Star Wars - Light and Dark: The Force's Chosen Ones (Rey x mon OC) par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Science-fiction / Aventure

4 Chapitre 3 - Jakku

Catégorie: G , 3239 mots
0 commentaire(s)

"La première clé est cachée dans le sable. Innocente, perdue, elle attend toujours d'être retrouvée, ignorant son destin mais s'y préparant ... La première clé ... Première clé ... Première clé ... "

Matt se réveilla en sursaut, allongé sur le lit de fortune dans la petite arrière-salle du vaisseau. La voix de Luke résonnait toujours dans sa tête, comme un rêve refusant de disparaître. Matt se frotta l'arrière de la tête, toujours troublé par le manque de sommeil. Il a écouté le dynamisme du moteur de la navette qui traversait l'espace. Il regarda par le petit hublot sur le mur à sa droite pour voir filer derrière l'infini tunnel bleu pâle et distordue engendré par la vitesse lumière. Ils n'étaient donc pas encore arrivés, mais cela ne devrait plus être très long. Son regard se posa ensuite sur la petite table en métal à côté du lit, sur laquelle reposaient sa bure de jedi et son sabre laser, pourvu lui aussi d'une garde laser. Matt se souvenait de son épreuve de passage sur Illum, avec un groupe d'autres apprentis. Il avait cherché durant des heures à travers un sombre labyrinthe de glace et de grottes et avait du faire preuve d'une grande patience, de courage et de réflexion pour atteindre son cristal bleu qu'il trouva sur un autel de pierre, comme si ce dernier l'attendait ici depuis tout ce temps,. Cependant, le cristal en question présentait quelque chose d'inhabituel: une très forte concentration de puissance, trop pour un simple sabre laser qui ne pourrait supporter la charge d'énergie émise par la petite pierre. Matt s'était vu donc dans l'obligation de se fabriquer un sabre-laser sortant de l'ordinaire chez un padawan. Matt ne se plaignait pas, il aimait bien son sabre laser et se sentait un peu fier d'être l'un des rares à posséder ce type de sabre laser ancestral.

Matt s'assied sur le lit et réfléchit. Une première clé, perdue dans le sable. Le lien entre le sable et Jakku était assez évident, mais pour le reste, Matt ne savait pas quoi penser. Innocente? Pourquoi innocente? Qu'est-ce qu'un innocent aurait à voir avec le destin de l'Ordre Jedi et de toute la galaxie?

Ignorant son destin mais s'y préparant? Là dessus également, il ne parvenait pas à trouver de solution tangible.

N'ayant pas de réponse, le jeune jedi choisit de se lever et d'aller mangé quelque chose, son estomac gargouillant un peu. Il est vrai que depuis qu'il avait quitté Coruscant, il n'avait rien avalé. Enfilant sa bure de jedi, sabre-laser à la ceinture, il quitta la pièce et traversa le couloir du vaisseau menant au cockpit et à la petite salle de repos. Dans un coin, il remarqua Lando et Brak, assis autour d'une petite table ronde en métal et jouant à un jeu d'échecs holographiques, un jeu très populaire. Lando semblait très confiant contrairement au Zabrak et lui porta le coup fatal.

(Lando): "Et voilà, j'ai encore gagné." dit-il avec un sourire malin.

(Brak): "Je penserais presque que tu triches." lui répondit le Zabrak en grommelant.

(Lando): "Oh, allez, ce que tu dis est blessant."

Les deux amis ont échangés un rire malgré tout. Matt décida de ne pas les déranger et se dirigea vers le cockpit. Les lumières bleues et filantes de l'effet de la vitesse lumière continuaient à encercler le vaisseau, indiquant qu'ils n'étaient toujours pas arrivés. Zan et 808, tous deux assis aux commandes, se retournèrent à son arrivée.

(Zan): "Avez-vous bien dormi, maître Jedi?"

(Matt): "Pas mal, merci. Mais appellez moi Matt s'il vous plait, je ne suis pas encore un maître."

