Le premier jour de ma nouvelle vie par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Amitié

1 Le premier jour de ma nouvelle vie

Catégorie: G , 2354 mots
5 commentaire(s)

Le premier jour de ma nouvelle vie

 

-      Votre laboratoire est au bout du couloir, à gauche. M’expliqua la réceptionniste.

-      Merci, répondis-je timidement.

-      Bonne journée, Docteur Banner, me répondit-elle avec un large sourire.

J’avançais doucement jusqu’au laboratoire et je m’arrêtais devant la porte. Je pris une profonde inspiration avant de pénétrer à l’intérieur. Et là, j’avais l’impression de rêver tellement c’était grandiose et, à vrai dire, on ne pouvait trouver ce genre d’installation que chez Stark Industrie. Dire que ce laboratoire est le mien. Juste à moi. Je n’en revenais pas.

Je déposais mon cartable sur le plan de travail et je commençais à inspecter mon antre. Il y avait tout ce dont j’avais besoin et même plus encore. Je ne pus m’empêcher de dire tout haut :

-      Incroyable…

-      Votre laboratoire vous convient ? M’interrogea J.A.R.V.I.S

Bêtement, je fus surpris que quelqu’un me réponde même si c’était évident que je bénéficierais de la présence du majordome artificiel de Tony. Je lui répondis avec joie que c’était le cas.

 

Décidé à commencer à travailler sur mon cas, autrement dit à chercher un antidote pour Hulk, je disposais mes affaires avec soin. Je sortis ma trousse dans laquelle se trouvait tous ce dont je pouvais avoir besoin pour réaliser mes expériences et je disposais mon classeur qui contenait toutes mes recherches sur la table. Je l’ouvris et je commençai à feuilleter mes dernières avancées scientifiques, ou surtout, mes derniers échecs afin de savoir ce que je pouvais modifier pour pouvoir trouver un remède. Soudain, une idée me vient à l’esprit et je me devais de la noter immédiatement pour ne pas en perdre le fils. Je saisi donc les premières feuilles à portée de main, et alors que j’avais saisi mon stylo à bille, je me stoppai avant d’inscrire quoique ce soit. Ce sont des feuilles avec des grands carreaux. Des carreaux ? Qui met des feuilles avec des carreaux sérieusement ? Je suis un scientifique moi, pas enfant qui fait ses devoirs. Je déteste écrire sur des feuilles à carreaux. Je sais que ça peut sembler étrange mais la raison est simple : Cela me rappelle mes années scolaires. Des années qui furent difficiles car j’ai toujours été marginalisé à l’école. Un peu agacé, je demandais à J.A.R.V.I.S :

-      Il n’y a que des feuilles à carreaux, ici ?

-      Oui, Monsieur. Approuva-t-il

-      Tu peux me faire porter des… feuilles blanches… Dis-je en inspirant et en expirant afin de rester calme.

-      Tout de suite, Monsieur.

Je ne devrais pas m’énerver pour des choses aussi stupides. Car oui, c’était futile de s’emporter pour une histoire de feuille en papier alors qu’on m’offre un laboratoire dont je ne pouvais que rêver. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que depuis que je suis devenu Hulk, je n’ai pas le droit de m’énerver. Que ce soit pour des raisons stupides ou plus graves encore. Je devais en permanence rester zen et ne pas m’emporter sans quoi je mettais tous mes proches en danger. Alors j’ai parfois l’impression que le moindre petit truc peut déclencher une rage enfouie en moi qui n’attend qu’une seule chose : Sortir. Et plus je la contiens, et plus elle s’accumule jusqu’à ce que j’explose. Si cela m’arrive de plaisanter à ce sujet, au fond, cela me pèse énormément.

