The fourth child and the snake demon par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Surnaturel / Action

12 Un cri dans la nuit

Catégorie: T , 1108 mots
0 commentaire(s)

Kaya se gara sur le parking du lycée dans un léger crissement. Elle n'avait pas trop de retard mais vu ce qu'elle vit près de la porte du lycée, la revenante se dit qu'être en avance n'aurait peut être pas été du luxe. En effet, devant l'entré se trouvait certes Amy mais aussi Scott, Lydia, Stiles, Isaac et Malia. La brune haussa un sourcil circonspect mais s'approcha du petit groupe. 



-Bon, pourquoi, tu nous as demandé de venir ? demanda directement Malia en la voyant arriver, Et comment t'as eu nos numéros ?


-C'est Amy qui m'a demandé de venir. répondit Kaya en fronçant les sourcils, Moi, je n'ai rien envoyée du tout.


J'la sens mal cette affaire... songea t-elle


-Pourtant, c'est de toi dont venait le sms. Continua Stiles en vérifiant sur son téléphone 


-Dites, je ne compte pas rester là pendant trois heures ! s'exclama Lydia, elle ne portait qu'une jupe courte avec une veste en jean et, même, si la journée avait été chaude, la nuit ne l'était pas


-Pourquoi on est ici ? reprit Isaac en regardant autour d'eux


 - Aucune idée... Murmura Amy en mettant la main sur la crosse d'une arme qui se trouvait dans son sac  


Ils étaient sept lycéens devant leur établissement, seuls, de nuit et visiblement, quelqu'un les avait attiré ici pour une raison particulière. Et ça, ça ne leur disait rien qui vaille. 


-Vous avez entendu ?! fit Scott en se tournant vers les portes du lycée


Lui ainsi que Malia, Isaac et Kaya venait d'entendre un bruit étrange dont aucun d'eux n'arrivait à deviner la provenance.


- De quoi tu parle ? S'étonna Amy qui ne disposait pas de l'ouïe des garous


Soudain, un hurlement atroce retentit. C'était un cri d'agonie désespérée qui n'avait d'humain que la sonorité. Les adolescents sursautèrent : 


-C'était quoi ce putain de screamer !? S'exclama Isaac, pour lui, Malia, Scott et Kaya, le hurlement avait été trois fois plus fort


Kaya haussa les épaules, elle se préoccupait plus de savoir qui ou quoi les avaient attirés ici et du pourquoi que de ce qui avait put pousser ce cri. Elle s'approcha des portes et tira sur les poignées pour essayer d'ouvrir la porte du lycée. Mais celle-ci resta désespérément close. 


-C'est fermé et on n'a pas les clés. dit Lydia en voyant la brune qui forçait sur les poignées de plus en plus fort


Amy leva les yeux au ciel et sortie un colibri* de son sac. Kaya s'écarta pour laisser la fille de chasseur faire ce qu'elle avait en tête. Cette dernière tira un coup précis dans la serrure qui éclata en morceaux.


-C'est une solution. Admit Stiles en acquiesçant avant de pousser la porte de droite


Le lycéen entra en allumant sa lampe torche. La lune et les lampadaires de l'extérieur n'arrivaient par à éclairer l'obscurité de l'intérieur. Les autres le rejoignirent à l'intérieur peu de temps après.


-Y'a un truc qui cloche... murmura Kaya en observant les alentours


Elle n'aimait pas l'amtosphère de ce lieu. C'était lourd, collant, comme le sang qui commence à coaguler lentement sur une blessure.


-Bravo Einstein ! Railla Malia en s'avançant dans le couloir principal


Un bruit sourd, comme quelque chose que l'on déchirait avant de le lancer contre un mur retenti sur leur gauche. 


-C'est quoi ça encore ?!


-Allons voir ce que c'est. Proposa Amy en haussant les épaules


Un autre bruit, qui ressemblait cette fois à quelque chose de métallique qui raclerait le sol carrelé, vint de leur droite. L'adolescente leva les yeux au ciel.


-On dirait qu'on va devoir se séparer. Soupira Scott bien qu'il n'aimât pas ça


Les autres hochèrent la tète. Amy, Lydia, Kaya et Isaac allèrent à gauche, direction du bruit de déchirure, tandis que Malia, Scott et Stiles prirent à droite. Le second groupe cherchait depuis à peine une dizaine de minutes, quand un autre hurlement, encore plus perçant que le premier retentit. Et ce dernier était loin de leur être inconnu. 


-LYDIA ! s'écrièrent Scott et Stiles en se retournant d'un seul bloc vers la direction opposée


Ils se précipitèrent vers le cri. Si quelque chose arrivait à leur amie, ils ne se le pardonneraient jamais. Lorsqu'ils arrivèrent, ils virent Lydia, figée dans une posture d'horreur absolue. Amy et Isaac la maintenait debout alors que devant eux se trouvait une pièce dans laquelle était passé un ouragan sanglant.

Kaya sortit de la pièce pour les rejoindre. Stiles déglutit, derrière elle, ses bottes laissaient des empruntes sanglantes. Elle jeta un regard neutre à Lydia qui était toujours sous le choc de leur découverte. 


Et une banshee, une. C'est bien, il y a de la diversité.


-Vous ne devriez pas regarder. Sauf si vous êtes fan de Saw.


- Pousses-toi ! S'irrita Malia en la bousculant énervée par son attitude


Elle ne sembla pas choquée face à la scène, contrairement aux autres : Stiles l'avait suivit et était devenu verdâtre devant la « décoration » de la pièce. Même après toutes leurs aventures, il n'avait jamais rien vu d'aussi répugnant.


-J'avais prévenue... se moqua légèrement Kaya en s'écartant pour les laisser passer


Scott se pencha pour voir l'intérieur de la pièce.

 Les murs auparavant beige étaient désormais couvert d'un sang carmin tournant peu à peu au marron sombres. Dans certains coins de la pièce se trouvaient des morceaux de chaires déchirées et des membres déchiquetés. Et au centre de la pièce était étendu les restes d'un corps qui avait dût être celui d'un homme, peut être le concierge du lycée. Mais il était désormais méconnaissable. Son visage était presque entièrement dépourvu de peau, laissant dents et muscles à l'air libre. Sa bouche était figée dans un hurlement maintenant rendu muet par la mort. Ses doigts crispés semblaient vouloir se raccrocher à la moindre parcelle de vie qu'il possédait avant de finir ainsi.


-Charmant... souffla Issac


-J'appelle mon père ! dit Stiles en saisissant son téléphone et en reculant de la pièce


Alors que le répondeur sonnait, les adolescents virent une forme apparaître au fond du couloir. Une sorte de très, très, gros chien... 



* Le colibri est un 2mm très petit faisant environ la taille d'un nokia 3310.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?