(Zan): "Comme vous voulez."

Le Kel Dor se tourna vers une petite boîte en métal à côté de lui et l'ouvrit. Il sortit une sorte de sac en plastique contenant de la nourriture et le tendit à Matt.

(Zan): "Des rations militaires. C'est assez dégueu, mais au moins ça nourrit."

Matt ne ferait pas la fine bouche en ces temps difficiles et les prit, remerciant le Kel Dor. En ouvrant le sac, Matt se força à manger malgré son estomac légèrement noué. En effet, le goût était amer et la texture pateuse mais s'il lui donnait de l'énergie, il serait satisfait.

(Brak): "Ça doit vous changer des repas somptueux que vous faisiez dans votre temple, non?"

La voix du Zabrak se fit entendre lorsqu'il entra dans le cockpit. Matt soupira légèrement. Décidément, il continuait de le tester. Le jeune jedi se prit calmement au jeu et lui répondit.

(Matt): "En vérité, Maître Skywalker nous faisait manger la plupart du temps des rations de survie pendant la journée, pour nous apprendre à nous contenter de peu en cas de missions difficiles sur des planètes lointaines."

Brak ne semblait pas satisfait de cette réponse, mais le regard noir de Zan lui faisant comprendre de laisser Matt seul, le fit abandonner. Un vert clignotant a soudainement bippé sur le tableau de bord, faisant réagir tout le monde.

(808): "Messieurs, je vous informe que nous arrivons en vue de Jakku."

Lando est arrivé comme une fusée dans le cockpit.

(Lando): "Parfait. Arrête la vitesse lumière, 808. Quant à nous messieurs, eh bien, il est temps de se préparer. Pas de temps à perdre."

Zan laissa le pilotage du vaisseau au droïde et se leva pour aller préparer son équipement, de même que Brak et Lando qui le suivaient. Matt resta dans le cockpit et regarda 808 abaisser le contrôleur central. Le son étouffé de la vitesse lumière ralentissant peu à peu a résonné quelques instants et le vaisseau a perdu une grande partie de sa vitesse, donnant presque l'impression à Matt de s'arrêter complètement. Devant le vaisseau, la planète Jakku est apparue à l'horizon, et à en croire le radar, aucun autre vaisseau à signaler dans les environs. A la vue de la planète, le coeur de Matt se serra. La première clé était là, quelque part dans cet immense désert, et il ferait tout pour la retrouver.

Le vaisseau de Lando, le Maelstrom, est entré dans l'atmosphère de la planète désertique et a amorcé sa descente dans l'atmosphère de la planète. Après plusieurs longues minutes à travers les nuages, le gigantesque océan de sable qu'est Jakku apparut sous les yeux de l'équipage. Matt rejoignit les autres pour voir Zan et Brak portant des armures d'un gris pâle. Zan portait un grand fusil blaster dans le dos et un pistolet à la ceinture, et tenait à la main un sac endommagé par le temps et qui semblait plutôt lourd. Brak était également armé d'un pistolet laser et d'une vibrolame en métal. Lando ne portait aucune armure et avait gardé ses vêtements de civils et portait une grande cape bleu clair.

(Lando): "Avec tout le respect que je vous dois, Matt, vous devriez laisser votre manteau de Jedi dans le vaisseau. Mieux vaut éviter d'attirer l'attention."

(Matt): "Hmm ... vous avez probablement raison."

