Songfics Neoshipping

Chapitre 1 : Thousand Miles - Cassidy's POV

4813 mots, Catégorie: T

Dernière mise à jour 20/05/2020 12:34

9
Style/Orthographe
8
Scenario
8
Note globale

410 point(s)

Bonjour, bonjour,


Me voici de retour, pour vous jouer un mauvais tour comment ça, clle était trop facile, celle-là ? ! Non, promis, je vais être gentille et en même temps, j'ai intérêt et puis pas trop le choix puisque disons-le d'emblée, c'était très très bien.


Forme :

Orthographe, grammaire : 

Rien à dire de ce point de vue-là. L’orthographe est bonne, la syntaxe correcte et s’il y a encore des coquilles qui se baladent, je ne les ai pas vues du tout, ça ne gêne absolument pas à la lecture.

Pour vraiment pinailler (histoire d’avoir quelque chose à dire, quand même), j’ai remarqué que tu avais utilisé “attractivité” au début, quand tu voulais sans doute plutôt dire “attirance” et un petit “de part” au lieu de “de par” (ou mieux, “à cause de” parce que comme le disait de façon si éloquente mon prof de littérature contemporaine : ““de par”, c’est pas français, bordel de grand dieu et si j’en vois dans vos dissert, je vous renie”).


Style : Le style est vraiment bon, aussi. On sent que tu sais ce que tu fais et toute la complexité qu’on peut sentir dans ton texte vient de la construction des phrases et du rythme plutôt que du vocabulaire, ce qui est toujours un bon point. Et malgré cette relative complexité, le tout reste fluide, on ne se retrouve jamais à buter sur une phrase ou à se demander ce que tu voulais dire exactement. Si vraiment, j’avais un conseil à donner, ce serait de limiter les participes présent, que j’ai parfois trouvé pas très élégants, mais ça reste une affaire de style.


Je vais juste déplorer un peu le titre du recueil, qui ne donne pas spécialement envie au premier abord. Le fait que ce soit un recueil Neoshipping mérite d’être noté, c’est un fait, mais je le verrais plus dans le résumé. Mais pour le titre, mieux valait à mon sens choisir un titre global (qui peut être le titre d’une des histoires comme ça se fait beaucoup pour les recueils de nouvelles par exemple).


Fond :


Cohérence : Cet OS est quasi exclusivement centré sur les personnages, ce qui fait qu’on a qu’un aperçu fugace de l’univers de Pokémon dans sa globalité. On a très peu (voire aucune, je crois) mention de leurs Pokémons respectifs ni vraiment des autres personnages ou des lieux propres à l’univers de Pokémon. Cela dit, ce n’est pas spécialement le sujet non plus puisque tout l’intérêt du texte, ici, c’est d’explorer la relation entre les deux personnages.


Cela dit, on sent quand même, en filigrane, que l’univers dans lequel évoluent tes personnages est moins innocent que l’oeuvre de base. Ici, on a quelque chose de plus terre-à-terre, de plus réaliste que l’univers de Pokémon tel qu’on le connaît, surtout dans la série. C’est un parti pris, qui peut ne pas plaire à tout le monde, mais que je trouve bien géré et c’est justifié par le fait que tes personnages — et surtout ton personnage narrateur — soient des jeunes adultes et pas, comme les héros de l’oeuvre originale, des enfants de 10-11 ans. Le changement de regard est du coup complètement logique dans ce cas-là.


Personnages : J’ai une tendresse particulière pour Butch et Cassidy qui, même s’ils restent des personnages très cartoon dans l’esprit de la série, sont plus “sérieux” et ont l’air plus “matures” que Jessie et James (ils sont un brin plus compétents aussi, mais ça, c’est pas bien difficile). Dans ta fanfic, ils sont adultes, ont des problèmes d’adultes et je trouve que tu fais bien ressortir cet aspect-là. Il y a aussi une grande intimité entre eux, même dans les passages où ils n’ont pas encore sauté le pas. Ca donne l’impression qu’ils sont d’abord un duo, d’abord “Butch et Cassidy” avant d’être “Butch” et “Cassidy”. C’est aussi le sentiment qu’on a en les voyant dans le canon, donc c’est nickel.


Ton OS se centre vraiment sur cette relation entre les deux, sur leurs hauts et leurs bas, et surtout sur les doutes de Cassidy. Tu lui ajoutes une nouvelle dimension, dans le fait qu’elle doute énormément d’elle-même, elle s’en veut et elle manque d’estime d’elle-même sous des dehors grande gueule, quelque chose qui, il me semble, n’est jamais trop abordé dans l’oeuvre originale. Mais même si on pourrait dire techniquement que c’est OOC, c’est un bon OOC parce qu’il apporte une lumière nouvelle et personnelle sur le personnage, tout en lui donnant du relief. Pareil pour Butch, même si ici on ne le voit que du point de vue de Cassidy ; il semble plus sombre, plus torturé que dans l’oeuvre originale, ce qui va de pair avec le fait, comme souligné plus haut, que tu “adultifies” un peu le propos par rapport au canon.


Le développement de l’intrigue : L’intrigue est relativement simple et on est ici bien plus sur une étude de personnage que sur un scénario à proprement parler, avec rebondissements et autres péripéties. Butch et Cassidy se sont disputés, ce qui semble arriver souvent et, en attendant le retour de Butch, qui commence à se faire long, Cassidy réfléchit, tergiverse et surtout doute. Elle se souvient de son passé, de ses échecs sentimentaux et de ses blessures et songe à sa relation avec Butch.


Le choix de la chanson me laisse un peu perplexe. Au niveau des paroles, ça colle bien à ce qui se passe dans l’OS, rien à dire, mais j’ai trouvé le rythme un peu décalé entre l’un et l’autre, Il y a une mélancolie qui transparaît dans ta fanfic que je ne retrouve pas dans la chanson. Personnellement, le texte m’a plutôt évoqué une chanson de Pomme, en particulier “Tous les garçons et les filles”. Après, c’est aussi peut-être une question d’interprétation et de goûts musicaux, vu que ce n’est pas du tout le type de musique que j’écoute de mon côté. Pour ce qui est de l’intégration de la chanson en elle-même, elle s’articule sans problème 


Appréciation générale :


J’ai personnellement beaucoup aimé ce texte. Les études de personnages et plus généralement les fanfictions très “posées”, très “dans la réflexion” et qui explorent les personnages de l’oeuvre originale en les développant voire en leur donnant un jour nouveau sont mes préférées, et on a beaucoup tendance à les délaisser au profit de l’action et du palpitant. Tu t’en sors très bien pour donner du relief à des personnages qui restent très anecdotiques dans l’oeuvre de base et de leur ajouter des aspects qui semblent naturels et aller de soi alors qu’ils ne sont pas forcément présent dans le canon. C’est pour moi un exemple parfait d’OOC intéressant, pertinent et bien fait.


Le genre de la songfic étant un peu en voie de disparition (ça faisait des années que je n’en avais pas lu une), ça m’a fait plaisir d’en voir une ici, d’autant que la chanson est bien accordée au texte et que tu as aussi fait l’effort de traduire les paroles en anglais, ce qui est appréciable pour les lecteurs pas trop versés dans la langue de Dwayne Johnson.


Bref, en un mot comme en cent, c’est une réussite.