquelles attendent vos futurs starters. Nous, les humains, vivons avec les Pokémon, il nous arrive parfois de jouer ou de travailler ensemble. On peut les utiliser pour combattre et créer des liens extrêmement fort avec eux ! Moi, je me contente de faire des recherches pour en savoir plus sur eux. Je vous le dis, vous rencontrerez une multitude de gens et de Pokémon au cours de ce voyage, vous découvrirez des tas et des tas de choses, vous apprendrez énormément sur vous, sur ce monde… Mais avant tout ça… … … Léo, Ruka, Marine… … Vous aimez vraiment les Pokémon, n’est-ce pas ?

– Bien sûr que oui ! Répondirent-ils tous en même temps.

– Je vais vous reposer la question encore… Aimez-vous vraiment les Pokémon ?

– Vous pouvez la poser autant de fois que vous voulez, répondit Marine. On vous répondra toujours la même chose. On les aime ! Pas vrai les gars ?

– Yep ! Répondit Léo.

– Bah oui !!! S’exclama Ruka.

– Ah ! Ça me rappelle de vieux souvenirs tout ça ! Lâcha Sorbier nostalgiquement. C’est décidé, je vais vous confier ces Pokémon ! Cependant, promettez-moi de ne prendre aucun risque inutile !

– Oui professeur ! Promirent-ils tous d’une seule voix.

– Ah la la ! Votre vision du monde, votre vie va changer du tout au tout, vous savez. Nous coexistons avec les Pokémon, tout le monde devrait en côtoyer à un moment ou un autre. C’est une expérience propre à chacun. Pour vous c’est ce moment, mais soyez sûr que beaucoup vous jalousent. Beaucoup aimeraient en avoir un ! Allez, choisissez donc un Pokémon les enfants !

– Je commence, dit Marine…

– Marine, interrompit Léo. Laisse Ruka passez en premier, il va pleurer je crois, regarde-le.


Ruka avait tellement envie de recevoir son Pokémon que le simple fait que Marine souhaite en prendre un en premier le fit presque pleurer. Marine, le laissa passer. Le professeur fit sortir les trois Pokémon. Un Ouisticram, un Tiplouf et un Tortipouss.


– Les enfants, sachez que les Pokémon choisissent leur dresseur comme les dresseurs choisissent leur Pokémon… Je me demande qui va avoir quel Pokémon…


Le petit Ouisticram était accroché à la jambe de Ruka qui venait complètement de craquer sur ce petit singe de feu… Tiplouf voulait se faire cajoler par Marine qui le prit dans ses bras. Néanmoins, un quatrième Pokémon apparut du sac du Professeur. Un petit Pokémon tout rond et bleu. Ce petit Pokémon sauta dans les bras de Léo qui eut du mal à le récupérer.


– Je suis désolé jeune Léo ! Que fais-tu Griknot ? Retourne dans ta Pokéball !

– Professeur, il est juste trop, trop mignon celui-là, sourit bêtement Léo.

– Il semblerait que Griknot souhaite rester avec toi. Tu accepterais de le garder avec toi ?

– Bien sûr que oui ! Accepta l’adolescent. Donc il s’appelle Griknot… Je vais t’appeler Gri !

– Gri !

– Vous avez choisi vos Pokémon ! Déclara Sorbier. À présent, écoutez-moi bien, ces pokémon ne conaissent pas encore le monde, en cela ils vous ressemblent beaucoup. Vous avez tout à découvrir, j’espère que vous ferez de bonnes équipes. En cas de problème, n’hésitez pas à venir me voir dans mon labo de Portosalud. Vous pouvez y aller les jeunes.


Le professeur récupéra Tortipouss et partit de l’école pour retourner dans son laboratoire pour continuer ses recherches. Le trio sortit de l’école après avoir dit au revoir à leurs anciens instructeurs et après avoir dit au revoir à leurs camarades. Ils rentrèrent chacun chez eux. Ils se retrouvèrent après avoir fait leur sac et dit au revoir à leurs parents.


– Léo, Ruka, ça pourrait être sympa si on voyageait ensemble. Non ?

– Oh ouais ! S’exclama Ruka. On devrait !

– Non merci, répondit Léo. Je vais partir seul, moi. Désolé les amis.

– QUOI ?! S’indignèrent Ruka et Marine.

– Et puis, vous savez, on n’avancera pas si on reste ensemble. Ne le prenez pas trop mal, mais bon. C’est logique non ?

– Léo, allez, s’il te plaît, supplia Marine.

– Bon… À la prochaine !


Léo s’en alla seul en direction de la Route Sinueuse en laissant Marine et Ruka partir de leur côté en direction de la Route 1 et de Portosalud. Léo sortit Griknot de sa Pokéball puis se promena sur la route sinueuse, un long chemin étroit en bordure de montagne. Le jeune adolescent entra dans une grotte et y rencontra un Racaillou.


Le Racaillou attaqua Griknot sans crier gare, mais par chance, le petit Pokémon dragon réussit à esquiver. Léo lui demanda de lancer charge pour calmer le Racaillou. Le Pokémon roche fut surpris de l’attaque du Griknot. Durant ce bref moment, Léo lança une Pokéball qu’il avait acheté la veille de son départ. Le Racaillou entra dans la Pokéball…

Un coup…

Deux coups…


Le Pokémon ne s’en échappa pas. Léo prit la Pokéball et continua son chemin… Au bout de vingt minutes de marche et de combat contre des Racaillou, Léo arriva à Chocolatina, la petite ville montagneuse. Elle avait un magasin et un centre Pokémon ainsi que quelques petites maisons. Le jeune blond entra dans le centre Pokémon pour y faire soigner ses deux Pokémon. Pendant que l’infirmière les soignait, il en profita pour acheter dans le magasin des potions et des pokéballs.


– Et voilà, jeune dresseur. Si tu as besoin de quoi que ce soit tu peux revenir.

– Merci !

– Au fait, tu es l’un des trois nouveaux dresseurs de Bourg-en-Paix ? Tu connais le Professeur Sorbier ?

— Oui pourquoi ?

– Est-ce que ça te dérangerait d’aller lui apporter ce colis ? Il avait commandé ces quelques choses et comme c’est arrivé, ça serait sympa de ta part si tu pouvais le faire à ma place, les Racaillou sont plutôt agressifs ces temps-ci.

– J’ai bien remarqué ça ! Souria Léo. Je vais lui apporter alors. Au revoir.

– Au revoir, à la prochaine fois !


Léo devait récupérer ces Pokémon et emmener le colis au professeur Sorbier… … …




… À Suivre…

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà, c’est la fin du chapitre ! Alors, ça vous a plu ? La suite sera au prochain épisode bien évidemment ! Je sais que pour le moment, il n’y a pas beaucoup d’actions, mais attendez un peu ^^ le prochain chapitre regorgera d’actions ! Et pas qu’un peu !

À la prochaine fois !

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?