Vous qui entrez ici... perdez tout espoir par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Romance / Drame

3 Tremblements

Catégorie: M , 26451 mots
0 commentaire(s)

---- matin du mardi 8 mai 2312 - Grece


Subaru, Ishtar et Saga sont arrivés en Grèce très tôt dans la matinée par avion. Le pays est divisé en deux parties, l'une moderne et l'autre ancienne où se trouve le sanctuaire ; le domaine sacré où les chevaliers qui ont prêté allégeance à la Déesse Athéna, vivent, s’entrainent et veillent pour protéger le monde des forces maléfiques qui le menacent. C'est un lieu caché dans les montagnes au nord d’Athènes et dont la position surélevée en rend l’accès peu encourageant et parfois risqué, d’autant plus que certains apprentis chevaliers n’apprécient pas les visiteurs. Aussi, peu de personnes en connaissent l’existence et les rares personnes qui s’y sont aventurés, n’en sont jamais revenus.


La jeune fille, accompagnée du chevalier des Gémeaux et de Subaru, arrive devant une auberge dans le centre d'un petit village situé non loin de la mer.

"Je viendrai vous chercher en début d'après-midi. En attendant reposez-vous un peu. Si vous souhaitez sortir, ne vous aventurez pas trop loin. Vous risquez de vous retrouver en Grèce Ancienne et de vous mettre en danger." dit Saga à Ishtar.

"Entendue..." répond t-elle en le regardant.

Saga met son poing sur le coeur et s'incline légèrement en baissant la tête un bref instant pour saluer respectueusement Ishtar puis s'en va, la laissant seule avec Subaru. Ils rentrent à l'intérieur de l'auberge et réserve une chambre avec deux lits séparés.

Ils ouvrent la porte de leur chambre et pénètrent à l'intérieur puis posent leur valise.

Ishtar va vers la baie vitrée du balcon pour regarder dehors, puis tourne la tête vers Subaru "J'aimerais bien visiter un peu la ville...."


--


Devant le temple du Bélier, Saga revêtu de son armure d'or sans son casque est assis sur les marches du grand escalier, tandis que Mu se tient debout, en bas de ce dernier. Lui aussi est vêtu de son armure d'or mais ne porte pas de casque. Et le vieux maitre Dohko est présent aussi, habillé de sa toge verte et de son chapeau chinois.

"J'ai hâte de rencontrer cette jeune fille. Si vraiment elle est la réincarnation de la déesse Thémis, comme tu le prétends Saga, ce monde à une chance d'être sauvé de la destruction" dit le vieillard en s'adressant à Saga.

"Mais pour l'instant elle n'a pas conscience de ses pouvoirs" répond t-il la tête baissée et les yeux à moitié fermés, puis il ajoute "Elle est aussi fragile et vulnérable qu'un agneau qui vient de naitre."

"Il faut qu'on la protège, le temps que ses pouvoirs se réveillent. Et qu'on lui apprenne à en avoir conscience et à s'en servir" dit Mu.

"Thémis est une déesse, ou plutôt une titanide, guerrière. Contrairement à Athena qui, dans les temps anciens, était plutôt stratège, participant peu aux combats, Thémis oeuvrait pour faire appliquer la justice. Si une guerre éclate, et il y a fort à parier que cela se produise, elle voudra se battre pour défendre la justice... au péril de sa vie. " dit Dohko, avant d’ajouter "Et nous pourrons difficilement l'en empêcher"

Mu baisse la tête l'air songeur. Tout comme Saga.

"Nous devons entrainer cette jeune fille à se défendre et à combattre" poursuit le vieux maitre.


Puis il se tourne vers le chevalier des Gémeaux et lui demande "T'en sens tu capable Saga ? Car à la façon dont tu parles d'elle... tu sembles très attaché à sa personne. Arriveras-tu à mettre de côté tes sentiments pour lui apprendre à porter des coups et à en recevoir ?"

Saga regarde Dohko d'un air mélancolique et lui répond "Oui... s'il le faut... Alors je le ferai"

"Hmmm" répond le vieux maitre en baissant la tête et en fermant les yeux semblant peu convaincu de sa réponse.

Il se détourne de Saga pour regarder en direction du soleil qui rayonne énormément et dit "Il fait chaud pour un mois de mai..." puis il tourne la tête à nouveau vers le chevalier des Gémeaux et lui demande "Tu as dit qu'il y avait un jeune homme avec elle, un Dragon du ciel ? "

"C'est exact..." répond Saga en regardant le vieux maitre, tandis que Mu suit la conversation.

Dohko se tourne et rétorque " Les dragons du ciel ont la faculté de créer des Kekkai, des barrières protectrices magiques qui instaurent une dimension parallèle où la réalité ne peut être altérée. Si mes prévisions sont justes, ils vont avoir un rôle important à jouer... Il faudra les protéger car malgré leurs pouvoirs, ils ne sont pas aussi puissants que nous ou qu'un Dieu"

Mu et Saga acquiescent d'un hochement de tête.


Puis le vieux maitre tourne la tête de côté et dit "Tu vas te décider à te montrer enfin ? Ou tu comptes rester éternellement dans l'ombre à m'écouter parler sans rien dire ?"

Saga et Mu tournent la tête dans la direction que regarde le vieillard.

A cet instant, Shaka - le chevalier de la vierge - sort de derrière un mur puis s'arrête pour dire "Je ne voulais pas vous interrompre. Ce que vous disiez était très intéressant". Il entrouvre les paupières laissant apparaitre ses magnifiques yeux bleus pour regarder le vieux maitre, puis dirige son regard vers Mu et Saga en leur disant "Je veux bien vous aider... à entrainer cette jeune fille".

"Merci Shaka..." répond le chevalier du Bélier.


---- matin du mardi 8 mai 2312 - Japon


Au Japon, Rui, Lynn, Yuki et les autres élèves sont assis en classe, attendant leur professeur.

Soudain, Kazuki entre et referme la porte derrière lui. Tout le monde se lève pour le saluer.

"Bonjour..." répond t-il sans regarder les élèves, ni même Yuki qui le regarde amoureusement. Les élèves s'assoient.

Il sort ses affaires de sa sacoche et les pose sur la table, puis commence à faire l'appel sans regarder personne. Les élèves répondent tous présents, un par un.

"J'ai une bonne nouvelle.... et une mauvaise pour certains ! J'ai corrigé vos copies d'hier..." dit Kazuki, puis il commence à les distribuer en faisant parfois quelques remarques.

Il donne sa copie à Lynn en lui disant "C'est bien Mademoiselle Reis... Continuez comme ça." La jeune fille affiche un grand sourire. "Oh oui !" s'écrit-elle en voyant qu'elle a eu un 17 sur 20.

Puis Kazuki donne sa copie à Rui en l’encourageant "Poursuivez vos efforts. Ne vous découragez pas...".

Le jeune homme serre ses poings sur la table "Ptain !" s'écrit-il en voyant qu'il n'a qu'un 9 sur 20, puis il se tient la tête dans les mains en regardant sa copie avec déception.

Yuki le regarde d’un air compatissant, étant désolée pour lui. La dernière copie est justement la sienne que Kazuki dépose sur sa table devant elle en disant à voix basse "C'est parfait mademoiselle...".

Tous les deux fixent la feuille posée sur la table en même temps, puis lèvent leurs yeux simultanément pour se regarder avec tendresse. "Merci " dit la jeune fille. L’enseignant retourne ensuite à son bureau et commence à faire son cours. Comme hier, Yuki participe en répondant aux questions qu'il pose, et parfois, Lynn fait de même.


---- matin du mardi 8 mai 2312 - Grèce


Subaru et Ishtar marchent dans les rues pour visiter la ville. La jeune fille regarde un peu partout autour d'elle mais elle ne se rend pas compte que sa beauté attire beaucoup de regards.

Ils arrivent soudain dans une place où se tient un marché. Ishtar sourit, heureuse de voir les marchands et de regarder ce qu'ils vendent sur leurs étalages.

Une vendeuse de viennoiseries s'adresse à elle en lui tendant une assiette remplie de petites spécialités locales "Bonjour mademoiselle. Vous voulez goutez ?" "Oui, avec plaisir" répond Ishtar en souriant. Elle prend un biscuit et le mange "Hmm c'est délicieux ! C'est vous qui l'avez fait ?" "Oui ! Comme tout ce qu'il y a sur cette table" répond la vendeuse qui tend l'assiette à Subaru "Et vous monsieur, vous voulez gouter ?". Ishtar le regarde en souriant. Le jeune homme prend un biscuit et le mange, mais manquant de s'étouffer, il tapote sur torse. Ce qui fait sourire la jeune fille.

Subaru achète quelques gâteaux qu'Ishtar transporte dans un petit sac en papier, et ils continuent tous les deux à flâner dans le marché en regardant les produits proposés par les marchands, tout en mangeant des biscuits.

Le jeune homme est de plus en plus inquiet de voir des regards se poser sur Ishtar, car certains sont assez préoccupants. Il va acheter une grande étole blanche, et la pose sur la tête de la jeune fille en la rabattant autour de son cou.

Elle le fixe avec amertume "Pourquoi dois-je porter cela ? Il fait au moins 30 degrés..." lui dit-elle.

"C'est plus sûr..." répond Subaru en la regardant tendrement. Elle baisse un peu la tête d'un air triste mais résignée.


---- matin du mardi 8 mai 2312 - Japon


Au Japon, Helen marche dans une ville entourée de multiples immeubles, de voitures et de gens pressés. Elle constate vite qu’aucun coin de verdure n'est apparent.

*Du bitume, des voitures, du béton, de la pollution... à perte de vue... et aucun arbre, aucune fleur, aucun oiseau...* songe Helen tout en marchant.

"Maudit humains..." pense-t-elle tout haut en ayant une légère lueur dans les yeux. Puis elle s'arrête, l'air pensive, en fixant le sol.

Elle tourne la tête et aperçoit une ruelle. Elle s'y rend, et trouve une petite fleur qui essaye tant bien que mal de pousser dans une toute petite fissure située dans le sol bitumé.

Helen approche sa main de la fleur et une aura lumineuse sort de la paume de sa main, guérissant instantanément la fleur qui dépérissait, et brisant des morceaux de bitume tout autour qui s'envolent et se désintègrent. Puis Helen la regarde l'air songeuse.

Elle se relève et serre le poing, puis s'aventure plus loin dans la ruelle qui bifurque sur la droite. Elle arrive dans un endroit dégagé, dans l'arrière-cour d'un ancien restaurant transformé en terrain de basket de fortune. Elle fait quelques pas, puis pose un genou à terre et une main à plat sur le sol. Elle ferme les yeux et soudain une aura l'entoure. Le sol se met brusquement à trembler de plus en plus fort. Un énorme tremblement de terre se fait ressentir sur plusieurs kilomètres. Les gens dans la ville se mettent à paniquer devant la violence du séisme. Des fissures se forment un peu partout, des poteaux tombent, des immeubles sont secoués tellement fort que certains morceaux se détachent et tombent.


--


Au lycée, c'est l'heure de la pause du matin, les jeunes sont dans la cour pour la plupart.

Kazuki est en train de discuter avec Rumiko et un professeur, non loin des bâtiments. Et Yuki est avec Rui en train de lui parler. Lynn quant à elle, regarde son téléphone debout sous un préau fait en béton qui relie deux entrées de bâtiments entre elles.

Soudain le tremblement de terre se fait ressentir. Pas aussi fort que dans le centre-ville qui est à plusieurs kilomètres de là, mais il est suffisamment fort pour faire trembler le sol et les murs. Les élèves et les profs sont surpris mais appliquent les consignes de sécurité, car les tremblements de terre sont assez fréquents au Japon.

"Mon dieu !" s'écrit Yuki surprise.

"On ne craint rien ici, ça va passer " dit Rui qui s'accroupit pour mieux tenir sur ses jambes et fait signe à sa soeur de faire de même en lui tenant le poignet en même temps qu'il se baisse.

Un peu paniquée, Yuki regarde autour tout autour d'elle, le sol bouge sous ses pieds.

Elle aperçoit soudain Lynn qui est sous le préau et qui a du mal à rester debout car le sol bouge beaucoup. Elle en perd son portable, et tente de se baisser pour le ramasser, mais soudain, après l'avoir récupéré, elle voit que le toit en béton du préau commence à se fissurer juste au-dessus d'elle, elle écarquille les yeux et reste bloquée de frayeur.

Yuki qui est à quelques mètres de là, aperçoit la jeune fille ainsi que la fissure qui est en train de se créer sur le toit du préau et qui menace de lui tomber dessus d'un moment à l'autre.

"Lynn !" crie Yuki.

Tout le monde regarde en direction la jeune fille, y compris Kazuki et Rumiko.

En une fraction de seconde, malgré le séisme, Yuki se lève et court vers Lynn puis se jette sur elle pour la pousser dans l'herbe, hors du préau qui est en train de se fissurer de toute part et de tomber en gros morceau de blocs de béton dans un vacarme énorme. Yuki réussi à pousser Lynn en dehors du préau, mais se retrouve ensevelie sous les gravats à sa place.

Tout le monde est horrifié. "Yukiiiiiiiii !" crie Rui. Kazuki et Rumiko sont choqués.


--


A plusieurs kilomètres de là, près de l'épicentre du séisme, Arashi et Sorata, qui se promenaient, ressentent le tremblement de terre qui est moins fort là où ils sont.

"Qu'est ce qui se passe ? Un tremblement de terre !" s'écrit Sorata. Il s'élance dans les airs pour atterrir sur le toit d’une maison. Arashi le suit, et ils voient au loin avec stupeur que le centre-ville est en train d'être détruit par le séisme.

Ils se mettent à sauter dans les airs de maisons en maisons pour s'en approcher. A mesure qu'ils approchent, ils s'étonnent.

"C'est étrange, on a l'impression qu'il est localisé sur le centre-ville" dit Arashi. Soudain elle remarque une aura au loin "Regarde !" dit-elle en la pointant du doigt.

Ils sautent d'immeuble en immeuble, et en s'approchant, constatent que cette aura est créée par quelqu'un ; une jeune femme brune aux cheveux courts; Helen.

Ils se postent au-dessus d'un petit bâtiment en face d'elle.


Soudain Sorata fait sortir des éclairs entre ses mains qui viennent frapper Helen. L'aura de la jeune femme s'arrête soudain, ainsi que le tremblement de terre.

Arashi et Sorata sautent pour atterrir à quelques mètres devant elle. Helen se relève et les regarde fixement avec une légère lueur dans les yeux.

"De quel droit m'interrompez-vous ?" dit la jeune femme qui fait éclater à nouveau son aura autour d'elle, avant d’ajouter "...Dragons du ciel..."

Arashi fait sortir son épée de sa main, et Sorata prépare une boule lumineuse entre ses mains. Ils sont prêts à riposter.

"Qui êtes-vous ?" demande Sorata. "Pourquoi avez-vous provoqué ce séisme ?" demande Arashi.

"Vous m'ennuyez" répond Helen qui dirige soudain sa main droite dans leur direction. Surpris, ils sont tous les deux propulsés en arrière à plusieurs dizaines de mètres et s'écrasent violemment contre le mur d'un petit bâtiment, puis se retrouvent assis sur le sol en mauvaise posture, accusant le coup.


---- matin du mardi 8 mai 2312 - Japon


Le tremblement de terre a cessé, Rui accourt auprès des gravats et aperçoit la tête de sa soeur inconsciente sur le sol bitumé. Elle est allongée sur le ventre et plusieurs morceaux de béton sont sur elle. Du sang a coulé le long de sa tempe. Son bras droit est posé sur le sol en direction de Lynn et semble intact. Juste devant elle, Lynn est inconsciente, allongée sur le ventre, seul un de ses pieds est pris dans des décombres.

Kazuki, Rumiko et le professeur qui était avec eux, arrivent sur les lieux de l'accident.

Rui et Kazuki sont choqués.

"Bon sang !" s'écrit l’enseignant les yeux écarquillés.

"Oh mon dieu ! " dit Rumiko émue et choquée en voyant Yuki ensevelie sous les gravats.

"Yuki !" dit Rui en bougeant le bras droit de sa soeur pour tenter de la faire réagir. Kazuki pose ses doigts sur la carotide de la jeune fille pour s'assurer qu'elle est toujours en vie.

"Il faut enlever les gravats et la sortir de là ! Vite !" dit Kazuki au jeune homme, puis il tourne la tête vers le professeur "Appelle les secours !" "Oui !" dit l’enseignant en s'en allant.

Rumiko s'agenouille auprès de Lynn et enlève, avec difficulté, les pierres qui retiennent son pied car ils sont assez lourds. Kazui et Rui quant à eux, se chargent d'enlever ceux qui recouvrent Yuki. Certains sont très lourds et ils ont du mal à les enlever, mais ils finissent par y arriver.

Rumiko inspecte Lynn qui semble juste blessée au pied et assommée à la tête. Elle tourne la tête vers Yuki dont le corps est de plus en plus apparent au fur et à mesure que Rui et Kazuki enlèvent les gravats. Elle voit du sang sur l'une de ses jambes, sur son bras gauche ainsi que sur la gauche de son dos. Rumiko a un pincement au coeur en voyant ça. En relevant les yeux, elle se rend compte que Kazuki semble vraiment très affecté et dévasté de voir la jeune fille prise sous les décombres et blessée, tout autant que peut l’être Rui.


--


Pendant ce temps, assez loin de là, Helen s'avance vers Sorata et Arashi, prête à en finir avec eux, mais elle s'arrête soudain car le chien Inuki vient de passer en courant pour s'’interposer devant elle.

Un Kekkai se forme et grandit, invisible uniquement pour le commun des mortels. Helen tourne la tête vers la droite, Arashi et Sorata aussi, et ils aperçoivent que c'est la jeune Yuzuriha qui vient de le créer.

A plusieurs kilomètres de là, Kamui aperçoit le Kekkai de Yuzuriha. Idem pour Seiichirō Aoki qui vient de sortir de sous son bureau, sur son lieu de travail et qui l'aperçoit par la baie vitrée. Karen quant à elle, regarde le Kekkai, perchée sur un arbre. Tous les trois peuvent le voir, car ils sont des Dragons du ciel.

Arashi et Sorata se relèvent malgré leurs quelques blessures.

Helen détourne le regard de Yuzuriha et regarde Inuki, puis baisse la tête en fermant les yeux et dit "Rappelle ton animal... Je n'ai pas envie de le blesser...".

Soudain le chien se met à geindre en fixant Helen, ce qui surprend Yuzuriha

"Qu'est-ce qu'il y a Inuki ?" demande sa maitresse.

Inuki s'approche d'Helen qui a toujours son aura autour d'elle, et vient poser sa truffe sur sa main. Ce qui fait peur à Yuzuriha "Inuki !" et surprend Arashi et Sorata.

Helen pose sa main sur la tête de l’animal.

"Il ne vous ressent pas comme une menace..." s’étonne sa maitresse.

Helen entrouvre les yeux et répond "Parce que je n'en suis pas une... pour lui...".

"Qui êtes-vous ??"demande Yuzuriha qui ne comprend pas pourquoi son chien ne perçoit pas la jeune femme comme une menace.

Helen s'accroupit pour se mettre à la hauteur d'Inuki et le caresse sur le côté du museau et le dessus de la tête.

"Mon devoir est de protéger la nature... Je suis liée à elle... Je suis la déesse Déméter..." répond t-elle. Yuzuriha, Sorata et Arashi écarquillent les yeux.

"Déesse..." s'écrit Sorata qui se rappelle les paroles du vieux Hoshimi qui parlait de l'appel de Gaia.

