The legend of zelda Breath of the wild:ultime rédemption par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Drame / Action

26 Rêve

Catégorie: G , 507 mots
0 commentaire(s)

Mandris courait dans le noir.


Il savait qui le poursuivait.


Il savait comment ça allait se terminé.


Mais son instinct lui disait de courir.


Il aurait put parcourir la terre entière rien que pour lui échapper. Mais il savait que se serait inutile.


Où qu’il aille,où qu’il se trouve, il le retrouvait toujours pour le tourmenté. C' est une fuite sans fin qui n’aurait jamais d’issue.


Il s’arrêta. Il en avait assez de fuir.


Il se retourna et fit face a son poursuivant : Une grande ombre en forme d’animal composé de centaine de million d'âmes.


Il tira sont épée et lui fonça dessus.


Mais au moment où ils allaient entré en contact, Mandris ouvris les yeux et se redressa brusquement.


Il se trouvait dans sa chambre au château d’Hyrule. Il posa le dos de sa mains sur sont front et pansa :


« Encore ce foutu rêve... »


Il remis ses souvenir de la veille en place : son intrusion au château, sa nomination en tant que prodige, la fête de la veille et ce qu’il s’est passer sur le balcon. Il se souvint être revenus a la fête après et de ne pas être rester longtemps avant de revenir a sa chambre.


Il allait sortir de son lit quand il remarqua des goutes de sang sur son lit. Il mis la main sur son visage et l’enleva pour l'examiner. Ce qu'il vit le fit trembler:Le creux de sa main contenait du sang. Il sauta de son lit en vitesse et se précipita vers le miroir le plus proche. Quand il se retrouva face au miroir,il vit que son œil droit était différent: alors que sont œil gauche était bleu azur, son œil droit était rouge sang et le fond de sont œil était noir. Une longe trace de sang partait de sont œil jusqu'au bout de sont menton. A cette vue, Mandris envoya son poing dans le miroir et le brisa en morceaux.

Il regarda ensuite son poing, entailler par les éclat de verre, se régénère lentement puis se mis a pleurer. Son œil gauche pleura des larmes normales alors que sont œil gauche pleura des larmes de sang.


"Je suis désole...je suis tellement désolé..." dit-il en s'agenouillant.


Au bout d'un moment, il regarda dans un éclat de miroir et vis que son œil était redevenue normal.Il essuya ses larmes et le sang sur sont visage et se leva. Il s’approcha ensuite de la fenêtre. Bien que le soleil soit a peine lever, la ville débordé déjà d’activité. Après avoir observé cela, il se détourna de la fenêtre, pris un bain, s’habilla,enfila son écharpe de prodige et sortie de sa chambre en fermant la porte derrière lui tout en se dirigeant vers la caserne des gardes pour constitué sont équipe d’expédition.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?