Le jeune Jedi ôta son manteau et le cacha sous son lit. Les jedi n'étant pas vraiment appréciés dans les repaires de pirates ou autres rebus, il valait mieux ne pas prétendre être une cible itinérante. Le vaisseau s'est approché des colonies primaires au milieu du désert et non loin d'un cimetière d'anciens croiseurs de l'empire galactique, vestiges d'un sombre passé pour la galaxie. Jakku avait été le théâtre de la dernière bataille entre l'empire et l'alliance des rebelles, peu de temps après la mort de l'empereur et la destruction de l'étoile de la mort, et heureusement, l'issue de ce combat avait vue la chute finale de l'empire galactique. Matt a revêtu des vêtements civils, un t-shirt noir, une veste en cuir, un pantalon noir et des bottes, tandis que le vaisseau dirigé par 808 approchait d'une sorte de village, ou plutôt d'un immense dépotoir à en juger par les maisons dans un état plutôt pitoyables et étranges, ressemblant plus à des empilements de matériaux que de vrais habitations. Matt regarda un instant son sabre laser, mais pas moyen de le laisser ici, il décida de le cacher sous sa veste, à l'abri des regards.

Le vaisseau a fait un demi-cercle dans les airs avant de se stabiliser et de s’immobiliser un peu à l’écart des maisons, dans un espace vide probablement utilisé comme parking de fortune. Alors que le groupe finissait ses derniers préparatifs, Lando les rejoignit.

(Lando): "Ok les gars, rappelez-vous, nous sommes ici pour trouver quelqu'un, pas pour déclencher un conflit, alors pas de bêtises, compris?"

(Zan): "Allez Lando, après toutes ces années, tu nous connais, n'est-ce pas?"

(Lando): "Justement..." soupira-t-il. Matt leva un sourcil et eut un sourire à moitié amusé. 808 était sur le point d'arriver, mais Brak l'arrêta.

(Brak): "808, tu restes là pour garder le vaisseau."

Le droide eut l'air surpris et protesta, mais Matt, à la grande surprise de Zabrak, fut d'accord avec lui.

(Matt): "Je suis d'accord avec Brak. Cette planète est un enfer pour les droïdes. Beaucoup de ferrailleurs vivant ici seraient prêts à tuer pour des pièces de rechange, alors il vaut mieux qu'ils ne te voient pas."

Lando a également accepté et a hoché la tête. 808 avait l'air déçu mais obéit aux ordres et rentra dans le cockpit en attendant leur retour. Une fois le petit groupe rassemblé devant le sas, Lando appuya sur le bouton qui ouvrait la porte. Celui-ci descendit lentement en craquant et s’aposa sur le sol sableux. L'air chaud et étouffant du désert vint les accueillir en leur soufflant au visage, et le soleil éblouissant les aveugla à moitié. Matt, Lando, Brak et Zan sortirent du vaisseau et commencèrent leur marche vers le petit village délabré, ou la décharge tel que Brak l'avait décrit. Zan semblait embarrassé et vérifia les câbles de son masque en soufflant fort.

(Zan): "Je déteste ce genre de planète ... toute cette poussière, c'est pas bon pour mes filtres respiratoires."

Autour d’eux, des habitants, des humains mal habillés et d’autres espèces exotiques regardaient ce nouveau groupe avec curiosité, mais préféraient ne pas s’immiscer dans leurs affaires et retournaient à leurs occupations, surtout quand ils voyaient les armes de Zan et de Brak. Tout en marchant, Matt observait avec une certaine attention l'activité de cet étrange taudis perdu au milieu de cet immense désert. Un groupe de Jawas, un peu plus loin, négociait avec d'autres personnes, des Biths, et essayaient de leur vendre des morceaux de droïdes en piteux état. Un autre extraterrestre, une sorte de colosse humanoïde à l'aspect reptilien, traînait derrière lui un énorme sac rempli de morceaux de vaisseaux. Il y avait des stands et autres échoppes partout, où les gens essayaient de revendre des morceaux de ferraille trouvés contre de la nourriture et de l'eau. Matt s'est senti désolé pour ces personnes. Forcés de négocier pour le droit de survivre. Les lois de cette planète étaient décidément impitoyables.

Il remarqua alors, appuyée contre un mur, une femme dans la quarantaine, misérable et très fatiguée, tenant dans ses bras une fille aussi faible qu'elle. Elles semblaient ne pas avoir mangées depuis des jours. Matt regarda dans sa poche les dernières rations de survie qu'il avait prises avec lui et les leur donna. Surprises par un tel geste devant être très rare sur Jakku, la femme et la fille acceptèrent, remerciant le jeune Jedi. Lando avait regardé la scène et sourit à Matt.