Il fronce les sourcils et rétorque "Vous voulez anéantir les humains ? Comme le souhaite la déesse de la Terre". Yuzuriha écarquille les yeux.

Helen s'arrête de caresser Inuki "Oui..." et se relève "C'est exact..." ajoute-t-elle.

"Pourquoi ?" demande Yuzuriha avec tristesse.

Arashi ferme les yeux en baissant la tête d'un ton grave et dit "... parce qu'ils sont responsables de tous les maux de la terre..."


"Pollution, réchauffement climatique, déforestation, extinction d'espèces animales et végétales... " rétorque Helen en baissant la tête avec amertume tout en ajoutant "la liste est longue malheureusement."

"Les hommes ne sont pas tous mauvais..." dit Yuzuriha avant d’ajouter avec conviction"Ils ne sont pas tous responsables de ça ! Et certains sacrifient même jusqu'à leur vie pour défendre et protéger la nature !"

Helen regarde la jeune fille et rétorque "Et qu'est-ce que tu veux que je fasse ? Un tri sélectif ? .... Puisque la terre se meurt, les humains mourront de toute façon ! Au fond de vous, vous le savez...."

Yuzuriha, Sorata et Arashi écarquillent les yeux un court instant.

Attirés par la barrière magique protectrice qu'avait créée Yuzuriha, les trois autres Dragons du ciel - Kamui, Karen et Seichirō Aoki - arrivent sur les lieux avec quelques secondes de décalage les uns des autres.

Yuzuriha, Arashi et Sorata les remarquent. Helen aussi et dit en fermant les yeux un court instant et en les rouvrant à moitié "Dragons du ciel... Votre devoir est de protéger l'humanité... mais malheureusement, quoique vous fassiez, vous ne ferez que retarder l'inévitable... L'être humain est condamné...", puis soudain elle saute sur le petit immeuble d'en face après avoir fait quelques pas, et atterrit accroupi en posant un genou à terre "Nous nous reverrons surement... Et cette fois, si vous m'interrompez à nouveau… Je n'épargnerai aucun d'entre vous..." dit-elle en regardant devant elle, avant de s'en aller.

Kamui, Karen, Seiichirō Aoki, Yuzuriha, Inuki, Arashi et Sorata, la regardent partir.


--


Le professeur qui était chargé d'appeler les secours revient vers Kazuki, Rumiko, et Rui en leur disant

"J'ai essayé d'appeler plusieurs fois les secours mais aucune ligne ne fonctionne ! Le séisme a dû détruire les réseaux téléphoniques !"

"Essaye encore ! " dit Kazuki. "Oui !" dit le professeur qui s'éloigne à nouveau.

Le corps de Yuki est désormais complètement dégagé des gravats car Rui et Kazuki viennent d'enlever le dernier bloc.

"Ne la bougez pas ! Laissez-moi l'examiner !" dit Rumiko à son frère et à Rui qui s'écartent pour la laisser faire. Elle touche les différentes parties du corps de Yuki pour analyser l'étendue de ses blessures.

Rui regarde Lynn qui est inconsciente mais semble aller bien, mis à part sa blessure au pied "Comment va Lynn ?" demande-t-il.

"Elle a juste une blessure au pied et une bosse à la tête. Rien de grave" dit Rumiko tout en continuant d'ausculter Yuki.

"Et ma soeur ? " demande le jeune homme, inquiet. "Je m'occupe d'elle..." répond la jeune femme.

"Tu peux aller me chercher ma trousse de secours à l'infirmerie s'il te plait ?" demande-t-elle à Rui.

Mais il hésite à laisser sa soeur.

"J'en ai besoin pour la soigner" dit Rumiko en le regardant.

"Ok… J'y vais" répond Rui avec inquiétude. Il se relève et s’en va en courant vers l'infirmerie.

Agenouillé à côté de Yuki, Kazuki la regarde tristement.

Soudain Rumiko se met à pleurer tout en continuant à ausculter la jeune fille. Kazuki le remarque et s'en inquiète. Il se lève et se passe les mains dans les cheveux l'air abattu et dépité.

"Si elle n'avait pas fait ça, Lynn serait morte…" dit-il.

A ce moment, ayant entendu son prénom, Lynn entrouvre légèrement les yeux. Rui arrive au même moment et donne la trousse de secours à Rumiko qui s'est empressée d'essuyer ses larmes en entendant le jeune homme arriver, pour ne pas qu'il la voit pleurer.

Lynn se met à bouger un bras, puis à vouloir se relever. Rui s'agenouille à côté d'elle pour l'aider. "Aïe !" dit-elle en se tenant la tête, puis elle se tourne vers le jeune homme "Rui... qu'est-ce que...".

Tout en soignant Yuki, Rumiko dit "Ne vous levez pas mademoiselle Reis. Vous avez reçu un coup à la tête, vous risquez de vous évanouir à tout moment".

Lynn se tourne vers l’infirmière scolaire et aperçoit Yuki allongée derrière elle, ensanglantée "Oh mon dieu ! Yuki !" s’écrit-elle horrifiée en écarquillant les yeux et en se mettant à pleurer.

Elle tourne la tête vers Rui en pleurant, prenant conscience que Yuki lui a sauvé la vie au péril de la sienne.

Le professeur chargé d'appeler les secours revient et leur dit "J'ai réussi à avoir les secours, mais ils sont débordés. Ils ne pourront pas venir avant 2 ou 3h, voire plus."

"Il faut l'emmener à l'hôpital ! La colonne vertébrale n'est pas atteinte, on peut la transporter en voiture. " dit Rumiko inquiète tandis qu'elle vient de finir d'appliquer des compresses sur les plaies de Yuki pour stopper un peu l'hémorragie.

"D'accord ! " dit Kazuki qui se met à s'agenouiller à côté de Yuki.

"Fais attention à ses blessures" dit Rumiko. L’enseignant retourne légèrement la jeune fille pour la mettre sur le dos et se met à la porter.

"Rui tu peux aider Lynn à marcher s'il te plait ? .... On va t'emmener à l'hôpital aussi" dit-elle en regardant le jeune homme puis l’adolescente. "Fais attention à bien la tenir, au cas où elle s'évanouirait" ajoute-t-elle.

"Oui" répond t-il. Lynn aperçoit son portable à un mètre de là, dans l'herbe et en profite pour le récupérer en tendant la main.

Ils se dirigent tous les cinq vers le parking où la voiture de Kazuki est garée. Rumiko prend les clefs dans la poche de veste de Kazuki et ouvre le véhicule. Il fait asseoir Yuki à l'arrière et l'attache avec la ceinture de sécurité. Rumiko monte à côté d'elle et Rui aide Lynn à s'assoir à côté de Rumiko, puis il monte à l'avant, pendant que Kazuki démarre le moteur.

Il sort du parking et se met à conduire en direction de l'hôpital. Sur la route, Rumiko, Kazuki, Rui et Lynn restent sans voix devant les dégradations et les accidents qu'a causés le séisme.

A mesure qu'ils approchent du centre-ville, ceux-ci sont de plus en plus spectaculaires. Lynn regarde Yuki avec tristesse, puis sort son téléphone de la poche pour tenter d'appeler son frère Michael.

L'écran est cassé mais l'appareil fonctionne toujours. Cependant il n'y a pas de réseau. Elle le range alors dans sa poche.


--


Arrivés à l’hôpital, Rui aide Lynn à marcher, Kazuki porte Yuki toujours inconsciente, et Rumiko les accompagne. Ils arrivent aux urgences qui sont remplies de gens blessés. Le personnel soignant est débordé.

Rumiko aperçoit une jeune infirmière aux yeux verts et aux longs cheveux châtains qui sort du bloc. Elle s'adresse à elle "Bonjour. Je suis infirmière dans un lycée. On a deux blessées, dont une assez grièvement. Elle fait une hémorragie interne au niveau du torse... et a plusieurs blessures".

Rumiko voit qu'il est écrit "Sara Hikami" sur le badge de l'infirmière.

"Bonjour. D'accord... On va s'en occuper..." répond Sara en regardant tout le monde puis en attardant son regard sur Yuki. Elle fait signe à un infirmier et lui dit "Il me faut un brancard ici s'il vous plait !".

"Oui ! Tout de suite ! " répond l'infirmier qui revient en poussant un brancard à roulette. Une autre infirmière arrive à ce moment et Sara lui demande "Tu peux t'occuper de cette jeune fille ?" en regardant Lynn.

"Elle a une bosse à la tête et une blessure au pied" dit Rumiko.

"Je vais chercher un fauteuil roulant" répond l'infirmière.

Kazuki allonge Yuki sur le brancard à roulette.

"Attendez en salle d'attente, s'il vous plait... On va s'occuper d'elle " dit Sara en lançant un rapide coup d'oeil vers Kazuki et les autres.

Le brancardier pousse le brancard, emmenant Yuki, tandis que Sara le suit. L'autre infirmière revient avec un fauteuil roulant, et Rui l’aide à installer Lynn dedans.

"Merci jeune homme. Vous pouvez attendre en salle d'attente, on va lui faire des examens et la soigner." dit l'infirmière en poussant le fauteuil roulant de Lynn pour l'emmener. Le sas se referme ensuite. Rumiko, Rui, et Kazuki se retrouvent devant les portes closes du sas des urgences, inquiets.


--


Le brancardier accompagné de Sara, emmène Yuki sur le brancard à roulette jusqu'à une petite pièce.

"C'est bon, je m'en occupe… Merci" dit-elle à l'infirmier qui sort ensuite de l’endroit en refermant la porte derrière lui.

Sara va jusqu'à un tiroir et en sort un grand sachet en plastique contenant une tenue de patient à l'intérieur qu'elle pose sur une petite table. Elle entreprend de s’occuper des vêtements de Yuki pour la déshabiller.

Elle commence par le haut en découpant sa chemise par le centre, puis l'écarte. Elle remarque que la jeune fille a un énorme bleu sur une grande partie du torse et son regard s'attarde soudain sur le pendentif en forme de flamme qu’elle porte autour du cou. Elle approche sa main du pendentif et à peine l'a-t-elle touché, qu'il se met à briller, elle retire immédiatement sa main en écarquillant les yeux et en pensant *Cette fille serait... *.

Une légère lueur apparait dans les yeux de Sara tandis qu'elle fixe le pendentif de Yuki.

La jeune infirmière regarde tout autour d'elle pour s'assurer qu'elle est bien seule et que personne n'a l'intention d'entrer, puis elle pose deux doigts sur l'énorme hématome bleuté de l’adolescente.

Une aura dorée sort soudain de ses doigts et pénètre dans la peau de Yuki. L'hématome diminue de taille au fur et à mesure comme par magie.

Tout à coup la porte s'ouvre brusquement, Sara s'arrête.

"La patiente est prête ?" dit un médecin qui apparait soudain dans l'entrebâillement de la porte en tenant la poignée sur laquelle il s'appuie. Sara confuse répond "Heu... presque ! J'ai bientôt fini !".

"Dépêchez-vous ! Il y en a plein d'autres encore !" répond l’homme agacé avant de refermer la porte. "Oui ! Je me dépêche !" répond l’infirmière alors qu’il est déjà parti.

"Désolée, je ne peux pas en faire plus pour le moment, ça serait trop dangereux..." murmure Sara à Yuki qui est toujours inconsciente. Elle met ses mains derrière la nuque de l’adolescente pour lui détacher son collier, tout en évitant de toucher le pendentif, et le dépose dans une petite écuelle, puis fini de la déshabiller pour lui mettre une tenue de patient.


---- midi mardi 8 mai 2312 - Grèce


En Grèce, Subaru et Ishtar s'arrêtent à la terrasse d'un restaurant et se mettent à manger, après avoir commandé.

Ils en sont au dessert. Ishtar a l'air triste et pensive et Subaru le remarque.

"Qu'y a t'il ?" demande-t-il.

La jeune fille le regarde et répond "Ce n'est rien..." puis baisse les yeux l'air songeuse pour bouger un bout de son gâteau déjà bien entamé, avec la cuillère.

"Dites-moi" demande-t-il avec amertume.

Elle lève les yeux et le regarde avec émotion. "Je me demandais... pour votre soeur.... comment...."

Subaru baisse les yeux l'air mélancolique.

"Pardonnez-moi" dit Ishtar, préoccupée d'avoir probablement fait de la peine au jeune homme en lui parlant de sa soeur décédée. Le regard baissé, perdu dans ses souvenirs, Il se décide à se confier à la jeune fille "Elle s'appelait Hokuto... Nous étions jumeaux, mais elle était tout le contraire de moi... Vive, joyeuse, exubérante... Elle attirait la joie et l'amour autour d'elle partout où elle allait. Elle possédait des pouvoirs d'Onmyoji - pratiquant l’occultisme, la magie et la divination – tout comme moi.

Nous avions un ami commun... Seishiro... Malheureusement il s'avéra qu'il était lui aussi un Onmyoji, mais de la lignée opposée à la nôtre, les Sakurazukamori, réputés pour leur maitrise de la magie noire et des assassinats. Nous l'ignorions au début... Nous étions très attachés à lui... Puis un jour...". Subaru a un flash du souvenir de la mort de sa jeune sœur par la main de Seishiro.

Il ajoute "Le sort qu'elle lui lança à ce moment, se retourna des années plus tard contre lui... "

Subaru a un autre flash du souvenir de la mort de Seishiro dans ses bras. Subaru baisse ses yeux remplis de larmes contenues. "Je ne voulais pas le tuer… Je voulais qu’il me tue… mais le sort de protection de ma sœur en a décidé autrement. Le coup qu’il voulait me porter, s’est retourné contre lui…"

Ishtar vient poser sa main avec tendresse et douceur sur la sienne. "Subaru..." dit-elle en le regardant tandis qu’il fixe la main de la jeune fille qui recouvre la sienne. Elle baisse la tête tristement, ainsi que son regard rempli d'émotion.


---- midi mardi 8 mai 2312 - Japon


Ayant ressenti les secousses du tremblement de terre et ayant assisté à de nombreux accidents, Greg, s'inquiétant pour Yuki, se rend au lycée et découvre qu'il y a eu pas mal de dégradations.

Il voit quelques lycéens et quelques professeurs encore un peu choqués de ce qui s'est passé, et cherche des yeux Yuki mais ne la voit pas. Il s'adresse alors à un petit groupe composé de lycéens et d’enseignants dont certains ont des blessures superficielles. "Hey est-ce que l'un de vous aurait vu une jeune fille blonde, très mignonne, Yuki Akino".

Ils se regardent entre eux, mais personne n'est au courant. Quand soudain, le professeur qui avait appelé les secours tout à l'heure, et qui était à quelques mètres de là, répond "Oui... moi je l'ai vu ! Elle a été emmené à l'hôpital"

Greg écarquille les yeux, inquiet "A l'hôpital ?"

"Oui elle a été grièvement blessée..." répond l’homme.


--


Devant l'hôpital, Kazuki est en train de fumer une cigarette, celle-ci se consume toute seule entre ses doigts, qu'il fixe l'air abattu.

A quelques mètres de là, à travers les portes vitrées, Rumiko le regarde de loin, l'air songeuse. Elle fait demi-tour et retourne s'assoir en salle d'attente à côté de Rui qui est assis, les avant-bras posés sur ses cuisses. Il regarde le sol l'air préoccupé.

"Pourquoi c'est si long ?" demande-t-il à la jeune femme sans la regarder. "Ils sont débordés..." répond t-elle en voyant les allées et venues incessantes des infirmières, des médecins et des patients.

L'infirmière qui était partie avec Lynn sort soudain du sas pour aller à la réception. Kazuki arrive au même moment.

"Madame !" dit Rumiko en se levant pour l'interpeller, avant de lui demander "Comment va la jeune fille que vous avez pris en charge ?"

Rui se lève. Kazuki écoute.

L'infirmière répond "ça va... Elle a une belle bosse derrière la tête mais rien de grave au vue des images radio. Elle a aussi une blessure à la cheville avec un gros bleu, mais rien de méchant. Par contre elle est choquée par ce qui s'est passée. Vous pouvez aller la voir, chambre 526".

"Merci infiniment" dit Rumiko, avant de demander "Et pour l'autre jeune fille ?"

"Ah désolée, je n'en sais rien. C'est ma collègue qui l'a pris en charge. Il faut attendre encore. " répond l'infirmière.

"D'accord... merci beaucoup"

"Je vais aller voir Lynn" dit Rui.

"Je viens avec toi" répond Rumiko, puis elle dit en regardant Kazuki "Previens-nous s'il y a du nouveau pour Yuki."

"Oui... bien sûr" répond t-il. Rumiko et Rui s'en vont, tandis qu’il reste seul à attendre.

L'infirmière qui s'est occupée de Lynn, se rend au secrétariat pour donner un papier à la secrétaire et lui dit "Tu peux appeler ce monsieur à ce numéro ? C'est le frère de la patiente de la chambre 526. La petite n'arrive pas à le joindre avec son téléphone."

"Oui ! Je le fais tout de suite !" répond la secrétaire qui appelle le numéro tout en lisant le papier. "Oui, bonjour monsieur.... monsieur Reis ? C'est l'hôpital... Votre soeur a eu un accident..."


--


Rumiko et Rui arrivent dans la chambre 526 dont la porte est ouverte, ils aperçoivent Lynn qui est allongée dans un lit, le dossier relevé, en position assise et qui regarde dehors, l'air songeuse et triste. Elle porte un bandage autour de la tête.

Ayant entendu des bruits de pas, elle se tourne vers Rui et Rumiko qui viennent d'entrer.

"Lynn.... Comment tu te sens ma chérie ?" demande Rumiko en arrivant près de son lit. Lynn regarde la jeune femme puis Rui, et baisse les yeux.

"ça peut aller..." répond t-elle, avant de demander "Et Yuki ? Comment va-t-elle ?"

"On ne sait pas encore, mais elle est prise en charge... Ils vont faire tout leur possible pour la soigner et la remettre sur pied..." répond Rumiko en tachant d'être rassurante.

"Je suis désolée pour ta soeur... C'est ma faute..." dit Lynn en regardant Rui avec les larmes dans les yeux

"Hey ! nan... c'est pas de ta faute... arrête" répond le jeune homme. Mais la jeune fille baisse la tête tristement en culpabilisant et des larmes coulent le long de ses joues.


--


Quelques minutes plus tard, le sas des urgences s'ouvre et Sara en sort pour se rendre au secrétariat. Elle aperçoit Kazuki qui est debout en train d'attendre à proximité de la salle d'attente. Il la regarde et elle s'approche de lui, tenant dans sa main un petit sachet.

Inquiet et impatient, il lui demande "Comment va la jeune fille que...."

mais il n'a pas le temps de finir que la jeune fille lui répond "Elle va mieux... rassurez-vous... Le médecin lui a fait passer des examens et lui a fait des points de suture. Par contre elle est toujours dans le coma actuellement. Elle ne s'est pas réveillée....".

Puis elle lui tend le sachet en plastique contenant le pendentif de Yuki et son téléphone portable et dit à Kazuki " Elle est chambre 514. Si vous pouviez lui apporter ceci. Ce sont les affaires qu'elle avait sur elle. Il y a un pendentif que j'ai dû lui enlever pour lui passer des radios. Si vous pouviez le lui remettre... autour de son cou"

"Oui bien sûr..." dit-il en prenant le sachet contenant les affaires, puis il ajoute "Merci à vous..."

"Je suis désolée, je dois vous laisser... On est débordé à cause du séisme... " dit-elle.