 

     Au bout de quelques minutes à ruminer mon malheur, j’entendis la porte du laboratoire s’ouvrir. Sans doute étais-ce la personne qui venait m’apporter mes feuilles. Et quel ne fut pas ma surprise de constater qu’il s’agissait de Tony Stark lui-même qui venait me les porter ? Personnellement, je pensais qu’il s’agirait d’un stagiaire qui le ferait. Mais sans doute mon ami avait saisi l’occasion pour venir me rendre visite. Il déposa le tas de feuille sur la table avant de me dire avec un grand sourire peint sur son visage :

-      Tu es beau dans ta petite blouse !

-      Merci Tony, tu sais, tu n’étais pas obligé de venir me les apporter toi-même.

-      Oh quand mon petit Banner as besoin de moi, j’accoure tu le sais bien, non ?

-      Je sais, Tony, merci. Répondis-je reconnaissant de pouvoir toujours compter sur mon ami.

-      Mais dis-moi, pourquoi tu as besoin d’une feuille ? Tu fais ton vieux comme Captain ? Me balança-t-il sur le ton de la plaisanterie.

-      J’aime bien écrire.

-      Tu sais que tu peux tout dicter à J.A.R.V.I.S et que tu as un tableau numérique, non ?

-      Heu oui, bien sûr que je le sais, mentis-je.

-      Mais si tu tiens à tes petites feuilles, les voilà, dit-il en désignant du regard ce qu’il m’avait apporté.

Malheureusement, mon sac et mon classeur attirèrent également son attention. Et c’est avec un air moqueur qu’il me dit :

-      Oh mais c’est qu’il est venu avec tout son petit matériel !

-      Tony, j’ai juste amené le nécessaire… Dis-je en me tortillant les mains.

-      Non, mais je vois que tu as tout ce qu’il te faut, une règle, une équerre…

-      Un double-décimètre, répondis-je pour être très précis.

-      Oh pardon, je ne voulais pas te contrarier, un double-décimètre alors, dit-il l’air toujours aussi moqueur.

-      Tony, j’ai… Juste… Tentais-je de me justifier.

-      Oh Banner, ne stresse pas. Tu as le droit de venir avec tout ton petit équipement. Mais j’espère juste que tu as pris de la gouache pour le cours d’art plastique et ta flûte à bec pour le cours de musique, non ?

-      Très drôle, soufflais-je un peu contrarié qu’il se moque de moi.

-      Tu as vu, j’ai utilisé des termes précis que tu pourras mettre sur ta petite liste de fournitures. Dit-il en riant.

-      Ce n’est pas drôle, dis-je boudeur.

-      Oh aller, Banner, rigole un peu !

Il s’approcha de moi et passa un bras autour de mon épaule. Un peu mal à l’aise, et n’ayant pas l’habitude qu’on s’approche trop de moi, je lui dis d’une petite voix :

-      Tony tu ne devrais pas me toucher comme ça… On ne sait jamais…

-      Quoi ? Je t’énerve déjà à ce point ? Plaisanta-t-il.

-      Bien sûr que non, répondis-je inquiet qu’il puisse mal interpréter ce que je venais de dire.

-      Bon et sinon, il te plait ? Dit-il en détournant la conversation.

-      Oui, bien sûr. C’est vraiment… trop pour moi…

-      Rien n’est jamais trop pour un esprit aussi brillant que le tiens, m’expliqua-t-il chaleureusement.

-      Je ne suis pas aussi brillant que ça… Balbutiais-je humblement. Je n’ai jamais réussi à trouver une solution pour… mon problème.

-      Banner, je ne dis pas ça souvent mais sache une chose : Je ne respecte que peu de personne, et tu en fais parti. Toi et Richards, vous êtes probablement les seules personnes dans ce monde qui sont plus intelligentes que moi.

-      Je ne pense pas que je suis plus intelligent que vous, dis-je gêné par ce compliment.

-      Tu rigoles ? J’ai l’impression d’être Thor quand je suis à côté de toi.

-      N’importe quoi, vous et moi, on peut avoir des conversations passionnantes.

