Pokémon - Une nouvelle aventure par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Aventure / Mystère

3 Chapitre 3 : À la recherche de Marine !

Catégorie: K+ , 2071 mots
0 commentaire(s)

Chapitre 3 : À la recherche de Marine !


La nuit tomba sur la région et sur Portosalud. Léo resta un peu attendre que ses Pokémon soient soignés. L’infirmière lui proposa d’aller dormir dans l’une des chambres du centre Pokémon afin qu’il ne se surmène pas.

L’infirmière le guida jusqu’à une petite chambre assez reposante, avec un lit simple en bois dont le matelas était confortable. Une petite machine à laver pour que les dresseurs puissent laver leur vêtement si besoin. Léo prépara son lit pour aller dormir, récupéra ses Pokémon, puis retourna dans sa chambre. Il fit sortir ses compagnons pour les remercier, pour juste être avec eux. Le jeune dresseur s’endormit avec eux. Ils se reposèrent d’une journée longue et épuisante.

Léo se réveilla à l’aube. Il rappela ses Pokémon dans leur pokéball respective. Il descendit les marches et arriva au hall où une infirmière parlait avec le professeur Sorbier. Léo remercia l’infirmière pour le prêt de la chambre, salua le professeur puis quitta le centre. Le jeune dresseur partit sur la Route 1 et ne fut pas dérangé par un quelconque Pokémon sauvage. Ça faisait du bien de ne pas se faire harceler par tous les Racaillou possible ! En même temps, il se fit attaquer près de quarante minutes non stop par ces maudits Pokémon sur la Route sinueuse !

Finalement, il arriva à Bourg-en-Paix avant sept heures. Il rentra chez ses parents pour les voir et les rassurer. Il passa près de trois heures avec eux, puis il décida de retourner à son aventure, ses parents lui dirent au revoir, Léo leur promit de les appeler dès qu’il arrivait dans une nouvelle ville et chaque soir. Le blond emprunta la Route Sinueuse et réussit à trouver un Férosinge, il se saisit d’une Pokéball qu’il lança afin de le capturer. Le Férosinge rentra directement.


– Cette gamine va passer un sale quart d’heure avec le chef, c’est moi qui te le dis !

– Fallait pas qu’elle traîne dans nos pattes aussi…


Léo s’était arrêté et caché derrière un mur de roches. Il réussit à capter ces quelques informations. Il avait réussi à ne pas se faire remarquer. Ces gens, ils les avaient déjà vu. Un costume de cosmonaute, un G sur le haut… Ils étaient à la place centrale de Portosalud, non ?


– Bon, il ne nous reste plus qu’à récupérer la Trinité Divine. Déjà que ces maudits Pokémon des Lacs avaient été une horreur pour le groupe qui était retourné à Sinnoh… D’ailleurs les groupes à Kanto et Johto ont réussi à capturer les cinq oiseaux et les trois chiens ?

– Ouais, il ne reste que la Grande Trinité, les Dieux de la vie et les Dieux de la Terre… Je suis gavé ! L’entrée du Mont Secret est bien planquée ! Ces ploucs me gavent vraiment… Peut-être que la gamine sait quelque chose elle !


Léo avait déjà entendu ces termes-là… Les Dieux… Ces gars parlaient-ils de… Les Pokémon des Lacs, Créhelf, Créfollet et Créfadet… La Trinité Divine ou la Grande Trinité, Dialga, Palkia et Giratina. Les cinq oiseaux, Electhor, Sulfura, Artikodin, Lugia et Ho-oh. Les trois chiens, Entei Suicune Raikou. Les Dieux de la vie, Yveltal, Xernéas et Zygarde. Les Dieux de la Terre, Kyogre, Groudon et Rayquaza. Pourquoi ces rigolos voulaient les capturer ?! Alors, c’est pour ça que depuis quelque temps les météorologues ont remarqué de grands changements climatiques et même dans le niveau des mers… Ils veulent détruire le monde ou quoi ?!