"Oui je comprends..." répond t-il. Sara s'en va en direction du secrétariat. Kazuki range le sachet dans la poche intérieure de sa veste.

Il prend l'ascenseur jusqu'au 5ème étage et se rend dans la chambre de Yuki dont la porte de la chambre était restée à moitié ouverte. Il entre et se dirige vers elle. Elle est endormie, allongée dans un lit dont le dossier est à moitié relevé. Elle a une perfusion et des bandages sur le bras gauche et à la tête. Kazuki s'approche du lit. Il pose sa main droite sur celle de la jeune fille qui est posée à plat sur le lit et resserre ses doigts à l'intérieur tout en la regardant avec émotion. Il a des flashs où il se souvient des quelques moments qu'il a pu passer avec elle.


--


Au même moment un hélicoptère militaire se pose sur le toit de l'hôpital, avec à son bord, Michael Reis.

Après quelques minutes, Sara sort d'un ascenseur puis se met à marcher dans un couloir du rez-de-chaussée en direction du secrétariat avec le dossier d'un patient qu’elle tient dans sa main.

Soudain elle aperçoit en face d'elle, dans le couloir, Michael Reis qui marche en direction de l'ascenseur, habillé avec sa tenue de commandant militaire. Elle ressent une sensation étrange et écarquille brièvement les yeux, mais continue sa route sans le regarder.

Lui, la regarde fixement tout en marchant. Il a une légère lueur dans les yeux, tout comme elle. Puis ils se croisent soudain tous les deux, au milieu du couloir. Au moment où ils se dépassent, Michael Reis s'arrête brusquement. Elle continue de marcher mais écarquille les yeux, sentant qu’il s'est arrêté, sans se retourner. Soudain, une infirmière vient à la rencontre de la jeune femme en lui disant "Hey Sara ! C'est toi qui le dossier du patient de la chambre 303 ?".

Surprise, Sara répond "Euh... oui ! J'allais le ramener". Elle part avec elle, soulagée que sa collègue soit venue à sa rencontre.

Michael continue sa route vers l'ascenseur.


--


Arrivé au 5ème étage, Michael marche dans le couloir et s'arrête soudain à la hauteur de la chambre 514, là où se trouve Yuki qui est toujours allongée inconsciente tandis que Kazuki est à ses côtés.

Il tourne légèrement la tête et aperçoit la jeune fille par l'entrebâillement de la porte, puis voit l’enseignant de dos. Il continue sa route jusqu'à la chambre 526, tandis qu'un médecin marche dans le couloir et se rend dans la chambre 514, là où se trouvent Yuki et Kazuki.


--


Michael arrive devant l'entrée de la porte 526 qui est ouverte. Là, Lynn qui est assise sur le lit tourne la tête et le regarde. "Michael ! Tu es venu..." dit-elle avec un léger sourire.

Rui et Rumiko qui sont debout à côté du lit de la jeune fille, tournent la tête vers la porte pour regarder Michael, dont la stature est élégante avec son habit militaire. Son visage est séduisant malgré la cicatrice qu'il porte sur le haut de sa joue près de son oeil droit.

Son regard est froid et se pose un bref instant sur Rui et Rumiko avant de s'attarder sur sa soeur. Il avance vers elle "Bien sur... Je suis venu dès que j'ai su..." dit-il sans qu'aucune émotion ne transparaisse sur son visage.

"Je te présente Madame Rumiko Hondo, c'est l'infirmière du lycée… et Rui Akino un camarade de classe." dit Lynn, tandis que son frère s'est approché.

Michael incline légèrement la tête pour les saluer et ils font de même, pendant que la jeune fille leur dit "C'est mon frère, Michael..."

"Demi-frère..." rétorque le militaire.

"Oui... demi-frère" ajoute Lynn en regardant son frère avec amertume.

"Enchantée" dit Rumiko en esquissant un sourire et en regardant Michael. Rui quant à lui regarde Lynn et remarque qu'elle a l'air triste en regardant son frère.

"Comment s'est arrivé ?" demande le militaire à sa soeur.

"On était dehors dans la cours quand le séisme a eu lieu... J'étais sous le préau à ce moment-là... Et le toit en béton a commencé à se fissurer mais je n'ai pas eu le temps de fuir au moment où il s'est écroulé... J'aurais pu mourir mais...." puis elle a du mal à finir sa phrase, encore sous le choc... Elle baisse la tête tristement.

"La soeur de Rui, Yuki, l'a sauvé en la poussant hors du préau..." ajoute Rumiko.

"Le toit du préau s'est écroulé sur elle...." dit Lynn en versant des larmes et en crispant ses yeux de souffrance, avant d’ajouter "Elle m'a sauvée la vie".

Michael regarde sa soeur pleurer sans qu'aucune émotion ne se lise sur son visage. Seule une légère lueur illumine ses yeux. La jeune fille tourne la tête pour regarder son frère et aperçoit soudain Kazuki qui arrive à l'entrée de la porte restée ouverte, il a l'air abattu.

Elle écarquille les yeux. Rui, Rumiko et Michael se tournent vers la porte et l’aperçoivent.

Rumiko écarquille les yeux, inquiète de voir son frère si triste.

"Kazuki !"dit-elle en faisant quelques pas vers lui, tandis qu'il avance dans la pièce. Rui écarquille aussi les yeux.

"Comment va Yuki ?" demande la jeune femme inquiète.

"Le médecin m'a dit qu'elle avait eu beaucoup de chance, et que c'est un miracle si elle est toujours en vie. Elle a de multiples blessures sur tout le côté gauche de son corps et pour l'instant elle est dans le coma. Et tant qu'elle y reste, il ne peut pas savoir si la motricité de son bras gauche et de sa jambe gauche ont été atteint" dit Kazuki avec amertume.

Rui, Rumiko et Lynn sont choqués par ce qu'ils viennent d'entendre. "Où est-elle ? Je veux la voir !" dit soudain le jeune homme, inquiet pour sa soeur.

"Elle est chambre 514..." répond l’enseignant.

*514...* pense Michael, se rappelant de la jeune fille qu'il a aperçu dans la chambre 514 lorsqu'il marchait dans le couloir.

"J'y vais" dit Rui qui se met à partir.

"Je veux la voir aussi..." dit Lynn les larmes aux yeux. Elle regarde son frère puis le fauteuil roulant qui se trouve dans la pièce "Tu peux m'aider à aller sur le fauteuil Michael ?"

Rumiko va chercher le fauteuil roulant pour l'approcher du lit. Puis Michael porte sa soeur dans les bras pour la mettre dedans.

Pendant ce temps Rumiko regarde Kazuki qui a l'air dévastée par ce qui est arrivé à Yuki. Elle pose sa main sur le haut du bras de son frère et la laisse glisser un peu, pour le réconforter

Il regarde sa soeur un bref instant puis baisse le regard sur le côté.


--


A l'accueil de l'hôpital, Greg parle à une secrétaire.


--


Quand Rui arrive dans la chambre 514, il voit Yuki allongée dans le lit, endormie, et Sara est là en train de lui faire une prise de sang dans le bras droit. Elle tourne la tête vers le jeune homme qui vient d'entrer et qui est choquée de voir sa soeur ainsi.

L’infirmière regarde à nouveau le bras de la jeune fille dont le sang se rempli dans le flacon et dit. "J'ai bientôt fini... Elle va s'en sortir... Ne vous inquiétez pas... " dit-elle d'une voix rassurante avant d’ajouter "Elle est forte, vous savez..."

Rui approche du lit puis le contourne et répond tristement "Comment pouvez-vous dire ça... Vous ne la connaissez pas...".

Sara est surprise par la réponse du jeune homme, mais ne dit rien.

Il s'assoit sur une chaise à côté du lit. Pendant que l’infirmière finit son prélèvement de l'autre côté.

Elle enlève l'aiguille et pose le flacon sur une petite écuelle posée sur la petite table de chevet puis pose un pansement sur l'endroit de la piqure tout en appuyant dessus. A ce moment Michael arrive en poussant le fauteuil roulant de sa soeur, suivi de Rumiko et Kazuki.

Sara écarquille les yeux, puis tourne la tête vers Michael. Tous les deux se regardent avec une lueur dans les yeux. La jeune femme détourne instantanément le regard, puis enlève son doigt du pansement posé sur le creux du bras droit de Yuki.

Elle enlève le garrot, pendant que Lynn, en fauteuil roulant, approche du lit, poussée par son frère. "Yuki..." dit-elle en la regardant avec émotion.

Michael quant à lui regarde Sara du coin de l'oeil, l'air pensif. Sara prend l'écuelle contenant un flacon ainsi que le garrot et les emmène sur la paillasse du lavabo pour mettre une étiquette sur le flacon. Rumiko qui s'est avancé dans la pièce pour se placer au pied du lit, tout comme Kazuki, regarde Yuki l'air triste et murmure "pauvre petite...". Il regarde la jeune fille avec mélancolie.

Soudain Greg apparait sur le seuil de la porte, puis fait quelques pas dans la pièce. Il écarquille les yeux en voyant Yuki. Rui qui est assis à côté du lit, et en face de lui l'aperçoit tout à coup et fronce les sourcils

"Sors d'ici Greg..." dit-il.

Lynn, Kazuki, et Rumiko tournent la tête vers Rui, puis vers Greg.

Michael écarquille les yeux sans se retourner. Idem pour Sara.

Greg qui a une lueur dans les yeux et qui regardait Yuki fixe Rui et fronce les sourcils en disant "T'es même pas foutu de la protéger..."

"Messieurs je vous en prie... Ce n'est pas le moment, ni l'endroit." dit Rumiko en avançant d'un pas et en regardant tour à tour les deux jeunes hommes.

Soudain Michael tourne la tête vers Greg. Ils se regardent tous les deux, avec le même genre de lueur. Greg écarquille les yeux. Michael, lui, a le regard froid.

Greg ferme les yeux à moitié, puis soudain tourne la tête vers Sara qui a le dos tourné et qui est bloquée en train de faire semblant de regarder le tube sur lequel elle vient de coller une étiquette. Elle a les yeux écarquillés.

Il s'approche d'elle. Elle écarquille les yeux davantage, sans se retourner, comme si elle était tétanisée par la peur.

Rui, Lynn, Rumiko, Kazuki et Michael regardent le jeune homme.

"On vous a demandé de sortir il me semble..." dit le militaire en s'adressant à lui.

Greg s'arrête, puis tourne la tête vers Michael en le défiant du regard. Ce dernier fait de même. Leur lueur s'amplifie un peu plus dans leurs yeux. Greg fronce les sourcils, puis ferme les paupières un bref instant en esquissant un sourire narquois.

Il détourne le regard et continue de marcher jusqu'à Sara qui a toujours le dos tourné faisant mine de s'occuper du prélèvement qu'elle vient de faire, alors qu'en réalité elle est pétrifiée par la peur, les yeux grands ouverts.

Soudain Greg se trouvant juste derrière elle, vient poser la paume de sa main brusquement sur la paillasse du lavabo juste à côté du prélèvement et se penche pour murmurer à l'oreille de Sara par derrière, ce que les autres ne peuvent pas entendre "Guérie-la... si tu ne veux pas que je brutalise ce joli corps qui te sert d'hôte....".

Sara écarquille les yeux en tremblant de peur.

Puis soudain Greg qui était presque collé à Sara par derrière, s'en écarte puis s'en va sans se retourner. En partant, il fait un signe de salut, dos tourné, en collant ses deux doigts sur la tempe rapidement pour les lever en l'air sur le côté par la suite.

Rui le regarde partir avec mépris. Kazuki fronce les sourcils, trouvant l'attitude de Greg déplacé. Michael le suit des yeux, tandis que Sara ferme les siens à moitié, de soulagement. Lynn le regarde, avec incompréhension, quitter la pièce.

"Quel étrange garçon..." dit Rumiko, après qu'il soit parti.

A nouveau tranquille, Sara enlève ses gants puis les jettent dans la poubelle qui est à côté de la paillasse du lavabo. Michael la regarde du coin de l'oeil, pendant que les autres regardent Yuki.

Une infirmière passe soudain devant la porte et interpelle sa collègue "Sara ? Si tu as fini ici, il y a le patient de la chambre 404 à prélever m'a dit le médecin."

Sara qui a tourné la tête vers l'entrée lui répond "Oui j'ai fini. Je vais m'en occuper".

L'infirmière s'en va. Sara place le tube prélevé et étiqueté dans une petite boite puis se retourne pour se diriger vers la porte.

"Merci mademoiselle" lui dit Rumiko. Sara fait un hochement de tête puis s'en va. En partant elle jette un rapide coup d'oeil à Michael et détourne aussitôt le regard, constatant qu'il la regarde. Elle sort de la chambre et marche dans le couloir.


A ce moment, Michael qui est derrière le fauteuil roulant de Lynn, pose sa main sur l'épaule de sa soeur et lui dit "Je dois partir... ". L’adolescente est un peu surprise mais elle n'a pas le temps de répondre que son frère est déjà en train de s'éloigner. Elle tourne la tête vers la porte ouverte, et le regarde tristement partir.

Sara, qui marche toujours dans le couloir, passe devant la chambre 502 qui est vide. A ce moment, son bras est soudain agrippé violemment par Greg qui se trouvait à l'intérieur et qui la tire brusquement vers lui, puis s'en écarte.

La jeune femme se retrouve par terre au milieu de la pièce, et sa boite en plastique contenant des flacons de prélèvement glisse sur le sol un peu plus loin. Il la regarde avec rage et s'approche d'elle.

Sara écarquille les yeux de peur. Greg la saisit d'une main par le cou et la soulève assez haut pour que ses pieds touchent à peine le sol. Il la regarde avec haine et lui dit "Pourquoi ne l'as-tu pas guéri ?!".

Avec difficulté, La jeune femme répond "Elle avait une... une hémorragie interne que j'ai résorbé... Je ne peux pas faire plus pour l'instant... ! Ça va se voir ! Laissez-moi le temps... "

"Lâche-la" dit soudain Michael qui est sur le seuil de la porte et vient d'assister à la scène tandis que Greg lui tourne le dos. Ce dernier bouge juste les yeux de côté puis, tenant toujours Sara par le cou, lui dit "Je me fiche que des abrutis d'humains découvrent qui tu es, et t'enferment dans une cage pour exploiter tes pouvoirs. Je veux que tu la soignes !".

Il resserre sa main sur le cou de Sara qui ferme à moitié les yeux de douleur.

Michael dit d'un ton plus ferme "Je t'ai dit de la lâcher…". Il lève soudain son bras et sa main en direction de Greg et une aura bleu en sort.

"Pas ici... Arretez..." dit Sara en grimaçant de douleur.

Greg ferme les yeux à moitié puis desserre soudain sa main du cou de la jeune fille, qui se retrouve instantanément à genoux par terre.

Elle pose sa main autour de son cou qui est douloureux puis se met à respirer fort par la bouche pour récupérer l'air qui lui a manqué. Greg se tourne vers Michael et esquisse un sourire en fermant les yeux "C'est bon... Pas besoin de t'énerver... ".

Ce dernier baisse sa main et son bras tandis que l'aura disparait. Greg ouvre les yeux et croise son regard, puis se met à marcher en croisant Michael sans le regarder.

"A bientot...." dit-il avant de quitter la chambre, sans regarder personne.

Michael avance vers Sara qui est toujours à genoux par terre et lui tend la main pour l'aider à se relever. Elle hésite, puis prend la main du jeune homme pour se lever. "Merci.." murmure-t-elle en le regardant puis en baissant les yeux, tandis qu'il la fixe.

"Vous êtes faible..." lui dit soudain Michael.

"Je sais..." répond la jeune femme en gardant la tête et les yeux baissés avant d’ajouter "Il y a tellement de blessés à soigner… ".

"Ce n'est plus la peine d'épuiser votre énergie à soigner des humains avec vos pouvoirs." rétorque Michael en regardant Sara, qui écarquille les yeux un court instant puis relève la tête pour le regarder.

Ils ont tous les deux une légère lueur dans les yeux. Michael détourne son regard brusquement puis tourne les talons avant de s'en aller. La jeune femme reste ainsi quelques minutes l'air pensive... Puis elle se tourne et aperçoit la boite en plastique contenant les flacons de prélèvements de sang. Elle fait quelques pas pour aller le ramasser puis s'en va de la chambre.


--


Au chevet de Yuki, Rui est assis à gauche du lit, tandis que Lynn est assise en face de lui dans son fauteuil roulant. Elle tient la main de sa camarade, posée sur le lit. Kazuki est debout devant la fenêtre regardant dehors tristement. Tandis que Rumiko fixe le sol l'air pensive, debout, juste à côté du pied du lit.

"Il a pas l'air commode ton frère... enfin... ton demi-frère..." dit Rui à Lynn.

"Oui.... il n’était pas comme ça avant... Il était gentil, souriant et joyeux. Il a changé depuis quelques années" répond la jeune fille l'air triste tout en regardant Yuki.

"Il s'est passé quelque chose pour qu'il change à ce point ?" demande le jeune homme.

"Non... Du moins, pas à ma connaissance..." répond la jeune fille

"Il arrive parfois que les gens changent au fil du temps..." dit Rumiko.

"Peut-être... mais parfois j'ai l'impression que c'est une autre personne. Je ne le reconnais pas dans sa manière d'être, de parler... dans ses gestes. " ajoute Lynn qui soudain porte fébrilement sa main sur sa tempe, ce que Rui remarque. "Ça va ?" lui demande-t-il.

"Je ne me sens pas très bien d'un coup..." répond t-elle.

"Tu devrais aller te reposer un peu" dit Rumiko.

"Oui, elle a raison... Tu viens juste d'avoir un accident..." ajoute Rui.

"Oui... Vous avez raison" dit Lynn qui ajoute "Je vais aller me reposer dans la chambre."

"Je te ramène" dit le jeune homme en se levant de la chaise.

"Je t'accompagne" ajoute Rumiko qui tourne la tête vers Kazuki qui est toujours debout devant la fenêtre mais qui a la tête tournée vers eux.

Rui tire le fauteuil roulant de Lynn, puis le pousse en direction de la porte, tandis que Rumiko les suit. En partant la jeune fille dit "Au revoir Mr Hondo" à Kazuki, qui lui répond par un hochement de tête tout en disant "A bientôt Mademoiselle Reis".

Kazuki regarde Lynn, Rui et Rumiko quitter la chambre, puis regarde Yuki qui est toujours endormie à moitié assise dans le lit. Il baisse ensuite la tête et met sa main à l'intérieur de sa veste pour en sortir le sachet en plastique contenant le portable de Yuki et son collier que Sara lui avait confié.

Il en sort le collier et regarde le pendentif qu'il tient dans le creux de la paume de sa main et qui représente une flamme en or.

Il regarde à nouveau la jeune fille, puis se dirige vers le lit, du côté gauche. Il pose le téléphone portable sur la table de chevet, puis ouvre le fermoir du collier, en se penchant vers Yuki pour le lui attacher autour du cou.

Se faisant, sa tête se retrouve proche de la sienne, un peu au-dessus, tandis qu'il passe un des bras autour de la nuque de la jeune fille, pour enclencher le fermoir et le refermer dans sa boucle.

Il regarde son doux visage avec émotion puis pose la paume de sa main sur la tempe de la jeune fille et la fait descendre pour caresser le côté de sa tête et de ses cheveux avec tendresse.

A peine a-t-il enlevé sa main et s'est-il redressé que Yuki fronce les sourcils légèrement en poussant un petit gémissement. Kazuki écarquille les yeux.