-      Heureusement que tu peux avoir des conversations plus intéressantes avec moi qu’avec Thor… Dit-il comme s’il songeait à sa propre intelligence.

-      Tony, tu es aussi l’une des personnes les plus brillantes que je connaisse, lui avouais-je. Je suis content de t’avoir comme ami… Concluais-je.

-      Ami ? S’offusqua-t-il. Je croyais qu’on était comme des frères !

-      Des Sciences Bro’ ? Dis-je heureux.

-      Des Sciences bro’ ! Dit-il en me tapant dans la main.

Nous rions bêtement conscient de notre bêtise. Mais même si c’est stupide, je dois dire que cela me fait plaisir. Qu’il puisse interagir comme ça avec moi sans avoir peur. C’est étrange puisque Tony est l’une des personnes les plus paranoïaques je connaisse, et l’un des plus peureux, au point, qu’il a créé une arme pour pouvoir stopper Hulk. Bien sûr, je l’ai aidé à la concevoir mais cela montre bien sa peur. Une peur qui se justifie en raison de la nature dangereuse et imprévisible de Hulk. Une peur qui est cependant absente lorsqu’il est là avec moi. Il agit avec moi comme il le ferait avec n’importe qui et cela me fait le plus grand bien. Et pour moi qu’on puisse être des Sciences Bro’ c’est extrêmement important. C’est comme si j’avais de nouveau une famille.

 

Puis après avoir tourné en rond durant quelques minutes, Stark me dit avec entrain :

-      Bon Banner, je dois te laisser. J’ai rendez-vous avec Pepper depuis… je devrais déjà y être. Dit-il sans aucun remords.

-      Je t’en prie. Merci d’être passé, répondis-je reconnaissant.

-      De rien, si tu as besoin de quoique ce soit, n’hésite pas à demander !

L’ingénieur quitta le laboratoire en me laissant seul. Et une fois seul, je ne pus m’empêcher de sourire car pour une fois dans ma vie tout allait relativement bien. Même s’il restait Hulk, j’ai un travail. Un super laboratoire. Et plus important encore, j’ai une équipe et des amis sur lesquels je peux compter. Aujourd’hui, c’est mon premier jour de travail mais c’est aussi le premier jour de ma nouvelle vie. Une vie de scientifique, une vie d’Avengers. Une vie que j’ai enfin envie de vivre et cela ne m’étais pas arrivé depuis des années.

 

Fin

_________________________________________________

Bonjour, Bonsoir.


Cette fiction s’inscrit dans le cadre du défi : « le blouse de la rentrée ». Nous avions pour but de caser des mots relatifs à la rentrée sans que ce ne soit lié à une schoolfic. Voici la liste des mots :

-       Blouse

-      Trousse

-      Grands carreaux

-      Cartable

-       Double-décimètre

-       Équerre

-       Flûte à bec

-      Gouache

-      Stylo à bille

-       Classeur


J’espère qu’elle vous aura plu ! Elle fut sympa à écrire et c’est la première fois que j’écris une fiction sur le brave docteur Banner !


Cette histoire s'insère dans l'univers marvel que j'ai créé qui comprend les histoires suivantes si cela vous intéresse, elles sont disponibles sur mon profile:

1 - Iron Man - Ce que je ne pouvais qu'écrire - Pepperony - Complète – OS

2 - Incroyable Hulk - Le premier jour de ma nouvelle vie - Scient Bro – OS

3 - Avengers - L'amour n'est pas un long fleuve tranquille - Stony - Complète - 16 Chapitres – Épilogue

4 - Thor - Le lien qui nous unis - Thorki - En cours - 1 Chapitre

5 - Spiderman - Le principe de réciprocité - Starker - Complète - 9 Chapitres

6 - Avengers - L'amour au-delà de la haine - Stony - En cours - 6 Chapitres


Sur ce, bonne soirée, et bonne lecture.


5 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?