Les deux hommes partirent. Léo attendit quelques instants avant de continuer sa route. Il se souvint d’une légende à propos du Mont Secret, la plus haute montagne de Sahron. La légende racontait que si le monde était en danger, un humain se tenant au sommet du Mont, pourrait appeler Arceus et lui demander de sauver ce monde. Mais ces gars ne voulaient clairement pas sauver le monde. Que voulaient-ils faire avec tous les dieux réunis ? Utiliser la force divine pour battre Arceus ?! Non ça ne se peut pas… Personne ne serait assez fou pour faire tout ça. Et puis, qui est cette fille dont ils parlaient ?

Léo réfléchissait énormément et il arriva à Chocolatina, il avait déjà visité la petite ville. Il s’apprêtait à repartir quand Ruka lui rentra dedans.


– Aïe ! Ruka ?!

– Désolé Léo ! C’est c’est super grave ! Faut que tu m’aides !


Ruka semblait désorienté et apeuré. Il s’était passé quelque chose d’important pour le mettre dans cet état de stress intense.


– Marine… Elle… Elle…

– Qu’est-ce qu’elle a Marine ?

– Des gars étranges l’ont… Ils l’ont enlevé !

– Quels gars bizarres ?

– Ils avaient les cheveux verts ! Et des vêtements blancs !

– Un « G » au niveau du torse ?

– Oui !

– Ce sont donc ces enflures ! Tu as prévenu un agent de police ?

– Oui jeune homme, dit une policière. Je suis l’agent Jenny. J’ai jugé bon de vous parler avant d’agir, ça tombe a pic puisque vous les connaissez.

– Je les ai rencontrés à Portosalud hier et je les ai vu vers la Route Sinueuse. Ils disaient qu’une gamine était vers leur boss.

– Il va falloir trouver leur boss… Je vais m’occuper de fouiller Chocolatina. Les enfants, vous ne faites pas de bêtises.


L’agent Jenny partit laissant les deux garçons seuls. Ils se regardèrent et décidèrent d’aller chercher ailleurs. Ils partirent en direction de la Route 2, une longue route qui liait Amandinon et Chocolatina. La route était un chemin en terre au milieu de larges plaines. De nombreux Pokémon vol se baladait dans les cieux, on pouvait voir des Rattata, des Rattentif, des Zigzaton ou autre Fouinette. Ça faisait déjà une heure qu’ils marchaient et la ville était encore très loin. Ruka voulait rebrousser chemin quand Léo le jeta dans les hautes herbes. Le blond lui fit mine de se taire et de rester coucher sans trop bouger.


– Le boss est sérieusement gavant de nous faire revenir au Quartier Général à Amandinon.

– Ouais, mais bon… Il nous a dit qu’on aurait le droit de s’occuper de la gamine si jamais elle nous disait de la merde au sujet de l’entrée.

– Tu crois qu’elle a parlé ?

– Non, sinon le boss l’aurait dit…


Léo avait appelé l’agent Jenny pour lui dire que sur la Route 2 les deux kidnappeurs faisaient un pique-nique. Elle avait répondu qu’elle arrivait le plus vite possible et qu’ils ne devaient pas faire n’importe quoi. Ruka n’en pouvait plus. Il se leva et allait en direction des deux hommes.


– Eh les kidnappeurs ! Ça vous dirait qu’on vous éclate ?!

– T’as dit quoi le gamin ?

– Attends, tu oses t’en prendre à la Team Galaxie là ? Tu veux quoi le minus ?


L’un des sbires le saisit au col. L’autre tenta de le frapper quand il se prit une pierre dans le bras. Léo tenait quelques pierres dans sa main. Il en jeta une autre qui toqua le bras du second qui lâcha par réflexe Ruka.


- Ruka, sérieusement, tu pouvais pas te tenir deux secondes ?! Réprimanda Léo. Tu sais que t’es chiant parfois ?

- Désolé Léo… Merci pour ton aide…

- Sors donc tes Pokémon, dit Léo. Férosinge en avant !

- Racaillou go !