La jeune fille entrouvre légèrement les paupières et aperçoit Kazuki qui la regarde. Elle ouvre ses lèvres puis murmure "Hey" fébrilement.

Il sourit un peu, soulagé de voir Yuki sortir du coma "Hey" répond t-il en la regardant avec amour.

Ils se regardent avec tendresse puis la jeune fille tourne légèrement la tête en se demandant où elle est. "Vous êtes à l'hôpital" lui dit Kazuki, se doutant qu’elle se posait la question.


"A l'hôpital ?" répond fébrilement Yuki en portant sa main droite sur le côté droit de sa tête un bref instant.

"Oui... Vous ne vous rappelez pas ?" lui demande Kazuki un peu inquiet.

"Si... mais j'ai tellement mal à la tête que j'ai l'impression qu'elle va exploser..." répond t-elle, en se touchant toujours la tempe. Puis elle fronce les sourcils et ferme les yeux brièvement pour les entrouvrir à nouveau "Comment va Lynn ?" demande-t-elle soudain inquiète.

"Elle va bien, rassurez-vous. Elle est dans une des chambres à côté. Elle a juste quelques égratignures..." répond t-il.

Yuki esquisse un léger sourire, semblant soulagée, et dit "J'ai tellement eu peur de ne pas réussir à la sauver".

Kazuki la regarde avec tendresse. Elle tourne la tête vers son bras gauche, puis le regarde avec amertume.

"Vous arrivez à le bouger ?" lui demande l’enseignant.

"Non..." répond t-elle.

"Et votre jambe gauche ?" demande-t-il.

"Non plus..." répond Yuki.

Kazuki baisse la tête avec amertume, mais soudain on entend la voix de Sara qui vient de rentrer dans la chambre "C'est temporaire ... Ne vous inquiétez pas...".

Kazuki et Yuki tournent la tête vers la jeune infirmière, tandis qu'elle approche du lit, tenant un notebook dans la main.

Sara s'arrête du côté droit du lit et regarde Yuki dans les yeux, elle constate qu'ils n'ont pas de lueurs. Elle lui dit "Je m'appelle Sara... Sara Hikami... Je suis infirmière... mais comme les médecins sont débordés à cause du tremblement de terre. Ils sont obligés de déléguer certaines choses. Du coup, je vais vous faire un petit check up. "

Kazuki reste là, à regarder.

Sara regarde son notebook puis la jeune fille en lui demandant "Vous avez mal quelque part ?"

"Oui... à la tête et dans le ventre... à gauche..." répond Yuki.

"La tête qui tourne ? Des nausées ?" demande Sara.

"Non..."

L’infirmière le note puis pose son notebook sur le rebord du lit. Elle sort une petite lampe-torche de sa poche et éclaire un des yeux de Yuki pour regarder dans sa pupille. Elle fait de même dans l'autre.

Yuki remarque que Sara a une légère lueur dans les yeux, tandis que cette dernière constate que la jeune fille porte son pendentif en forme de flamme autour du cou.

L’infirmière range la petite lampe dans sa poche, puis lève son doigt à mi-hauteur "Suivez des yeux mon doigt s'il vous plait."

La jeune fille s'exécute. Sara note ses observations sur le notebook, puis elle sort une épingle à cheveux de sa poche, prend la main gauche de Yuki dans la sienne et vient piquer le creux de la paume de sa main avec le bout pointu de l'épingle et lui demande "Vous ressentez quelque chose ?"

"Non..." dit tristement la jeune fille.

Cette réponse semble affliger Kazuki.

L’infirmière se déplace ensuite vers le bas du lit, et relève un peu le drap au niveau du pied gauche de l’adolescente. Elle pique légèrement la plante de son pied avec l'aiguille en remontant un peu et lui demande "Et là ?"

"Oui, un petit peu" répond Yuki. "Mais vous n'arrivez pas à le bouger..." rétorque Sara.

"Non..." répond la jeune fille tristement.

"Ça va venir..." dit la jeune femme en esquissant un léger sourire pour rassurer Yuki. Elle abaisse la partie du drap qu'elle avait relevé, puis récupère son notebook pour écrire dessus les résultats des tests qu'elle a effectué.


A ce moment Rumiko et Rui entrent dans la chambre. Rui écarquille les yeux en voyant sa soeur réveillée "Yuki..." s'écrit-il en les fermant à moitié d'émotion.

Rumiko écarquille les paupières puis les ferme à moitié en souriant. "Tu es réveillée... Dieu soit loué !" s’écrit-elle.

Ils approchent tous les deux du lit, tandis que Yuki, Kazuki et Sara les regardent. L’adolescente alité sourit et leur dit "Je vais bien... Rassurez-vous..."

"Et tes blessures ?" lui demande son frère inquiet.

Sara répond en le regardant "Elle a une légère paralysie du côté gauche mais qui se résorbera avec du repos"

"D'accord... merci mademoiselle..." répond t-il, rassuré.

"Vous avez bien fait de la secourir et de l'amener ici, plutôt que d'attendre les secours..." dit Sara en regardant Rui puis Kazuki.

Remarque le regard de l’infirmière destiné à Rui et surtout à Kazuki, Yuki comprend que ce sont eux qui l'ont sorti des décombres et que l’enseignant l'a amené à l'hôpital avec sa voiture.

L’infirmière tourne légèrement la vanne d'un des flacons reliés à la perfusion de l’adolescente en disant "J'ai augmenté légèrement la dose d'anti-douleur pour faire passer votre mal de tête. Je reviendrai vous voir plus tard dans la journée"

"Merci Mademoiselle Hikami..." répond Yuki.

Sara lui sourit puis balaye des yeux Kazuki, Rui et Rumiko "Elle a besoin de repos. Ménagez-la..."

"Entendu" répond Kazuki tout en hochant la tête.

"Merci pour tout, mademoiselle" ajoute Rumiko en lui souriant.

"Au revoir..." dit Sara.

"Au revoir..." répondent Rui, puis Kazuki. Tandis que Rumiko se contente d'un salut en inclinant légèrement la tête.

"A tout à l'heure" lui répond Yuki, tandis que la jeune infirmière se dirige vers la porte.

Rui soudain l'interpelle "Mademoiselle!".

Sara s'arrête et se tourne vers lui en demandant "oui ?"

Le jeune homme ajoute "Mademoiselle Reis qui est chambre 526, s'est endormie. A son réveil, pourrez-vous la prévenir que Yuki s'est réveillée, s'il vous plait... Elle s'inquiétait beaucoup pour elle..."

"Oui... bien sûr... Comptez sur moi" répond Sara en lui souriant.

"Merci" répond t-il avant qu’elle ne s'en aille.

"Cette infirmière est vraiment adorable." dit Rumiko dès que Sara fut partie, puis elle ajoute "On va retourner au lycée et te laisser te reposer" en regardant Yuki.

"D'accord" dit la jeune fille puis elle se tourne vers son frère "J'ai laissé mes affaires de cours là-bas, tu pourras les prendre Rui, s'il te plait ?"

"Oui bien sûr. Je dois récupérer les miennes aussi et ceux de Lynn " répond t-il en regardant sa soeur, puis il tourne la tête vers Kazuki "Je suppose que les cours vont être suspendus pendant quelques temps".

Kazuki qui regardait Yuki tourne la tête vers le jeune homme "Oui... il va y avoir quelques travaux à faire pour remettre tout en état..."

Puis Rumiko ajoute "Vous serez prévenus de la reprise des cours. "

"Ok" répond Rui. Il regarde le téléphone portable de Yuki qui est posé sur la table de chevet puis ensuite se penche légèrement vers elle pour coller sa joue contre la sienne et l'embrasser à proximité de la tempe, ce qui surprend un peu l’adolescente.

"Je passerai demain" dit-il en se redressant puis en regardant Yuki avec tristesse, les yeux à moitié ouverts.

"D'accord... A demain Rui" répond t-elle en le regardant avec tendresse.

"N'hésite pas à m'appeler si tu as besoin..." dit Rumiko en souriant à la jeune fille qui lui répond par un hochement de la tête. La jeune femme commence à s’en aller, suivi de près par l’adolescent.

"Au revoir mademoiselle Akino..." dit Kazuki en la regardant dans les yeux avec une certaine émotion, comme s'il n'avait pas envie de partir mais y était obligé.

"Au revoir monsieur Hondo" répond t-elle avant qu’il ne s’en aille.


A peine sorti de l'hôpital, Il s'arrête quelques secondes pour s'allumer une cigarette. Rumiko l’attend en le regardant avec amertume, tandis que Rui continue sa route en direction du parking.

L’enseignant se met à marcher après avoir tiré une bouffé de fumée, puis rejoint sa sœur. Ils font le trajet tous les deux, côte à côte.

Tandis que Kazuki lève sa main pour porter sa cigarette une nouvelle fois à ses lèvres, Rumiko lui demande, sans le regarder. "Tu l'apprécies beaucoup cette petite... n'est-ce pas ?"

Il arrête son geste un court instant, surpris de la question de sa soeur, puis fume avant de rebaisser son bras le long de son corps.

"Pas toi ?" rétorque-t-il.

"Si... mais... la façon dont tu la regardes..." répond t-elle.

"Tu te fais des idées..." lance Kazuki en fronçant les sourcils, avant d’ajouter "Laisse tomber...".

La jeune femme tourne un bref instant la tête vers son frère et voyant qu'il le prend mal, n'insiste pas. Elle baisse la tête tristement tout en continuant à marcher à ses côtés, tandis qu’il a l'air pensif et préoccupé.

Ils finissent ensuite par rejoindre Rui sur le parking devant la voiture, et tous les trois partent ensemble en direction du lycée.


---- après-midi mardi 8 mai 2312 - Grece


En Grèce, Subaru et Ishtar arpentent les rues pour rentrer à l'auberge. Tandis qu'ils s'en approchent, ils aperçoivent un jeune garçon aux cheveux roux - Kiki - qui est adossé au mur et qui s'en décolle en les voyant arriver. Il se met à sourire en les voyant et à s'adresse à eux lorsqu'ils arrivent près de lui "Bonjour ! Je m'appelle Kiki ! Saga et mon maitre Mu, m'ont chargé de venir vous chercher". Subaru fait un signe de la tête en guise de bonjour. Tandis qu'Ishtar lui dit en souriant "Bonjour. Hé bien, On te suit Kiki".

Ils se mettent en marche, en direction du sanctuaire sacré.

La jeune fille porte toujours sur ses cheveux, l'étole que Subaru lui a offerte.


---- après-midi mardi 8 mai 2312 - Japon


Au centre Sykies, où le séisme n'a pas fait de dégâts, juste quelques petits tremblements, une porte métallique automatique s'ouvre et Mary fait quelques pas pour rentrer dans la pièce. Haruto est debout, appuyé sur le rebord d'un bureau.

"Je t'en prie Mary, entre et assis toi" dit le jeune homme à la jeune fille qui avance pour s'assoir en face du bureau tandis qu'Haruto va s'installer dans un fauteuil de l'autre côté.


Il entrecroise ses doigts sur la table et commence à parler à Mary qui le regarde l'air surprise et il lui dit en la regardant fixement "Comme tu le sais, tu es dans ce centre pour pouvoir ensuite être affectée à un poste chez un de nos clients. Il se trouve qu'au vu de tes très bons résultats, ton séjour parmi nous va être écourté. On a un client qui a besoin de toi immédiatement... Leur organisme s'appelle... Celestial Being "

La jeune fille écarquille les yeux légèrement, puis dit à voix basse "Celestial... being" puis il ajoute "Sache que tu as beaucoup de chance d'intégrer leur équipe... Ton dossier leur a été transmis... Ils savent les difficultés que tu as... à tuer un ennemi. Et il n'est pas prévu que tu en arrives là..." puis il poursuit "Il est très rare que des clients soient mécontents de nos élèves et qu'ils décident de ne pas les garder. Je ne tiens pas à ce que ça arrive te concernant...

Je compte sur toi Mary... Ne me déçoit pas..."


Mary acquiesce d'un hochement de tête, puis Haruto ajoute en la regardant "Je vais prévenir Rumiko, puis je te ramènerai chez elle.

Si tout se passe bien, c'est la dernière fois que l'on se voit toi et moi... et la dernière fois que tu viens chez Sykies."

Il ouvre un tiroir du bureau et en saisit une sorte de clef électronique avant de le refermer, puis il se lève et approche de Mary qui se lève aussi.

"Tend ta main gauche" lui demande-t-il en se plaçant en face d'elle. La jeune fille lui tend la main et Haruto lui soutient son poignet sur lequel se trouve son bracelet de sécurité en métal noir.

Il appose la clef sur le côté et l'enfonce dans une encoche, ce qui détache le bracelet qu'il récupère ensuite.

"Tu n'as plus besoin de ça..."ajoute-t-il avant d'aller ranger le tout, dans le tiroir. Il regarde Mary et lui dit "Va préparer tes affaires. Ne laisses rien ici qui t'appartienne. Je vais appeler Rumiko et je viendrai te prévenir quand ce sera l'heure de partir."

"Entendu... Merci de tout ce que vous avez fait pour moi Monsieur Nakamura..." dit-elle en le regardant puis en s'inclinant en signe de politesse.

Haruto remonte ses lunettes sur son nez avec son doigt, un peu gêné et touché par les remerciements de jeune fille puis il lui dit en la regardant "Tu as été une élève brillante et studieuse... " puis il se tourne pour s'approcher de la fenêtre et ajoute tristement en regardant par la vitre sans se retourner. "Ce fut un véritable honneur pour moi et un grand plaisir de pouvoir te former... Merci Mary..."

La jeune fille se redresse puis reste quelques secondes l'air triste tandis qu’Haruto lui tourne le dos. Elle quitte ensuite la pièce.



---- après-midi mardi 8 mai 2312 - Grece


Subaru, Ishtar et Kiki approchent du sanctuaire, passant par un endroit entouré de montagnes rocheuses comportant quelques colonnes en ruine, ils croisent soudain sur leur route, Milo et Ayolia qui était en train de discuter tous les deux et se sont interrompus pour les regarder. Kiki les salue d'un geste de la main en passant près d'eux et en souriant. Ishtar les regarde, ne sachant quoi faire, ni quoi dire, car les regards des deux chevaliers d'or est froid et accusateur et leur stature revêtu de leur armure d'or est imposante.

Elle se contente juste de leur faire un hochement de tête en guise de salut, mais tandis qu'elle s'apprête à passer à côte d'eux, Milo s'interpose sur son passage pour se placer devant elle, tout en la regardant froidement de toute sa hauteur.

Ishtar, impressionnée, lève la tête pour le regarder dans les yeux. Subaru s'arrête et Kiki se retourne "Milo laisse la tranquille..." dit Kiki. Ayolia regarde Milo inquiet et lui dit "Qu'est ce que tu comptes faire ? Laisse-la... Milo !"

Milo lève soudain la main pour la placer devant lui, faisant apparaitre son aiguille écarlate "Je ne sens rien émaner de vous" dit-il .

Ishtar, Kiki, Subaru et Ayolia écarquillent les yeux, car Milo s'apprête à frapper Ishtar avec son aiguille, mais il en est interrompu par Subaru qui s'écarte soudain sur le côté d'un bond et entoure Milo d'une tornade verticale qui creuse légèrement le sol sous ses pieds en faisant s'envoler des morceaux de roches. Milo baisse sa main pour se détourner d'Ishtar et se tourne vers Subaru.

"Pauvre inconscient..." murmure Milo qui intensifie soudain son cosmos, ce qui détruit instantanément la tornade et les morceaux de rochers. Subaru et Ishtar écarquillent les yeux devant la puissance des pouvoirs de Milo qui a détruit son sort sans même lever le petit doigt.

Ishtar s'inquiète pour Subaru que Milo s'apprête à combattre. Le chevalier du scorpion lève la main et son doigt à l'ongle écarlate pour tirer son sclarlet needle sur Subaru, mais soudain à ce moment, Ishtar s'interpose en se plaçant devant "Non ! arrêtez !" s'écrit-elle en écartant les bras. Elle reçoit alors le rayon lumineux en plein dans l'épaule droite. La violence du coup, la pousse de quelques mètres, et fait tomber l'étole sur sa nuque. Elle se retrouve un genou à terre, l'épaule droite en sang. Subaru, Kiki, Ayolia et Milo écarquillent les yeux. Subaru accourt auprès d'Ishtar qui souffre et se tient le bras droit.

Terrifié, Milo dit "Elle aurait dû mourir". "Quoi ?" dit Ayolia. "Le coup qu'elle a reçu aurait dû la tuer... Et elle est juste blessée..." répond Milo les yeux écarquillés.

"Mais tu ne peux pas la tuer ! C'est une déesse !" s'écrit Kiki. Milo, terrifié, réalise soudain qu'il a eu tort de penser qu'Ishtar était une impostrice.

Ayolia réalise lui aussi, d'un air grave, que la jeune fille est visiblement celle qu'elle est supposée être. Subaru enlève l'étole de la nuque d'Ishtar et s'apprete à la poser sur la blessure d'Ishtar, mais Milo s'approche "Attendez...". Il pose un genou à terre pour s'agenouiller à gauche Subaru et devant Ishtar, puis intensifie son cosmos en pointant un doigt sur la blessure ensanglantée en forme de trou saignant qu'Ishtar porte à l'épaule droite. Sa blessure se referme aussitot et le sang disparait.

"Pardonnez-moi..." lui dit-il en la regardant dans les yeux. Ishtar acquiesce d'un hochement de tête. Il se relève mais ne détourne pas les yeux des siens. Elle se relève à son tour, ainsi que Subaru. Puis Milo tourne les talons pour s'en aller. "Milo ! Attends..." s'écrit Ayolia. Milo s'arrête sans se retourner. Kiki va vers Ishtar et lui demande "ça va ?"

"Oui... continuons notre route..." répond Ishtar.

Ishtar, Subaru, et Kiki continuent leur chemin, laissant Ayolia et Milo. Ayolia s'approche de Milo qui tourne toujours le dos et s'adresse à lui "Ainsi... tu as changé d'avis, à son sujet...". Milo ferme les yeux à moitié.


--


Ishtar marche l'air pensive "Ils ne me font pas confiance..." dit elle tristement en portant l'étole dans sa main. Subaru tourne la tête légèrement vers Ishtar et voit qu'elle a l'air triste.

"Ils ne vous connaissent pas..." dit Kiki d'une voix rassurante. "Faut pas vous en faire ! ça leur passera" ajoute t-il en souriant, les bras croisés derrière la nuque !

Ils finissent par arriver devant les marches de la maison du Bélier "Youhou ! On est là !" s'écrit Kiki en direction de la maison en la regardant. Subaru et Ishtar la regardent aussi. Soudain Mu en sort, portant son armure sans son casque. Il s'arrête en haut des marches et regarde Subaru et Ishtar. "Je suis Mu... chevalier d'or du Belier..." dit il en s'adressant à eux.

"C'est mon maitre ! Il m'apprend à devenir un chevalier comme lui !" dit Kiki en souriant.

"Bonjour..." répond Ishtar en regardant Mu.

"Vous voilà enfin..." dit la voix du vieux maitre qui apparait soudain à quelques mètres à droite d'Ishtar. Ishtar et Subaru tournent la tête vers le vieillard qui s'arrête et regarde Ishtar de bas en haut. "Hmm...Kiki... peux tu emmener cette jeune fille se preparer s'il te plait" dit il. "Oui !" répond Kiki en souriant "Suivez moi..." dit il à Ishtar.