(Lando): "Tu as bon coeur. Maître Luke ne s'était pas trompé sur toi."

(Matt): "Je fais ce que je pense être juste ... Si plus de gens pouvaient faire de même, cette galaxie pourrait être plus accueillante."

Lando était d'accord sur un point, mais pas complètement. Il donna une tape amicale sur l'épaule de Matt. Il se souvenait de sa vie auparavant, lorsqu'il était un escroc, et qu'il savait comment mettre ses talents au service du plus offrant et grimper au sommet de la société, jusqu'à ce que l'Empire vienne semer le trouble.

(Lando): "Mais nous ne pouvons pas forcer les gens à changer." dit-il, avec une pointe de vérité que matt comprit tout à fait.

(Matt): "C'est vrai, mais on peut aussi leur montrer que ça vaut le coup."

Une fois encore, Lando a reconnu que le jeune chevalier avait marqué un point. Il lui rappelait presque son ami contrebandier Han Solo, en quelque sorte un peu réservé mais ayant bon cœur dans le fond.

(Brak): "Bien, qu'est-ce qu'on fait maintenant?" interpella le Zabrak en regardant autour de lui, pas très convaincu.

(Matt): "Maître Luke m'a dit que nous devions trouver un homme nommé Lor San Tekka. Il nous dira où est la clé."

(Brak): "Ah super ... et comment on va le trouver au milieu de ce putain de désert?"

(Zan): "Dans ces cas là, d'après ma grande expérience, le meilleur endroit pour obtenir des informations n'est autre que ... la cantina." dit-il en désignant un bâtiment plus grand que les autres et servant visiblement, d'après la minable enseigne, à servir des boissons. Lando était d'accord avec son ami Kel Dor, et personnellement, il était impatient de prendre un verre. Le petit groupe s'est dirigé vers l'établissement de boissons, également pour se protéger de la chaleur étouffante. Ayant quelques crédits en main gagnés lors d'un jeu de hasard, Lando décida d'offrir à ses amis un verre, qu'ils ne refusèrent pas. Matt, lui, était un peu moins enclin à vouloir boire un verre, préférant rester entièrement concentré sur la mission et insistant pour ne pas perdre trop de temps.

Les portes de la cantina s'ouvrirent, laissant entendre une musique entraînante composée de saxophone et de percussions venant de l'intérieur. L'intérieur de la cantina était plutôt minable, mal éclairé, quelques tables disposées dans les coins et quelques clients, pour la plupart silencieux ou tout simplement trop saouls pour pouvoir se lever. Lorsque le groupe de Matt est arrivé, quelques clients les ont vaguement regardés, avant de retourner boire un verre ou de discuter.

Le groupe s'est déplacé vers le bar et s'est installé sur quatre sièges libres. Zan et Brak restèrent silencieux et regardèrent attentivement autour d'eux, leurs sens en alerte. Le barman, un humanoïde à la peau bleue, aux cheveux noirs et aux yeux rouges, était en train d'essuyer un verre avec un chiffon plutôt sale. Lando s'éclaircit la gorge.

(Lando): "Barman?"

le barman n'entendit pas et continua son travail. Lando l'appela plusieurs fois, mais l'autre homme semblait presque l'ignorer. Voyant cela, Matt soupira profondément et attira l'attention du barman avec un regard plutôt contrarié, soulevant un peu sa veste et révélant son sabre laser à sa vue. Lando lui fit signe de le recacher rapidement. Le barman sourit plutôt amusé et posa le verre sur le comptoir.

(Barman): "Ha ha, bienvenue sur Jakku, mes bons seigneurs. Que puis-je faire pour vous?" dit-il sur un ton plus moqueur que cérémonieux. C'était le genre d'homme que Matt ne pouvait supporter, mais réussissait à rester calme.