- Tiens ils nous défient ?! Ils vont se faire écraser, dit l’un. Chaglam en avant, dirent les deux sbires en même temps.


Léo prit les devants en ordonnant à son Férosinge de faire Balayette aux Pokémon ennemis. Le petit singe blanc balaya par son pied les deux chats qui tombèrent à terre. Ruka ordonna à son Racaillou de lancer l’attaque Jet-Pierres afin de les terminer. Les pierres tombant sur les deux chats qui tombèrent KO. Léo envoya ensuite Griknot, Rozbouton et son Racaillou puis menaça les sbires de la Team Galaxie qu’au moindre faux-pas il n’hésiterait pas à demander à ses Pokémon de leur mettre une raclée.

L’agent Jenny arriva peu après, se doutant que les jeunes garçons ne l’écouteraient pas et pourraient attaquer les kidnappeurs. Quelle ne fût pas sa surprise quand elle vit que les jeunes dresseurs avaient capturé les sbires de la Team Galaxie. Léo raconta tout ce que lui et Ruka avait entendu. Il expliqua qu’ils iraient à Amandinon immédiatement. La policière appela sa collègue pour qu’elle puisse les aider dans leur quête. Les deux dresseurs continuèrent leurs routes et arrivèrent à seize heures à Amandinon.

Ils ne regardèrent pas la ville, car l’agent de police de la ville, l’agent Jenny, les attendait et les guida jusqu’au bâtiment où étaient rassemblés quelques membres de la Team Galaxie. Les trois entrèrent, ne firent aucun bruit pendant la fouille de l’immeuble. Arrivés au dernier étage, ils arrivèrent à une salle où une jeune femme rousse et quelques sbires s’amusaient à torturer Marine. Ruka ne put se contenir, malgré tout ce que pouvait faire Léo, et il tenta de les dégager de vers son ami. Néanmoins, la jeune femme le saisit et le colla au mur.


– Tiens, tiens. Je trouvais que mes sbires étaient bien longs à revenir. Ce moucheron les aurait vaincus ? Les sbires, faites crier cette pauvre gamine afin qu’elle avoue ENFIN tout ce qu’elle sait sur ce Mont Secret.

– Lâchez tout ! Ordonna l’agent Jenny.

– Bon, les gars… On va fuir, dit la cheffe en souriant…


La femme aux cheveux rouges sortit une sorte de grenade flash et la lâcha au sol. Les membres de la Team Galaxie profitèrent de la fumée et du désarroi pour s’enfuir sans laisser de traces. Léo qui n’était pas dans la pièce les retint prisonniers après avoir fermé toutes les issues. Il envoya son Griknot et son Rozbouton qui éliminèrent les Pokémon de tous les sbires qui le défiait. Pendant ce temps, l’agent Jenny, Ruka et Marine avaient rejoint Léo.


– Je vois… Je vois… Jeune homme tu t’appelles Léo n’est-ce pas ? Je vais me présenter, je suis Mars, la Commandante de la Nouvelle Team Galaxie. Je sais que nous nous reverrons bien assez tôt. De toute manière cette gamine ne nous ait d’aucune utilité. Nous n’avons rien appris… Sbires, on s’en va !


Les sbires prirent la fuite, mais Mars resta un instant. Elle s’approcha de Léo et lui murmura à l’oreille un lieu et une date de rendez-vous pour un combat, personne ne devra être au courant, ni ses amis, ni l’agent Jenny. Après tout, ça sera bête de ne pas pouvoir profiter d’un magnifique combat juste entre eux deux.

L’agent Jenny tenta de rattraper la Team Galaxie, mais en vain. Ruka gardait Marine dans ses bras, il essaya de la consoler. C’était plus que compliqué vu tout ce qu’elle avait subi… Des tas et des tas de supplices pour la torturer et pour la faire avouer quelque chose dont elle n’avait même pas idée de l’existence. Elle pleurait encore et encore. Léo conseilla de la faire sortir de là. Il aida Ruka pour emmener Marine au centre Pokémon afin de se reposer un temps.





… À Suivre…


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?