Subaru s'apprete à la suivre mais le vieux maitre s'adresse à lui "Attendez, Dragon du ciel...". Subaru le regarde puis regarde Ishtar qui lui fait signe de la tête. Ishtar s'en va en suivant Kiki, tandis que Subaru reste là.

Il regarde le vieux maitre qui s'adresse à lui. "Quel est votre nom ? "

"Subaru... Subaru Sumeragi..." répond Subaru en regardant le vieux maitre, tandis que Mu le regarde. "Subaru... savez-vous que votre destin est étroitement lié avec celui de cette jeune fille ?... enfin plutot déesse... devrais-je dire..."

"Oui... ma grand mère l'a vu..." répond Subaru. "Hmm..." dit le vieux maitre. "Elle a des facultés divinatoires" ajoute Subaru.

"Je vois.." répond le vieux maitre en faisant quelques pas, aidé de sa canne. Puis il ajoute "La nuit dernière. J'ai vu que les étoiles de la constellation de la grande ourse, y compris celle qui vous concerne, étaient toutes très brillantes... Cela faisait un moment que ce n'était pas arrivé. Je suppose que vous savez... ce que cela signifie..."


---- après-midi mardi 8 mai 2312 - Grece


Ishtar suit Kiki au milieu de montagne rocheuses, puis il s'arrête pour se retourner vers Ishtar en souriant "Attendez moi là, je reviens !".

Ishtar n'a pas le temps de répondre que Kiki s'est volatilisé grace à ses pouvoirs. Elle est surprise, puis soudain, Kiki réapparait derrière elle en s'écriant "Me revoilà !", ce qui la fait sursauter. Il lui tend une pile de vêtements et de protections d'armure en souriant "Tenez, mettez ça !". Ishtar les prends en regardant la pile et répond un peu inquiète "euh... ici ?"

"Oui !" dit il en riant d'un air farceur, puis il ajoute en désignant du doigt un petit arbre "vous n'avez qu'à le faire derrière cet arbre là !". Ishtar va derrière le petit arbre en question, pose la pile de vêtements et de protection d'armure sur un petit rocher, puis commence à se déshabiller. Elle jète un coup d'oeil vers Kiki qui est en train de la regarder "Si tu pouvais regarder ailleurs ça m'arrangerait" lui dit elle en rougissant, puis en détournant le regard.

"Euh... ok" répond Kiki en riant. Il se met à léviter en se déplaçant un peu pour regarder d'un autre point de vue, pendant qu'Ishtar continue de se déshabiller.

Mais au même moment Saga passe sur le côté et aperçoit Kiki en train de léviter et de sourire avec un regard lubrique "Mais qu'est ce que tu fais ??!" lui demande Saga qui tourne soudain la tête en direction d'Ishtar qui a reconnu sa voix et se met à regarder vers lui. Leurs regards se croisent. Ils écarquillent les yeux tous les deux. "Allez vous-en tous les deux !!" s'écrit Ishtar en rougissant et en détournant le regard tout en tentant de cacher son corps à moitié dénudé. Rougissant et gêné, Saga aggripe Kiki par le col et l'entraine pour l'éloigner.

"Mais lache-moi !" dit Kiki tout en gesticulant. Saga l'entraine un peu plus loin, et le lache par terre de sa hauteur. Kiki retombe sur les fesses en tailleur "Je faisais rien de mal" dit-il en croisant les bras et en faisant mine de bouder. "Et puis elle est tellement jolie ! Tu ne trouves pas ?" ajoute t-il en regardant Saga.

Saga soupire en regardant Kiki et ferme les yeux un bref instant. Kiki redemande surpris "Tu ne la trouves pas jolie ?"

"Bien sur que si" dit Saga en ouvrant les yeux à moitié et en regardant Kiki.

Kiki tourne soudain la tête sur le côté "Oh...." dit il surpris, car il voit arriver Ishtar. Saga se tourne vers elle. Elle est vêtue d'une jolie petite armure de protection sur sa poitrine, ses genoux et ses coudes, ainsi que d'une petite jupe blanche avec un corsaire blanc en-dessous qui lui arrive à mi-cuisse. Elle porte des chaussures à talon avec des lanières qui se croisent le long de sa jambe. Elle a nouée son étole blanche autour de ses hanches et porte ses autres vêtements dans sa main. Ishtar se met à rougir en regardant Saga qui la regarde intensément, avant de détourner les yeux.

Kiki se lève et se met à la regarder de près en souriant. Ce qui trouble Ishtar "Mais qu'est ce que tu fais ?" lui demande t-elle gênée. "Je vous regarde. Vous êtes tellement jolie !" dit il en souriant, puis il ajoute "Bon allez ! On va commencer votre entrainement par de l'échauffement. Vous voyez la montagne là" dit Kiki en la montrant du doigt. "Oui" répond Ishtar en la regardant.

"Hé bien, il y a un petit chemin un peu chaotique qui la serpente tout autour, il faut monter jusqu'au sommet, et une fois que vous l'avez atteint, vous redescendez..." dit Kiki en souriant.

"Tout la haut ? " demande Ishtar un peu inquiète. "oui oui, tout la haut ! Et ne trainez pas en route, c'est juste pour s'échauffer... l'entrainement commencera ensuite !" ajoute Kiki. Ishtar fronce les sourcils "ok !" puis se met à courir en direction de la montagne. Kiki se met à sourire en croisant ses bras derrière sa nuque.

"Surveille-la quand meme..." dit Saga. Kiki décroise ses bras "Tu es sûr ?" lui demande-t-il. "oui..." rétorque Saga. "Bon...ok..." répond Kiki qui se téléporte soudain.


--


Le chemin à travers la montagne est difficile, parfois Ishtar court, mais à d'autres moments, elle est obligée de sauter, d'escalader ou de ramper. Kiki la surveille par moment, sans se faire voir. Epuisée, égratignée et à bout de souffle, elle parvint quand meme à arriver au sommet. Kiki apparait en se téléportant devant elle flottant dans les airs "Hey ! Faut pas vous reposer ! Il faut redescendre maintenant !"

"Tu veux ma mort !?" s'écrit Ishtar en haletant. "Non non ! Juste que vous redescendiez" répond Kiki en souriant. Ishtar se relève.

Arrivée en bas, Ishtar épuisée, se laisse tomber sur les genoux et baisse la tête en haletant. Kiki se téléporte devant elle et lui dit "Bravo !" puis il se tourne vers Mu, Saga, Subaru et le vieux maitre qui sont là. "Voilà l'échauffement est terminé, elle est prête !" leur dit Kiki.

Subaru s'apprête à aller aider Ishtar, mais Mu le retient par le poignet. Le vieux maitre s'avance vers elle, elle relève la tête et il lui dit "Vous allez avoir plusieurs types d'entrainement... pour ainsi developper votre adresse, votre force, votre agilité, votre concentration et votre endurance. Mu, Saga, Subaru, Shaka que vous n'avez pas encore rencontré, et moi même, vous enseignerons et vous entrainerons. Etes vous prête ? " "oui !" dit elle d'une voix déterminée, en le regardant.

"Mu, c'est à toi" dit le vieux maitre en se tournant vers le chevalier du bélier. Mu se met à marcher vers Ishtar puis lui dit lorsqu'il arrive près d'elle "Venez avec moi...". Ishtar se lève et se met à le suivre. Kiki les suit. En partant Ishtar adresse un regard à Subaru et à Saga.


--


Mu et Kiki amènent Ishtar à l'entrée d'une forêt. Mu s'arrête devant et dit "Ici ça sera parfait" puis il tourne la tête vers Kiki "va à l'autre bout" "Ok !" répond Kiki en souriant avant de se téléporter.

Mu regarde la fôret et dit à Ishtar "vous allez devoir traverser cette forêt... en tachant d'éviter ce qu'il y a à l'intérieur..." Mu regarde par terre à droite et à gauche et trouve une longue et fine branche qu'il ramasse et tend à Ishtar "Vous pourrez vous défendre avec ça au besoin...". Ishtar saisit le baton puis regarde Mu. "Allez-y... Entrez" dit Mu. Ishtar se tourne et entre dans la foret.

Mu intensifie son cosmos et ferme les yeux afin de créer des illusions qui attaqueront ishtar. A mesure qu'elle avance dans la foret, Ishtar n'est pas très rassurée car celle-ci est de plus en plus inquiétante. La plupart des arbres sont morts et gigantesques, et il fait assez sombre. Soudain des corbeaux se mettent à foncer sur elle. Elle essaye tant bien que mal de les éviter, mais certains l'attaquent en plantant leur bec dans sa chair. Elle se défend et se protège comme elle peut avec le baton et ses mains. A un moment elle tombe dans un trou profond de 5 mètres, et doit s'aggripper pour en sortir. Elle est obligée de recommencer plusieurs fois, car certains rochers se brisent sous ses pieds et ses mains et la font retomber. A force de persévérance, elle finit par y arriver. Puis des lianes surgissant des arbres se mettent à l'étrangler et à tirer sur ses membres, elle se met à crier de douleur. A l'entrée de la foret, Mu est toujours concentré tandis que sa cosmoenergie l'entoure.

"Ne m'interrompt pas..." dit il soudain, car il a senti que Saga venait d'arriver à quelques mètres derriere lui, ayant entendu Ishtar crier. Saga a l'air triste et les yeux à moitié ouverts. Mu intensifie son cosmos, et les lianes se resserrent davantage sur Ishtar. Elle est en train de manquer d'air et d'abandonner mentalement devant son impuissance à se défaire de l'emprise des lianes.

Ressentant son agonie malgré la distance, Saga ferme les yeux et serre le poing pour rentrer en télépathie avec elle et lui dit par la pensé "Puisez dans le peu de force qu'il vous reste. Concentrez vous sur un endroit précis, sur votre ennemi.... Qui vous attaque ? ". Ishtar dit par la pensé "Qui ? Ces fichues lianes !".

"Qui vous attaque ?" répète Saga. Ishtar regarde les lianes avec difficulté "Les lianes..."

"Qui ?" redemande Saga. Elle écarquille soudain les yeux et répond "Mu !" en fronçant les sourcils, soudain une légère lueur apparait dans ses yeux. Mu fronce les sourcils et reçoit comme un éclair sur tout son corps l'espace d'une fraction de secondes. Sa cosmoenergie s'arrete soudain et il ouvre grand les yeux. Instantanément, les lianes disparaissent et Ishtar se retrouve à plat ventre sur le sol après une chute de plusieurs mètres. Elle bouge la tête en haletant d'essouflement. Saga entrouvre les yeux. Mu est choqué par le coup qu'Ishtar lui a porté de si loin "Je n'arrive pas à y croire ! Qu'elle ait pu faire ça de si loin !" pense-t-il tout haut. Il ferme les yeux à moitié en esquissant un sourire.

"Je sens qu'elle n'a pas fini de me surprendre" dit il.

Saga esquisse un bref sourire en fermant les yeux, puis les réouvre "C'est bien... Elle progresse... Continue Mu" dit il avant de tourner les talons. Mu referme les yeux et fait briller son cosmos. Des corbeaux réapparaissent pour attaquer Ishtar "C'est pas vrai ! Meme pas le temps de souffler un peu !" dit elle en se relevant et en se mettant à courir en évitant les volatiles qui foncent sur elle.


--


Après quelques embuches, Ishtar finit par sortir de la foret et se laisse tomber sur les genoux à quelques mètre de Kiki "Tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te voir !" dit elle essoufflée. Kiki se met à rire. Elle baisse la tête en fermant les yeux, épuisée. Puis soudain elle relève la tête en ouvrant les yeux car Saga qui vient d'arriver, se place juste devant elle et lui tend la main pour l'aider à se relever. Il se regarde dans les yeux "Saga..." dit Ishtar, puis elle prend sa main et se relève. Une fois debout, elle lache doucement la main de Saga.

"C'est avec lui que vous allez vous entrainer maintenant" dit Kiki en souriant les bras croisés derrière les épaules. "Bon courage !" ajoute Kiki avant de se téléporter. "Venez" dit Saga avec douceur tout en la regardant avec tendresse. Ishtar acquiesce d'un signe de tête et se met à le suivre. Ils arrivent sur un grand terrain plat, avec un ravin un peu plus loin. Saga s'arrête puis se tourne vers elle. "Essayer de me frapper" dit il à Ishtar. Ishtar écarquille les yeux "hein ?"

"Frappez moi !" dit Saga. Ishtar s'apprete à donner une gifle à Saga en levant son bras à mi-hauteur, mais celui-ci retient sa main au dernier moment par son poignet en fermant les yeux un bref instant et lui dit "Pas comme ça... avec votre poing". Puis, tenant le poignet d'Ishtar il lui abaisse le bras en tenant sa main avec délicatesse, effleurant sa peau avec douceur, avant de la relacher. Ishtar regarde Saga puis elle serre les poings et vient frapper le torse de Saga avec son poing droit de toute ses forces, mais malheureusement elle se fait plus de mal à elle qu'à lui, surtout qu'il porte son armure. Elle fronce les sourcils de douleur.

"Recommencez" dit Saga. Ishtar tente de frapper Saga avec son poing droit au visage, mais Saga le retient avec la paume de sa main, elle essaye de le frapper sur le torse avec son poing gauche. Saga la repousse en tendant la paume de sa main vers elle, sans la toucher. "Continuez !" dit il. Pendant plusieurs minutes, Ishtar tente de frapper Saga avec ses poings, essayant plusieurs tactiques, mais aucune ne marche. Au fur et à mesure, elle a de plus en plus de volonté, et Saga la repousse de plus en plus. Saga la motive par différent moyen en l'encourageant "Relevez-vous", et en la provoquant "Vous êtes faible !". Ishtar est épuisée, mais continue à tenter de se battre avec Saga. Elle ne s'est pas rendue compte qu'elle se retrouve à présent non loin du bord du ravin. A un moment, alors qu'elle tente de reculer, son pied se retrouve près du bord, et soudain la roche se brise sous son talon. In extremis, Saga la rattrape en passant ses bras autour d'elle et en posant ses mains sur son dos nu, tout en l'attirant légèrement vers lui, lui évitant ainsi de tomber dans le vide et lui permettant de regagner le bord du précipisse.

Ishtar, un peu essouflée, et Saga se regardent les yeux dans les yeux avec tendresse. Saga baisse doucement ses mains le long du dos d'Ishtar comme une caresse, puis les enleve avec douceur en disant à Ishtar "Faites attention à vous..." tout en la regardant dans les yeux tendrement. Ishtar rougit et acquiesce d'un signe de tête. Saga tourne les talons et fait quelques pas pour s'éloigner du bord, Ishtar s'avance vers lui. Ils recommencent à s'entrainer à combattre.


--


Ishtar est essouflée et épuisée. Cela fait maintenant un long moment qu'elle s'entraine à combattre avec Saga. Elle tente de le frapper à plusieurs reprises avec ses poings mais celui-ci esquive à chaque fois les coups.

Soudain dans un élan, elle le frole au visage avec son poing droit au niveau de la joue, mais malheureusement perd l'équilibre et se retrouve à plat ventre sur le sol. Saga reste debout les yeux écarquillés, tournant le dos à Ishtar, venant d'apercevoir une brève lueur dans les yeux de la jeune fille au moment où elle a porté son coup. Il passe le revers de sa main droite sur sa joue gauche, laissant apparaitre entre ses mèches de cheveux une légère marque rouge près de son oreille, preuve qu'Ishtar l'a bel et bien touché de peu.

Ses cheveux se remettent en place, dissimulant le coup qu'il a reçu. Il se tourne vers Ishtar qui essaye de se relever tant bien que mal, essouflée. Saga l'attrape en enlaçant ses bras autour de sa taille pour la redresser et la relever. Enlacée par derrière dans les bras de Saga, elle se met à rougir.

"C'est bon pour aujourd'hui..." dit Saga d'une voix tendre, puis il desserre ses bras d'Ishtar et s'écarte d'elle.


Shaka est là, à une vingtaine de mètres d'eux. Ishtar regarde Saga puis remarque la présence de Shaka. "C'est avec lui que je dois continuer l'entrainement ?" demande t-elle à Saga. "Oui... C'est le chevalier de la vierge... Shaka" répond Saga.

Shaka s'approche, tandis que Saga se met à marcher vers lui pour s'en aller. Ils se croisent sans se parler. Ishtar regarde Saga partir et Shaka s'approcher.

Arrivée en face d'elle, Shaka entrouvre lentement les paupières laissant apparaitre ses yeux d'un bleu limpide.

"On m'avait vanté votre beauté, mais vous êtes bien plus belle que je l'imaginais." dit Shaka.

Ishtar se met à rougir "merci..." répond t-elle timidement.

"Venez... suivez moi" dit Shaka qui se met à marcher. Ishtar le suit et ils arrivent dans un petit pré, à côté de quelques arbres. Shaka s'assoit en tailleur, ferme les yeux et dit à Ishtar "Asseyez-vous en face de moi". "Comme vous ?" demande Ishtar. "Oui..." répond Shaka. Ishtar va s'asseoir en tailleur, à 3 mètres environ, en face de Shaka. "Fermez les yeux" dit Shaka. Ishtar s'exécute. Shaka intensifie son cosmos, lévite, et demande à Ishtar "Concentrez-vous.. Que ressentez vous ?"

"De la chaleur" répond Ishtar après quelques secondes, ressentant les rayons du soleil sur sa peau. "Essayez de la voir... tout en gardant les yeux fermés. Imaginez-la, en fonction de ce que vous ressentez, jusqu'à ce que vous puissiez la voir" dit Shaka.

Ishtar se concentre, fronce les sourcils, puis au bout de quelques minutes elle finit par distinguer une aura lumineuse, dans le noir de sa vision. "Je la vois..." dit Ishtar.

"Bien... maintenant... essayez de distinguer l'aura de l'arbre, qui est à quelques mètres de moi." dit Shaka. Ishtar se concentre et essaye, puis au bout de quelques minutes elle répond "Je n'y arrive pas...".

"Aidez-vous de votre ouie...Entendez-vous ses feuilles bouger ? sa sève couler ?" rétorque Shaka.

Ishtar se concentre, en vain. Et puis soudain, elle voit toutes les auras de tout ce qui l'entoure. Shaka entrouvre les yeux.

Troublée par tout ce qu'elle peut voir dans le noir, Ishtar entrouvre les yeux, et Shaka remarque qu'elle a une légère lueur dans les yeux, qui disparait soudain. "J'ai tout vu ! L'espace d'un instant j'ai vu tout ce qui m'entoure !" dit Ishtar troublée.

"C'est bien... recommencez...." lui dit Shaka. Ishtar referme à nouveau les yeux. Shaka regarde Ishtar en pensant *le pouvoir que détient cette jeune fille est énorme... Je peux le sentir, enfoui à l'intérieur d'elle... Même Athena ne possédait pas autant de puissance*

L'entrainement se poursuit avec Shaka.


---- après-midi mardi 8 mai 2312 - Japon


Au japon, conduisant sur une petite route qui traverse une forêt, Rumiko arrête sa voiture sur le bas côté et coupe le moteur. A côté d'elle sur le siège passager Mary est assise et regarde tristement par la fenêtre.

"Voilà c'est là.... C'est bientot l'heure..." dit Rumiko en ouvrant la portière pour sortir de la voiture. Mary sort aussi, de son côté, et tient les lanières de son sac à dos dans ses mains. Elle fait quelques pas pour rejoindre Rumiko et semble triste. Rumiko la regarde et lui dit "ça va aller Mary. Je connais la plupart d'entre eux et se sont des gens biens. " puis elle ajoute en esquissant un sourire "Tu vas te plaire là-bas, et tu pourras revenir à la maison quand tu veux."