(Matt): "Nous recherchons des informations." dit discrètement le jeune chevalier Jedi. Le barman se gratta la nuque.

(Barman): "des informations? ... Hmmm ... à voir ... tout dépend de ce que vous recherchez."

(Lando): "Nous recherchons un homme nommé Lor San Tekka. Apparemment, il serait quelque part sur cette planète ... Est-ce vrai?"

Le barman haussa les épaules, semblant ne rien savoir.

(Barman): "Peut-être ... peut-être pas."

Matt pouvait voir que l'homme essayait de ne pas en dire plus, mais il savait quelque chose, il le sentait. S'appuyant davantage sur le bar, le jeune homme insista, tout en restant discret.

(Matt): "Nous n'avons pas de temps à perdre. Nous devons trouver cet homme le plus tôt possible, alors si vous savez quelque chose, dites-le-nous maintenant."

(Barman): "Et que voulez-vous de Lor San Tekka?" demanda l'homme, méfiant. Zan et Brak ont ​​remarqué que des hommes sortaient des coins de l'ombre de la cantina, armés et semblaient surveiller le petit groupe. Matt l'a remarqué.

(Lando): "Nous ne voulons pas de problèmes avec lui, je vous assure." il dit en essayant de calmer l'ambiance devenant plus lourde. La musique s'est arrêtée.

(Barman): "Les mots ici, ça ne vaut pas grand chose, monsieur. Il en faudra plus pour me convaincre." dit-il en croisant les bras, toujours méfiant. Zan et Brak étaient presque prêts à prendre leurs armes, voyant les hommes de la cantina se rapprocher d'eux. Matt souleva de nouveau sa veste, montrant toujours son sabre laser.

(Matt): "C'est ce que vous voyez, non? Qu'est-ce que vous voulez comme preuve? J'ai été envoyé par Maître Luke Skywalker lui-même."

(Barman): "Et qu'est-ce qui me prouve que vous êtes l'un d'entre eux? Vous pourriez l'avoir volé ou acheté au marché noir."

La méfiance était trop grande chez cet homme, Matt le sentit. Il n'avait pas le choix. Matt tendit légèrement la main, et se concentrant, fit léviter le verre que le barman était en train d'essuyer, le faisant flotter pendant plusieurs secondes, sous ses yeux, stupéfaits. Dans la cantina, certains l'ont également remarqué et semblaient surpris, ou se demandaient si l'alcool ne leur donnait pas des visions. Matt reposa tranquillement le verre et regarda le barman, qui semblait convaincu cette fois. Il fit signe aux hommes de retourner à leurs postes et chercha quelque chose dans ses poches.

(Barman): "Excusez-moi pour cette méfiance, mais Lord San Tekka a donné des instructions claires ... C'est ce que vous recherchez."

Il déposa très discrètement un petit bloc de données sur le comptoir et le tendit immédiatement à Matt, qui le mit soigneusement dans sa poche. Le barman a parlé plus bas.

(Barman): "Suivez ces coordonnées et vous trouverez Lor San Tekka. Mais je serais vous, je ferais vite. J'ai entendu des rumeurs selon lesquelles des vaisseaux du Premier Ordre auraient été vus dans des systèmes à proximité."

(Matt): "D'accord, et merci pour votre aide."

Le barman hocha la tête et, comme si rien ne s'était passé, retourna à ses affaires. Lando se leva avec Matt et fit signe à Zan et à Brak de les accompagner. Le groupe s'est dirigé vers la sortie.

(Brak): "Et les boissons?"

(Lando): "Plus tard ... Le temps est contre nous maintenant."

Le groupe a quitté la cantina pour commencer à étudier le datapad fourni par le barman. Mais ce qu’ils n’avaient pas remarqué, c’était l’un des clients de la cantina, un Rodien, qui discrètement se glissa dans une pièce sombre et plus petite et a sorti un communicateur de sa poche.

(Rodien): "Ils ont trouvés les coordonnées ... Informez le Premier Ordre."

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?