"oui" répond Mary en baissant la tête avec amertume.

Soudain le bruit d'une moto se fait entendre et arrive sur la route. Mary et Rumiko la regardent. La moto s'arrête devant elles, et le motard portant une combinaison noire et un casque en descend. Il enlève son casque, c'est Lasse Aeon. Il regarde Rumiko et s'attarde un moment sur Mary, agréablement surpris, puis esquisse un sourire. "Bonjour... Je suis venue chercher Mary..." leur dit il.


Mary le regarde avec curiosité. Rumiko lui sourit "Bonjour... Je suis Rumiko Hondo, et voici Mary" lui dit-elle en posant ses mains sur les épaules de Mary.

"Enchanté ! Je suis Lasse Aeon" répond Lasse en se grattant le derrière de la tête avec la main, trouvant Mary très jolie. Il lui demande en la regardant "Tu es déjà montée sur une moto ?"

"Non... jamais..." répond t-elle timidement. Il ajoute "Bon, ça va un peu vite, c'est un peu impressionnant au début, mais ensuite on s'y fait et c'est génial. Il faut que tu t'accroches bien à ma taille, pour éviter de tomber.... "

" Tiens..." lui dit-il en lui tendant un casque qu'il vient de sortir du coffre de sa moto. Mary enfile son sac sur le dos et prend le casque noir que lui tend Lasse.

Lasse prend ensuite son casque qu'il avait posé sur sa moto et le met sur sa tête, puis s'assoit sur l'engin. Il regarde Mary qui hésite un court instant puis enfile le casque que Lasse lui avait donné. Elle monte derrière Lasse, puis passe ses bras avec hésitation autour de sa taille sans trop serrer.

"Il faut me serrer plus fort, sinon tu ne vas pas tenir..." lui dit il en esquissant un sourire. Mary le serre un peu plus fort en rougissant et il répond "Voilà c'est mieux..."

"Prenez bien soin d'elle. Je vous la confie" dit Rumiko à Lasse avec un peu d'émotion dans la voix et dans le regard. Lasse la regarde et lui dit d'une voix rassurante."Ne vous inquietez pas...". Il abaisse sa visière.

Mary regarde Rumiko qui lui dit en esquissant un sourire un peu forcé malgré sa peine "Aurevoir ma chérie... A bientot !"

"A bientot" lui répond Mary avec émotion. Lasse démarre le moteur de sa moto, puis se met à partir. Mary le serre un peu plus fort, impressionnée par la vitesse. Il ferme les paupières à moitié, semblant apprécier cette étreinte. Rumiko regarde la moto s'en aller avec Mary. Des larmes coulent sur ses joues.


---- après-midi mardi 8 mai 2312 - Grece


La chaleur est toujours aussi pesante en Grece.

"Nous en avons fini" dit Shaka en ouvrant les yeux tandis qu'il lévite toujours.

Il décroise ses jambes pour toucher le sol avec ses pieds, et se retrouver ainsi debout. Ishtar se lève.

"Le vieux maitre vous attend près de la cascade. Allez-y... C'est par là" dit Shaka en montrant la direction en tournant la tête. "Merci..." dit Ishtar en regardant Shaka. Elle se met en route et finit par arriver à proximité de la cascade et d'une rivière. Le vieux maitre est devant, et l'attend. "Ah... vous voilà !" dit il en la voyant arriver puis il lui demande "Que pensez-vous de vos entrainements ?... Plutot faciles, n'est ce pas ?". Ishtar soulève légèrement un sourcil et dit "Facile ? .... Je dirais plutot éprouvants... et épuisants..."

"Ah ? " dit le vieux maitre puis il ajoute en ricanant "Vous allez vite changer d'avis... comparé à ce qui vous attend..."

Ishtar fait un pas en arrière et l'inquiétude se lit sur son visage.

"Vous voyez la cascade là" demande le vieux maitre. "Oui...." répond Ishtar en la regardant. "Hé bien... allez en dessous... et restez-y... tant que je ne vous ai pas demandé d'en sortir" dit Dohko. Ishtar écarquille légèrement les yeux "sous cette cascade..." puis prend l'air résigné "Entendu...". Elle se rend sous la cascade et reçoit sur elle toute l'eau qui en découle précipitamment.

Au bout de plusieurs minutes debout sous le torrent de la cascade, Ishtar se laisse tomber sur les genoux, épuisée. "Je ne vous ai pas demandé de vous mettre à genoux... Allez, relevez-vous !" lui dit Dohko. Ishtar se relève, avec difficulté, puisant dans le peu de force qu'il lui reste. Elle fronce les sourcils et serre les poings.

Au bout de quelques minutes Dohko lui dit "C'est bon... Vous pouvez sortir de là...". Ishtar sort de la cascade, fait quelques pas avec difficulté, et s'effondre à genoux sur le rivage, les mains sur le sol. Dohko s'approche d'elle. Elle relève la tête.

"Vous avez l'air à bout de force... Nous n'en avons pas encore fini... Mais voulez-vous qu'on s'arrête là ?" lui dit Dohko.

Ishtar le regarde et après un moment d'hésitation, elle lui répond "Si ce n'est pas fini, continuons.. ". Dohko baisse la tête en fermant légèrement les yeux "J'espérais une telle réponse...".

Le chevalier de la balance se tourne vers l'immense paroi rocheuse se trouvant à côté de la cascade et dit à Ishtar "Pour votre prochaine épreuve, vous allez devoir escalader cette paroi...à main nue". Il la désigne avec sa canne, et Ishtar tourne la tête pour la regarder. "A mains nues ? Sans protection ? Et si je tombe ?" demande t-elle. "Il ne vaut mieux pas tomber... sinon vous risquez de vous faire très mal..." répond t-il. Elle demande ensuite "Et une fois arrivée en haut... " et Dohko répond "Vous devrez redescendre par la cascade..."

Ishtar se relève et s'approche de la paroi. Elle lève la tête pour la regarder puis lève ses bras pour tenter d'aggriper deux morceaux de rochers avec ses mains. Elle commence à se hisser et à monter avec difficulté, car parfois la roche se casse sous l'un de ses pieds ou l'une de ses mains, lui faisant faire une chute de quelques mètres le long de la parfois. Se rattrapant in extremis, elle se blesse tantot à un bras, tantot à une jambe. Le vieux maitre la regarde monter petit à petit.

"Je suis en admiration devant le courage et la volonté de cette jeune fille" dit Dohko tandis que Mu, Saga, Subaru et Shaka viennent d'arriver et regardent Ishtar escalader la paroi rocheuse.

Shaka dit "J'ai ressenti une énorme puissance enfouie en elle". Mu dit "Moi aussi.."

Subaru est triste et souffre de voir Ishtar blessée et en difficulté. Il baisse la têtre tristement. Saga a l'air préoccupé aussi. Dohko remarque la tristesse des deux hommes. Il baisse la tête l'air pensif.

"Elle va atteindre le sommet" dit soudain Mu en voyant qu'Ishtar arrive tout en haut de la paroi. Elle se hisse pour en sortir. Arrivée en haut, elle se laisse légèrement rouler pour s'allonger sur le dos, en haletant. Elle regarde le ciel qui est devenu sombre car la nuit va bientot arriver. Elle se couche sur le côté puis se redresse pour s'asseoir sur les genoux. Elle a les mains, les bras et les jambes écorchés. Elle tourne la tête vers la cascade et se lève avec difficulté en pensant *allez, courage !*.

Elle se met à marcher pour remonter un peu le long de la rivière. Puis ensuite, elle commence à rentrer un pied dans l'eau puis un autre. Au fur et à mesure qu'elle avance au milieu de la rivière, l'eau lui arrive rapidement jusqu'à mi-cuisse, puis jusqu'à la taille. Le courant est fort et manque de la faire tomber, elle se lance soudain dans l'eau et se met à nager, mais la force du courant l'emporte rapidement vers la cascade, qui la fait tomber de toute la hauteur de la paroi en même temps que l'eau qui s'écoule à toute vitesse. Elle sombre dans l'eau les yeux fermés, comme si elle se noyait, puis entrouvre ses paupières.

Une légère lueur s'illumine dans ses yeux et une cosmoenergie dorée l'enveloppe, puis disparait. Elle se met à nager pour atteindre la rive, puis se relève en marchant la tête baissée. Elle se laisse tomber sur la rive, les genoux à terre et les mains à plat sur le sol. Subaru s'apprête à aller vers elle mais Saga le retient par le bras "Attends..." lui dit il.

Subaru tourne la tête vers lui un court instant puis regarde à nouveau Ishtar, tout comme les autres chevaliers. Soudain Ishtar relève la tete et entrouvre ses yeux. Une légère lueur brille à l'intérieur et dure une longue minute. Les chevaliers et Subaru la regardent avec fascination, ressentant à ce moment la présence de la déesse en face d'eux.

Tout à coup, Ishtar s'évanouie d'épuisement. Saga desserre sa main du bras de Subaru, et celui-ci accourt auprès d'Ishtar pour la secourir. Il passe une main derrière son dos pour la soutenir allongée à moitié par terre. Saga s'approche en face de lui et soigne les blessures d'Ishtar en passant la cosmoenergie de la paume de sa main au dessus. Subaru regarde Ishtar, puis regarde Saga la soigner.

Resté avec le vieux maitre et Shaka, Mu dit en regardant Ishtar, Saga et Subaru à quelques mètres d'eux "Elle progresse vite...". "En effet" dit Shaka. "C'est une bonne chose" rétorque le vieux maitre.

"Emmenez-la avec vous... son entrainement est fini pour aujourd'hui... Il faut qu'elle se repose..." dit Saga à Subaru. "Oui..." répond Subaru qui se lève tout en portant Ishtar dans ses bras.


---- après-midi mardi 8 mai 2312 - Japon


Après une demi-heure de route, Lasse prend un sentier à travers bois et arrive dans un endroit rocheux avec Mary à l'arrière de sa moto. "Accroche toi !" dit-il soudain, avant de mettre les gaz pour rouler à toute vitesse sur un petit monticule qui le propulse en l'air à deux mètres du sol. La moto se retrouve soudain à l'intérieur du hangar du vaisseau spatial Ptolemaïos qui était stationné là, dissimulé sous un écran le rendant en grande partie invisible. La moto atterrit et Lasse freine en faisant un léger tête à queue, puis il coupe le moteur. Tout le monde est là pour assister à l'arrivée de Mary.


"Houlà quel casse-cou ! Tu as dû faire peur à notre invitée !" dit Ian en esquissant un sourire.

Lasse enlève son casque "Haha mais non ! Elle est entre de bonnes mains avec un pilote aussi bon que moi !". Mary descend de la moto, portant toujours son casque visière baissée, et Lasse en descend aussi juste après.

Tout le monde, mis à part Lasse qui déboutonne le haut de sa veste noire, a les yeux fixés sur Mary.

"Jolie silhouette" murmure Ian.

"Papa !" dit Mileina en donnant un léger coup de coude sur l'estomac de son père et en fronçant les sourcils.

Mary les regarde, puis porte ses mains sur son casque qu'elle enlève délicatement par le haut, laissant apparaitre soudain, son doux visage et ses magnifiques cheveux. Tout le monde écarquille légèrement les yeux un bref instant devant la beauté et la douceur du visage de Mary.

"Whaou ! Elle est trop mignonne !" s'ecrit soudain Mileina en souriant et en joignant ses mains l'une contre l'autre devant son buste, pour exprimer sa joie.

Saji, Feldt, et Sumeragi esquissent un sourire, un peu gêné par l'attitude de Mileina, tout en la regardant du coin de l'oeil. Lyle qui est à côté d'Allelujah prend un air sérieux et dit à voix basse en regardant Mary "Elle a l'air vraiment jeune...".

"En effet" répond Allelujah à voix basse tout en la regardant aussi avec sérieux. Tiera la regarde également avec sérieux mais ne dit rien, tout comme Soma. Sestuna quant à lui a toujours les yeux légèrement écarquillés en regardant fixement Mary.

Intimidée et gênée par ses regards et le compliment de Mileina, Mary rougit et détourne les yeux pour fixer le sol sur le côté. Ce que Lasse remarqu. Il lui dit en la poussant un peu, la main brievement posée sur son sac à dos, tout en esquissant un sourire "Allons ne soit pas timide ! Ils ne vont pas te manger... mis à part Ian... "

"hé hé ! " se met à ricaner Ian puis il ajoute "Pour qui tu me fais passer là ? Je suis un homme marié moi... Et fidèle !" dit-il à Lasse.

"Je suis Sumeragi Lee Noriega, capitaine de ce vaisseau. Bienvenue parmi nous, à bord du Ptolémaïos" dit Sumeragi en regardant Mary. Mary s'incline légèrement devant elle, en guise de respect, en lui répondant "Mary Ameda. Merci pour votre accueil et de me permettre d'intégrer votre équipe, sous votre commandement"

Mileina approche soudain de Mary et se met en face d'elle. Elles se regardent. Mileina lui dit en souriant "Bonjour, je suis Mileina Vashti !" puis elle va chercher Feldt par le bras qui ne s'y attendait pas et qui se met à être surprise.

"Et elle c'est Feldt Grace ! " dit Mileina en plaçant Feldt devant elle, puis elle ajoute en souriant "On est opératrice toutes les deux !".

"Bonjour" dit Feldt en souriant, un peu gênée de l'extravagance de Mileina qui l'expose ainsi devant Mary. Puis Mileina repousse Feldt et montre son père en disant "Et le vieux monsieur là c'est mon père Ian !"

"Comment ça, le vieux monsieur ??!" rétorque Ian en grimaçant et en croisant les bras devant son torse de mécontentement.

Lasse vient prendre le casque de moto que Mary tenait entre dans ses mains en face d'elle, ce qui surprend un peu la jeune fille qui ne s'y attendait pas.

"Je te débarasse..." lui dit-il, avant d'aller ranger le casque sur sa moto.

Saji s'avance un peu vers Mary et lui dit avec douceur en inclinant légèrement la tête et en lui souriant "Je suis Saji Crossroad... technicien. Bienvenue parmi nous".

Mary incline un peu la tête pour le saluer et murmure timidement "merci..."

"Hey c'est moi qui fait les présentations !" grimace Mileina qui vient soudain derrière Mary et la pousse légèrement en la tenant par les épaules pour la placer devant la ligne que forme de droite à gauche dans l'ordre les Gundam Meisters.

Elle dit en plaçant Mary devant Soma. "Voici Soma Peries alias Marie Parfacy... ". Soma fait un hochement de tête pour saluer Mary qui fait de même.

Mileina continue en déplaçant un peu Mary tout en la tenant par les épaules de derrière et en disant " Et puis, il y a son petit ami Allelujah Haptism", ce qui surprend Allelujah qui n'a pas le temps de dire bonjour à Mary que Mileina est déjà passée à un autre, toujours en déplaçant légèrement Mary. "Et voici Lockon Stratos ou Lyle Dylandy si tu préfères".

"Bienvenue à bord" dit Lyle en regardant dans les yeux Mary qui lui murmure timidement "Merci...".

"Je suis Tieria Erde" dit Tieria, quand vient son tour. Ce qui fait grimacer Mileina, contrariée.

Puis Mileina place Mary en face de Setsuna. Ils se regardent tous les deux avec des yeux grands ouverts.

"Et le beau brun ténébreux qui te regarde comme si tu étais un extra-terrestre c'est Setsuna F. Seiei". Setsuna sursaute un peu, surpris et gené par ce que vient de dire Mileina. Il regarde Mary dans les yeux, qui se met à rougir puis à détourner le regard, troublée par le sien.

Soudain Mileina qui tient toujours Mary par derrière les épaules, se met à la déplacer en lui disant "Je vais te montrer ta chambre !".

Elle emmene Mary, qui en passant regarde les Gundams qui sont debout dans le hangar.

Tout le monde se met à regarder Mary partir, emmenée par Mileina. Setsuna la regarde, les yeux à moitié fermés.

"Je rêve ou ma fille vient de kidnapper notre nouvelle recrue !" dit Ian en souriant avant de se mettre à ricaner.

"La pauvre, elle n'a meme pas le temps de souffler" dit Sumeragi en esquissant un sourire et en fermant les yeux un court instant.

"Elle est très timide" dit Allelujah. "Oui... Je la vois mal piloter le Raiser" ajoute Tieria l'air grave.

"Ne vous fiez pas aux apparences... J'ai pu voir son dossier et elle est très compétente... Ce que Veda a confirmé" rétorque Sumeragi.

"Laissons-lui le temps de s'habituer à nous" dit Feldt.

"Alors comment trouves-tu ta nouvelle co-équipière ? Plutot jolie non ? " dit Ian à Setsuna qui regarde Mary s'en aller, puis il ajoute "Ahah sacré veinard !" en lui donnant une tape sur l'omoplate, ce qui le pousse légèrement un peu en avant. Setsuna détourne le regard d'elle pour fixer Ian, surpris.


--


La tenant par la main, Mileina amene Mary dans sa chambre pour la lui montrer. Elles entrent à l'intérieur et le sas de la porte se referme derrière elles.

"Voilà c'est ta chambre !" dit Mileina en souriant. Mary regarde tout autour d'elle.

"ça te plait ?" demande t-elle à Mary. "Oui ça va..." répond Mary.

Mileina sourit puis se dirige vers la table où est posé un uniforme replié qu'elle prend et qu'elle tend à Mary en lui disant "C'est ton uniforme ! Vas-y mets-le pour voir si c'est bien à ta taille !".

Mary hésite.

Mileina lui dit en souriant "Allez ! On est entre filles et tu n'es pas toute nue en dessous tes vêtements !".

Après un moment d'hésitation, Mary se tourne vers le lit, et commence à enlever son haut pour se retrouver en débardeur. Mileina perd soudain son sourire en voyant que Mary a des bleus sur certaines parties du corps. Elle enleve son pantalon et idem sur ses cuisses et jambes. Mary se tourne vers Mileina qui tend toujours devant elle, l'uniforme sur son ceintre. Elle commence à dezipper la veste en la regardant.

"Pourquoi... pourquoi tu as des bleus sur le corps ?" lui demande tristement Mileina.

Mary lève les yeux vers elle puis les rebaisse "Il y avait des élèves au centre... qui... ne m'aimaient pas". Mileina écarquille les yeux d'émotion "Ils t'ont roué de coups ?"

"Oui..." murmure Mary tristement en baissant la tête, puis elle la relève et voyant que Mileina est attristée, elle lui dit en esquissant un léger sourire "C'est pas grave... ça va partir...".

"Tu vas être bien ici... Tu verras ! On est comme une famille !" dit Mileina en souriant légèrement. Mary sourit légèrement à son tour.

Mileina lui dit "Allez enfile-le !"

"oui" répond Mary qui finit de dézipper la veste pour l'enlever puis prend l'uniforme et le revêt. Mileina rougit en regardant sa silhouette et lance avec admiration "Tu es vraiment très belle Mary". Mary tourne la tête vers elle en rougissant et lui répond timidement "merci..." puis détourne le regard, un peu gênée, en continuant de s'habiller.


---- fin d'après-midi mardi 8 mai 2312 - Japon


A des kilomètres de là, dans une chambre d'hotel, Anna est debout devant un grand ecran de télé, un verre de vin à la main, en train de regarder les informations où le présentateur parle du seisme qui a frappé le centre ville et des nombreux morts et disparus qui en ont été victimes.

Elle esquisse un sourire, puis tend son verre en direction de la télévision "Et ce n'est que le début..." dit-elle en se mettant à rire. Puis elle porte sa coupe de vin à ses lèvres et se met à la boire.


---


Il est l'heure de diner. A bord du Ptolemaïos, dans le large couloir qui mêne à la cantine dont le sas est ouvert, Lyle marche à coté de Setsuna et Saji, tandis que Lasse marche derrière eux à coté de Ian. "Hey les garçons ! Regardez !" s'écrit Mileina qui vient d'arriver à quelques mètres derrière eux. Ils se tournent tous les cinq et aperçoivent Mileina qui vient juste de poser ses mains sur les épaules de Mary tandis qu'elles sont toutes les deux côte à côte et venaient d'arriver dans le couloir. Les garçons regardent des pieds à la tête Mary, qui est très séduisante, revêtue de son uniforme. Mileina dit en souriant "ça lui va bien, n'est ce pas ?".

Mary se met à rougir et détourne le regard pour regarder sur le côté, intimidée. Tandis que les garçons l'admirent. Setsuna a les yeux grands ouverts, et Lasse esquisse un sourire en la regardant tendrement, tout comme Saji et Lyle. Ian se met à sourire en répondant à sa fille "Haha, laisse-la un peu tranquille...Tu la fais rougir !".

Mileina prend la main de Marie et lui dit "Viens on va manger !" et l'entraine en direction de la cantine. Du coup les autres entrent en premier.

Sumeragi, Tieria, Alelujah, Soma et Feldt sont déjà à l'intérieur de la cantine où il y a des distributeurs sophistiqués avec au choix différents plats, des desserts et des boissons. Chacun fait la queue pour choisir ses plats. Mileina est la dernière de la file. Mary est avant elle, juste derrière Lasse.

Mileina lui explique comment fonctionne la cantine "Tu prends un plateau et ensuite tu sélectionnes ce que tu veux devant chaque machine". "Ok..." dit Mary qui choisit un plat en appuyant sur un des boutons. Elles arrivent ensuite à la machine des desserts, tandi que Lasse est juste à côté à la machine des boissons. "Je te déconseille cette tarte ça a un gout de carton pate !" dit Mileina tandis que Mary s'apprêtait à appuyer sur le bouton correspondant. Lasse qui est juste à côté et qui a la dite tarte dans son plateau rétorque "Tu trouves ? Je la trouve très bonne moi ! ".

Du coup Mary hésite.

"Prend le flan il est super bon !" lui dit Mileina, mais Lasse rétorque "Super bon ?! J'ai faillit m'étouffer avec, tellement il était inmangeable ! Prend la tarte plutot !".

"Non le flan ! " dit Mileina en fronçant les sourcils. Lasse fronce aussi les sourcils en regardant Mileina qui le regarde aussi de la meme façon. Du coup, ne sachant à qui donner raison, Mary appuye sur le bouton pour prendre une part de gateau au chocolat. Mileina et Lasse la regardent, surpris tous les deux, puis se mettent à rire. Mary finit par rire aussi, doucement.

Setsuna qui vient de poser son plateau sur la table les regarde un bref instant, tout comme Feldt qui sourit en les voyant rire.

Tout le monde se retrouve autour de la grande table longue et commence à manger.

Mary s'assoit entre Mileina et Lasse, et Setsuna est dans la rangée d'en face. Il y a un écran avec les infos sur le mur perpendiculairement à la table. Ian monte le son car ils parlent du seisme qui a eu lieu. "Mon dieu !" dit Feldt en voyant les images. "C'est horrible..." dit Sumeragi en apprenant le nombre de morts qui est énorme. Mary a l'air triste et pensive.

Un spécialiste des seismes dit qu'il n'a jamais vu un seisme aussi fort concentré sur un point précis, en l'occurence le centre ville, car d'habitude les tremblements se propagent sur des miliers de kilomètres.

Tieria dit "C'est vraiment curieux !" et Ian ajoute "Ah ! A force de creuser et de faire exploser les sols pour construire et puiser des ressources, la terre va finir par exploser un jour !".

"Quand même pas !" dit Mileina.

Mary baisse les yeux tristement.

Puis il y a un reportage qui montre la prise de poste de chef des armées par Erik Versen aux USA. Ian dit en le voyant "Il a pas l'air commode ! Il a un regard de tueur !". Mary écarquille les yeux en le voyant, distinguant de fortes lueurs dans ses yeux, puis elle continue de manger l'air pensive.

C'est le moment du dessert, Mileina commence à manger son flan et Lasse sa tarte. Mary s'apprête à manger sa part de gateau au chocolat quand soudain Mileina lui en pique un bout avec sa cuillère en disant "je peux gouter ? ça a l'air bon ! J'en ai jamais mangé !" mais Mary n'a pas le temps de répondre que Mileina a déjà mis un bout de gateau dans sa bouche "Hmmmm c'est trop bon !".

Mary est surprise et stupéfaite, la cuillère à la main au dessus de son gateau qu'elle n'a pas encore eu le temps de gouter.

Mileina en reprend une part avec sa cuillère sous les yeux médusés de Mary. Lasse qui est à côté de Mary lui dit "Dépêche toi de le manger, sinon elle va le faire à ta place !". Mary se met à rire doucement avec une petite retenue du à sa timidité. Lasse et Mileina se mettent à rire aussi. Setsuna qui est en face, regarde Mary avec intéret.

Tout le monde a fini de manger. Certains commencent à se lever.

"N'oubliez pas qu'il y a une réunion" s'écrit Sumeragi.

Ian dit en se levant "oui mais d'abord je vais aller m'en griller une !". "Moi aussi" dit Lyle qui se lève à son tour. "Je me joins à vous !" ajoute Lasse en se levant.

"10 minutes la pause ! Pas plus" dit Sumeragi. "Bien reçu !" répondent Ian et Lasse en coeur.

Mileina se lève et dit "Viens Mary je vais te montrer quelque chose qui va t'intéresser !". Mary la suit. Tout le monde se retrouve au hangar pour la pause.

Dans le hangar, Mileina accompagnée de Mary, s'arrête devant le Gundam 00 avec le Raiser qui est accroché à son dos "C'est le gundam 00 Raiser que tu piloteras avec Setsuna !" lui dit elle en souriant.

Mary regarde le Gundam avec admiration et surprise.

A quelques mètres d'eux, il y a un petit groupe formé par Lasse, Lyle et Ian qui sont en train de fumer et de discuter. Tandis que Sumeragi, Feldt, Saji, Soma et Allelujah sont ensemble un peu plus loin en train de discuter. Tieria est un peu à l'écart adossé contre un poteau, et Setsuna est à quelques mètres de lui en train de regarder Mileina et Mary admirer le Gundam 00 Raiser.

"Il est magnifique n'est ce pas ?" dit Ian une cigarette à la main, qui a la tête tourné vers Mary, ayant remarqué que Mary était subjuguée par le robot géant.

"Oui... " dit Mary en regardant l'appareil avec admiration.

"Ahaha" dit Ian.

Soudain Mary se tourne vers Ian. "Je peux monter à l'intérieur pour voir les commandes ?" lui demande t-elle. Ce qui surprend tout le monde.

"Euh..." répond Ian qui ne s'attendait pas à une telle demande, puis il ajoute "Si tu veux... mais tu ne pourras pas faire grand chose car je n'ai pas encore configuré tes empreintes dans la base de données"

"Ce n'est pas un problème... Je sais comment accéder à l'ordinateur quand même"répond Mary. Cette réponse surprend tout le monde, surtout Ian et Saji.

Ian répond en souriant "Tu es bien présomptueuse ! Ahah ! Je doute que tu puisses y arriver et encore moins lui bouger un bras ! Et puis, c'est le Gundam de Setsuna... Il te faut son accord..."

Mary reste quelques secondes silencieuse puis regarde Setsuna qui la regarde depuis un long moment

"Je peux monter dedans ?" lui demande t-elle.

Setsuna est surpris et troublé. "euh... oui..." répond t-il.

Mary sourit.

Tieria fronce légèrement les sourcils. Setsuna appuye sur la télécommande de son poignet pour ouvrir le cockpit du Gundam 00 et faire descendre l'échelle automatique. Mary s'y agrippe, tandis qu'elle remonte, puis arrivée en haut, elle accède au cockpit.

Sestuna qui s'est avancé de quelques pas pour être plus proche du Gundam, se retrouve juste à côté de Lasse, Ian et Lyle. Ils regardent Mary tout comme le reste de l'équipage.

"Je te parie un resto qu'elle y arrive ! " dit Lasse en la regardant s'asseoir à l'intérieur du cockpit.

"Ok ! Je te parie un resto qu'elle échoue !" rétorque Ian.

Sumeragi qui n'est pas loin d'eux, soupire en les entendant.

Mary s'assoit aux commandes. L'ordinateur effectue un scan mais ne reconnait pas Setsuna et lui refuse donc l'accès. Elle regarde le tableau de bord ainsi que les différents boutons et manettes. Puis elle tape sur les touches, appuye sur certains boutons, comme si elle connaissait la machine et en avait percé le fonctionnement, rien qu'en l'ayant regardé.

Soudain, sous les yeux ébahis de tous, le bras de Gundam 00 se met à bouger et à se lever.

"C'est pas possible ! Mais comment elle a fait ?!!!" s'écrit Ian stupéfait.

"Elle a craqué la sécurité !? " s'étonne Tieria effrayé et surpris.

Saji est surpris "Incroyable !"

Setsuna est tout autant surpris que les autres. Puis Mary continue de lever le bras et bouge la main de Gundam 00 pour qu'il fasse un pouce en l'air.

Ce qui fait sourire tout le monde.

"Je vous avais dit qu'elle était douée..." dit Sumeragi fermant les yeux un bref instant tout en esquissant un sourire.

"Tu me dois un resto !" dit Lasse en souriant en coin tout en regardant Ian.

"Ahaha... C'est la première fois que je perd à un pari !" dit il en souriant.

Mary rebaisse le bras du Gundam 00 et saute du cockpit pour atterir sur le sol, un genoux à terre, ce qui surprend tout le monde.

"En plus d'être jolie et intelligente, elle est agile !" dit Ian. "Ahah ! Si j'étais pas marié.... !" ajoute t-il.

"Papa !!" s'écrit Mileina en fronçant les sourcils.

Mary se relève et se dirige vers le groupe de Ian, Lasse, Lyle et Setsuna.

"Bravo ma petite ! Tu m'as eue !" dit Ian. Mary s'arrête puis s'incline un maximum, par politesse. Sa frange dissimule son visage et elle dit d'un ton solennel et direct "Merci de m'avoir laissé la possibilité de prouver mes capacités... C'est un plaisir et un honneur pour moi d'avoir la chance de pouvoir intégrer votre équipe !". Elle se met à rougir et quand elle se redresse ses joues sont rosées et ses yeux brillent d'émotion en regardant tout le monde.

"Héhé... Arrêtes tu vas me faire rougir aussi !" dit Ian en souriant et en se grattant le derrière de la tête. Lyle sourit en regardant Mary. Lasse la fixe en souriant tendrement. Tandis que Setsuna la regarde avec affection en esquissant un léger sourire. Le reste de l'équipage sourit aussi.

"Sur ces belles paroles... place à la réunion ! Les 10 minutes de pause sont largement dépassées ! Messieurs-dames !" dit Sumeragi.

"Yosh ! Allons y !" dit Ian.


---


Tout le monde se retrouve dans la salle de réunion. Debout derrière un ordinateur, Feldt fait afficher sur un grand écran des images vidéos satellites suspectes de nombreux camions qui font d'incessants allers et retours en traversant un désert, pour atteindre des montagnes rocheuses et y disparaitre.

Sumeragi déclare "Ces images ont été prise en Namibie. Depuis peu, des camions affretés par bateau traversent le désert pour atteindre des montagnes rocheuses et y disparaissent pour n'en ressortir qu'un peu plus tard. Et ce traffic est incessant".

Tout le monde regarde les images vidéos sur l'écran.

"On pense qu'il y a quelque chose dans ses montagnes... un batiment secret qui est approvisonné en permanence... mais on a aucune idée de ce qui s'y trame, ni ce que contiennent ces camions" ajoute Tieria.

Mary demande "D'où vient le bateau qui les amène ?". "Hé bien, on a pas réussi à le savoir, il utilise un brouilleur et un écran qui le rendent invisible la majeure partie du temps. On n'a pas réussi non plus à scaner ces camions et les montagnes vers lesquelles ils se dirigent" répond Sumeragi.

"Et à quelle nation appartienne ces camions ? Il m'a semblé voir un morceau de plaque sur l'une des images" demande Mary. "Ah bon ? A quel moment ?" demande Sumeragi surprise.

Mary va à côté de Feldt qui s'écarte pour lui laisser la place en lui disant "Vas-y, je t'en prie".

Mary pianote sur le pc et repasse les images puis s'arrête sur une image d'une fraction de seconde où on voit un camion vue de haut mais de biais. Elle fait un zoom sur la plaque qu'on a du mal à distinguer, et fait une manip pour tenter d'améliorer la netteté et la luminosité de l'image, afin de la rendre exploitable.

Tout le monde est surpris que Mary ait pu remarquer ce détail de plaque qui ne dure qu'une fraction de seconde sur la vidéo et est passé donc inaperçue pour eux, mais pas pour elle.

"Elle a des yeux de lynx !" dit Lasse a voix basse en souriant. "Héhé" dit Ian en souriant.

Après plusieurs améliorations, Mary réussi à faire afficher la plaque numéralogique d'un des camions.

"Virginie ?!" s'étonne Ian. "Ces camions proviennent des USA ?" s'étonne Lyle. Tous le monde écarquille les yeux de surprise. Mary a l'air pensive. Soudain elle ouvre grands les yeux, faisant un rapprochement dans sa tête avec Erik Versen qui est des USA aussi et dont elle a vu le visage et le regard rempli de lueurs lors du reportage télé.

*Est-il possible qu'il soit derrière tout ça ?* pense t-elle.

"C'est de plus en plus curieux" dit Tieria l'air intrigué.

Sumeragi dit "Si les USA sont impliqués dans ce traffic, ça risque de compliquer un peu les choses. Je pense qu'il faut aller voir sur place ce qu'il s'y passe mais sans se faire repérer. On pourrait profiter du passage des camions pour pénétrer à l'intérieur. Il faudrait deux personnes pour ça."

Tieria dit "C'est une mission très difficile. On ne sait rien de ce qu'il y a là-bas... mais s'il y a un batiment secret comme on le suppose il doit être truffé de gardes et de caméras, et surtout d'un système de sécurité."

Mary dit "Permettez moi d'y aller, je pourrais le craquer et vous donner accès à leur réseau"

Tout le monde est surpris de la demande de Mary qui se propose alors qu'elle vient à peine d'intégrer l'équipe, mais Sumeragi rétorque "C'est hors de question Mary... C'est beaucoup trop dangereux et tu viens à peine d'arriver."

La réponse de Sumeragi touche Mary qui ne s'y attendait pas.

Sumeragi tourne la tête vers Setsuna "Setsuna, tu vas y aller. De tous, tu es celui qui a la plus grande expérience sur le terrain de mission d'infiltration."

"Entendu !" répond Setsuna. "Et pour t'accompagner, je pense que..." elle tourne la tête vers les autres meisters pour en désigner un, mais Mary la coupe en disant avec conviction "Une fois à l'intérieur, vous ne pourrez aller nulle part à cause du système de sécurité. Je peux le craquer... "

Ian dit "Hmm elle n'a pas tort Sumeragi... Elle a réussi à craquer la sécurité de notre système en même pas une minute..."

Mary insiste "Laissez-moi y aller je vous en prie ! Faites moi confiance !"

Sumeragi soupire et ferme les yeux pour les entrouvir à moitié, l'air pensive, puis déclare un peu à contre coeur "Très bien... Vous irez tous les deux... Setsuna et toi."

"Merci Mlle Sumeragi" répond Mary.

Tout le monde, mis à part Mary, semblent un peu septique à l'idée que Mary fasse cette mission.

"La réunion est terminée... Je vous libère..." annonce Sumeragi. Saji commence à s'en aller puis les autres suivent. Tieria dit à Sumeragi avant de partir "Je pense que vous faites une erreur de l'envoyer là bas..." et il ne laisse pas à Sumeragi la possibilité de lui répondre. Elle se contente de baisser la tête tristement. Voyant Setsuna partir elle le retient en disant "Setsuna... attends ! Je voudrais te montrer quelque chose..."

Setsuna reste seul dans la salle de réunion avec Sumeragi qui lui tend une clef usb qu'elle sort de la poche de sa veste. "C'est le dossier de Mary... J'aimerais que tu le lises... Il y a des choses que tu dois savoir à son sujet... Tu peux le regarder ici tranquillement " lui dit Sumeragi.

Setsuna prend la clef usb l'air surpris. Puis Sumeragi quitte la pièce, le laissant seul dans la salle de réunion. Il va jusqu'au clavier d'ordinateur dans lequel il insère la clef. Des données s'affichent à l'écran. Il commence à les lire. Il voit que Mary a d'excellentes aptitudes dans de nombreux domaines mais découvre aussi le compte rendu disant qu'elle fait un blocage sur l'utilisation d'armes, dû au fait qu'elle a subit un traumatisme dans son enfance où elle a assisté à l'exécution par balle de toute sa famille par un cambrioleur. Setsuna est choqué de lire tout ça. Il baisse légèrement la tête et les paupières, avec amertume, l'air pensif.


--


Tandis qu'elle s'apprête à rentrer dans sa chambre, Mary est stoppée dans son élan par la voix de Lasse qui l'interpèle "Mary...". Elle se retourne vers lui tandis qu'il s'approche d'elle. Elle le regarde dans les yeux, ce qui le trouble un peu.

"Euh..." dit Lasse avec hésitation, puis il sort son pistolet de son étui et le tend à Mary.

Au même moment Setsuna arrive à l'entrée du couloir, mais apercevant Mary et Lasse au loin, il décide de se cacher derrière le mur et se met à écouter leur conversation.

"Je voulais te donner ça... Il vaut mieux que tu sois armée pour ta mission, même si Setsuna le sera" dit Lasse à Mary.

Mary écarquille les yeux en voyant l'arme. "Tiens... Prends le..." dit Lasse. Il voit que Mary n'a pas l'air bien. "Qu'est ce qu'il y a ?" demande Lasse, ne comprennant pas et n'étant pas au courant du problème de Mary vis à vis des armes.

Mary regarde Lasse dans les yeux et voyant qu'il a l'air perturbé de son attitude, elle tend ses mains tremblantes et saisit l'arme en la regardant. Lasse remarque que les mains de Mary tremblottent et la regarde ensuite avec inquiétude "ça va Mary ?" lui demande t-il.

Mary le regarde et baisse ses mains en tenant l'arme puis esquisse un sourire forcé "Oui... ça va... ".

"Tu sais t'en servir, non ? " lui demande Lasse. "Oui... Merci... Je... je vais me reposer... Je suis fatiguée" dit-elle.

"Oui je comprend" répond tendrement Lasse en souriant tout en la regardant dans les yeux. Puis il ajoute l'air intimidé et gêné "Euh... ma chambre est juste en face de la tienne... si tu as besoin de quoique ce soit... n'hésite pas". "Oui... merci Lasse" répond Mary en lui souriant. Lasse lui sourit aussi, puis lui tourne le dos pour aller dans sa chambre, tout en se tournant vers elle pour lui adresser un tendre sourire. Mary lui sourit aussi tendrement puis entre dans sa chambre en tenant l'arme dans ses mains. Au bout du couloir, Setsuna l'apercoit. A peine est-elle entrée dans sa cabine, qu'elle se dirige vers la table et dépose l'arme qu'elle tient dans ses deux mains tremblantes et la fixe du regard avec tristesse. Elle revoit des flashs souvenir du cambrioleur qui tient un revolver dans sa main et tire sur chaque membre de sa famille. Elle entend les coups de feu dans sa tête, puis le voit braquer son arme ensuite sur elle.

Soudain Mary pose ses mains à plat sur ses oreilles en tremblant et en baissant sa tête comme si elle souffrait physiquement et moralement. Elle se met à pleurer. A ce moment Setsuna passe devant la porte de sa chambre et entend ses sanglots. Il s'arrête et se tourne vers sa porte, puis s'appréte à appuyer sur la sonnette mais retient son geste et baisse le bras.

Il baisse la tête et le regard avec amertume, puis finit par s'en aller.


---- nuit du mardi 8 mai 2312 - Japon


A l'hopital, Sara entre dans la chambre de Yuki qui est endormie dans le lit. Elle s'approche tout en la regardant, tandis qu'elle a de vives lueurs dans les yeux. Une aura dorée émane de la paume de sa main droite tandis qu'elle la passe au dessus du bras gauche bandé de Yuki pendant quelques secondes, puis elle se déplace jusqu'au pied du lit où elle effectue la même chose sur la jambe gauche de la jeune fille. Elle quitte ensuite la pièce.


--


Quelques minutes plus tard, Sara sort de l'hopital tandis qu'il fait nuit. Elle marche dans les rues, jusqu'à un petit appartement situé dans une petite résidence.

Elle entre, ferme la porte à clef derrière elle, pose son sac à main puis se dirige vers la salle de bain pour y prendre une douche, après avoir entrouvert légèrement la baie vitrée du balcon pour aérer un peu le salon. Repensant à ce qui s'est passé aujourd'hui, elle passe du temps sous la douche, au point que de la buée vient recouvrir toutes les parois. Ressentant soudain une étrange sensation qui la sort de ses pensées, elle ferme le robinet de la douche puis entrouvre la porte de la cabine pour attraper une grande serviette qui pendait juste à côté avant de l'enrouler autour de son corps.

Elle sort de la douche.

A peine a t'elle posé les deux pieds sur le carrelage, qu'elle tourne brusquement la tête sur la droite et aperçoit avec effroi que Greg est là en face d'elle et la regarde fixement. Elle recule d'un pas, en tremblant "Qu'est ce que vous faites là ??". Greg répond en esquissant un sourire "Je t'ai suivi... " puis il ajoute en faisant un pas "... et comme tu avais ouvert la baie vitrée du balcon, je me suis permis d'entrer..."

"N'avancez pas ! " dit Sara en reculant d'un pas, terrifiée, tandis que Greg la regarde des pieds à la tête avec un sourire aux lèvres, tout en avançant vers elle. Sara recule encore, effrayée, tenant sa serviette enroulée autour d'elle avec sa main crispée, en disant "Qu'est ce que vous me voulez ? J'ai fait ce que vous m'avez demandé... Je suis retournée soigner un peu plus ses blessures...".

Mais tandis qu'il avance vers elle, et qu'elle recule, elle finit par se retrouver coincée dos au mur. Greg pose violemment sa main droite à plat sur le mur, juste à côté de sa tête.

De peur, Sara ferme les yeux un bref instant puis les réouvre, en tremblant.

"Pourquoi tu trembles ?" lui dit-il en passant le dos de sa main gauche sur le haut du bras droit de Sara pour lui caresser sa peau légèrement mouillée, qu'il regarde en esquissant un sourire, tandis qu'elle est tétanisée par la peur et ferme les yeux en tremblant.

"Laissez moi tranquille... " s'écrit-elle.

"Je ne sais pas... Tu m'as contrarié tout à l'heure... Et j'ai été humilié par ta faute..." lui dit-il tout en continuant à lui caresser le haut du bras. Puis il lui caresse le cou avec ses doigts tout en descendant lentement "T'as pas envie de te faire pardonner ? " lui murmure t-il.

Elle écarquille les yeux, quand soudain Greg vient poser ses lèvres sur le côté gauche du cou de Sara tout en plaquant la paume de sa main de l'autre côté pour la tenir fermement. Il se met à l'embrasser fougueusement tout en pinçant sa carotide par intermittence, en la mordant presque, provoquant des frissons agréables dans tout le corps de Sara. Elle ferme ses paupières à moitié en grimaçant, ressentant autant de plaisir que d'écoeurement. Elle sent soudain la main droite de Greg se poser derrière sa taille pour tenter d'attirer son corps contre le sien.

Tout à coup, Sara fronce les sourcils tandis que des lueurs remplissent ses yeux. Greg s'arrête tout à coup d'embrasser sensuellement son cou, puis esquisse un sourire avant de s'écarter légèrement de la jeune fille pour pouvoir la regarder dans les yeux, ayant senti que son attitude était en train de changer et qu'elle n'avait plus du tout peur de lui.

"On dirait bien... que j'ai contrarié la déesse qui cohabite en toi..." dit Greg en souriant.

"Et ça te fait sourire..." rétorque Sara en affichant un visage impassible.

"C'est plutot amusant... de voir une biche apeurée se transformer soudain en une tigresse prête à attaquer..."

"Au lieu de perdre ton temps à me provoquer, tu ferais mieux de veiller sur Hestia et l'aider à s'éveiller, puisque tu sembles tenir à elle. " rétorque Sara en le regardant avec détachement.

"Je ne suis pas pressé qu'elle s'éveille... Vu ce qui l'attend..." répond Greg.

"Elle a plus à craindre de ton impudence plutot que de la lame d'Ares..." dit Sara.

Greg esquisse un sourire.

"Va t-en, maintenant..." lance la jeune fille.

"Tu n'es pas très accueillante tu sais..." rétorque Greg.

"Je ne t'ai pas invité que je saches..." dit Sara.

"La prochaine fois, je sonnerai à ta porte dans ce cas..." dit-il en esquissant un sourire avant de tourner les talons et de se mettre à marcher pour sortir de la salle de bain.

Elle le regarde s'en aller. Il fait un rapide signe de la main avec ses deux doigts en direction de sa tempe qu'il lève ensuite en l'air en disant "Adieu !", puis quitte l'appartement par le balcon.

Restée seule, Sara soupire, puis elle passe ses doigts sur son cou à l'endroit où Greg l'a embrassé fougueusement. Elle se dirige vers le lavabo au dessus duquel est accroché un grand miroir et se regarde dedans. Elle voit dans son reflet qu'elle a une légère rougeur sur le cou à cet endroit, comme une marque, qu'elle fait aussitôt disparaitre de sa peau, grace à une légère aura dorée qui émane de ses doigts.


---- nuit du mardi 8 mai 2312 - Grece


En Grece, A l'auberge, Subaru est torse nu sur le balcon de la chambre en train de fumer une cigarette, les bras appuyés sur la rambarde. Sa cigarette fume toute seule entre ses doigts. Il a l'air triste et pensif. Il regarde devant lui. Soudain il lève les yeux au ciel, car une comète très lumineuse traverse le ciel étoilé. Pendant ce temps, Ishtar qui est allongée endormi sur son lit, entrouvre légèrement les paupières. On peut voir qu'elle a une légère lueur dans les yeux.

Au même moment, Milo qui est devant l'entrée de son temple, regarde la comète puis fronce les sourcils. Il baisse la tête en fermant les yeux à moitié, et serre ses poings le long de son corps. Dans son temple, le vieux maitre baisse la tête tristement.

Dans le lit de sa chambre d'auberge, Ishtar se redresse pour s'assoir. Elle croise ses bras devant sa poitrine comme si elle avait froid. En réalité, elle ressent comme une grande angoisse. Elle tourne la tête vers le balcon, et se lève pour s'y rendre. Elle fait quelques pas et regarde la comète tout en avançant jusqu'à la rambarde. Subaru qui ne fume plus, remarque soudain sa présence à ses cotés et que la comète semble la perturber. "Qu'y a t-il ?" lui demande t-il. Il remarque qu'elle a une légère lueur dans les yeux. Il jette un coup d'oeil vers la comète, puis vers Ishtar qui semble inquiète et préoccupée.

Elle dit "Je ressens... comme si... " mais elle n'arrive pas à finir sa phrase. Subaru rétorque "comme un mauvais pressentiment ?". Ishtar fait un hochement de tête pour acquiescer, tout en ne quittant pas des yeux la comète. Subaru saisit avec douceur le poignet d'Ishtar "Venez" lui dit-il, puis descend sa main jusqu'à la sienne pour l'entrainer vers l'intérieur. Ishtar le suit dans la chambre, puis elle s'assoit sur le rebord du lit en face de la baie vitrée, pendant que Subaru la referme. Puis il reste debout à regarder dehors par la vitre avec amertume et dit "Vous avez besoin de repos... Essayez de dormir un peu...", puis il tourne la tête vers Ishtar, qui le regarde en acquiesçant d'un signe de tête.


---- nuit du mardi 8 mai 2312 - Japon


Dans sa cabine, vêtue d'un petit short et d'un caraco boutonné de bas en haut, mis à part le dernier bouton, Mary est allongée sur le dos, sur son lit. Elle a les yeux ouverts car elle ne dort pas. Elle se tourne sur le côté en fermant les yeux à moitié, l'air songeuse. Puis elle se redresse pour se mettre en position assise sur le bord du lit, posant ses pieds nus à plat sur le sol. Après une longue minute, elle se lève puis sort de sa chambre. La porte automatique se referme derrière elle, tandis qu'elle se met à marcher dans le couloir. Mais tandis qu'elle se dirige vers la cantine pour aller boire un verre d'eau, elle est soudain prise d'un violent mal de tête qui est si douloureux qu'elle s'arrête de marcher et porte sa main droite crispée sur sa tempe, tandis qu'elle se tient au mur à l'aide de sa main gauche. La douleur est intense. Son visage se crispe de souffrance. Elle fait quelque pas lents, en se tenant toujours contre la paroi, puis se dirige vers le hangar. Ses yeux, à moitié fermés à cause du mal qui l'envahit,commencent à se remplir de lueurs. "Laisse-moi... Qu'est ce que tu veux ?" murmure t-elle en souffrant le martyre.

Elle cherche à sortir du vaisseau en marchant avec difficulté vers la porte d'accès secondaire. La douleur lancinante est si difficile à supporter que Mary s'arrête soudain en appuyant sa main sur la portière d'une voiture qui se trouve sur son chemin tout en posant un genou à terre. A quelques mètres de là, Lyle qui était en haut de la passerelle en train de discuter avec Setsuna, la remarque, surpris. "Qu'est ce qu'elle fait ?" demande t-il. Setsuna tourne la tête et répond en la regardant "Elle n'a pas l'air bien...".


La main gauche appuyée contre la paroi du véhicule, Mary pose également sa main droite dessus et se relève avec difficulté, tout en grimaçant de douleur. Les yeux à moitié ouverts, elle regarde droit devant elle en direction de la porte en avançant d'un pas. Soudain, accompagné de Setsuna, Lyle, qui est descendu de la passerelle avec lui pour venir à la rencontre de la jeune fille, s'adresse à elle " Mary... ça va ?".

Fébrilement, Mary tourne lentement la tête vers eux. Ils écarquillent légèrement les yeux de surprise un bref instant, en voyant le visage maladif mais toujours aussi séduisant de la jeune fille dont les yeux entrouverts et remplis de lueurs les fixent l'un après l'autre avec détresse.

Soudain, une douleur semblable à une décharge électrique frappe à l'intérieur de sa tête qu'elle tient brusquement entre ses mains tout en grimaçant de souffrance et en poussant un cri. Puis tout à coup, elle perd subitement connaissance, sous le regard surpris de Setsuna et Lyle.

Elle perd l'équilibre et son corps vacille vers l'avant. Setsuna la rattrape in extremis dans ses bras. Il écarquille les yeux et reste figé, ressentant le corps de la jeune fille collé contre le sien et sa tête blonde posée contre son cou. Son coeur bat à toute vitesse. Il baisse et tourne légèrement la tête vers la sienne, tandis que Lyle s'approche pour venir dégager avec ses doigts les longues mèches de cheveux blonds qui recouvrent le côté du visage de la jeune fille. L'extrème douceur de sa chevelure et de sa peau le surprend sur l'instant, puis il se rend compte que les yeux de Mary sont fermés.

"Elle a perdu connaissance..." dit-il, avant d'ajouter "Il faut l'emmener à l'infirmerie".

Troublé, Setsuna met du temps à réagir.


"Setsuna..." s'écrit Lyle. Sorti de son trouble, Setsuna tourne la tête vers Lyle et répond "oui" en acquiesçant d'un signe de tête. Il regarde à nouveau Mary qui est contre lui, inconsciente, puis la tourne légèrement sur le côté afin de pouvoir soulever le dessous de ses cuisses et la porter contre lui. Il se met à marcher, en la tenant dans ses bras tout en suivant Lyle jusqu'à l'infirmerie. Les longs cheveux blonds de la jeune fille, caressent son bras et sa main à chaque pas. Son doux parfum est enivrant et son corps chaleureux à son contact. Il regarde son doux visage endormi contre son torse. Au fur et à mesure qu'il marche dans les couloirs en tenant Mary contre lui, Setsuna ressent pour la première fois un flot de sensations et d'émotions agréables.

Ils finissent par arriver à l'intérieur de l'infirmerie. "Allonge-la sur le lit" dit Lyle tout en se dirigeant vers l'écran de controle fixé juste à coté. Setsuna dépose délicatement Mary sur le matelas du caisson médical qui est ouvert. Puis il s'écarte un peu, sans la quitter des yeux, troublé par la beauté de la jeune fille dont les longs cheveux blonds qui serpentent sur son corps soulignent la volupté de ses formes.

Lyle le regarde un bref instant avant de s'attarder sur Mary, comprenant en la parcourant des yeux, pourquoi Setsuna la contemple ainsi fixement. Puis il pianote avec ses doigts sur la console, activant la fermeture du caisson médical. La machine se met à scanner le corps de la jeune fille de bas en haut, puis s'attarde au niveau de sa tête, avant d'afficher, sur l'écran situé juste à côté, les résultats trouvés.

"Elle a une forte tension au cerveau..." dit Lyle en les regardant. Setsuna tourne la tête vers lui puis s'approche pour fixer l'écran et rétorque "que d'un côté apparemment..."

"Oui... je vais lancer les soins..." répond Lyle en pianotant à nouveau sur la console du caisson. Soudain, à l'intérieur du module, un bras articulé en métal se positionne au niveau du côté droit de la tête de Mary puis y projette un faisceau bleu lumineux. Au fur et à mesure qu'il rayonne, les analyses de mesures affichées sur l'écran diminuent, pour finalement devenir normaux au bout de quelques minutes. Le bras articulé se rétracte puis le caisson s'ouvre, laissant sous entendre que les soins sont finis et que les analyses sont devenues normales. Lyle et Setsuna regardent le visage de Mary qui se met à bouger légèrement la tête tandis que ses paupières se crispent légèrement. Elle ouvre lentement ses yeux et aperçoit Setsuna puis Lyle qui la regardent.

"ça va mieux ?" lui demande Lyle. Elle se redresse en appuyant la paume de ses mains sur le bord du lit, les bras tendus, et acquiesce d'un signe de tête tout en répondant "oui.." timidement, d'une voix à peine audible.

"Tu nous as fait une sacré frayeur..." ajoute Lyle en la regardant, avant de poursuivre "Tu aurais pu faire une rupture d'anévrisme... ou te blesser en perdant connaissance... heureusement, Setsuna t'a rattrapé au bon moment...". Rougissante, elle détourne ses yeux de Lyle pour regarder Setsuna qui la fixe, puis elle les baisse, troublée en répondant "Merci... Désolée de vous avoir causé du souci..."

"Ce n'est rien... l'important c'est que tu ailles mieux... Il est tard. Tu as ta première mission demain; Tu devrais aller dormir..." dit Lyle en éteignant la console du caisson médical.

"Oui..." répond Mary en faisant pivoter ses jambes pour se retrouver assise sur le rebord du lit, tandis que Setsuna la fixe toujours l'air songeur, ce que remarque Lyle qui en passant derrière lui pour s'en aller de la pièce, lui fait une tape sur l'épaule en lui disant "Va te reposer aussi...".

Tiré de ses pensées, Setsuna sursaute, tandis que Mary rougit se rendant compte qu'il la regardait fixement. Il tourne la tête vers Lyle qui se dirige vers la porte automatique et qui lui dit en marchant "Tu devrais la raccompagner jusqu'à sa cabine, au cas où elle s'évanouit à nouveau... Elle est guérie, mais on ne sait jamais...".

Lyle quitte la pièce. Setsuna tourne la tête vers Mary qui vient de se lever du lit. Leurs regards se croisent, ce qui les trouble tous les deux au point qu'ils détournent les yeux rapidement l'un de l'autre. Setsuna ne dit rien et se met à marcher, Mary le suit. Ils marchent tous les deux dans les couloirs l'un à côté de l'autre sans oser se dire un mot, jetant de temps en temps des petits coups d'oeils l'un vers l'autre, sans jamais croiser leur regard. Arrivés devant la porte de Mary, ils s'arrêtent soudain. Setsuna se tourne vers elle. "Merci... " lui dit Mary en le regardant dans les yeux timidement en rougissant. Il acquiesce d'un signe de tête en la fixant avec intérêt puis lui dit tendrement "Bonne nuit Mary...".

Elle reste silencieuse une longue minute en le regardant puis lui répond "Bonne nuit... Setsuna...". Il la regarde toujours, puis elle se tourne vers la porte dont elle active l'ouverture puis pénètre dans sa chambre tandis que le sas se referme derrière elle. Setsuna regagne ensuite la sienne.


---


Dans sa cabine, Lyle qui prend une douche, se met soudain à revoir dans ses pensées, l'image de Mary lorsqu'elle était allongée sur le lit médical et qu'il regardait chaque détail de sa silhouette et de son visage. Il se passe sa main dans ses cheveux humides tout en caressant du bout des doigts son crane et en pensant à voix haute "Allons allons, j'ai presque deux fois son age... Qu'est ce qui me passe par la tête ! Je deviens fou ??". Il tourne soudain le robinet pour avoir davantage d'eau froide que d'eau chaude.


---


Dans sa cabine, allongé sur son lit, de côté, les paupières à moitié fermées, Setsuna pense à Mary et aux contacts physiques qu'il a eu avec elle lorsqu'il la rattrapé puis porté dans ses bras. Il n'arrive pas à sortir de sa tête l'image de ses magnifiques yeux bleus remplis de lueurs.

Dans sa chambre, assise sur le rebord de son lit, la tête penchée et le visage dissimulé derrière les longues mèches de cheveux de sa frange, Mary esquisse un sourire. Puis soudain elle relève lentement la tête, laissant apparaitre ses yeux à moitié ouverts et envahis de lueurs, ainsi qu'une lasciveté dans son regard qui laisse à penser que la déesse qui est en elle, est omniprésente. Puis soudain elle fronce les sourcils en fermant un bref instant les paupières. Lorsqu'elle les réouvre, les lueurs ont toutes disparu. Mary soupire avec amertume puis se penche en arrière pour se laisser retomber, dos sur le lit, fixant le plafond avec inquiétude l'air songeuse.


A suivre....

(La suite est déjà écrite, j'ai juste à la mettre en forme. Si vous l'attendez avec impatience, n'hésitez pas à me le demander en commentaire ci-dessous ;) ...)


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?